Accueil > Pour en savoir plus > Écologie Réflexions Débats > "Pour les Fêtes de fin d’année : éviter les gaspillages d’aliments et faire les (...)

"Pour les Fêtes de fin d’année : éviter les gaspillages d’aliments et faire les recettes FLOSN ; honorer les peuples autochtones ; réfréner les achats excessifs ; encourager la générosité, l’engagement et la solidarité avec les élèves et étudiants’" par ’Turning Green’

Traduction et compléments de Jacques Hallard

dimanche 28 novembre 2021, par Turning Green


ISIAS Ecologie Jeunesse

Pour les Fêtes de fin d’année : éviter les gaspillages d’aliments et faire les recettes FLOSN ; honorer les peuples autochtones ; réfréner les achats excessifs ; encourager la générosité, l’engagement et la solidarité avec les élèves et étudiants par ‘Turning Green’ qui présente les Projets d’action climatique (PAC) des finalistes du ’PGC 2021’

Traduction du 25 novembre 2021 par Jacques Hallard des documents suivants émanant de ’Turning Green’ > Voir https://turninggreen.org/ - Messages :

  • en date du 18/11/21 21:48 et ayant pour titre « Justice at Your Holiday Table  » (La justice à votre table à l’occasion des fêtes de fin d’année).
  • en date du 25/11/21 01:46 et ayant pour titre « PGC 2021 Finals ! » (Finales du ‘Projet Défi Vert’)

Source ‘Turning Green’

Plan du dossier : Définitions préalables Avant-propos du traducteur Citation du mois Sommaire des contenus à lire


Définitions préalables

FLOSN = Fresh Local Organic Seasonal Nutritious, soit « frais, local, biologique, saisonnalisé et bien nutritif ».

« Projet Défi Vert » (Project Green Challenge – Voir : « Les jeunes sont notre espoir » en Amérique aussi et ils s’engagent au niveau scolaire et universitaire une initiative de l’organisation ’Turning Green’ ’ - Traduction et compléments de Jacques Hallard, endredi 27 novembre 2020.

Orientations de ‘Turning Green’ — Nous rassemblons les étudiants, partageons nos progrès, apprenons et désapprenons, déclenchons des mouvements, nous inspirons les uns les autres et organisons des nouvelles, des événements et des trouvailles dans les mondes de la durabilité, de la justice, de la santé, de l’éco-mode de vie, du climat, de l’alimentation et plus encore. Bienvenue !

Retour au début du dossier


Avant-propos du traducteur

Les initiatives et les consignes rapportées dans les documents suivants sont prises dans le contexte culturel états-unien et se réfère notamment aux traditions, goûts et pratiques culinaires typiques de ces territoires. Les contributeurs ne rechignent pas par exemple à faire état de possibilités d’approvisionnement en ingrédients et produits alimentaires dans un cadre commercial clairement affiché.

Tout n’est pas forcément transposable dans d’autres pays et contrées, - notamment en Europe et en France en particulier - mais la démarche paraît suffisamment innovante et positive pour que d’autres, - ailleurs - puissent décider volontairement d’adopter – voire d’adapter à leurs milieux et traditions – ces propositions et conseils qui visent à informer les jeunes pour leur alimentation, en les invitant à se référer à une sorte de philosophie en vigueur actuellement aux Etats-Unis sous le vocable FLOSN et élaboré par ‘Conscious Kitchen’ « qui fonctionne sur la base de termes directeurs non négociables propres à ce programme » :

« L’acronyme FLOSN est le cœur de ‘Conscious Kitchen’, ainsi qu’un engagement inébranlable pour nourrir les élèves et les étudiants avec des aliments sains, d’origine éthique et cultivés de manière durable, ainsi que pour stimuler et catalyser une vague d’action en faveur d’une agriculture moins polluante et qui s’inscrit dans la durabilité, soutenue par des écoles et des collectivités éducatives aux Etats-Unis… »

[« Les termes durabilité ou soutenabilité sont utilisés depuis les années 1990 pour désigner une configuration de la société humaine qui lui permet d’assurer sa pérennité… » - Voir sur Wikipédia ].

Source : https://www.consciouskitchen.org/guiding-terms/

Références : https://www.consciouskitchen.org/ et https://www.theconsciouskitchen.com/categories/

Drapeau des États-Unis

Retour au début du dossier


Citation du mois :

“We all need the same things : clean air and clean water. We have a lot of work to do, but if we can combine our strengths, we can fight for what’s right.” — Jake Edwards, Onondaga – [Références : https://www.esf.edu/calendar/event.asp?EventId=3702 et https://www.youtube.com/watch?v=mtNlim2M-iw ].

« Nous avons tous besoin des mêmes choses : un air pur et une eau propre. Nous avons beaucoup de travail à faire, mais si nous pouvons combiner nos forces, nous pouvons nous battre pour ce qui est juste ». Jake Edwards, Onondaga Nation, qui concerne le peuple iroquois qui vivait autrefois entre le lac Champlain et le fleuve Saint-Laurent : la population parle la langue iroquoienne.

[« Les Iroquois, ou Haudenosaunee (« peuple aux longues maisons »), connus aussi par l’expression Cinq-Nations ou Cinq Cantons2 puis Six-Nations, comprennent effectivement cinq puis six nations autochtones de langues iroquoiennes (Mohawks, Onneiouts, Onondagas, Sénécas, Cayugas et, après 1722, Tuscaroras), vivant historiquement dans le nord de l’État de New York aux États-Unis, au sud du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent. La plupart des quelque 125.000 Iroquois vivent aujourd’hui en Ontario au Canada et dans l’État de New York. D’autres vivent au Wisconsin, dans le sud-ouest du Québec et en Oklahoma. Seule une petite minorité des Iroquois parle aujourd’hui une des langues iroquoiennes dont près de 1.500 locuteurs du mohawk dans le village de Kahnawake, au sud de Montréal… » - Article complet sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Iroquois ].

