ISIAS

"Août est le mois de l’abondance au jardin potager et au verger avec les pratiques de la permaculture et de l’agroécologie" par Jacques Hallard

vendredi 31 août 2018 par Hallard Jacques

ISIAS Créations artistiques Permaculture Agroécologie
Août est le mois de l’abondance au jardin potager et au verger avec les pratiques de la permaculture et de l’agroécologie
八月的丰富 在花园里 在果园里
August is the month of abundance in the vegetable garden and the orchard
August ist der Monat des Überflusses im Gemüsegarten und im Obstgarten
Jacques HALLARD, Ing. CNAM – Site ISIAS – 30/08/2018


八月的丰富- Association Mollégès Group’Art 13940 2018 - Activité : Cours de peinture au pinceau chinois - Maître : F.T. – Apprenti : Jacques Hallard.

Le personnage représenté dans ce travail est un clin d’œil à Xin Zhui (chinois : 辛追 ; une femme morte en 163 avant notre ère), également connue sous le nom de madame Dai ou marquise de Dai, et qui était une noble chinoise, épouse de Li Cang (利 苍), le marquis de Dai, au cours de la dynastie des Han . Son histoire est rapportée notamment dans Le Tao-Yin de la Duchesse (ou marquide) de Dai document écrit par Georges Charles et publié le 21 octobre 2016, en référence à une découverte archéologique sans précédent faite en 1972 à Mawangdui (馬王堆,un site archéologique chinois exceptionnel datant des Han Occidentaux 190-168 avant notre ère). Ce site est situé près de Changsha, ville qui comptait 7.044.118 habitants en 2010, dans la province du Hunan en Chine.

Voir aussi une application du Qi gong de la Bannière de Mawangdui, par Thierry Alibert dans une vidéo 21:00 ajoutée le 04 septembre 2017. Contact : pour tout renseignement d’ordre général ou particulier, n’hésitez pas à nous contacter ; Thierry Alibert, avenue Henri Mazet 46300 GOURDON - 06 08 58 45 57 - alibert.thierry3@wanadoo.fr

Par ailleurs, le thème de l’abondance renvoie à une tradition vivace dans le catholicisme et qui à trait à Saint Fiacre, patron des jardiniers ; « Saint Fiacre est, d’après Gabriel Bucelin, un moine d’origine irlandaise, fondateur, sans doute au VIIe siècle, d’un monastère proche de Meaux qui plus tard prit son nom et devint le centre d’un pèlerinage réputé1. Il est fêté chaque année le 30 août ».

Dans la mythologie, l’abondance renvoie selon Wikipédia, « à La corne d’abondance (cornu copiae en latin) est un objet mythologique en forme de corne de ruminant ou de coquille de triton utilisé par Ploutos, le dieu grec de la richesse et de l’abondance.

Illustration - Octodrachme d’or avec une corne d’abondance - Selon la tradition la plus populaire, la corne d’abondance ornait le front de la chèvre Amalthée, qui nourrit Zeus dans son enfance. Une autre version en fait plutôt la corne qu’Héraclès arracha à Achéloos (alors qu’il était transformé en taureau) lors de sa victoire sur le dieu fleuve1. Attribut des personnifications de Tellus, Épona, Fortuna, Gaïa, de Cérès et Hadès, métaphoriquement, la corne d’abondance est synonyme de source inépuisable de bienfaits. Elle est représentée le plus souvent regorgeant de fruits, mais aussi de lait, de miel et d’autres aliments doux et sucrés. On retrouve également la corne d’abondance dans les représentations du dieu gaulois Cernunnos, appelé aussi le « dieu cornu… »


C :\Users\Jacques\Documents\CHINE Abondance août 2018P1010096.jpg

Commentaires sur la permaculture et l’agroécologie

Une certaine abondance alimentaire (voir par exemple Nourritures, abondance et identité. Une socio-anthropologie de l’alimentation à Tahiti de Caroline Giacomoni, 2013) avec les produits de la terre nourricière (écouter par exemple Terre nourricière, si elle venait à nous manquer », L’Harmattan, 2011) est possible et encouragée par des jardiniers, arboriculteurs et praticiens agricoles orientés vers l’un ou l’autre des divers systèmes de production agricole. Sont évoquées à la suite, parmi ces systèmes, la permaculture et l’agroécologie.

