ISIAS

"Une matière plastique qui peut être recyclée de multiples fois : la décomposition en éléments simples" par Laurel Hamers

Traduction et compléments par Jacques Hallard
samedi 2 juin 2018 par Hamers Laurel

ISIAS Recyclage
Une matière plastique qui peut être recyclée de multiples fois : la décomposition en éléments simples
de sa structure initiale est la clé pour la réutilisation d’un polymère plastique
Ajout d’articles et d’actualités sur le recyclage des emballages en plastique
L’article d’origine de Laurel Hamers a été posté le 26 avril 2018 par Science News Pollution, Chemistry, Material sous le titre « This plastic can be recycled over and over and over again  » ; il est accessible sur ce site :https://www.sciencenews.org/article/plastic-polymer-recyclable?utm_source=email&amp ;utm_medium=email&utm_campaign=latest-newsletter-v2

plastic stacked up in landfill

PROBLÈME DE POLLUTIONS par les matières plastiques - Bien que des matières plastiques soient recyclées, la plupart finissent par s’accumuler dans les décharges. Les plastiques qui sont plus faciles à recycler pourraient aider à changer cela. Gavran333 / iStockphoto.

[D’après Wikipédia : « Une matière plastique ou en langage courant un plastique, est un mélange contenant une matière de base (un polymère) qui est susceptible d’être moulé, façonné, en général à chaud et sous pression, afin de conduire à un semi-produit ou à un objet. Le mot « plastique » dérive du latin plasticus, lui-même issu du grec ancien πλαστικός (plastikós, « relatif au modelage »), dérivé du verbe πλάσσειν (plássein, « mouler, former ») dont dérive aussi le mot plasma. Les matières plastiques couvrent une gamme très étendue de matériaux polymères synthétiques ou artificiels. On peut observer aujourd’hui sur un même matériau des propriétés qui n’avaient jamais auparavant été réunies, par exemple la transparence et la résistance aux chocs. Les textiles (fils et fibres) ainsi que les élastomères ne sont pas des matières plastiques proprement dites. Généralement, les polymères industriels ne sont pas utilisés à l’état « pur », mais mélangés à des substances miscibles ou non dans la matrice polymère. Structure typique d’une formule : matière plastique = polymère(s) brut(s) (résine(s) de base) + charges + plastifiants + additifs. Il existe un grand nombre de matières plastiques ; certaines connaissent un grand succès commercial. Les plastiques se présentent sous de nombreuses formes : pièces moulées par injections, tubes, films, fibres, tissus, mastics, revêtements, etc. Ils sont présents dans de nombreux secteurs, même dans les plus avancés de la technologie… » Illustration : « Les matières plastiques font désormais partie de notre quotidien. Certains polymères ont été découverts fortuitement ». Article complet à lire sur ce site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_plastique ].

Il y a un bel avenir dans le secteur des matières plastiques. Lorsqu’elles sont exposées à des produits chimiques adéquats, les nouveaux types de cannettes en plastique se décomposent en des éléments de base qui sont les mêmes que ceux qui les ont produits et ils peuvent être reconstruits, resynthétisés de multiples fois. Le nouveau matériau recyclable est plus durable que les tentatives précédentes de créer des plastiques réutilisables, ont rapporté des chercheurs le 27 avril 2018 dans la revue ‘Science’.

Concevoir des plastiques facilement réutilisables est une ligne d’attaque contre le problème mondial des déchets plastiques. Selon une étude réalisée en 2017 dans la revue ‘Science Advances, seulement 10% du plastique fabriqué est recyclé. Mais le matériel est tellement bon marché et utile que des centaines de millions de tonnes continuent d’être produites chaque année.

Un obstacle majeur au recyclage du plastique est que la plupart des matières plastiques se dégradent en molécules qui ne sont pas immédiatement réutilisables. La transformation de ces molécules en plastique, ou en un autre produit, nécessite de nombreuses réactions chimiques, ce qui rend le processus de recyclage moins efficace. Et tandis que les plastiques biodégradables sont devenus populaires ces dernières années, ils ne se dégradent que si les bons microbes sont présents dans l’environnement. Le plus souvent, ces plastiques se retrouvent dans les décharges ou flottent dans l’océan. La création de plastiques qui pourraient être décomposés en blocs de construction et réutilisés sans traitement ni purification supplémentaires, pourrait aider à réduire l’accumulation de la pollution, aussi bien dans les milieux terrestres que dans les océans.