Retour au début du dossier


Sommaire des contenus à lire :


  • Tips for a Sustainable Holiday Season - Conseils pour une saison des fêtes durable – Par Meredith Epstein | Nov 16, 2021 | FoodLifestyle – Photo (plqacée en début de dossier)
    Les vacances de fin d’année approchent à grands pas, ce qui signifie de grands dîners en famille et entre amis en perspective ! Mais cela signifie aussi beaucoup de déchets produits et une grande empreinte écologique. Nous avons donc rassemblé des conseils pour une saison des fêtes durable.

Saviez-vous qu’entre Thanksgiving et le jour de l’an, les Américains produisent 25 % de déchets en plus que le reste de l’année ? Cela signifie que des millions de kilos d’emballages de cadeaux, de jouets et de vêtements de l’année dernière, de restes de dinde, de sauce, de haricots verts, de purée de pommes de terre, de maïs, etc. sont déversés dans les décharges pendant les seules fêtes. Et lorsque nous jetons des aliments et des produits, nous jetons également la terre, l’eau, l’énergie, le temps et les ressources utilisés pour les produire.

Voici donc votre défi pour les fêtes de fin d’année : faites preuve de créativité pour réduire vos déchets de vacances et faites-en un acte personnel de conservation cette année !

Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Nous vous proposons des conseils pour utiliser tous les ingrédients de vos repas, réduire les déchets alimentaires des fêtes et minimiser le plastique pendant la saison des cadeaux !

Utilisez toutes les parties de vos aliments

Photo - Un assortiment de tranches d’agrumes disposées sur une planche à découper en bois. Les fruits sont des oranges, des citrons verts, des citrons, des oranges sanguines et des pamplemousses. Photo par Edgar Castrejon sur Unsplash

Une grande partie du gaspillage alimentaire est due au fait que vous achetez trop d’aliments et que vous les oubliez dans votre réfrigérateur jusqu’à ce que vous sentiez que quelque chose est immangeable ou pourri. Évitez le problème des aliments avariés en prévoyant d’utiliser toutes les parties de votre nourriture pendant les repas de fêtes (et honnêtement, ces conseils sont également valables toute l’année) !

Le pain : Vous pensez jeter le surplus de pain qui traîne depuis un repas de fête ? N’y pensez plus ! Coupez votre pain en petits morceaux (extrémités comprises !) et mettez-les au congélateur. Lorsque vous devez faire de la farce, des croûtons, du pouding au pain ou toute autre recette nécessitant du pain, utilisez vos morceaux de pain congelés. Consultez ces recettes et ne jetez plus jamais vos restes de pain.

Céleri : Si vous faites de la farce et que vous n’utilisez qu’un tiers d’une boule de céleri rave, que faites-vous du reste ? Essayez ce plat parfaitement adapté aux fêtes : Des boules de farce au maïs ! Vous trouverez la recette ici, ainsi que 27 autres délicieuses recettes de Laurie Dixon qui vous permettront d’utiliser votre céleri supplémentaire.

Oranges et agrumes : Vous avez utilisé quelques oranges pour parfumer votre dinde ou votre jambon de Noël ? Ne jetez pas les zestes ! Après avoir extrait le jus et le zeste pour vos recettes, remplissez un récipient en verre avec les pelures d’agrumes, couvrez-le de vinaigre blanc, fermez bien le couvercle et conservez-le dans un endroit sombre. Après quelques semaines, filtrez les écorces et voilà un produit de nettoyage propre, naturel, non chimique, sans déchets, sain pour vous et pour la planète ! Cliquez ici pour un tutoriel facile.

Os et jus de viande : Après que votre famille ait dévoré une dinde d’une dizaine de kg, que faites-vous des os et des jus de cuisson ? Des tonnes de recettes nécessitent une carcasse de dinde (ou de toute autre viande). Pour éviter le gaspillage alimentaire, il faut utiliser toutes les parties des ingrédients de base. Cliquez ici pour découvrir une recette super simple et appétissante pour utiliser les restes d’os et de jus de viande.

La pâte à tarte : Est-ce vraiment les vacances si vous n’avez pas de tarte à déguster ? Pomme, myrtilles, citrouille, et j’en passe ! Souvent, nous faisons ou achetons trop de pâte à tarte, ce qui signifie des restes dont vous ne savez que faire. N’ayez crainte ! Préparez ces délicieuses recettes en utilisant votre surplus de pâte à tarte pour faire plaisir aux gens pendant le reste de la saison des fêtes.

De la citrouille : N’oubliez pas notre liste de délicieux aliments à base de citrouille que nous avons partagés le mois dernier ! Si la tarte au potiron n’est pas votre préférée, la salade de pâtes au potiron ou les grappes de graines de potiron vous conviendront peut-être. Voir ceci : ’Des jeunes qui s’engagent : justice environnementale, apprentissage à pétitionner, admettre les handicapés, fêter sans gaspillages, cuisiner à base de cucurbitacées, chocolats équitables, protection des insectes, etc… ’ par Turning Green, 24 octobre, par Turning Green - ISIAS Ecologie Jeunesse.

