ISIAS

"Le mystère de l’héritabilité manquante est-il résolu en génétique des pathologies humaines ?" par le Dr Mae-Wan Ho

Traduction et compléments de Jacques Hallard
dimanche 12 août 2012 par Ho Dr Mae-Wan

ISIS Génétique Santé
Le mystère de l’héritabilité manquante est-il résolu en génétique des pathologies humaines ?
Mystery of Missing Heritability Solved ?
Les tentatives d’identification, à l’échelle du génome, des gènes qui déterminent la sensibilité à des maladies communes n’ont abouti qu’à de maigres résultats, parce que la plupart de ces gènes n’existent pas : la génomique des maladies est un fantasme de la recherche scientifique qui gaspille du temps et de l’argent, tandis que la santé publique de la nation se détériore. Dr Mae-Wan Ho

Rapport de l’ISIS en date du 25/01/2012
S’il vous plaît diffusez largement et rediffusez, mais nous vous prions de donner l’URL de l’original et conserver tous les liens vers des articles sur notre site ISIS.

Où sont tous les gènes promis ?

Lorsque le séquençage du génome humain avait été annoncé en 2000, le Président Clinton avait déclaré que cela allait « révolutionner le diagnostic, la prévention et le traitement de la plupart, sinon de toutes les maladies humaines ». Dix ans après, le magazine Fortune a appelé cela "La grande déception de l’ADN". Un sondage réalisé par la revue scientifique Nature a prononcé le verdict : « l’espoir d’une révolution contre les maladies chez les êtres humains ne s’est pas concrétisé ».
C’est ce que certains d’entre nous avaient prédit dès 2000 ([1] Human Genome -The Biggest Sellout in Human History, ISIS TWN report) et même antérieurement [2] Genetic Engineering Dream or Nightmare, ISIS publication).
Le projet du génome humain a généré des tonnes et des tonnes de données depuis sa création, mais il y a eu peu de progrès en réalité, même dans la tâche apparemment simple de trouver les gènes responsables de la sensibilité à des maladies communes (voir [3] Ten years of the Human Genome, SiS 48) *.
* Version en français "Dix ans d’études sur le génome humain : d’énormes quantités de données et pas de progrès en vue" par le Dr. Mae-Wan Ho, traduction et compléments de Jacques Hallard ; accessible sur http://isias.transition89.lautre.ne...

Des généticiens parmi les plus qualifiés admettent maintenant que la génétique humaine a été hantée par le mystère de « l’héritabilité manquante » pour des caractères génétiques très communs. Les ‘Genome-wide association studies’, les études d’associations à l’échelle du génome, (GWAS, voir encadré 1) – qui est la référence, ‘l’étalon or’ ou le standard actuel pour la chasse au gène la plus exhaustive qui peut être réalisée - ont identifié environ 2.000 variants génétiques qui sont associés à 165 caractères génétiques ou maladies communes ; mais ces variants ne semblent expliquer qu’une infime fraction de l’héritabilité dans la plupart des cas [4, 5].

Texte complet, définitions et compléments


titre documents joints

Le mystère de l’héritabilité manquante est-il résolu en génétique des pathologies humaines ?

12 août 2012
info document : PDF
521.2 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 135 / 315483

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Biologie Génétique Epigénétique   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License