Mais concevoir un tel polymère plastique est une action d’équilibrage, dit Michael Shaver, un chimiste de polymère travaillant à l’Université d’Edimbourg et qui ne faisait pas partie de l’étude de référence. Les polymères sont de longues chaînes de petites molécules, appelées monomères, qui se lient comme des perles sur une ficelle. Les monomères qui ont besoin de températures extrêmes ou d’un coaxing chimique trop important pour se joindre à des polymères ne sont peut-être pas des blocs de construction pratiques. Et les polymères résultants doivent être stables jusqu’à une température suffisamment élevée pour que, par exemple, verser du café chaud dans une tasse faite avec ceux-ci ne déstabilise pas les chaînes et ne fera pas fondre le plastique dans une flaque gluante.

new polymer
PLASTIQUE FANTASTIQUE - Un nouveau polymère (montré ici) qui peut se décomposer en ses éléments de construction d’origine, a la consistance d’une bouteille en plastique jetable. Bill Cotton / Colorado State Univ.

Le chimiste des polymères Jianbo Zhu et ses collègues de la Colorado State University de Fort Collins aux Etts-Unis, se sont attaqués à ce défi. L’équipe avait eu de la chance dans le passé en créant un polymère qui pouvait être décomposé en ses molécules de départ. Mais les plastiques résultants créés par leur laboratoire et d’autres sur la même piste étaient trop mous et sensibles à la température pour avoir beaucoup d’utilisations pratiques.

Cette fois-ci, Zhu et ses collègues ont modifié une de leurs précédentes créations, une petite molécule annelée, en ajoutant un autre anneau de façon à ce que la molécule forme une conformation particulière. Cette rigidité a aidé les monomères à se lier rapidement à température ambiante dans des chaînes de polymères thermostables.

Ensuite, lorsqu’ils sont exposés à certains produits chimiques doux ou à une chaleur suffisamment élevée, les polymères se dégradent de nouveau en monomères. Les chercheurs ont pu répéter ce cycle plusieurs fois, montrant que, théoriquement, le polymère pourrait être recyclable à l’infini.

Alors que chaque monomère est enfermé dans une conformation particulière, tous n’ont pas la même forme, même s’ils sont fabriqués à partir de la même recette chimique. Mélanger deux conformations différentes de monomères a permis de créer un plastique encore plus résistant, dit Zhu.

’C’est probablement le meilleur système’, dit Shaver. Pourtant, ce n’est pas encore parfait : Zhu et ses collègues prévoient de bricoler davantage le design du monomère dans le futur pour rendre le plastique résultant un peu moins cassant. Finalement, ils espèrent commercialiser le produit.

Citations

J. Zhu et al. A synthetic polymer system with repeatable chemical recyclability. Science. Vol. 360, April 27, 2018, p. 398. doi:10.1126/science.aar5498.

R. Geyer, J.R. Jambeck and K.L. Law. Production, use, and fate of all plastics ever made. Science Advances. Vol. 3, July 19, 2017. doi : 10.1126/sciadv.1700782

Further Reading

B. Mole. Recyclable plastics made with old chemistry. Science News. Vol. 185, June 14, 2014, p. 8.

R. Ehrenberg. Plastic isn’t over yet. Science News. Vol. 180, December 17, 2011, p. 8.

Retour au début de l’article traduit


Le recyclage des emballages en plastique – Document ‘éco emballages’

Alors que le plastique est un matériau qui se développe fortement, il reste celui qui se recycle le moins. Eco-emballages, avec la participation active de 51 collectivités locales et avec elles des millions de Français, expérimente le recyclage de tous les emballages plastiques comme les barquettes et pots de yaourts.