Pelures et restes de légumes : Vous pouvez utiliser les épluchures (propres) d’oignons, de pommes de terre et autres, ainsi que les dernières carottes ou autres légumes qui traînent dans votre tiroir à légumes pour faire un délicieux bouillon de légumes à utiliser dans d’autres recettes comme la farce ou les soupes à base de restes. Consultez ce mode d’emploi et commencez à préparer votre propre bouillon !

Comment réduire le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est l’une des choses les plus simples, mais aussi les plus efficaces, que nous pouvons faire pour lutter contre le changement climatique en tant qu’individus. La nourriture et la matière organique gaspillées n’ont pas l’oxygène nécessaire pour se décomposer correctement lorsqu’elles sont jetées dans une décharge, et finissent donc par produire du méthane (qui est plus puissant comme gaz à effet de sere que le CO2 !).

Voici quelques conseils pour réduire vos déchets alimentaires pendant les fêtes.

Essayez de préparer ’ juste assez de nourriture ’ ; ne préparez pas trop.

Demandez à vos amis et à votre famille de ramener les restes à la maison.

Mettez les restes au congélateur pour les déguster plus tard.

Réalisez de nouvelles recettes avec vos restes de vacances.

Compostez vos restes de fruits et de légumes.

Vous pouvez également rechercher des agriculteurs locaux pour acheter vos produits de saison, afin de réduire encore davantage l’empreinte carbone de votre repas !

Comment réduire la consommation de plastique à usage unique

Photo - Un pot ‘mason’ en verre rempli de petits biscuits, avec un ruban bleu noué autour. Photo par Travis sur Unsplash

Les plastiques à usage unique ont leurs mérites, mais dans la mesure du possible, optez pour des produits réutilisables à long terme afin de réduire votre dépendance au plastique. Réduire le plastique, c’est réduire la pollution individuelle et (nous l’espérons !) réduire la demande de plastiques à usage unique sur le marché pour diminuer la pollution des entreprises.

Laissez tomber les assiettes, les couverts et les gobelets en plastique. Saviez-vous que chaque année, 6 millions de tonnes de plastique non durable, comme les cuillères, fourchettes et couteaux, sont jetées ? La solution à ce problème est simple : achetez de la vaisselle durable et abordable ! Grâce à cette liste incroyable de marques de vaisselle durable, vous n’aurez pas à sacrifier votre style personnel de présentation ou votre porte-monnaie.

Conseils pour offrir des cadeaux sans déchets

Une photo au loin de deux personnes en kayak sur l’eau, avec des montagnes en arrière-plan. Les personnes sont en silhouette et le soleil est au-dessus de la tête. Photo par Gigi sur Unsplash

Lorsque vous pensez aux vacances, une chose qui vous vient probablement à l’esprit est le cadeau. En montrant votre amour, nous n’avons pas besoin de contribuer aux 25 millions de tonnes de déchets d’emballage créés chaque année, qui contaminent nos océans, nos réserves d’eau, notre alimentation et notre air. Réduisez facilement et à moindre coût votre consommation de plastique en réutilisant les sacs cadeaux et les rubans de fête, les emballages en papier ou en journaux, les cadeaux faits à la main, etc…

Voici nos meilleurs conseils pour offrir des cadeaux sans déchets.

Offrez des cadeaux durables tels que des bouteilles thermos rechargeables, des livres, des pains de savon, etc. Inspirez-vous de cette liste d’idées de cadeaux à faible ou à forte teneur en déchets, ou consultez les suggestions de cadeaux du Zero Waste Outlet.

Offrez des expériences au lieu de choses matérielles pour créer un souvenir qui durera toute une vie - sans plastique ni emballage qui vivra dans une décharge pendant plusieurs années.

Emballez vos cadeaux dans des matériaux durables. Utilisez de vieux tissus, des foulards vintage, du papier journal, des sacs en papier brun et d’autres objets que vous avez sous la main pour emballer vos cadeaux de manière écologique !

Les fêtes sont l’occasion de se réunir entre amis et en famille, de manger des plats délicieux, de partager des cadeaux de toutes sortes et de passer du temps de qualité avec ceux que vous aimez. N’oubliez pas que tout ce que vous faites, que ce soit cuisiner ou offrir des cadeaux, a un impact sur notre maison commune [la Planète]. Alors faisons en sorte que cet impact soit bon. Bonnes fêtes de fin d’année !

Autrice : Meredith Epstein {{}}photo

Meredith a obtenu son diplôme de l’université de ‘Stony Brook’ en mai 2021, où elle a étudié les études environnementales et la psychologie. Elle a toujours été passionnée par l’environnement et par le fait d’influencer les personnes qui l’entourent à pratiquer la durabilité dans leur vie quotidienne. Elle est ravie d’être stagiaire à ‘Turning Green’ et a hâte de voir comment cette expérience façonnera son avenir dans le domaine de l’environnement ! Elle adore voyager, et son rêve est de vivre dans autant de pays que possible au cours de sa vie, tout en défendant et en éduquant les autres sur la façon de vivre un mode de vie respectueux de l’environnement. Ses activités préférées sont les voyages, la préparation de repas à base de plantes, les randonnées dans la nature, l’apprentissage continu de l’environnement et la lecture des livres de Harry Potter, Nicholas Sparks et John Green ! > View all posts

Retour au début du sommaire


  • Célébration : faites votre menu pour les fêtes - Tour d’horizon des Recettes biologiques ‘Friendsgiving’ – Par Meredith EpsteinJenny Nguyen 16 novembre 2021
    Passez la dinde (bio) ! Que vous utilisiez ces recettes pour votre table de Thanksgiving ou tout au long de la saison, vous apprécierez certainement ces fantastiques plats inspirés de Thanksgiving par nos stagiaires !

