ISIAS

In memoriam Samuel Paty (1972 – 2020)

mercredi 21 octobre 2020 par isias

ISIAS Education Culture

In memoriam Samuel Paty (1972 – 2020)

Comment va se dérouler l’hommage national rendu à Samuel Paty ?

Document ‘franceinfo’ avec AFP - France Télévisions - Mis à jour le 21/10/2020 | 14:06
publié le 21/10/2020 | 08:36 - Photo - Un homme regarde les fleurs déposées devant le collège où enseignait Samuel Paty, le 19 octobre 2020, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

La cérémonie doit débuter vers 19h30, mercredi 21 octobre 2020, dans la cour de la Sorbonne, à Paris. Emmanuel Macron prononcera notamment un discours centré sur la vie de l’enseignant assassiné par un terroriste.

La France va se recueillir. L’hommage national en l’honneur de Samuel Paty se déroulera mercredi 21 octobre à 19h30 à Paris pour saluer la mémoire de ce professeur d’histoire-géographie de 47 ans. L’enseignant au collège du Bois d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), a été assassiné vendredi 16 octobre 2020 pour avoir montré en classe des caricatures du journal Charlie Hebdo.

Où se déroulera l’hommage ?

Plutôt que les Invalides, lieu traditionnel des hommages nationaux, Emmanuel Macron a choisi la cour de la Sorbonne, symbole de l’esprit des Lumières et de l’enseignement. Cette décision, qui met ainsi à l’honneur la profession de la victime, a été prise ’en accord avec la famille du défunt’, indique l’Elysée.

La Sorbonne avait déjà été le lieu d’un hommage aux victimes du terrorisme. François Hollande s’y était rendu en 2015 pour une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats du 13 novembre, parmi lesquelles figuraient beaucoup de jeunes, d’étudiants et d’enseignants.

Qui sera présent ?

Le chef de l’Etat présidera cet hommage en présence du ’Premier ministre et des membres du gouvernement’, indique un communiqué de l’Elysée. Selon BFMTV, les présidents des chambres parlementaires et les prédécesseurs d’Emmanuel Macron sont également conviés. François Hollande a confirmé qu’il serait présent, tout comme des représentants du Conseil français du culte musulman. En raison des restrictions sanitaires, seuls 400 invités sont attendus, dont une centaine d’élèves d’établissements d’Ile-de-France. Le public pourra suivre la cérémonie à distance grâce à deux écrans géants installés devant la Sorbonne.

Qui interviendra lors de la cérémonie ?

Selon l’Elysée, le président Emmanuel Macron devrait arriver un peu avant la cérémonie pour remettre vers 19h10 la Légion d’honneur à titre posthume à l’enseignant, en présence de sa famille. Le cercueil arrivera ensuite vers 19h30 dans la cour d’honneur de la Sorbonne porté par les gardes républicains, accompagné par la chanson One de U2.

Le texte ’Aux instituteurs et institutrices’ de Jean Jaurès sera lu par un ami de Samuel Paty et enseignant. Puis le public entendra la lecture du poème A Samuel de Gauvain Sers, lu par un enseignant. Enfin, un élève lira la lettre d’Albert Camus à son instituteur Louis Germain, le jour où l’écrivain a reçu le prix Nobel de littérature. 

Le chef de l’Etat prononcera ensuite un bref discours, vers 19h50, centré sur la vie de Samuel Paty, suivi d’une Marseillaise jouée par l’orchestre à cordes de la Garde Républicaine. Puis, vers 20h10, le public respectera une minute de silence en hommage au professeur d’histoire-géographie, avant la sortie du cercueil accompagné par la Symphonie n°3 de Mozart. 

A lire aussi :

Voir aussi :Assassinat de Samuel Paty : comment les professeurs abordent-ils l’enseignement moral et civique avec leurs élèves ?

