ISIAS

"L’exposition aux herbicides à base de glyphosate augmente le risque de lymphome non hodgkinien selon une nouvelle analyse" par GMWatch

Traduction et compléments de Jacques Hallard
samedi 16 février 2019 par GM Watch

ISIAS Pesticides Santé

L’exposition aux herbicides à base de glyphosate augmente le risque de lymphome non hodgkinien selon une nouvelle analyse

L’article d’origine a été publié le 12 février 2019 par GMWatch sous le titre « Exposure to glyphosate-based herbicides increases risk of non-Hodgkin lymphoma – new analysis  » et il est accessible ici : https://www.gmwatch.org/en/news/latest-news/18763-exposure-to-glyphosate-based-herbicides-increases-risk-of-non-hodgkin-lymphoma-new-analysis

Aerial view of the tractor pesticide spraying

Trois des auteurs de cette nouvelle méta-analyse étaient membres du comité consultatif scientifique de l’EPA (US Environmental Protection Agency)
sur le glyphosate.

Une nouvelle méta-analyse scientifique du potentiel cancérigène des herbicides à base de glyphosate a montré que les personnes très exposées aux herbicides courent un risque accru de 41% de développer un lymphome non hodgkinien. Les conclusions de cinq scientifiques américains vont à l’encontre d’une évaluation de l’US EPA qui n’a révélé aucune préoccupation en matière de cancer.

L’article est publié dans la revue ‘Mutation Research / Reviews in Mutation Research’, dont le rédacteur en chef est le toxicologue David DeMarini de l’EPA (US Environmental Protection Agency), l’agence gouvernementale des États-Unis pour l’environnement,. Trois des auteurs de l’étude étaient membres du comité consultatif scientifique sur le glyphosate de l’EPA. Ils ont déclaré publiquement que l’EPA n’avait pas suivi les pratiques scientifiques appropriées dans son évaluation du glyphosate.

Les auteurs déclarent dans leur article : « Toutes les méta-analyses effectuées à ce jour, y compris la nôtre, font systématiquement état du même constat clé : l’exposition au glyphosate, plus précisément aux GBH [herbicides à base de glyphosate], est associée à une augmentation statistiquement significative du risque de LNH (lymphome non hodgkinien) ».

Ils concluent : « Les preuves globales provenant d’études chez l’homme, chez l’animal et sur les mécanismes présentées ici confirment le potentiel cancérogène du glyphosate dans la médiation des LNH. Étant donné que les humains sont exposés à des mélanges contenant des adjuvants connus pour provoquer des effets toxiques synergiques in vivo et in vitro, Les GBH [herbicides à base de glyphosate], chez les animaux de laboratoire devraient être menées ».

La nouvelle méta-analyse inclut la dernière mise à jour de l’étude sur la santé en agriculture (AHS, Agricultural Health Study) de 2018. Voir About .


Bayer / Monsanto s’est largement appuyé sur l’étude AHS dans le cadre du litige américain sur le cancer Roundup pour affirmer qu’il n’existait aucun lien entre le LNH (lymphome non hodgkinien) et l’exposition au glyphosate. Cette affirmation va dans le sens de la conclusion ’sans effet’ du glyphosate sur le LNH, à laquelle ont abouti les auteurs des rapports de l’étude AHS publiés antérieurement.

Cependant, les auteurs de la nouvelle méta-analyse soulignent que les résultats des analyses précédentes étaient biaisés par l’inclusion de personnes très peu exposées, ce qui peut diluer les estimations du risque. Lorsque les personnes fortement exposées sont considérées indépendamment, il existe un lien entre les herbicides à base de glyphosate et le LNH (lymphome non hodgkinien).
---

Référence : Exposure to glyphosate-based herbicides and risk for Non-Hodgkin Lymphoma : A meta-analysis and supporting evidence (Exposition aux herbicides à base de glyphosate et risque de lymphome non hodgkinien : méta-analyse et preuves à l’appui) - Luoping Zhang, Iemaan Rana, Emanuela Taioli, Rachel M.Shaffer, Lianne Sheppard - Mutation Research/Reviews in Mutation Research (Recherche sur la mutation / Examens en recherche sur la mutation)
Disponible en ligne le 10 février 2019 : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1383574218300887?mc_cid=23c18e62e7&amp ;mc_eid=ff8c3a64ef

Résumé - Abstrait

Le glyphosate est l’herbicide systémique à large spectre le plus largement utilisé dans le monde. Des évaluations récentes du potentiel cancérogène du glyphosate par diverses agences régionales, nationales et internationales ont suscité la controverse. Nous recherchons de manière indépendante s’il existe une association entre des expositions cumulées élevées au glyphosate et un risque accru de lymphome non hodgkinien (LNH) chez l’homme, et nous effectuons une nouvelle méta-analyse incluant la mise à jour la plus récente de la cohorte d’études sur la santé en agriculture 2018 avec cinq études de cas-témoins.

À des fins de comparaison, nous effectuons également une méta-analyse supplémentaire avec le rapport précédent AHS (2005) et des tests de sensibilité multiples pour évaluer la validité de nos résultats. En utilisant les groupes les plus exposés lorsque disponibles dans nos méta-analyses, nous rapportons le risque méta-relatif global (méta-RR) de LNH chez les travailleurs exposés au glyphosate est augmenté de 41% (méta-RR = 1,41, IC 95%, confiance). Intervalle : 1,13 à 1,75).

Notre méta-analyse comparative avec l’AHS précédente montre une méta-RR accrue pour le LNH de 1,45 (IC 95% : 1,11 à 1,91), ce qui est supérieur aux méta-RR précédemment rapportés. Les tests de sensibilité n’ont pas révélé de différences significatives par rapport à notre estimation méta-RR.

Pour contextualiser nos conclusions concernant l’augmentation du risque de LNH chez les travailleurs fortement exposés au glyphosate, nous examinons également les études animales et mécanistes disponibles. Nous découvrons un soutien supplémentaire dans les études sur l’incidence du lymphome malin chez des souris traitées au glyphosate et sur ses liens potentiels avec l’immunosuppression, la perturbation du système endocrinien et les altérations génétiques qui sont couramment associées au LNH. Nous recommandons que de futures études sur les animaux étudient les formulations à base de glyphosate auxquelles la plupart des humains sont exposés.

Résultat de recherche d’images pour ’gmwatch logo’

Retour au début du document traduit

Traductions avec compléments entre […] et intégration de liens hypertextes : Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 15/02/2019

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Pesticides Santé Exposure to glyphosate-based herbicides increases risk of non-Hodgkin lymphoma – new analysis French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

---


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 19 / 327867

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Pesticides   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License