ISIAS

"Les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) constituent un moyen de résilience face à la crise de la pandémie de Covid-19 et un outil clé pour une politique alimentaire dans les territoires et pour la reterritorialisation de l’alimentation" par Jacques Hallard

lundi 23 novembre 2020 par Hallard Jacques

ISIAS Agriculture Territoires

Les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) constituent un moyen de résilience face à la crise de la pandémie de Covid-19 et un outil clé pour une politique alimentaire dans les territoires et pour la reterritorialisation de l’alimentation

Jacques Hallard , Ing. CNAM, site ISIAS – 22/11/2020

Plan du dossier : Introduction {{}}{{}}{{}}{{}}{{}}{{}}Sommaire Auteur

Source : France Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation


Introduction

L’urgence de multiplier les circuits alimentaires courts est encore plus évidente aujourd’hui. Ce sujet avait déjà été abordé dans un autre dossier posté sur ISIAS :

’Comment relancer des activités agricoles en vue de produire localement une alimentation saine et de bonne qualité ?’ par Jacques Hallard, dimanche 19 janvier 2020

Le présent document reprend quelques documents officiels émanant du Ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation pour inciter les divers partenaires à se lancer avec détermination dans des projets concrets dans les territoires.


Sommaire

1. Les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT), un moyen de résilience face à la crise de la pandémie de Covid-19 - 22/06/2020 - Document ‘agriculture.gouv.fr’

2. Faire reconnaître un projet alimentaire territorial - 07/08/2020

3. Comment construire son projet alimentaire territorial ? - 08/12/2017

  • {{}}{{}}Les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT), un moyen de résilience face à la crise de la pandémie de Covid-19 - 22/06/2020 - Photo -bPascal Xicluna / agriculture.gouv.fr – Document ‘agriculture.gouv.fr’
    Au-delà de la dimension sanitaire, la crise Covid-19 et le confinement ont révélé des fragilités dans l’approvisionnement des ménages en denrées alimentaires. Sur les territoires où il existe un Projet Alimentaire Territorial (PAT), des mesures ont pu être mises en place rapidement, s’appuyant sur un dispositif déjà existant et la grande réactivité des acteurs locaux.
  • le PAT constitue un réseau d’acteurs de la chaîne alimentaire, qui se connaissent et ont pu lier des relations de confiance, parfois de longue date ;
  • le PAT apporte une bonne connaissance du contexte local de la production agricole et alimentaire et du bassin de consommation (diagnostic à la base de la mise en place de tout PAT) ;
  • le porteur du PAT joue le rôle d’animation des acteurs du territoire, ce qui a pu permettre d’articuler et de coordonner les actions à mettre en place en urgence ;
  • des outils, notamment numériques, sont le plus souvent déjà en place pour communiquer, pour répondre aux besoins des consommateurs qui souhaitent avoir plus de visibilité sur les produits locaux disponibles et leurs lieux d’achats.
    Les PAT ont notamment su se mobiliser autour de deux grands axes d’actions :
  • assurer un approvisionnement de proximité (exemple avec le PAT du Pays du Haut Languedoc) ;
  • participer aux dispositifs d’aide alimentaire des publics précaires (exemple avec le PAT des Bouches-du-Rhône).
    Les PAT constituent un outil clé pour la résilience alimentaire des territoires et la reterritorialisation de l’alimentation.

PNA circuit court territoire EGalim COVID-19 Projet alimentaire territorial

Source : https://agriculture.gouv.fr/les-projets-alimentaires-territoriaux-pat-un-moyen-de-resilience-face-la-crise-sanitaire


  • Faire reconnaître un projet alimentaire territorial - 07/08/2020 - Photo - Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr
    La reconnaissance d’un projet alimentaire territorial au sens de la loi n°2014-1170 d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 permet au porteur de ce projet d’utiliser la marque « Projet Alimentaire Territorial  » reconnue par le ministère de l’Agriculture et le logo associé.

La procédure de reconnaissance, élaborée de manière multi-partenariale, a vocation d’une part, à identifier et à valoriser les projets existants et d’autre part, à favoriser l’émergence de nouveaux projets alimentaires territoriaux en permettant aux porteurs de projets de bénéficier d’outils pratiques (guides, appui technique).

Les projets alimentaires territoriaux (PAT) ont l’ambition de fédérer les différents acteurs d’un territoire autour de la question de l’alimentation, contribuant ainsi à la prise en compte des dimensions sociales, environnementales, économiques et de santé de ce territoire.

À qui s’adresse ce dispositif ?

Ce dispositif de reconnaissance s’adresse à des organismes publics ou privés à but non lucratif porteurs d’enjeux de l’alimentation et qui s’engagent dans un projet alimentaire territorial.

Comment faire reconnaître son projet ?