[Thanksgiving (prononcé : /θæŋksˈɡɪvɪŋ/), ou l’Action de grâce2, est une fête célébrée aux États-Unis le quatrième jeudi de novembre. Historiquement, Thanksgiving3 est la fête de la moisson, un jour de fête dans les sociétés européennes paysannes durant lequel on remerciait Dieu par des prières et des réjouissances pour les bienfaits que l’on avait pu recevoir pendant l’année. Cette célébration est désormais laïque en Amérique du Nord4, les administrations et la plupart des entreprises étant fermées en ce jour, qui est férié aux États-Unis depuis 1941… - Source de l’article complet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Thanksgiving_(%C3%89tats-Unis) ].

Photo

Thanksgiving n’est plus seulement pour la famille. De nombreux membres des jeunes générations adoptent Friendsgiving, un repas axé sur l’amitié ! Friendsgiving est particulièrement populaire sur les campus universitaires, lorsque certains étudiants choisissent de rester sur le campus pendant les vacances ou ne peuvent pas rentrer à la maison. Nous avons donc rassemblé nos meilleurs conseils et nos recettes Friendsgiving pour vous assurer de passer un bon moment avec des amis et de la nourriture, sur le campus ou hors campus.

Passer du temps avec vos amis autour d’un délicieux repas de Noël est important, tout comme de s’assurer d’utiliser les meilleurs ingrédients possibles. Selon la philosophie FLOSN de ‘Conscious Kitchen’, nous croyons en des aliments frais, locaux, biologiques, de saison et nutritifs pour tous.

Ingrédients et plats

Il est important de rester en bonne santé tout en mangeant des repas de fête ! C’est pourquoi nous recommandons que les ingrédients soient biologiques, frais et entiers. Toutes ces recettes Friendsgiving sont facilement ajustables pour répondre aux besoins alimentaires (végétaliens, végétariens, sans gluten, sans produits laitiers, vous l’appelez). Et bien que nous encourageons une consommation consciente et minimisée de produits d’origine animale, les protéines animales que nous incluons dans les recettes suivantes sont biologiques, élevées sans être humaines et sans antibiotiques.

Produits biologiques de saison

Les ingrédients biologiques de saison sont le meilleur choix à utiliser lors de la cuisson de n’importe quel repas, car ils sont meilleurs pour la planète et pour vous ! Lorsque vous choisissez votre menu de recettes Friendsgiving, notez les ingrédients que vous avez déjà dans votre cuisine pour minimiser les déchets (et économiser de l’argent aussi). Pour les ingrédients que vous devez acheter, l’achat de produits biologiques sur les marchés de producteurs est un excellent moyen de soutenir les agriculteurs locaux tout en obtenant des fruits et légumes frais produits de manière durable, à une fraîcheur maximale et optimaux pour la santé.

Alors que le temps se refroidit et que l’automne est à nos portes, quelle meilleure façon de pimenter vos repas que d’incorporer des produits de saison classiques ? Les citrouilles sont un favori à cette période de l’année pour une variété de soupes et de desserts (et même du houmous, du fromage à la crème et, bien sûr, des lattes !), en plus de la tarte à la citrouille unique en son genre. Toute patate douce ou légume féculent est idéal pour rôtir ou transformer en purée. La courge musquée crémeuse est incroyablement nutritive et savoureuse seule ou en tant que composant d’un plat de saison. Des citrouilles aux courges et plus encore, ces aliments de base de saison sont les ingrédients parfaits pour des repas chauds et délicieux et peuvent facilement être trouvés sur les marchés de producteurs locaux.

Viandes biologiques

Nous devons parler de l’aliment de base de tout repas de Thanksgiving : la dinde ! Et pas n’importe quelle dinde, mais l’ingrédient vedette biologique et élevé sans humanité. Assurez-vous de vérifier les étiquettes pour les certifications biologiques et des termes tels que Pasture-RaisedAnimal Welfare ApprovedCertified Humaneet Global Animal Partnership. Ceux-ci garantissent que la viande que vous achetez est exempte d’antibiotiques, d’hormones de croissance et de sous-produits animaux, élevée dans des systèmes en plein air, à base de fourrage ou d’extérieur, ainsi que d’autres règles et réglementations strictes.

Bien que la viande conventionnelle puisse ne pas sembler différente de la viande biologique à première vue, il existe une énorme distinction entre les deux sous la surface. Les viandes biologiques sont une alternative beaucoup plus saine pour votre corps, les agriculteurs et l’environnement, et produites par des moyens plus durables et équitables.

En termes de santé et de nutrition, les viandes biologiques ne contiennent pas de produits chimiques synthétiques, d’OGM, de conservateurs artificiels, d’antibiotiques, de charges ou d’hormones de croissance. Cela contraste fortement avec les substances dangereuses souvent présentes dans la viande conventionnelle, telles que les résidus de pesticides, d’engrais et d’hormones de croissance, qui peuvent entraîner des maladies nocives qui menacent la santé. Les dindes biologiques sont strictement élevées sans ajout de produits chimiques, d’antibiotiques ou d’hormones de croissance. L’excès de résidus d’antibiotiques dans la dinde conventionnelle peut être dangereux, car il conduit à une résistance aux antibiotiques qui entraîne un risque plus élevé de plusieurs maladies. Donc, lorsque vous choisissez un oiseau pour votre prochain plat de vacances, envisagez une dinde fraîche et biologique qui est naturellement sans antibiotiques.