Source : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/enseignant-decapite-dans-les-yvelines/comment-va-se-derouler-l-hommage-national-rendu-a-samuel-paty_4149207.html

Hommage - « Je cherche des mots » : le discours fort du président de la ligue de l’enseignement en Creuse pour rendre hommage à Samuel Paty

Publié le 19/10/2020 à 15h28 – Document ‘lamontagne.fr’ - Photo - Hommage ce lundi matin à Guéret © BARLIER Bruno

Ce lundi 19 octobre 2020, un nouvel hommage à Samuel Paty a réuni deux cents personnes à Guéret. Les mots de Gérard Palleaux, le président de la Ligue de l’enseignement, ont résonné fort entre deux silences. « Pour qualifier cet acte immonde, lâche et odieux, je cherche des mots, d’autres mots que ceux déjà prononcés maintes fois, trop de fois ». Devant l’Inspection académique, ce lundi en fin de matinée, le président de la Ligue de l’enseignement, entame son discours devant quelque deux cents personnes qui ont pris part à cette nouvelle cérémonie (*) en hommage à Samuel Paty.

« Ces mots, je ne les trouve pas » - Ces mots de Gérard Palleaux seront les seuls prononcés durant ce rassemblement, parti de la Quincaillerie numérique et qui a fait une première halte silencieuse devant la mairie avant d’avancer jusque devant l’Inspection académique. 

Photo - Là, après un dépôt de gerbes, Gérard Palleaux a pris la parole. Un discours fort, émouvant, juste. Pour dire l’indicible.

« Des mots qui diraient tout notre ressentiment et notre horreur en une simple phrase […]. Des mots qui détruiraient le mal dans l’œuf en purgeant cet abcès grossissant, maladie d’un monde où l’irrationnel totalitaire guide et manipule des esprits étroits et fragiles. Ces mots, je ne les trouve pas ! Et c’est une fois de plus notre République française qui se trouve bafouée, salie. Notre école républicaine, outragée et outrée. Et puis notre liberté, car au-delà de la liberté d’expression pour laquelle Samuel a perdu la vie, c’est notre liberté totale et entière qui est menacée.

C’est notre laïcité qui, elle encore, une fois de plus, est mise à l’épreuve par ceux-là mêmes qui la conspuent par des moyens cyniques et perfides alors même que c’est cette laïcité qui leur a donné la liberté de s’exprimer sur notre sol !

Ne soyons pas dupes, ne nous cachons plus derrière des voiles ludiques des “Oui… mais”. Ne laissons pas agir ceux qui détournent la liberté d’expression au seul profit de leurs manipulations funestes. Ce sont des fanatiques, ennemis de la République et il faut les traiter comme tels. La laïcité n’est pas une opinion, ni une idéologie, ni une religion mais la liberté d’en avoir une ».

« Pire que la peur, il y a la peur de la peur »

« Je veux qu’ici et maintenant, ensemble nous rendions hommage à la mémoire de cet enseignant vertueux et que nous compatissions à la peine de sa famille. Mais je souhaite de même, qu’ensemble, nous nous battions de toutes nos forces contre cette hydre immonde qui s’immisce sournoisement et engendre la terreur. Pire que la peur, il y a la peur de la peur. […] Comment enseigner dans une telle situation ? Pourra-t-on, si on laisse faire, encore pratiquer ce métier d’enseignant avec la liberté de ton et d’appréciation, le courage de dire et d’enseigner selon les principes républicains qui sont nos valeurs essentielles ? […]

La paix sociale ne se réalise pas à coups de reculades et de mièvres réprimandes, la paix se forge et se réalise par l’application de nos valeurs librement consenties et sans relâche par leur affirmation ici et à l’école républicaine. 

Avant d’achever son discours par ces mots empruntés à Martin Niemöller  : « Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste. Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste. Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai rien dit, je n’étais pas catholique. Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester ». [Voir aussi « Quand ils sont venus chercher... » : une citation du pasteur Martin Niemöller (1892–1984) sur la lâcheté des intellectuels allemands au moment de l’accession des nazis au pouvoir et des purges qui ont alors visé leurs ennemis, un groupe après l’autre. De nombreuses variations et adaptations dans l’esprit de l’original ont été publiées dans différentes langues. Photo de Niemöller en mai 1952… » - Source

