ISIAS

"Comment réaliser avec succès son changement de comportement" par l’EUFIC

Traduction et compléments de Jacques Hallard
samedi 12 août 2017 par EUFIC



ISIAS Psychologie
Comment réaliser avec succès son changement de comportement
Document publié par l’EUFIC - 30 novembre 2016 - Discours du Dr Carmen E. Lefevre, c.lefevre@ucl.ac.uk photo, UCL, Royaume-Uni. Illustration - L’article original est accessible sur ce site : http://www.eufic.org/en/healthy-living/article/achieving-successful-behaviour-change

Ajout d’une annexe avec des accès à des compléments d’information sur le changement de comportement

L’évolution du comportement humain est au cœur de la résolution des problèmes mondiaux essentiels au bien-être humain, à la cohésion sociale et à la durabilité de l’environnement. Par exemple, prévenir l’obésité, la pollution atmosphérique et le gaspillage des ressources environnementales et améliorer la sécurité informatique et la stabilité économique exigent tous des changements de comportement aux niveaux individuel, organisationnel et de la population.

L’obésité en particulier est l’un des principaux facteurs de risque pour la santé dans des pays comme le Royaume-Uni, où 26% des adultes et 16% des enfants sont obèses, soit près du double de ceux de 25 ans. Dans le même temps, les achats de fruits et légumes ont diminué de façon spectaculaire au cours des dernières années, ce qui explique clairement que le changement de comportement est urgent.

Les théories du changement de comportement permettent de mieux comprendre comment il est possible d’obtenir un changement durable des comportements entourant une alimentation saine et équilibrée. Par exemple, une méthode de comportement bien connue, le modèle COM-B* suggère que, pour tout comportement, la personne qui l’adopte doit avoir la capacité psychologique et physique à adopter le comportement, l’opportunité physique et sociale de l’adopter.

* Modèle COM-B : voir en annexe [Un guide pour construire les interventions sur le changement de comportement ].

Et la motivation automatique et réfléchie pour exécuter le comportement en question plus que tout comportement concurrent à un moment donné. En conséquence, pour une intervention en vue de réussir à modifier le comportement, il faut d’abord comprendre clairement et précisément pourquoi un comportement donné n’est actuellement pas exécuté ou effectué de manière optimale.

Par exemple, dans le contexte d’une alimentation saine, il devient rapidement évident qu’une approche différente du changement de comportement est nécessaire si la raison du mauvais régime alimentaire d’une personne est que cette personne ne sait pas comment préparer un repas sain (capacité psychologique) si elle n’est pas motivée pour acheter des produits alimentaires sains, en comparaison avec des aliments malsains pour cette même personne.

À ce jour, la majorité des campagnes de communication visant à modifier les comportements alimentaires ont eu un accent éducatif (c’est-à-dire pourquoi vous devriez bien manger) ou utilisé des « appels de peur » (c’est-à-dire l’imagerie et le texte évoquant des émotions négatives pour encourager le changement de comportement). Cependant, ces campagnes ne reposent pas sur une analyse comportementale systématique et peuvent donc être moins efficaces.

L’approche du changement de comportement mise au point à l’University College London (UCL) se compose de cinq étapes :

1. Tout d’abord, le comportement cible doit être sélectionné et clairement spécifié. Par exemple, ce comportement devrait-il être l’achat d’aliments sains, la préparation de repas sains ou la consommation de telle ou telle nourriture ? Bien que ces comportements soient clairement liés, chacun a ses propres forces motrices.

2. La deuxième étape implique un diagnostic comportemental, une analyse des obstacles et des facilitateurs du comportement ciblé, en termes de capacité, d’opportunité et de motivation. Par exemple, pourquoi les gens ne prennent-ils pas de la nourriture saine ? Est-ce trop coûteux, n’est-ce pas offert, ou les gens ne sont-ils pas conscients de sa salubrité ?

3. Ensuite, dans la troisième étape, la roue de changement de comportement est utilisée pour identifier la fonction d’intervention la plus appropriée pour cibler les obstacles identifiés à la deuxième étape. Par exemple, si le principal obstacle à l’achat d’aliments sains est un manque de compréhension des questions se rapportant à la santé, une campagne éducative est probablement la plus efficace.

4. Une fois que la fonction d’intervention la plus appropriée est sélectionnée, les concepteurs d’intervention doivent choisir les techniques de changement de comportement et le canal de distribution (par exemple, les médias imprimés, le face à face, une application particulière) pour l’intervention.

5. Enfin, l’intervention peut être fournie et, dans la cinquième étape, elle doit être évaluée pour son efficacité et, si nécessaire, affinée, adaptée pour améliorer l’efficacité.
La preuve à ce jour suggère que les interventions développées selon une approche théorique, comme celle décrite ci-dessus, ont plus de succès dans l’évolution du comportement, que celles qui ne l’étaient pas. Étant donné le besoin crucial de réussir un changement de comportement réussi rapidement, afin de réduire le fardeau de la maladie induite par le comportement sur la société, ces approches, même si elles sont apparemment excessivement complexes, offrent les meilleures chances d’atteindre le but que nous devons atteindre.