Si l’achat d’une dinde entière n’est pas pour vous (compte tenu du budget typique des étudiants et de la cuisine), la viande tranchée est une autre option pour vos recettes Friendsgiving ou simplement pour la planification quotidienne de vos repas et collations ! Alors que la charcuterie conventionnelle contient des conservateurs produits chimiquement avec des nitrates et des nitrites nocifs, la charcuterie biologique ne contient que des conservateurs naturels, généralement provenant de sources végétales telles que la poudre ou le jus de céleri. Pour un bon vieux sous-marin à la dinde ou un sandwich à la dinde et au fromage, optez pour la sélection naturelle et biologique afin d’éviter les produits chimiques nocifs.

Les viandes biologiques sont produites par des méthodes agricoles qui profitent à la terre. Souvent, les fermes biologiques utilisent des pratiques régénératrices, un modèle agricole plus durable qui est en fait bon pour l’environnement. L’agriculture régénératrice, l’agriculture et le pâturage permettent d’inverser la dégradation du climat en reconstruisant la matière organique des sols et en restaurant la biodiversité, ce qui conduit à la réduction du carbone et à l’amélioration du cycle de l’eau. Plus précisément, le processus d’élevage des pâturages aide à lutter contre le changement climatique, car les herbes pour le bétail nourri à l’herbe piègent le dioxyde de carbone atmosphérique et le séquestrent dans le sol où il appartient. En tirant parti de la puissance de la photosynthèse dans les plantes pour fermer le cycle du carbone, les agriculteurs peuvent renforcer la santé des sols, la résilience des cultures et la densité nutritive.

Applegate est l’une des entreprises qui défend ces pratiques, en collaborant avec les agriculteurs pour capturer et promouvoir diverses pratiques de régénération déjà utilisées, telles que les bandes tampons, les parcelles de pollinisateurs et de refuges fauniques, la diversification des espèces et les cultures de couverture, ainsi que pour mieux comprendre et calculer l’impact positif des animaux sur la séquestration du carbone et la biodiversité des sols. En augmentant le nombre de partenaires qui élèvent des viandes biologiques et élevées sans vie, et en soutenant les programmes de prévention de la fraude biologique et les efforts visant à renforcer les normes biologiques et de bien-être animal, ils améliorent les systèmes et les écosystèmes pour tous.

Alors que les fermes conventionnelles nourrissent les animaux avec des pesticides et des OGM, de nombreuses fermes biologiques optent pour un régime 100% végétarien / nourri à l’herbe qui est plus sain et soutient la croissance naturelle des animaux. En outre, les fermes biologiques traitent les animaux avec plus d’humanité en offrant beaucoup d’espace de pâturage, ainsi que des environnements naturels propres.

La viande biologique est, par tous les moyens, meilleure pour la santé de nos communautés et de la planète, soutenant la durabilité et l’équité.

Au fur et à mesure que ce ‘Friendsgiving ‘roule, nous espérons que vous apprécierez de nombreux repas chauds avec vos proches - et que vous centrerez des ingrédients durables et biologiques qui sont meilleurs pour vous et la planète. C’est un vrai cadeau pour les fêtes !

Recettes pour les Amis vivant en dortoirs dans les résidences d’étudiants

Se réunir avec des amis lors d’une soirée d’automne confortable pour Friendsgiving ne serait pas complet sans vos plats préférés à partager. Si vous êtes étudiant, trouver la recette parfaite pour cuisiner dans un dortoir peut être difficile, surtout sans accès à une grande cuisine. Heureusement, il existe de nombreuses recettes amusantes et faciles que vous pouvez faire. Voici quelques-unes de nos recettes Friendsgiving préférées de notre équipe ‘Turning Green Intern’ !

Applegate Dinde Bacon Burger par Meredith, stagiaire de ‘Turning Green’

Recipes - Turkey Bacon Burger by Turning Green Intern Meredith - Applegate

Photo de Applegate

Cette recette de hamburger au bacon est quelque chose que j’ai concocté parce que j’aime regarder des émissions de cuisine et toujours voir des chefs célèbres faire leur propre version d’un cheeseburger au bacon. Et je me suis dit : « Pourquoi ne pas faire ma propre version ?! » Je mange du bacon de dinde Applegate depuis des années maintenant, et je pensais que cela compléterait parfaitement le hamburger. C’est une recette que j’ai inventée au fur et à mesure, et que j’ai perfectionnée après quelques essais. Et laissez-moi vous dire que c’est incroyable. Maintenant, chaque fois que j’achète du bacon de dinde Applegate à l’épicerie, le paquet est terminé dans les 2 jours. Et ce hamburger au bacon est mon repas de choix ! J’ai demandé à ma mère et à ma sœur d’essayer cette recette et elles sont toutes les deux tombées amoureuses. Ce burger est bon pour n’importe quel jour de la semaine, n’importe quel moment de la journée, pour n’importe qui ! Tout ce que vous avez à faire est de le changer pour les besoins alimentaires (galette de plantes, hamburger à la dinde, fromage végétalien, vous l’appelez !) et vous avez votre propre version d’un cheeseburger au bacon Applegate ! Bonne alimentation bio !