Développer le recyclage des bouteilles et flacons en plastique

Aujourd’hui, seuls les bouteilles et flacons en plastique sont dans les consignes de tri. Vous pouvez donc déposer dans votre bac de recyclage

  • Les bouteilles de soda, d’eau, d’huile, de lait, de soupe, de sauce mayonnaise ou de ketchup.
  • les flacons d’adoucissant, de lessive, de liquide-vaisselle...
  • les flacons de shampoing, bain moussant, gel douche...
  • et leurs bouchons
    49% des bouteilles et flacons en plastique sont aujourd’hui recyclés. C’est un chiffre encourageant car il a fallu pour cela installer et consolider un nouveau geste de tri et bâtir des filières industrielles pérennes de recyclage. Pour autant, nous devons aujourd’hui aller plus loin et il y a donc là un effort particulier à faire pour améliorer le tri et le recyclage de cette catégorie d’emballage.

Expérimenter le recyclage des autres emballages en plastique

Sur un million de tonnes d’emballages en plastique mis sur le marché, seules 40% sont aujourd’hui dans les consignes de tri et 235 000 tonnes sont effectivement recyclées.

http://www.ecoemballages.fr/sites/d...

Pour définir les conditions d’une extension des consignes de tri, Eco-Emballages a investi 30 millions d’Euros sur 3 ans pour lancer une expérimentation, toujours en cours, sur 51 collectivités couvrant 3,7 millions d’habitants et agissant sur 3 volets :

  • L’éco-conception : 2 appels à projets pour développer la recyclabilité et l’éco-conception ; 8 projets en cours avec les entreprises de la consommation et de la distribution
  • Le recyclage matière : 2 appels à projets pour développer de nouveaux débouchés et rendre viables les filières ; 15 projets en cours avec les industriels de la reprise et du recyclage
  • La valorisation du solde : 1 appel à projets en cours qui ne peut se dissocier de l’ensemble des appels à projets.
    Cette expérimentation est dès aujourd’hui très riche d’enseignements et va permettre de définir début 2014 les conditions économiques, environnementales et sociales pour le recyclage des autres emballages en plastique. .

Share via email

A découvrir également :

La réduction des emballagesLe tri en ville
La réduction des emballages est une priorité partagée par les entreprises qui se heurte parfois aux attentes paradoxales des consommateurs... Les performances de tri en milieu urbain sont largement inférieures à celles en milieu rural. On note aussi des grandes disparités de perfo...

Grand public

Pourquoi et comment recycler les plastiques ? Document ‘ConsGolobe Consom’Action’

Le recyclage du plastique est un enjeu de plus en plus crucial au fil du temps. Du fait des volumes impliqués à l’échelle mondiale, recycler le plastique devient une industrie mais la question concerne aussi les consommateurs qui peuvent avoir une influence sur la consommation, le gaspillage et le taux de recyclage du plastique. Voici quelques conseils toujours d’actualité pour savoir comment recycler le plastique.

Rédigé par Consoglobe, le 12 Jan 2016, à 13 h 30 min – Photo.

Dans un pays comme la France, où chaque habitant produit entre 450 et 550 kg de déchets par an, il est essentiel de trouver des façons de recycler et réutiliser les produits comme le plastique.

En France, chaque habitant produit entre 450 et 550 kg par an

Selon l’organisation Valorplast, la réutilisation du plastique est très rentable.

recyclage-plastique

© Valorplast

Les bénéfices d’un bon tri du plastique de la part des consommateurs sont remarquables : tout d’abord cela permet de faire des économies, avec une réduction de l’accumulation de plastiques résiduels, on diminue la pollution et les risques écologiques. En aidant au recyclage des plastiques, chaque citoyen peut réduire les tonnages et la nocivité.

Les plastiques nous envahissent. En voici quelques exemples : les films plastiques sont partout et on en utilise 1 million de tonnes par an en France dont 90 % sont enfouis et non recyclés.

Production mondiale de plastique https://www.planetoscope.com/img/li...

Plus de stats avec https://www.planetoscope.com/img/co...

Plastique rejeté en décharge au lieu d’être recylé en France https://www.planetoscope.com/img/li...

Plus de stats avec https://www.planetoscope.com/img/co...