Origine : Achieving successful behaviour change - 30 November 2016 - Talk by Dr Carmen E. Lefevre, UCL, UK. Source : http://www.eufic.org/en/healthy-living/article/achieving-successful-behaviour-change

Reference

Michie, et al. (2011). The behaviour change wheel : a new method for characterising and designing behaviour change interventions. Implementation Science 6:42

Compléments

D’après Wikipédia, « Le conseil européen de l’information sur l’alimentation (European Food Information Council, EUFIC) est une organisation sans but lucratif ayant son siège à Bruxelles. Créé en 1995, cofinancée par l’industrie agro-alimentaire1, elle vise à diffuser des informations scientifiques sur la sécurité alimentaire et la qualité des aliments ainsi que sur la santé et la nutrition. EUFIC s’adresse aux médias, aux professionnels de la santé et de la nutrition, aux enseignants et aux leaders d’opinions, dans le but d’améliorer la compréhension des enjeux alimentaires par les consommateurs… » Article complet sur le site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_europ%C3%A9en_de_l%27information_sur_l%27alimentation

Retour au début du document

Annexe sur le changement de comportement

Selon Wikipédia, «  Le changement de comportement est un objectif central dans les interventions de santé publique1, priorisant la prévention avant l’apparition de comportements dits ’à risque’ (conduite sur la route, substances toxiques, alimentation déséquilibrée, relations sexuelles non protégées, etc.).Ce domaine s’est beaucoup développé sur le plan théorique depuis les années 1980. Il a des conséquences pratiques importantes grâce à l’amélioration des interventions en matière de prévention et santé publique, y compris dans les pays à faible et moyen revenus, où l’efficacité des dépenses de santé (rapports entre les coûts et les bénéfices des interventions en santé) a été renforcée2. Lire l’article complet sur le site suivant : https://fr.wikipedia.org/wiki/Changement_de_comportement

Comment changer de comportement

3 parties : Arrêter de vivre dans le passé Aller de l’avant S’offrir un petit coup de main

Le chemin qui mène au succès et au bonheur se trouve juste devant vous, mais il y a aussi de nombreux obstacles qui le bordent. Vous pourriez être le pire de ces obstacles sans même vous en rendre compte. Si vous voulez atteindre vos objectifs et vivre une vie satisfaisante, vous devez changer de comportement avant de pouvoir faire quoi que ce soit d’autre. Lire la suite sur : http://fr.wikihow.com/changer-de-comportement

Théories et modèles du changement de comportement de G. Boudreau - ‎‎Autres articles - Le présent travail traitera donc des différents facteurs influençant le changement de comportement humain, en s’inspirant des principales théories… Source : www8.umoncton.ca/littoral-vie/ecosage/gaston2.rtf

Retour au début de l’article traduit


Annexe

Un guide pour construire les interventions sur le changement de comportement {{}}03/11/2015

Auteurs : Michie S., Atkins L., West R., The Behaviour Change Wheel A Guide to Designing Interventions, Silverback Publishing, 2014

Résumé

Changer le comportement des opérateurs reste un objectif désiré des autorités et des éducateurs, mais ce n’est pas si facile. Les conditions de succès sont strictes.

Le but de cet ouvrage est de donner les clés de succès d’interventions de terrain pour des non spécialistes ; l’ouvrage et les conseils sont basés sur une forte évidence de la littérature. L’étape initiale part de l’identification du comportement à changer, puis qu’est ce qu’il faut changer (en utilisant le modèle COM-B), de quelle capacité et de quelle motivation dispose t’on pour réussir. Puis une analyse critique des différents moyens d’obtenir le changement (éducation, persuasion, changement environnemental, etc.). La phase suivante consiste une fois fait, à bien appliquer la technique choisie, choisir le moment, la façon de faire, etc…

Le livre utilise la roue de changement du comportement (BCW, behaviour change wheel) et les 19 cadres de changement des comportements décrits par la littérature, chacun limité dans ses fondements théoriques.

Le cœur de la roue est le modèle COM-B : COM pour capacité, opportunité, et motivation et B pour behavior (comportement). Changer demandera de changer une ou plusieurs de ces composantes.

Par exemple, on peut réduire le risque accident des jeunes conducteurs soit en les formant à mieux lire la route, soit en les ralentissant (limiteurs de vitesse de tous ordres) soit en touchant leur motivation par des campagnes de sensibilisation. La roue procure une évaluation de ce qui va marcher le mieux dans ces options.On peut affiner et aller plus loin que les grandes options avec une seconde taxonomie de 93 technique de changement des comportements (Behaviour Change Techniques, BCT), mais il existe aussi d’autres taxonomies, par exemple le TDF (Theoretical domains framework), notamment pour changer les comportements dans le domaine médical.

Le ‘Behaviour Change Techniques’ ou BCW, est constitué de trois étages :
L’étage central identifie les raisons du comportement qu’il faudra prendre en compte dans l’intervention ; il utilise le modèle COM-B.

La couche intermédiaire identifie 9 familles d’interventions en fonction de l’analyse COM-B. La couche externe identifie 7 solutions pour réaliser les interventions.

Le guide décrit précisément par la suite les différentes étapes pour résoudre un problème de comportement, de l’identification du problème (choix des priorités en fonction de la pertinence et de la capacité à faire changer, décrite précisément le quoi changer, quand, et qui doit changer), à l’identification de l’intervention et la conduite proprement dite.

Source : https://www.prevention-medicale.org/Revues-de-question-thematique/Toutes-les-revues-de-questions/Financement-de-la-sante-Politiques-d-amelioration-de-la-Qualite-Securite-idees-et-directions-generales/Un-guide-pour-construire-les-interventions-sur-le-changement-de-comportement#5j7VqBKTs5T9oV1m.99

schéma politique amélioration qualité

Source : https://www.prevention-medicale.org/Revues-de-question-thematique/Toutes-les-revues-de-questions/Financement-de-la-sante-Politiques-d-amelioration-de-la-Qualite-Securite-idees-et-directions-generales/Un-guide-pour-construire-les-interventions-sur-le-changement-de-comportement

Retour au début de l’article traduit

Traduction, compléments avec annexes et liens hypertextes de Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 10/08/2017

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Psychologie Achieving successful behaviour change French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti,

— -

Haut du formulaire

Bas du formulaire


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 90 / 304417

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Psychologie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License