ISIAS

"Un maïs OGM autorisé dans l’Union Européenne a provoqué des maladies rénales et des calculs vésicaux chez les rats" par Claire Robinson

Traduction et compléments de Jacques Hallard
mercredi 5 décembre 2018 par Robinson Claire


ISIAS OGM
Un maïs OGM autorisé dans l’Union Européenne a provoqué des maladies rénales et des calculs vésicaux chez les rats
Selon un rapport de Claire Robinson publié le 14 février 2018 par GMWatch sous le titre « GM maize approved in the EU caused kidney disease and bladder stones in rats  », et accessible ici  : http://www.gmwatch.org/en/news/latest-news/18120-gm-maize-approved-in-the-eu-caused-kidney-disease-and-bladder-stones-in-rats

white rat and gallstone

NB. La photo de la pierre observée dans la vessie chez un rat (sur la gauche) provient du ‘National Toxicology Program’ des États-Unis ; il ne concerne pas l’étude d’alimentation des rats avec MON89034 présenté dans cet article. La photo d’un rat expérimental (sur la droite) provient de ‘Understanding Animal Research’.

L’EFSA a ignoré les preuves de dommages provoqués chez les rats nourris avec des OGM, malgré les avertissements des experts des États membres de l’UE.

Un maïs à effet insecticide génétiquement modifié (OGM) de Monsanto, qui a été approuvé pour l’alimentation humaine et animale en Europe pendant sept ans, a provoqué des maladies rénales et des calculs vésicaux chez les rats dans les tests réalisés par l’industrie. Avant l’approbation du maïs, plusieurs États membres de l’UE ont exprimé leurs préoccupations concernant ces résultats et les implications pour la sécurité alimentaire. Mais l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rejeté ces préoccupations et a émis un avis favorable pour ce maïs OGM. [1] Avec l’absence habituelle d’accord des Etats membres de l’UE sur l’opportunité d’autoriser le maïs, la Commission l’a approuvé [2] en 2011.

Depuis lors, le caractère d’OGM associé à ces effets nocifs, connu sous le nom de MON89034, a été croisé avec d’autres variétés de maïs génétiquement modifié OGM pour former des plantes cultivées génétiquement modifiées « à traits superposés » (ou empilés *) contenant plusieurs caractères d’OGM. Au fur et à mesure de l’approbation de chaque nouvel OGM à caractères superposés, les États membres ont continué d’attirer l’attention sur les effets néfastes sur la santé des rats nourris au MON89034 dans des études originales de toxicologie et d’alimentation. La France, en particulier, a soulevé à plusieurs reprises des inquiétudes concernant les effets sur les reins et la vessie chez des rats nourris au maïs MON89034.

[* Voir l’article GNIS intitulé « Les gènes combinés et les gènes empilés  »].

Mais l’EFSA a continué à minimiser ces résultats expérimentaux. Cet organisme a émis des avis favorables qui ont conduit la Commission à prendre la décision d’approuver neuf variétés de maïs à caractères superposés ou empilés contenant du maïs MON89034. [3]
Qu’y a-t-il dans le maïs MON89034 ?.

MON89034, commercialisé sous le nom de YieldGard ™ VT Pro ™, est un maïs OGM de Monsanto qui exprime ses propres insecticides à base de toxines Bt *. Le maïs MON89034 contient un mélange unique de protéines insecticides appelées toxines Bt. Les plantes produisent une toxine Bt synthétique, Cry1A.105 - une combinaison de toxines Bt appelées Cry1Ac / Cry1Ab et Cry1F. Il n’y a pas de forme naturelle de cette protéine combinée, de sorte que la sécurité ne peut pas être conclue par comparaison avec les toxines Bt natives utilisées précédemment. Cette toxine synthétique est combinée avec une autre toxine Bt, Cry2Ab2. [4].

[* Voir le document « Les toxines deBacillus thuringiensis(Bt)’ - Rédigé par Vincent Thizeau, Lycée Louis Bascan, Rambouillet ].

Effets néfastes sur les reins et la vessie

L’EFSA a affirmé que ce maïs génétiquement modifié était aussi sûr que le maïs non OGM malgré les conclusions des études de Monsanto selon lesquelles deux rats sur 20 ayant ingéré la forte dose de maïs génétiquement modifié (33% du régime total) ont développé des lésions rénales et de la vessie. L’un des deux rats est mort après seulement deux semaines de régime alimentaire avec l’OGM.

L’EFSA a rapporté que les changements observés chez les deux rats incluaient une maladie rénale chronique progressive « minime » ou une altération, une hyperplasie transitionnelle minime à modérée (prolifération cellulaire pouvant être un précurseur du cancer du système urinaire), une inflammation et une hydronéphrose (présence d’eau). dans les reins en raison de l’obstruction). L’EFSA a ajouté que les deux rats avaient des « calculs urinaires de la vessie » - des calculs vésicaux. Le pathologiste de l’étude a conclu que les anomalies tissulaires observées étaient probablement liées aux calculs.
... / ...

L’article complet en anglais avec toutes les références est à lire à la source.

Image associéeAbout GMWatch

Tous les articles ayant le mot-clé : MON89034 d’après ‘Info’OGM’ - Actualités

Traduction partielle, compléments entre […] et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 04/12/2018

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS OGM GM maize approved in the EU caused kidney disease and bladder stones in rats French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire (Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti/ http://yonnelautre.fr/local/cache-v...
https://yonnelautre.fr/

Haut du formulaire

Bas du formulaire


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3 / 298987

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site OGM  Suivre la vie du site OGM & Santé   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License