Accueil > Pour en savoir plus > Médecine, Santé > Maladies & Épidémies > "Les tiques des chiens pourraient avoir un goût plus prononcé pour le sang (...)

"Les tiques des chiens pourraient avoir un goût plus prononcé pour le sang humain en raison du changement climatique : une expérience suggère que les maladies transmises par les tiques pourraient se propager davantage avec l’augmentation des températures" par Aayushi Pratap

Traduction et compléments de Jacques Hallard

jeudi 3 décembre 2020, par Pratap Aayushi


ISIAS Santé

Les tiques des chiens pourraient avoir un goût plus prononcé pour le sang humain en raison du changement climatique : une expérience suggère que les maladies transmises par les tiques pourraient se propager davantage avec l’augmentation des températures

Traduction par Jacques Hallard, avec ajout de compléments, d’un article de Aayushi Pratap publié le 30 novembre 2020 par Science News dans la rubrique ‘Eye of Science/Science Source’ (L’œil de la science/Source de la science) sous le titre «  Dog ticks may get more of a taste for human blood as the climate changes  » ; site d’accessibilité : https://www.sciencenews.org/article/dog-ticks-bite-human-blood-disease-climate-change

La bactérie Rickettsia rickettsii, qui est à l’origine de la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses, peut être transmise aux êtres humains par les morsures des tiques brunes du chien Rhipicephalus sanguineushttps://www.inspq.qc.ca/guide-d-ide...ou encore tique du chenil. (Voir l’illustration ci-dessus).

Le changement climatique pourrait transformer certaines tiques brunes des chiens en insectes suceurs attaquant les êtres humains au lieu des seuls chiens.

À des températures d’environ 38° Celsius (100° Fahrenheit), certaines tiques brunes du chien sont plus attirées par les humains que par les chiens, comme le montrent des expériences récentes. Les tiques peuvent être porteuses de l’agent pathogène qui provoque la fièvre boutonneuse ou pourprée des Rocheuses, une maladie mortelle.

Cette découverte suggère qu’un climat plus chaud pourrait entraîner une plus grande propagation de la maladie des tiques aux êtres humains, ont rapporté les chercheurs le 16 novembre 2020 lors de la réunion annuelle de l’American Society of Tropical Medicine and Hygiene (Société américaine de médecine et d’hygiène tropicales).

’Nous pouvons nous attendre à des épidémies plus fréquentes et plus importantes de cette fièvre des montagnes Rocheuses lorsque le climat devient plus chaud, et lorsque nous avons plus souvent du temps chaud’, déclare Laura Backus, chercheuse à l’université de Californie, ‘Davis School of Veterinary Medicine’. Les patients atteints de la fièvre des montagnes Rocheuses peuvent mourir s’ils ne reçoivent pas un traitement antibiotique dans les cinq jours. Environ 5 à 10 % des personnes infectées succombent à la maladie.

’Nous pouvons nous attendre à des épidémies plus fréquentes et plus importantes de la fièvre des points dans les Rocheuses lorsque le temps est chaud, et lorsque nous avons plus souvent du temps chaud’, déclare Laura Backus, chercheuse à l’université de Californie, ‘Davis School of Veterinary Medicine’ aux Etats-Unis. Les patients atteints de la fièvre des montagnes Rocheuses peuvent mourir s’ils ne reçoivent pas un traitement antibiotique dans les cinq jours. Environ 5 à 10 % des personnes infectées succombent à la maladie.

Des recherches antérieures en Europe avaient suggéré que les tiques sont plus agressives envers les personnes par temps chaud. Pour savoir si la préférence de l’hôte de la tique brune du chien dépend de la température, Mme Backus et ses collègues ont capturé des bébés et des adultes de deux groupes ou lignées génétiquement distincts de l’espèce Rhipicephalus sanguineus. L’une des lignées venait d’une région chaude de l’Arizona et était considérée comme une tique tropicale. L’autre lignée, originaire de l’Oklahoma, tolère le temps froid et est considérée comme tempérée.