  • 1 Kg de film, sac ou sachet plastique recyclé = 0,8 Kg de pétrole brut économisé.
  • En 2003 près de 5 milliards de bouteilles ont été recyclées en France. Cela représentait 4 bouteilles sur 10.
  • Environ 1 Million de tonnes de film PE utilisé en France, et plus de 90 % sont encore enfouies et/ou incinérées à ce jour,
  • Selon l’ADEME, la production annuelle de déchets des entreprises s’élève à 22 millions de tonnes, tous déchets confondus. 880 000 tonnes sur ces 22 millions concernent les déchets plastiques, polymères dérivés du pétrole.
  • Selon l’UNU(1), l’université des Nations Unies, le plastique représente un enjeu crucial du recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Dans l’Union européenne, si 50 % de ce plastique était réutilisé, cela économiserait 5 millions de kilowattheures d’énergie et 2 millions de t d’émission de CO2, soit l’équivalent d’1,6 millions d’allers-retours Paris New-York en avion.
    Que trouve-t-on dans les déchets plastiques recyclables ?

En vérité, seuls deux types de plastiques sont recyclés :

  • Le PET, qui constitue les bouteilles transparentes ou colorées
  • Le PeHD, qui constitue les bouteilles opaques (lait ou lessive).
    Les autres plastiques comme le PVC ou celui des sacs de super marché ne sont pas recyclés, car cela coute trop cher. À la place, ils sont brûlés dans les incinérateurs pour produire de l’énergie (on parle de « revalorisation énergétique »). Selon l’entreprise pétrolière Total, brûler un sac plastique permet de faire briller une ampoule de 60 Wattspendant 10 minutes.

Et pourquoi recycler ces plastiques ?

Tout d’abord, parce que le plastique met entre 100 et 1000 ans à se dégrader dans la nature. Cela peut avoir des conséquences sur la faune et la flore.

Et aussi pour faire des économies : recycler une tonne de bouteilles en PET permet d’économiser 830 litres de pétrole. Une bouteille en PET donne 7 cartes à puces, et 11 bouteilles en PeHD donnent un arrosoir.

Page suivante : Comment recycler le plastique ?

Références : http://unu.edu/news/2012/07/only-15-of-gold-and-silver-used-in-high-tech-goods-is-recovered.html

Source : https://www.consoglobe.com/recycler-plastiques-4312-cg

Retour au début de l’article traduit

Recyclage : ce que vous devez savoir sur les logos - Document ‘ConsGolobe Consom’Action’ - Rédigé par Alan, le 29 Dec 2014, à 15 h 53 min

Un nouveau logo pour le recyclage entre en vigueur dès le 1er janvier 2015. L’occasion de faire le point sur les différents logos du recyclage et ce qu’ils signifient. Un nouveau logo pour le recyclage - Recyclage : les symboles existants ne sont pas suffisants.

L’un des plus connus est le « point vert » :

logo-point-vert-eco-contribution-01

Il ne signifie pourtant pas que le produit va être recyclé mais juste que l’entreprise paie l’éco-contribution. Cela ne signifie même pas que le produit est recyclable.

Le fabricant paie une somme à Eco-Emballage, société d’aide aux collectivités à valoriser les déchets ménagers et les collecter.

Le ruban de Mobius

Ce logo indique que le produit est issu du recyclage :

logo-ruban-de-mobius-issu-recyclage-02

De fait, il peut encore être recyclé.

Triman, un nouveau symbole controversé mais pas inutile

Le nouveau symbole est Triman, et il a fait couler beaucoup d’encre en 2014.

Il s’agit d’un pictogramme représentant un bonhomme de profil, tendant la main vers trois flèches. Il est mis en service le 1er janvier 2015 et il signifie que le produit se recycle. Les industriels ont protesté contre les coûts engendrés et on craint également une confusion.

triman-logo-symbole-recyclage-2015

De l’autre point de vue, le logo doit, selon le décret, « permettre une importante simplification du geste de tri du citoyen et contribuer à l’augmentation des performances des collectes séparées et du recyclage« .

Ce symbole a déjà été adopté par quelques entreprises de boissons et les pouvoirs publics espèrent inciter les industriels à adopter des matériaux recyclables. Le consommateur peut ainsi voir d’un coup d’oeil si l’emballage est recyclable ou non.