Des vidéos et des textes ouvrent la porte à des approches pratiques, techniques, sociales, alimentaires et environnementales. La démarche est même soutenue en France par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Suit une sélection de diverses origines qui démontrent les voies et les moyens utilisables au jardin potager et au verger, pour arriver à cette abondance dont le mois d’août est bien représentatif, principalement sous les climats tempérés de l’hémisphère nord.

Cultiver autrement : la permaculture - La Quotidienne Vidéo 4:41 ajoutée le 20 septembre 2017

Suite de notre feuilleton de la semaine. On découvre, aujourd’hui, une autre façon de cultiver la terre. La permaculture ! C’est une pratique qui laisse à la nature sauvage le plus de place possible, tout en respectant la relation entre chaque espèce végétale.

Catégorie Divertissement – Source : https://www.youtube.com/watch?v=vTN6O-7pEXE

Ça y est ! J’ai compris ce qu’est la permaculture ! - 9 mars 2015 / Lorène Lavocat (Reporterre) - Thoiras (Gard), reportage. Photo

La permaculture, tout le monde en parle, mais personne ne sait vraiment de quoi il s’agit. Une branche radicale de l’agroécologie ? Une nouvelle tendance New Age ? Notre reporter s’est rendue à un week-end d’initiation, pour tenter de lever le voile.

Sous-titres du reportage

Idée reçue n°1 : C’est la même chose que l’agroécologie

Idée reçue n°2 : C’est une mode récente

Idée reçue n°3 : C’est une nouvelle méthode de jardinage

Idée reçue n°4 : C’est une méthode inaccessible

Idée reçue n°5 : C’est une utopie, un rêve d’idéalistes

Tout le contenu est accessible à la source encore indiquée ci-dessous.

Pour aller plus loin :

Le site de l’Université populaire de la permaculture.
Le wikipedia de la permaculture : Ressources permaculture.

Puisque vous êtes ici...
... nous avons une faveur à vous demander. Il n’y jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et laissons tous nos articles en libre accès, afin qu’ils restent consultables par tous. Reporterre dépend en grande majorité des dons de ses lecteurs. Le journal, indépendant et à but non lucratif, compte une équipe de journalistes professionnels rémunérés, nécessaire à la production quotidienne d’un contenu de qualité. Nous le faisons car nous croyons que notre point de vue, celui de l’environnement et de l’écologie, compte — car il est aussi peut-être le vôtre.

« Notre société a besoin d’un média qui traite des problématiques environnementales de façon objective, libre et indépendante, en restant accessible au plus grand nombre ; soutenir Reporterre est ma manière de contribuer à cette démarche.  » Renan G.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1€, vous pouvez soutenir Reporterre - et cela ne prend qu’une minute. Merci. SoutenirReporterre

Source : https://reporterre.net/Ca-y-est-J-ai-compris-ce-qu-est-la-permaculture

La permaculture d’après Wikipédia

La permaculture est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes (par exemple des habitats humains et des systèmes agricoles, mais cela peut être appliqué à n’importe quel système) en s’inspirant de l’écologie naturelle (biomimétisme ou écomimétisme) et de la tradition1[réf. insuffisante]. Elle n’est pas une méthode figée mais un « mode d’action » qui prend en considération la biodiversité de chaque écosystème. Elle ambitionne une production agricole durable, très économe en énergie (autant en ce qui concerne le carburant que le travail manuel et mécanique) et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible2,3.

L’inspirateur de ce modèle d’agriculture naturelle est l’agriculteur japonais Masanobu Fukuoka4 (1913-2008). Cette méthode a été théorisée dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison (biologiste) et David Holmgren (essayiste). Le terme permaculture signifiait initialement « agriculture permanente » (permanent agriculture5), mais il a été rapidement étendu pour signifier « culture de la permanence » car les aspects sociaux faisaient partie intégrante d’un système véritablement durable6. Cette dernière signification est encore aujourd’hui sujette à polémique[réf. nécessaire].

