ISIAS

"La dissémination de moustiques génétiquement modifiés (OGM)au Burkina Faso est « hautement contraire à l’éthique »"

Traduction et compléments de Jacques Hallard
mardi 4 décembre 2018 par isias


ISIAS Moustiques OGM
La dissémination de moustiques génétiquement modifiés (OGM)au Burkina Faso est « hautement contraire à l’éthique »
L’article d’origine a été diffusé le 11 novembre 2018 par Sustainable Pulse sous le titre « Release of Risky GM Mosquitoes in Burk
ina Faso is “Highly Unethical” et il est accessible sur ce site : https://sustainablepulse.com/2018/11/11/release-of-risky-gm-mosquitoes-in-burkina-faso-is-highly-unethical/?utm_source=newsletter&amp ;utm_medium=email&utm_campaign=gmos_and_pesticides_global_breaking_news&utm_term=2018-11-14

https://sustainablepulse.com/wp-con...

Mariam Mayet, directrice exécutive du Centre africain pour la biodiversité (African Centre for Biodivrsity), a déclaré : « Il n’y a aucune justification pour la dissémination de ces moustiques génétiquement modifiés (OGM). Il est extrêmement contraire à l’éthique et tout à fait inacceptable de mener des expériences comportant des risques, et n’apportant aucun bénéfice pour la lutte antipaludique au Burkina Faso ».

La demande de dissémination ouverte des moustiques OGM aurait été approuvée par l’Agence nationale de biosécurité (ANB) au Burkina Faso en septembre 2018 et, de ce fait, les premières disséminations ouvertes de moustiques OGM en Afrique sont prévues dans l’année prochaine.

La version ouverte a pour but de tester l’infrastructure et les systèmes de la future version pour les technologies expérimentales, notamment les moustiques « à commande génétique ». Le but ultime de Target Malaria est de libérer dans la nature des moustiques à transmission génétique, dans le but de réduire la population de moustiques Anopheles, qui peuvent transmettre le parasite responsable du paludisme. L’espoir est que la réduction de la population de moustiques réduira le risque de transmission du paludisme et donc l’incidence de la maladie.

Cependant, la proposition de dissémination de moustiques « mâles stériles » et génétiquement modifiés (OGM), destinée uniquement à la formation, ne devrait apporter aucun bénéfice pour la lutte antipaludique au Burkina Faso. Il ne s’agit pas d’un essai préliminaire sur les versions ultérieures du virus des moustiques génétiquement modifiés, mais sur celui d’un moustique génétiquement modifié totalement différent.

Au lieu de cela, la dissémination du moustique génétiquement modifié présente des risques, notamment la dissémination accidentelle de quelques moustiques génétiquement modifiés piqueurs au cours des expériences. Même si le programme Target Malaria prétend que le nombre sera faible, les moustiques femelles génétiquement modifiées pouvant mordre les humains et propager les maladies, la libération de femelles piquantes présente toujours un risque pour la population locale.

De plus, il est prouvé que Target Malaria verse aux villageois locaux une indemnité de 400 francs CFA (environ 70 cents US) par heure pour permettre la collecte de moustiques femelles piquantes sur leur propre corps.

’L’utilisation d’un incitatif financier pour que les individus s’exposent aux moustiques femelles, et potentiellement au paludisme, est également extrêmement discutable du point de vue de l’éthique’, a déclaré le Dr Helen Wallace, directrice de GeneWatch UK.

Il n’existe pas d’évaluation des risques pour l’environnement (EER) publiée, autre que celle rendue publique par Target Malaria et il n’y a pas eu de consultation publique, mis à part les activités « d’engagement public » menées par Target Malaria (l’organisation proposant les rejets). Toute décision relative à la dissémination ouverte de moustiques OGM nécessite une consultation publique significative, conformément au Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques, auquel le Burkina Faso est partie prenante.

’L’absence d’une ‘évaluation des risques pour l’environnement’ (EER) complète et publiée, qui a fait l’objet d’une consultation publique complète, mine la légitimité et la crédibilité de l’approbation annoncée de ces expériences’, a déclaré Lim Li Ching, chercheur principal du ‘Third World Network’. « Sans cela, les populations locales ne peuvent pas être pleinement informées des risques avant de décider de les accepter ou non ».

« Le paludisme est un grave problème de santé publique qui touche l’Afrique de manière disproportionnée. Plutôt que d’investir dans des technologies génétiquement modifiées à risque, il faut adopter une approche plus globale visant à réduire de manière significative et durable le fardeau du paludisme - une approche intégrant les interventions et la recherche dans les domaines de la santé, du climat, de l’agriculture (et finalement de l’économie et du logement) - en s’attaquant aux principaux problèmes et aux facteurs qui contribuent à la maladie et à sa transmission ».

Haut du formulaire

Bas du formulaire

Sustainable Pulse provides the general public with the latest global news on GMOs, Sustainable Food and Sustainable Agriculture from our network of worldwide sources.

Retour au début de l’article traduit

Traduction avec intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 02/12/2018 - Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Moustiques OGM Release of Risky GM Mosquitoes in Burkina Faso is Highly Unethical French verdion.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti. http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

---


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3 / 298987

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site OGM  Suivre la vie du site Animaux OGM   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License