Photo d’actualités - (*) À l’appel de Jean-Baptiste Moreau, Éric Correia et Marie-Françoise Fournier. Plus de 300 personnes réunies ce dimanche devant la préfecture de la Creuse en hommage à Samuel Paty

Accueil - La Montagne

La Montagne.fr - Audebert Boissons investit à Lempdes (Puy-de-Dôme) pour hausser le débit - Auvergnat Cola

Source : https://www.lamontagne.fr/gueret-23000/actualites/je-cherche-des-mots-le-discours-fort-du-president-de-la-ligue-de-l-enseignement-en-creuse-pour-rendre-hommage-a-samuel-paty_13859172/

La Ligue de l’enseignement : qui sommes-nous ?

Mouvement laïque d’éducation populaire, la Ligue de l’enseignement propose des activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs. Elle regroupe, à travers 103 fédérations départementales, près de 30 000 associations locales présentes dans 24 000 communes et représentant 1,6 million d’adhérents.

4 champs d’actions
L’éducation et la formation :
La Ligue de l’enseignement accompagne les acteurs éducatifs, les enseignants, les familles, les formateurs et les animateurs, les élus et agents des collectivités locales, pour que ce droit profite réellement à tous et tout au long de la vie.

La culture :
Par un réseau dense de diffusion culturelle, la Ligue de l’enseignement s’adresse à des publics divers, à commencer par les enfants et les jeunes, en mobilisant les trois leviers de l’éducation artistique et culturelle : la fréquentation des œuvres, la rencontre avec les artistes et les pratiques artistiques. Tous les arts sont concernés (cinéma, spectacle vivant, musique, etc.). La Ligue de l’enseignement est particulièrement attentive à développer le goût de la lecture et à contribuer à la démocratisation de la culture numérique.

Les vacances et loisirs éducatifs :
Premier organisateur de colonies de vacances, avec Vacances pour tous, la Ligue de l’enseignement plaide pour la démocratisation de cette expérience hors du cadre familial, propice à l’approfondissement d’une passion, à l’exploration de nouveaux centres d’intérêt et à l’apprentissage du « vivre ensemble ». La Ligue de l’enseignement favorise la mobilité des jeunes en accompagnant également leurs projets d’engagement et de solidarité en Europe ou à l’international.

Le sport pour tous :
À travers la fédération sportive scolaire du premier degré, l’Usep, et la première fédération multisports affinitaire de France, l’Ufolep, la Ligue de l’enseignement propose des activités sportives adaptées à chaque âge de la vie et veut promouvoir des pratiques qui répondent aux besoins sociaux tels que l’éducation, l’insertion sociale, le handicap et la santé.

Un engagement militant
Pour les 500.000 bénévoles et 18.000 volontaires en service civique, s’engager à la Ligue c’est :
– faire le choix d’une planète vivable, de sociétés ouvertes, généreuses et responsables ;
– apprendre par et avec les autres, faire vivre la convivialité et la fraternité ;
– construire de la solidarité et agir contre les inégalités ;
– prendre sa part d’une démocratie qui implique tous ses citoyens ;
– créer un lien entre des actes à la mesure de chacun et des combats à l’échelle de l’humanité.

http://laligue.org/wp-content/uploa...

Composition du Conseil d’administration suite à l’Assemblée générale des 5 et 6 septembre 2020 : voir avec d’autres informations sur ce site : https://laligue.org/qui-sommes-nous/

Voir aussi l’article de Wikipédia sur la Ligue de l’enseignement :

« La Ligue de l’enseignement est une confédération d’associations françaises qui revendique 25 000 associations1 locales. Son organisation s’appuie sur 103 fédérations départementales, elles-mêmes regroupées au sein d’unions régionales. Les associations locales, les fédérations départementales et le centre confédéral comptent plusieurs milliers de salariés et des centaines de milliers de bénévoles, et œuvrent dans les domaines de l’éducation populaire ou de l’enseignement, des pratiques artistiques et culturelles, des activités sportives, des vacances et des loisirs, de la formation professionnelle ou de l’action sociale. Elle est l’organisation associative qui perçoit la plus importante subvention annuelle du ministère de l’Éducation nationale : en 2013, elle a reçu 23 millions d’euros2, devant l’Union nationale du sport scolaire (UNSS - 17 millions) qui fédère les associations scolaires en collèges et lycées ou les Pupilles de l’enseignement public (PEP - 6 millions)2… - Article complet sur ce site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_de_l%27enseignement