Avec ce sens étendu, la permaculture forme des individus à une éthique ainsi qu’à un ensemble de principes (design permaculturel). L’objectif étant de permettre à ces individus de concevoir leur propre environnement, et ainsi de créer des habitats humains plus autonomes, durables et résilients, et donc une société moins dépendante des systèmes industriels de production et de distribution (identifiés par Mollison comme le fondement de la destruction systématique des écosystèmes).

Elle utilise entre autres des notions d’écologie7, de paysagisme, d’agriculture biologique7, de biomimétisme, d’éthique, de philosophie et de pédologie5. La permaculture invite à mettre ces aspects théoriques en relation avec les observations réalisées sur le terrain de façon harmonieuse8.

Sommaire

Champs libres : la permaculture à Chédigny (Indre-et-Loire) France 3 Centre-Val de Loire Vidéo 15:50 ajoutée le 24 novembre 2015

Découverte de la permaculture. Plus qu’un mode de production agricole, c’est une philosophie ! Il s’agit en fait de reproduire ce que la nature fait toute seule depuis la nuit des temps : optimiser la terre, bannir l’artificiel, produire moins, peut-être, mais durablement … Le concept est remis au gout du jour par ceux qui prônent un retour à une agriculture plus respectueuse de la nature.

Catégorie : Actualités et politique - Source : https://www.youtube.com/watch?v=CaYrBourVRs

Un permaculteur, Un jardin : un parking transformé en jardin nourricier grâce à la permaculture - PermacultureDesign Vidéo 11:27 ajoutée le 22 novembre 2017

Pour lire l’article complet : http://www.permaculturedesign.fr/vide... Pour en savoir plus sur la formation vidéo en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin » : http://www.formations-permaculture.fr... Vous débutez en permaculture : https://www.permaculturedesign.fr/deb... Notre Blog : https://www.permaculturedesign.fr Nos formations : http://www.formations-permaculture.fr Notre bureau d’études : https://www.permaculturedesign.fr/le-... Notre livre : https://www.permaculturedesign.fr/liv...

Catégorie : Vie pratique et style – Source : https://www.youtube.com/watch?v=pN-sl_zZjIk

D’un verger classique à une oasis d’abondance : le design en permaculture de Julie et Ludovic. Posté par PermacultureDesign | jeudi, 4 janvier 2018 | Entreprendre avec la permaculture, Production de nourriture, Stratégies et techniques – Source : https://www.permaculturedesign.fr/video-permaculteur-transformation-jardin-verger-abondance-biodiversite-design-conception-permaculture-formation/

Permaculture : une micro-ferme pour produire sainement - Mille et une vies - Mille et une vies - Officiel – Vidéo 8:18 ajoutée le 06 septembre 2016.

Abonnez-vous pour ne rien rater des nouveaux épisodes : http://bit.ly/YouTubeMEUV Extrait de l’émission ’Mille et une vies rêvées’ diffusée le 06/09/2016 à 15h sur France 2. Retrouvez plus d’extraits et informations sur http://www.france2.fr/1001vies Retrouvez l’émission sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/MilleEtUneVi... Twitter : https://twitter.com/1001viesF2

Catégorie : Divertissement – Source : https://www.youtube.com/watch?v=vWV7NlU482U

Mieux produire avec la permaculture - FUTUREMAG - ARTE – Vidéo 12:41 ajoutée le 3 octobre 2015 - www.futuremag.fr - Et si le futur était déjà sous nos yeux, et ce depuis toujours ? Et si, plutôt que de l’attribuer sans cesse aux nouvelles technologies, l’avenir n’était pas tout simplement dans la terre ? C’est l’idée véhiculée par la permaculture, alternative à l’agriculture traditionnelle et qui prône une harmonie totale avec la nature et les animaux. Reportage sur la plus traditionnelle des techniques pour chouchouter note terre. Twitter : http://twitter.com/FUTUREMAGfr Facebook : http://www.facebook.com/futuremag.arte - Catégorie : Science et technologie – Source : https://www.youtube.com/watch?v=0WORqs-t3_w

Qu’est-ce que l’agro-écologie ? 22/04/2013 - Transition agro-écologique Résultat de recherche d’images pour ’drapeau français’

Photo - L’agro-écologie est une façon de concevoir des systèmes de production qui s’appuient sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes.

