ISIAS

"Les villes durables considérées comme des organismes vivants : un point de vue de thermodynamique circulaire" par la Dr Mae-Wan Ho

Traduction et compléments de Jacques Hallard
vendredi 11 décembre 2015 par Ho Dr Mae-Wan

ISIS Biologie Physique Urbanisme
Les villes durables considérées comme des organismes vivants : un point de vue de thermodynamique circulaire
La représentation sur l’échelle universelle allométrique des paramètres biologiques en fonction de la masse corporelle est basée sur les principes de la thermodynamique, mais elle nécessite une thermodynamique circulaire qui se rapporte aux cycles énergétiques couplés et à la transformation de la matière, et qui s’applique également et d’une manière générale, aux systèmes durables, y compris les villes et les agglomérations. Dr Mae-Wan Ho

Rapport de l’ISIS en date du 29/09/2014
Ajout d’annexes concernant : le peintre italien Ambrogio Lorenzetti, l’agriculture urbaine et périurbaine, l’économie circulaire, ‘Fream Farm.2 ou ferme visionnaire, et l’allométrie.
Cet article constitue la partie principale de l’exposé inaugural du Dr. Mae-Wan Ho, à l’occasion de sa remise de la Médaille Prigogine 2014, lors de la 9e Conférence internationale sur la rénovation urbaine et de développement durable, Université de Sienne, le 23 Septembre 2014. La présentation PowerPoint originale est disponible ici : http://www.slideshare.net/maewanho/...
La version entièrement référencée et illustrée de cet article intitulé Sustainable Cities as Organisms A Circular Thermodynamics Perspective est affiché sur Internet au site http://www.i-sis.org.uk/Sustainable...;; elle est par ailleurs disponible en téléchargement ici
S’il vous plaît diffusez largement et rediffusez, mais veuillez donner l’URL de l’original et conserver tous les liens vers des articles sur notre site ISIS. Si vous trouvez ce rapport utile, s’il vous plaît, soutenez ISIS en vous abonnant à notre magazine Science in Society, et encouragez vos amis à le faire. Ou jetez un oeil à notre librairie ISIS bookstore pour d’autres publications

Représentation sur l’échelle universelle allométrique des organismes vivants et des villes sur la base de la thermodynamique
Le physicien théoricien Geoffrey West et ses collègues ont découvert une loi d’échelle allométrique universelle qui s’applique au taux métabolique au repos et à la taille chez les organismes vivants, taille de plus de 27 ordres de grandeur, allant des séquoias géants aux cellules, et des mitochondries au complexe moléculaire de la chaîne respiratoire. [Voir aussi l’annexe 5 sur l’allométrie].
Ces chercheurs ont produit la première théorie globale montrant que cette représentation sur l’échelle allométrique dépendait des réseaux de fractales qui sont optimisés pour le transport, la mobilité et, à juste titre, en lien avec l’universalité de la thermodynamique. Mais sans disposer d’une théorie thermodynamique claire et précise, ils ont fait appel à la sélection naturelle darwinienne pour expliquer l’optimisation des systèmes urbains.

Suite et texte complet


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 179 / 332442

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Urbanisme   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License