Communiqué de Presse des Francs-Maçons de la Fédération française LE DROIT HUMAIN – Hommage à Samuel Paty – 21 octobre 2020

https://www.droithumain-france.org/...́-21octobre-Smauel-Paty-V2.jpg

Dans un trop récent communiqué 1 , la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN réaffirmait son indéfectible attachement à la liberté d’expression.

Ce 16 octobre 2020, un enseignant est sauvagement assassiné au seul motif d’avoir éveillé et formé des collégiens à la différence, à la tolérance et donc à la nécessaire liberté d’expression, remplissant ainsi son devoir de professionnel de l’Éducation et de Citoyen. Il transmettait tout ce qui est indispensable à une vie sereine et harmonieuse propre à l’épanouissement de chacun dans une République laïque, démocratique et sociale.

Rien ne peut excuser l’inadmissible. La liberté ne supporte aucune autre limite que celle de la loi acceptée par tous.

Seules l’éducation et la culture permettent de donner à tous les adultes de demain les moyens de penser par eux-mêmes et de se déterminer face à l’expression de toutes les pensées.

Seules l’éducation et la culture permettent de sortir de l’enfermement des superstitions, des préjugés et de l’ignorance.

La République et ses valeurs essentielles de Liberté, d’Égalité et de Fraternité sont à même de garantir le droit de chacun de ses membres à vivre dans le respect de l’Autre. La Laïcité en est l’outil nécessaire et primordial.

Nous devons donc impérativement défendre, dans le respect de nos règles républicaines, qui que nous soyons, et sous toutes les formes possibles, le ciment essentiel de cette construction : la liberté de pouvoir tout dire, tout montrer, tout dessiner, tout peindre, tout chanter …

Notre devoir collectif est avant tout de défendre l‘école laïque et ses artisans qui transmettent avec passion aux adultes de demain les bases de ce qui leur permettra de vivre ensemble, dans le respect mutuel.

Nous devons œuvrer à l’union de tous les citoyens de notre pays, femmes et hommes de bonne volonté, pour soutenir partout et sous toutes ses formes cette liberté d’expression tellement indispensable.

Nous appelons les autorités publiques et plus particulièrement l’Éducation Nationale à agir pour garantir ces libertés fondamentales. La République ne doit pas s’affaisser face à des pratiques fascisantes et doit abandonner atermoiements et dérobades qui désarment les enseignants.

Ce crime inqualifiable renforce l’engagement des Francs-Maçons de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN pour y contribuer.

Site : Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN - Lire en particulier : Nos valeurs et nos principes -

1 > Voir : https://www.droithumain-france.org/la-liberte-d-expression-gravement-menacee-communique-du-28-septembre-2020/ - Référence : message du 20/10/20 18:13, émanant du webmaster@droithumain-france.org

Lire aussi un article de Wikipédia : « L’Ordre maçonnique mixte international « le Droit humain » ou le Droit humain international est une obédience maçonnique mixte fondée en 1901, évolution structurelle à vocation internationale de la première obédience mixte fondée en 1893 par Georges Martin et Maria Deraismes sous le nom de « Grande Loge Symbolique Écossaise de France ’Le Droit humain’ ». Créée pour affirmer l’égalité de l’homme et de la femme devant l’initiation maçonnique, et permettre l’accession des femmes en franc-maçonnerie sans restriction, l’obédience est en 2016 présente dans plus de 60 pays dans le monde, et sur les cinq continents… » - Article complet sur ce site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_ma%C3%A7onnique_mixte_international_%C2%AB_le_Droit_humain_%C2%B

Retour au début du dossier


Réuni et transmis par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 21/10/2020

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Education Culture In memoriam Samuel Paty (1972 – 2020)

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

— -


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 46 / 449264

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Éducation   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License