La structure porteuse du projet doit déposer un dossier de candidature auprès de la Direction (régionale) de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF/DAAF) de sa région.

Les dossiers sont instruits au niveau régional, puis transmis à la direction générale de l’alimentaion (DGAL) qui assure la coordination nationale de la procédure.

Les candidats à la reconnaissance sont invités dès à présent à prendre contact avec les DRAAF/DAAF en amont du dépôt de leur candidature afin de s’assurer de la recevabilité de celle-ci et de bénéficier de conseils utiles.

À télécharger :

Source : https://agriculture.gouv.fr/faire-reconnaitre-un-projet-alimentaire-territorial

  • Comment construire son projet alimentaire territorial ? - 08/12/2017
    Photo - © Think Stock

Les projets alimentaires territoriaux (PAT) sont élaborés de manière concertée à l’initiative des acteurs d’un territoire. Ils visent à donner un cadre stratégique et opérationnel, à des actions partenariales répondant aux enjeux sociaux, environnementaux, économiques et de santé. L’alimentation devient alors un axe intégrateur et structurant de mise en cohérence des politiques sectorielles sur ce territoire. Construisez-le votre !

Qu’est-ce qu’un projet alimentaire territorial ?

Prévus dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 (Art 39), les projets alimentaires territoriaux s’appuient sur un diagnostic partagé faisant un état des lieux de la production agricole et alimentaire locale, du besoin alimentaire du bassin de vie et identifiant les atouts et contraintes socio-économiques et environnementales du territoire.

Élaborés de manière concertée à l’initiative des acteurs d’un territoire, ils visent à donner un cadre stratégique et opérationnel à des actions partenariales répondant à des enjeux sociaux, environnementaux, économiques et de santé. L’alimentation devient alors un axe intégrateur et structurant de mise en cohérence des politiques sectorielles sur ce territoire.

Quels sont les enjeux ?

Les projets alimentaires territoriaux répondent à l’enjeu d’ancrage territorial mis en avant dans le PNA et revêtent :

  •  une dimension économique  : structuration et consolidation des filières dans les territoires, rapprochement de l’offre et de la demande, maintien de la valeur ajoutée sur le territoire, contribution à l’installation d’agriculteurs et à la préservation des espaces agricoles ;
  • une dimension environnementale  : développement de la consommation de produits locaux et de qualité, valorisation d’un nouveau mode de production agroécologique, dont la production biologique, préservation de l’eau et des paysages, lutte contre le gaspillage alimentaire ;
  • une dimension sociale  : éducation alimentaire, création de liens, accessibilité sociale, don alimentaire, valorisation du patrimoine.
    Comment créer et développer un projet alimentaire territorial ?

L’appui sur un diagnostic partagé par les acteurs locaux et la coordination de l’ensemble des actions par une instance de gouvernance sont gages de la réussite de la mise en place de votre PAT. La DRAAF peut vous accompagner dans cette démarche, en vous informant sur les soutiens méthodologiques, et en facilitant la mise en relation avec les acteurs du territoire.

Les actions de votre PAT, répondant aux objectifs du Plan régional d’agriculture durable et du Programme national pour l’alimentation, peuvent s’articuler avec d’autres outils de politique publique territoriale : Schéma de cohérence territoriale (SCoT), agenda 21 local, contrat de bassin, programme régional de développement rural, charte des PNR, contrat de ruralité, contrat de santé local, stratégie touristique, Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET), etc.

Quels financements ?

Les projets alimentaires territoriaux peuvent mobiliser des fonds publics et privés. Ils peuvent également générer leurs propres ressources. Les appels à projets du PNA*, les crédits des collectivités, du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) (en particulier initiatives Liaison entre action de développement de l’économie rurale (LEADER) ou du Fonds européen de développement régional (FEDER) sont des sources de financement possibles.

Plaquette ’Construire son projet alimentaire territorial’ (PDF, 442.44 Ko)

Source : https://agriculture.gouv.fr/comment-construire-son-projet-alimentaire-territorial

Voir aussi des réalisations sur les
sites suivants :

projet alimentaire territorial occitanie - projet alimentaire territorial bordeaux - projet alimentaire territorial lyon - projet alimentaire territorial vichy - projet alimentaire territorial ile-de-france - projet alimentaire territorial grand clermont

Retour au début du sommaire

Retour au début de l’introduction

Retour au début du dossier



Collecté et transmis par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 22/11/2020

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Agriculture Territoires Les Projets Alimentaires Territoriaux.2.docx

Mis en ligne par le co-rédacteur Pascal Paquin du site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti, géré par Yonne Lautre : https://yonnelautre.fr - Pour s’inscrire à nos lettres d’info > https://yonnelautre.fr/spip.php?breve103

http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

— -


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 28 / 447405

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour des alternatives  Suivre la vie du site Territoires en Transition   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License