Le logo concerne la plupart des produits, à l’exception du verre, des déchets électroniques, des produits chimiques et des piles et accumulateurs.

A l’heure actuelle, selon l’Ademe, 42 % des emballages et papiers collectés par le service public de la gestion des déchets sont recyclés. L’objectif à court terme serait d’arriver à 60 % en 2025, selon le nouveau projet de loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Source : https://www.consoglobe.com/recyclage-logos-cg

Retour au début de l’article traduit


ACTUALITES

Recyclage des plastiques : l’OCDE incite les pouvoirs publics à l’action - Vendredi 25 mai 2018, par Fabian Tubiana

« Un rapport de l’OCDE présenté à la fin du mois encourage les états à agir pour développer les marchés du recyclage des plastiques. Les marchés du recyclage des plastiques tardent à atteindre leur plein potentiel car leur développement est entravé par les faibles taux de recyclage des déchets plastiques, la mauvaise qualité des résines recyclées et le manque d’incitations par les prix, affirme un nouveau rapport de l’OCDE qui sera présenté au Forum mondial sur l’environnement « Les plastiques dans une économie circulaire » qui se tiendra du 29 au 31 mai 2018, à Copenhague (Danemark)… »

Article complet sur ce site : http://www.plastiques-caoutchoucs.com/Recyclage-des-plastiques-l-OCDE.html

Retour au début de l’article traduit

Interdictions et recyclage : l’UE part à la chasse aux plastiques - Par AFP le 28.05.2018 à 14h46

« Effarée par la quantité de déchets plastiques qui a envahi les océans, la Commission européenne a proposé lundi une série de mesures pour tenter de réduire drastiquement l’utilisation d’objets à usage unique, du coton-tige au matériel de pêche. Une dizaine de catégories de produits à usage quotidien, qui représentent à eux seuls 70% des déchets échoués à la fois dans les océans et sur les plages, sont ainsi dans le collimateur de Bruxelles… »

Article complet àlire sur ce site : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/interdictions-et-recyclage-l-ue-part-a-la-chasse-aux-plastiques_124376

Retour au début de l’article traduit

Consigne de la bouteille verre et recyclage de déchets plastiques marins financés par les pouvoirs publics - 31 mai 2018 | e.bonus | #22898 : : rss - Reproduction interdite sauf accord écrit d’Emballage Digest ou mention du support – A lire ici : http://www.emballagedigest.fr/blog.php?2018/05/31/22898-consigne-de-la-bouteille-verre-et-recyclage-de-dechets-plastiques-marins-finances-par-les-pouvoirs-publics

Retour au début de l’article traduit

Recyclage des plastiques : que font les pouvoirs publics ? Rédaction 27 Mai 2018 –Photo. Extraits.

« La production mondiale de plastiques a atteint 311 millions de tonnes métriques et devrait continuer à croître d’environ 4 % par an dans un avenir prévisible. Bien que le plastique offre de nombreux avantages à la société, on prend de plus en plus conscience de l’impact potentiel des composants chimiques des plastiques sur la santé humaine et l’environnement. Aussi, selon l’OCDE, les pouvoirs publics doivent agir pour encourager les marchés du recyclage des plastiques ».

Toute reproduction sans autorisation est interdite. Lire la suite à la source indiquée ci-après. © UP’ Magazine 2011-2018. Le contenu du site est protégé par le droit d’auteur. UP MAGAZINE est une marque déposée. N° de Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse (CPAPP) : 0617 W 92751 - MENTIONS LEGALES  CONDITIONS GENERALES D’UTILISATION CONTACTS – Source : http://up-magazine.info/index.php/planete/transition-energetique/7819-recyclage-des-plastiques-que-font-les-pouvoirs-publics

Retour au début de l’article traduit

Traduction, ajout d’articles et d’actualités sur le recyclage des emballages en plastique et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 30/05//2018

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Recyclage This plastic can be recycled over and over and over again French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

---

Haut du formulaire

Bas du formulaire


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 13 / 292886

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour des alternatives  Suivre la vie du site Économie circulaire   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License