Les scientifiques ont comparé le comportement des tiques à une température ambiante de 23° C (74° F) et à une température étouffante de 38° C. Dans 10 essais distincts à chaque température, les scientifiques ont placé environ 20 tiques des deux lignées et des deux groupes d’âge au centre d’un tube en plastique et leur ont donné la possibilité de se déplacer vers un humain ou vers un chien.

Normalement, la tique préfère les chiens aux êtres humains. Mais à une température plus élevée, les tiques tropicales adultes ont montré une préférence pour l’homme. Plus de deux fois plus de tiques se déplaçaient vers l’homme à la température la plus élevée qu’à la température ambiante. Le changement de température n’a pas eu d’effet significatif sur les tiques tempérées ni sur les nymphes des deux lignées.

On ne sait pas pourquoi les tiques tropicales adultes ont changé de préférence à haute température. Cela pourrait avoir un rapport avec la façon dont elles ressentent leurs hôtes. ’Il est possible que leurs récepteurs chimiques sur leur corps soient activés différemment à haute température, mais ce n’est pas encore clair’, ajoute M. Backus.

Au cours des deux dernières décennies, les États-Unis ont connu une augmentation constante des maladies transmises par les tiques (SN : 11/15/18). En 2000, il y a eu 495 cas de rickettsiose due à la fièvre boutonneuse, une catégorie qui comprend la fièvre boutonneuse pourprée des Rocheuses, selon les rapports des centres américains de contrôle et de prévention des maladies. Aujourd’hui, 4.000 à 6.000 cas de fièvre boutonneuse pourprée transmise par des tiques sont signalés chaque année aux États-Unis.

scientist with dog in lab experiment

Pour vérifier si la température influe sur le fait que les tiques brunes sont plus attirées par les humains que par les chiens, les chercheurs ont mis en place une expérience dans laquelle ils ont placé un chien dans une grande boîte en bois (illustrée) et une personne dans une autre. Ils ont ensuite relié les boîtes avec un tube en plastique transparent et ils ont observé si les tiques placées dans le tube rampaient vers la personne ou vers le chien. Don Preisler/UC Davis School of Veterinary Medicine

Différents types de tiques peuvent transporter la bactérie qui provoque la fièvre boutonneuse pourprée des Rocheuses. Mais la tique brune du chien est responsable de la propagation dans le sud-ouest des États-Unis.

’Cette découverte est très intéressante, car elle démontre la différence de comportement entre les deux lignées’, déclare Kathleen Walker, entomologiste à l’université de l’Arizona à Tucson, qui n’a pas été associée à l’étude. D’autres tiques tropicales, ajoute-t-elle, se déplacent vers le nord au fur et à mesure que les températures augmentent en raison du réchauffement climatique.

Mme Backus affirme que son équipe aimerait étudier à l’avenir les tiques brunes des chiens dans d’autres régions, ce qui permettrait de disposer d’un ensemble de données plus important pour rechercher des modèles. ’ Et s’ils préfèrent les êtres humains à des températures élevées, comme le montre cette étude, car cela aiderait à comprendre pourquoi nous observons davantage de flambées de cette fièvre boutonneuse pourprée dans les montagnes Rocheuses’, dit-elle.

Citations

L. Backus et al. Dog ticks carrying deadly Rocky Mountain spotted fever twiceas likely to choose humans over canines when temperatures rise. American Society of Tropical Medicine and Hygiene annual meeting, held virtually, November 16, 2020.

About Aayushi Pratap (photo) - Aayushi Pratap is a fall 2020 science writing intern. She has a master’s degree in science and health journalism from Columbia University, as well as degrees in biochemistry and zoology. Previously she worked as a health reporter with the Hindustan Times in Mumbai, India, covering public health.

À propos de Aayushi Pratap (photo) - Courrier électronique : apratap@sciencenews.org - Aayushi Pratap est stagiaire en rédaction scientifique pour l’automne 2020. Elle est titulaire d’une maîtrise en journalisme scientifique et de santé de l’université de Columbia, ainsi que de diplômes en biochimie et en zoologie. Auparavant, elle a travaillé comme journaliste de santé pour le ‘Hindustan Times’ à Mumbai, en Inde, où elle couvrait la santé publique.