Qu’est-ce que l’agro-écologie ?

L’agro-écologie est une façon de concevoir des systèmes de production qui s’appuient sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes. Elle les amplifie tout en visant à diminuer les pressions sur l’environnement (ex : réduire les émissions de gaz à effet de serre, limiter le recours aux produits phytosanitaires) et à préserver les ressources naturelles. Il s’agit d’utiliser au maximum la nature comme facteur de production en maintenant ses capacités de renouvellement.

Elle implique le recours à un ensemble de techniques qui considèrent l’exploitation agricole dans son ensemble. C’est grâce à cette approche systémique que les résultats techniques et économiques peuvent être maintenus ou améliorés tout en améliorant les performances environnementales.

L’agro-écologie réintroduit de la diversité dans les systèmes de production agricole et restaure une mosaïque paysagère diversifiée (ex : diversification des cultures et allongement des rotations, implantation d’infrastructures agro-écologiques...) et le rôle de la biodiversité comme facteur de production est renforcé, voire restauré.

L’agronomie est au centre des systèmes de production agroécologiques. De solides connaissances dans ce domaine sont indispensables, tant pour les agriculteurs que pour leurs conseillers.

Chaque évolution vers un système de production agro-écologique doit être raisonnée au cas par cas, en fonction notamment du territoire (conditions pédo-climatiques, tissu socio-économique), mais aussi des objectifs de l’exploitant (qualité de vie).

L’agriculteur adapte les techniques à ses parcelles, en particulier à travers une série d’expérimentations dans ses propres champs. Ces démarches d’expérimentations peuvent être conduites individuellement ou collectivement, avec d’autres agriculteurs et/ou conseillers, en s’appuyant notamment sur l’expertise des acteurs sur leur milieu.

Enfin, l’agro-écologie dépasse les simples gains d’efficience des diverses pratiques d’un système de production, telles que le réglage fin des pulvérisateurs de produits phytosanitaires ou le raisonnement des apports d’intrants. L’agro-écologie révise les systèmes de production en profondeur : nous sommes dans le domaine de la reconception des systèmes de production.

Les dynamiques des eaux, les cycles bio-géochimiques, les épidémies ou les pullulations de ravageurs sont liés à des échelles plus vastes que celles des parcelles cultivées. Aussi, le passage à l’agro-écologie doit aussi être pensé à l’échelle des territoires.

L’agro-écologie s’applique à deux niveaux d’organisation : la parcelle agricole et le territoire, qui doivent être intégrés de façon cohérente.

La bonne gestion des fonctionnalités écologiques nécessite l’existence d’infrastructures agro-écologiques. Si ces infrastructures n’existent plus, suite par exemple au remembrement, il s’agira de réfléchir à leur (ré-)aménagement.

Voir aussi :

Les trophées de l’agro-écologie12/04/2018

Vidéo - Séquestration du carbone : comprendre le 4 pour 1 000 en 3 minutes - 22/10/2016 - Transition agro-écologique

Le projet agro-écologique en France - 17/09/2015 - Pêche & aquaculture

Dossier Alim’agri agriculture.gouv.fr/

Source : http://agriculture.gouv.fr/quest-ce-que-lagro-ecologie

Autres articles traitant de l’agroécologie et postés sur le site ISIAS

’L’agro-écologie pour concilier la nature avec nos besoins actuels et futurs’, par Jacques Hallard, vendredi 28 août 2015 par Hallard Jacques - français

’Les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) pour la transition vers l’agro-écologie, une agriculture durable’ par Jacques Hallard, dimanche 11 octobre 2015 par Hallard Jacques - français

’Agriculture en milieu aride, problème de l’eau, reboisement et forêts en Israël et en Palestine 2/2é par Jacques Hallard, dimanche 18 juin 2017 par Hallard Jacques - français

Retour à la création artistique

Retour au début du document


Auteur : Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 30/08/2018

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Créations artistiques Août mois de l abondance .2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti,

— -