Ingrédients :

  • 1 APPLEGATE® BIEN SCULPTÉ™ Burger de bœuf biologique 2 à 3 tranches Applegate Organics Turkey Bacon
  • 1 pain à hamburger
  • 1 tranche d’APPLEGATE ORGANICS® Monterey Jack Cheese Feuilles de laitue bio
  • Tomates tranchées biologiques Oignons tranchés biologiques Cornichons tranchés
  • Ketchup.
    Instructions :
  • Dans une poêle à feu moyen, commencez à cuire votre galette Applegate Well Carved Organic Grass-fed Beef Burger jusqu’à ce qu’elle soit brune et bien cuite des deux côtés.
  • Lorsque votre galette est cuite, placez-la sur un plat sur le côté de votre cuisinière avec un couvercle sur le dessus pour la garder au chaud. Ensuite, prenez 2-3 tranches de bacon de dinde Applegate Organics et placez-les dans la poêle à feu moyen-vif.
  • Retournez votre bacon toutes les 2-3 minutes jusqu’à ce qu’il soit brun, croustillant et bouillonnant.
  • Il est maintenant temps d’assembler votre hamburger ! Prenez un petit pain de votre choix et mettez votre galette de hamburger sur le dessus. Vient ensuite Applegate Organics Monterey Jack Cheese,vos tranches de bacon croustillantes et des couches de tomates, d’oignons, de laitue biologiques frais, de nombreux cornichons, de ketchup et de garnitures que vous préférez !
    Ce sera certainement un repas en désordre, mais cela en vaut délicieusement la peine ! Rien ne vaut un burger au bacon Applegate. Avec seulement quelques pas et de délicieux ingrédients biologiques, vous rêverez de ce hamburger pour le dîner tous les soirs. Jouir !

 

Applegate Turkey Lettuce Wraps par Jenny, stagiaire de Turning Green

Photo de Applegate

En tant qu’étudiant, je n’ai souvent pas beaucoup de temps pour préparer les repas car j’équilibre les études, le travail et les activités parascolaires. C’est pourquoi j’aime cette recette parce qu’elle est si rapide et facile, mais toujours très délicieuse et nourrissante ! Ces enveloppements de laitue sont extrêmement personnalisables, ce qui les rend encore plus amusants à assembler et à manger. Je suis un grand amateur de légumes, alors ajoutez toujours un tas de légumes frais au mien, qui se marie parfaitement avec la dinde et le fromage Applegate. Pour ceux qui recherchent un repas simple, savoureux et rapide à préparer, c’est la recette parfaite pour vous ! N’hésitez pas à personnaliser vos enveloppements de laitue de dinde à vos goûts, et j’espère que vous l’apprécierez autant que moi !

Ingrédients :

  • Laitue, bien lavée
  • 2–3 tranches APPLEGATE ORGANICS® Poitrine de dinde rôtie au four
  • 1–2 tranches APPLEGATE ORGANICS® Provolone Cheese
  • Légumes tranchés assortis, tels que tomates, avocats, concombres, etc.
  • Pansement de votre choix
     

Instructions :

  • Commencez par prendre quelques morceaux de votre laitue préférée (assurez-vous de la laver avant !) à superposer les uns sur les autres.
  • Prenez quelques tranches de poitrine de dinde rôtie au four Applegate Organics et placez-les sur votre base de laitue.
  • Ajoutez une tranche ou deux de délicieux fromage Provolone Applegate Organics sur votre poitrine de dinde.
  • Il est maintenant temps de personnaliser votre enveloppement ! Ajoutez vos garnitures préférées. J’adore les légumes, alors j’aime ajouter des tomates, des avocats, des concombres et toute autre trouvaille biologique de saison !
  • Une fois que vous avez toutes vos garnitures arrangées, ajoutez une vinaigrette ou une sauce de votre choix.
  • Prenez l’extrémité latérale de votre enveloppe et enroulez-la. Vous pouvez couper votre enveloppe en plus petits morceaux de la taille d’une bouchée, si vous préférez.
    Et c’est tout ! C’est un excellent repas léger et rafraîchissant à faire qui ne nécessite pas beaucoup d’articles de cuisine. Faites preuve de créativité avec vos enveloppements et essayez différentes garnitures.

 

Sandwich à la dinde pendant les vacances ou pour n’importe quel jour

Une variante du sandwich préféré des fêtes ! Nous adorons le sandwich classique du lendemain de Thanksgiving, mais qui dit que vous ne pouvez pas en manger à tout moment de l’année, surtout pendant les fêtes ? Faites un festin un soir et utilisez les restes pour les jours à venir avec cette recette, ou préparez-la vous-même rapidement et facilement. Rempli de produits d’automne classiques et de vos aliments de base préférés pour les fêtes, comme la dinde et la farce, ce sandwich est copieux et rassasiant - et il plaît toujours aux amis et à la famille !

Ingrédients :

 Poitrine de dinde rôtie au four Applegate Organics

 Fromage provolone Applegate Organics (ou choisissez votre préféré !)

 2 tranches de pain (nous recommandons ce pain français mou biologique du livre de cuisine CK de l’incroyable chef trois étoiles Michelin Dominique Crenn)

 1-2 cuillères à soupe de farce à base de saucisse italienne douce Applegate Organics

 1-2 cuillères à café de sauce aux canneberges

 1-2 tranches de patates douces rôties

 Une poignée d’épinards frais

 1-2 cuillères à café de sauce

Instructions :

1.Faire griller le pain jusqu’à ce qu’il soit croustillant.

2.Superposer quelques tranches de poitrine de dinde rôtie au four Applegate Organics sur le pain grillé.

3.Ajouter le fromage provolone Applegate Organics.

4.Ensuite, ajoutez la farce à la saucisse. Veillez à bien la tasser pour qu’elle reste ensemble et pour faire de la place pour d’autres ingrédients !

5.Superposer autant de patates douces rôties que vous le souhaitez.