Science News

Science News Internship | PhD Graduate Education at Northeastern University

Retour au début de l’article traduit

Ajout de compléments

Fièvre pourprée des montagnes Rocheuses Mis à jour : Vendredi 12 juillet 2019 – Document ‘Vidal’ - SOMMAIRE Patient :

  • Fièvre pourprée des montagnes Rocheuses
  • Sources et références
    La fièvre pourprée des montagnes Rocheuses est due à une bactérie, Rickettsia rickettsie, transmise par la morsure de diverses espèces de tiques. Certains facteurs (âge, alcoolisme, par exemple) prédisposent à l’apparition d’une fièvre pourprée sévère.

Où attrape-t-on la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses ?

tique

La fièvre pourprée des montagnes Rocheuses sévit sur la quasi-totalité du continent nord-américain.

Quand attrape-t-on la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses ?

La fièvre pourprée des montagnes Rocheuses sévit surtout pendant la saison chaude, de mai à octobre (période d’activité des tiques).

Quels sont les symptômes de la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses ?

Après quelques jours d’incubation, la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses se traduit par de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et des troubles digestifs. Des taches rouges apparaissent sur les poignets et les chevilles. Les cas sévères provoquent des hémorragies.

Comment soigne-t-on la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses ?

Le traitement de la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses consiste à administrer des antibiotiques.

Comment prévenir la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses ?

La prévention de la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses repose sur l’application rigoureuse des mesures de protection contre les piqûres d’insectes. Inspectez-vous après chaque promenade.

Source : https://www.vidal.fr/sante/voyage/maladies-voyage/fievre-pourpree-montagnes-rocheuses.html

Fièvre boutonneuse méditerranéenne Mis à jour : Vendredi 12 juillet 2019 – Document Vidal’ - SOMMAIRE Patient Fièvre boutonneuse méditerranéenne

  • Sources et références
    La fièvre boutonneuse méditerranéenne est due à une bactérie, Rickettsia conorii qui est transmise par la morsure des tiques Rhipicephalus (tiques du chien). En France, le nombre de cas a nettement diminué depuis que la myxomatose a réduit l’effectif des lapins, réservoir naturel de Rickettsia conorii.

Où attrape-t-on la fièvre boutonneuse méditerranéenne ?

La fièvre boutonneuse méditerranéenne est présente sur le pourtour méditerranéen (en France également, au sud de la Loire) et en Afrique.

Quand attrape-t-on la fièvre boutonneuse méditerranéenne ?

La fièvre boutonneuse méditerranéenne s’attrape toute l’année dans les pays tropicaux, et seulement pendant la période d’activité des tiques pour les pays tempérés (de mai à octobre).

Quels sont les symptômes de la fièvre boutonneuse méditerranéenne ?

Après six ou sept jours d’incubation, on observe : fièvre élevée, maux de tête, douleurs musculaires et toux sèche. Après quelques jours, des tâches rouges apparaissent sur le tronc et les membres. Une tache noire apparaît également au point de morsure, souvent accompagnée d’un gonflement des ganglions locaux. La plupart du temps, la maladie reste bénigne.

Comment soigne-t-on la fièvre boutonneuse méditerranéenne ?

Le traitement de la fièvre boutonneuse méditerranéenne repose sur l’administration d’antibiotiques, mais une guérison spontanée est possible.

Comment prévenir la fièvre boutonneuse méditerranéenne ?

Surveillez votre chien pour la présence éventuelle de tiques et protégez-le avec des poudres ou des colliers anti-tiques. Demandez conseil à votre vétérinaire.

VIDAL France

Fréquentation certifiée par l’ACPM/OJD | Copyright 2020 Vidal – Source : https://www.vidal.fr/sante/voyage/maladies-voyage/fievre-boutonneuse-mediterraneenne.html

Retour au début de l’article traduit

Voir également :

http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/JNI/JNI08/Com/fbm-parola-2008.pdf

https://www.infectiologie.org.tn/pdf_ppt_docs/cmi/27022013/rickettsioses_eruptive.pdf

Retour au début du document traduit


Traduction, compléments et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 02/12
/2020

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Santé Dog ticks may get more of a taste for human blood as the climate changes French version.2.docx

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

— -