ISIAS

"Les anneaux d’arbres pétrifiés racontent l’histoire ancienne du comportement du soleil" par Thomas Sumner

Traduction et compléments de Jacques Hallard
dimanche 9 avril 2017 par Sumner Thomas


ISIAS Climat
Les anneaux d’arbres pétrifiés racontent
l’histoire ancienne du comportement du soleil
Les variations du taux de croissance correspondent au cycle solaire de 11 ans


L’article d’origine de Thomas Sumner a été publié par Science News Climate, Astronomy le 17 janvier 2017 sous le titre « Petrified tree rings tell ancient tale of sun’s behavior  » ; il est accessible sur le site suivant : https://www.sciencenews.org/article/petrified-tree-rings-tell-ancient-tale-suns-behavior

ANNEAUX ANTIQUES ; Les anneaux dans les arbres qui se sont trouvés enterrés par des éruptions volcaniques il y a des centaines de millions d’années, montrent les variations climatiques causées par le cycle solaire de 11 ans, nous rapportent les chercheurs L. Luthardt et R. Rößler.

Le soleil s’est comporté d’une façon identique pendant au moins 290 millions d’années, comme le suggèrent de nouvelles recherches. Les anneaux d’arbre anciens de la période du Permien enregistrent un cycle d’environ 11 ans dans lequel alternent des périodes humides et sèches, dues à des fluctuations climatiques causées par le reflux et l’écoulement de l’activité solaire, comme l’ont proposé des chercheurs le 06 janvier 2017 dans la revue scientifique ‘Geology’.

La découverte ferait repousser les preuves les plus anciennes du cycle solaire actuel de 11 ans, en remontant à des dizaines de millions d’années. « Le soleil a apparemment fait ce qu’il fait aujourd’hui, pendant une longue période », dit Nat Gopalswamy, un scientifique solaire à la ‘NASA Goddard Space Flight Center’ à Greenbelt, dans le Marylanf, aux Etats-Unis, qui n’a pas participé à l’étude.

Environ tous les 11 ans, la luminosité du soleil et la fréquence des taches solaires et des éruptions solaires complètent un cycle de progression et de régression, croissant et décroissant. Ces changements solaires altèrent l’intensité de la lumière solaire qui atteint la Terre et, selon certains chercheurs scientifiques, peuvent affecter la composition de la stratosphère et les taux de formation des nuages. Ces effets pourraient modifier les taux de précipitations, qui à leur tour influencent la croissance des arbres.

Les arbres anciens peuvent contenir des indices de cycles similaires depuis longtemps. Dans ce qui est maintenant le sud-est de l’Allemagne, les éruptions volcaniques ont enterré une ancienne forêt sous des débris il y a environ 290 millions d’années. Les paléontologues Ludwig Luthardt et Ronny Rößler du Museum für Naturkunde Chemnitz, le musée d’histoire naturelle de Chemnitz, en Allemagne, ont identifié des anneaux dans les restes fossilisés des arbres.

Mesurant la largeur des anneaux, qui montrent combien les plantes ont augmenté chaque année, les chercheurs ont découvert un cycle de taux de croissance. Le cycle a une durée moyenne de 10,62 ans. Selon les chercheurs, ce cycle reflète les hausses et les chutes des pluies annuelles causées par le cycle solaire. La longueur moyenne du cycle se situe dans la période de 10,44 ans à 11,16 ans du cycle des taches solaires observées au cours des quelques dernières centaines d’années.

Les cycles solaires et les cycles des anneaux des arbres fossilisés ne sont pas forcément connectés, dit cependant le paléoclimatologie Adam Csank de l’Université de Reno dans l’état du Nevada aux Etats-Unis. De nombreuses études suggèrent qu’il n’est pas possible d’identifier clairement les cycles des taches solaires à partir des anneaux d’arbres contemporains, note-t-il. D’autres changements dans le système climatique de la Terre ou des épidémies périodiques d’insectes pourraient contribuer à la largeur des anneaux des arbres, nous dit-il.

Haut du formulaire

Bas du formulaire

Citation

L. Luthardt and R. Rößler. Fossil forest reveals sunspot activity in the early Permian. Geology. Published online January 9, 2017. doi : 10.1130/G38669.1.

Further Reading Lectures complémentaires

T. Sumner. Hurricane frequency dropped during 17th century ‘Little Ice Age’. Science News. Vol. 189, April 2, 2016, p. 12.

T. Sumner. California drought worst in at least 1,200 years. Science News. Vol. 187, January 10, 2015, p. 16.

T. Sumner. Supersized sunspot is largest in decades. Science News Online, October 24, 2014.

R. Cowen. Next solar cycle could be a no-show. Science News. Vol. 180, July 16, 2011, p. 12.

Résultat de recherche d’images pour ’science news’

Retour au début de l’article traduit

Traduction Haut du formulaire

et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 07/03/2017

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Climat Petrified tree rings tell ancient tale of sun’s behavior French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

http://www.isias.lautre.net/local/c...

— -


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 139 / 322363

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Climat   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License