6.Prenez une poignée d’épinards frais et biologiques et jetez-les sur le dessus.

7.Pour terminer votre sandwich, ajoutez de la sauce aux canneberges et de la sauce, avant de recouvrir l’autre morceau de pain.

8.Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi en faire un panini ! Utilisez une presse à panini ou placez votre sandwich dans une poêle à feu moyen avec une autre poêle lourde sur le dessus. Attendez quelques minutes, et voilà ! Vous avez un panini de Thanksgiving !

Recette de farce à la saucisse

Adapté de ‘Once Upon a Chef with Jenn Segal’ pour utiliser la saucisse italienne douce Applegate Organics.

Nous adorons la farce - et c’est un plat formidable et copieux qui mérite d’être mangé plus d’une fois par an. N’hésitez pas à personnaliser la délicieuse recette de farce à la saucisse de Jenn Segal - en ajoutant ou en retirant tous les ingrédients que vous souhaitez pour répondre aux exigences diététiques et aux préférences de goût ! Sans gluten ? Facile. Sans produits laitiers ? C’est fait. Nous pensons qu’il est préférable d’utiliser la saucisse italienne biologique d’Applegate Farms pour rendre le plat encore meilleur pour votre corps, ainsi que pour notre terre !

Ingrédients :

 8 tasses (400g) de cubes de farce non assaisonnés du commerce (il existe maintenant des options sans gluten et/ou vous pouvez les sécher et les griller vous-même !)

 1 bâtonnet (1/2 tasse) de beurre non salé (ou beurre végétalien ou sans produits laitiers)

 1-1/2 tasse d’oignon jaune en dés (1 gros oignon ou 2 petits oignons)

 1 tasse de céleri en dés (3 grosses branches de céleri)

 4 gousses d’ail, finement hachées

 1 livre de saucisses italiennes douces Applegate Organics

 2-3/4 tasses de bouillon à faible teneur en sodium

 1 gros œuf, battu

 1 cuillère à soupe de romarin frais haché

 1 cuillerée à soupe de sauge fraîche hachée

 1/4 tasse de persil frais haché

 1/2 cuillère à café de sel

 1/2 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu.

Instructions :

1.Préchauffez le four à 350°F. Graisser un plat de cuisson de 9 x 13 pouces avec du beurre.

2.Placer les cubes de farce dans un grand bol à mélanger.

3.Dans une grande sauteuse, faire fondre le beurre. Ajouter les oignons et le céleri et cuire à feu moyen, en remuant de temps en temps, pendant environ 8 minutes, ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Ajouter l’ail et cuire 2 minutes de plus. Ajouter les légumes aux cubes de farce. (Ne lavez pas la cocotte, mais grattez tous les derniers légumes, sinon ils brûleront à l’étape suivante).

4.Dans la même poêle, cuire la saucisse à feu moyen pendant 8 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit dorée et cuite, en brisant la saucisse avec une spatule métallique pendant la cuisson (les plus gros morceaux ne doivent pas dépasser 1/4 de pouce). Ajouter la saucisse dorée et la graisse aux cubes de pain et aux légumes.

5.Ajouter le bouillon, l’œuf, le romarin, la sauge, le persil, le sel et le poivre au mélange de cubes de pain et mélanger jusqu’à ce que le pain soit mou et humidifié. Transférer la farce dans le plat de cuisson préparé et cuire au four pendant 65 à 75 minutes, à découvert, jusqu’à ce qu’elle soit profondément dorée et croustillante sur le dessus.

6.Instructions pour la préparation au congélateur : La farce peut être assemblée jusqu’à un jour à l’avance et réfrigérée jusqu’à ce qu’elle soit prête à cuire. Suivez ensuite les instructions de cuisson de la recette. Il peut également être congelé après la cuisson, bien couvert, jusqu’à 3 mois. Lorsque vous êtes prêt à le servir, décongelez au réfrigérateur pendant 24 heures. Réchauffez-le, recouvert de papier d’aluminium, dans un four à 325 ° F jusqu’à ce qu’il soit chaud.

Roll-ups de jambon de Noël - Un apéritif ou un accompagnement rapide !

Ces Roll-ups de jambon de Noël ont toutes les saveurs de vacances que nous chérissons sans vous faire sentir trop rassasié. Ils sont faciles à manger, colorés, biologiques et tellement délicieux... comme un repas de Noël entier en une bouchée légère !

Ingrédients : (par rollup)

  • Placez 1-2 tranches de jambon sur une assiette.
  • Superposez sur du fromage, une cuillerée de farce à saucisses, des tranches de patates douces et des feuilles d’épinards.
  • Ajouter la sauce aux canneberges et la sauce.
  • Enroulez-le bien pour vous assurer que tous les ingrédients restent à l’intérieur de la viande. Entrez un cure-dent pour plus de facilité !
  • Répétez ce processus pour faire autant de rollups que vous le souhaitez manger ou partager !
  • Mettez un bol de sauce sur le côté pour tremper, et profitez-en !

Purée de pommes de terre de couleur violette (oui violette !)

Biodiversité de la couleur de tubercules de pommes de terre

Une préparation de purée de pommes de terre chaudes est toujours un ‘must’ pour votre dîner de vacances ! Saviez-vous que les pommes de terre sont de différentes couleurs ? Essayez cette délicieuse recette de purée de pommes de terre violettes directement tirée de notre livre de recettes Conscious Kitchen ! . C’est un mélange savoureux de pommes de terre crémeuses avec des épices parfumées qui se marieront parfaitement avec vos plats principaux. Cette recette est une variante amusante et colorée d’un favori traditionnel.

Sert 3

Ingrédients :

  • 5-6 pommes de terre violettes (de petite à moyenne taille), pelées et écartelées
  • Bouillon de poulet ou de légumes biologique ou eau pour couvrir les pommes de terre
  • 1/2 cuillère à café de sel de mer
  • 1/2 tasse de choix de lait ou de crème (amande non sucrée, noix de coco, chanvre, lin, produits laitiers, etc.)
  • 2 cuillères à soupe de beurre, de ghee ou de beurre végétalien
  • 1 gousse d’ail, hachée
  • 1 cuillère à café de romarin frais ou 1/2 cuillère à café séchée
  • 1 cuillère à café de thym frais ou 1/2 cuillère à café séchée
  • 1/4 cuillère à café de poivre
    Instructions :
  • Dans une grande casserole, ajouter les pommes de terre et suffisamment de bouillon ou d’eau pour couvrir et porter à ébullition à feu moyen-vif.
  • Ajouter le sel et cuire jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres et tombent pratiquement en morceaux.
  • Dans une casserole moyenne, chauffer le lait ou la crème, le ghee ou le beurre, l’ail, les herbes et le poivre à feu moyen jusqu’à ébullition.
  • Retirer du feu et réserver. Retirer les pommes de terre du feu et égoutter le bouillon.
  • Écraser et ajouter le mélange de lait en remuant pour combiner. Laissez reposer pendant quelques minutes pour permettre au mélange de s’épaissir. Servir immédiatement.
     

Cidre de pomme épicé - Parfaitement épicé et très chaud ou glacé.

Besoin d’une boisson chaude pour vous réchauffer pendant cette saison froide d’automne ? Essayez la recette bien-aimée de cidre de pomme aux épices de notre livre de recettes Conscious Kitchen ! Avec un arôme délicieux, une saveur sucrée et des épices riches, il vous permettra sûrement d’en savoir plus.

Sert 6

Ingrédients :

  • 12 pommes, variétés assorties, grossièrement hachées (ne vous inquiétez pas d’enlever les pelures, les graines ou les tiges)
  • 1/2 orange, tranchée finement
  • 4 gousses de cardamome entières
  • anis 2 étoiles
  • morceau de gingembre frais de 1 pouce, haché grossièrement
  • 1/2 cuillère à café de zeste de citron frais
  • 3-4 bâtons de cannelle
  • 1 noix de muscade entière
  • 1 cuillère à soupe de clous de girofle entiers
    Instructions :

Photo par Tijana Drndarski sur Unsplash

  • Dans un grand pot, mélanger les pommes, les tranches d’orange, les gousses de cardamome, l’anis étoilé, le gingembre, le zeste de citron, les bâtons de cannelle, la noix de muscade et les clous de girofle.
  • Ajouter de l’eau à couvrir de deux pouces. Porter à ébullition et cuire à découvert pendant une heure.
  • Couvrir la casserole et laisser mijoter pendant au moins deux heures.
  • Découvrez et utilisez un masseur de pommes de terre pour écraser grossièrement le contenu.
  • Continuez à mijoter jusqu’à ce que le cidre soit sombre et ait un goût sucré et épicé.
  • Lorsque le cidre est prêt, laissez refroidir, puis filtrez les morceaux de pomme et les épices entières dans un pichet ou une casserole propre. Pour obtenir le maximum de liquide, filtrez le cidre à travers une étamine en le tordant.
  • Servir chaud. Conserver au réfrigérateur et réchauffer comme vous le souhaitez.
     

La nourriture est ce qui nous relie, ce qui nous rassemble, ce qui construit la communauté. Chérissez les souvenirs de trancher un morceau de dinde biologique pour un ami ou de passer un produit de l’agriculture biologique à un membre de la famille ou à des amis. Alors que la saison de la gratitude, des dons et des cadeaux se rapproche, prenez le temps de tisser des liens autour de repas chauds, sains et copieux et de partager des expériences festives avec ceux que vous aimez !

 

Autrices :

Meredith Epstein Photo portrait

Meredith est diplômée de l’Université de ‘Stony Brook’ en mai 2021 où elle a étudié les études environnementales et la psychologie. Elle a toujours été passionnée par l’environnement et a influencé les gens autour d’elle pour pratiquer la durabilité dans leur vie quotidienne. Elle est ravie d’être stagiaire chez Turning Green et est très impatiente de voir comment cette expérience façonnera son avenir dans le domaine de l’environnement ! Elle aime voyager et son rêve est de vivre dans autant de pays que possible au cours de sa vie, tout en défendant et en éduquant les autres sur la façon de vivre un mode de vie respectueux de l’environnement. Certaines de ses choses préférées à faire sont les voyages, cuisiner des repas à base de plantes, faire des randonnées dans la nature, continuer à en apprendre davantage sur l’environnement et lire les livres Harry Potter, Nicholas Sparks et John Green ! - Voir tous ses articles

Jenny Nguyen Photo

Jenny est étudiante en quatrième année à l’Université de Californie à San Diego, avec une matière majeure en systèmes environnementaux (Sciences de la Terre) et une matière mineure en psychologie. Elle est passionnée par la compréhension des impacts du changement climatique et des solutions qui peuvent être mises en œuvre pour y faire face, ainsi que par la promotion de la durabilité au sein des communautés et de l’environnement.

Son parcours de durabilité a commencé avec son amour pour la beauté de la nature, et depuis lors, elle s’est consacrée à apprendre comment elle peut pratiquer un mode de vie durable et aider les autres à en apprendre davantage. Sur son campus, elle est un membre actif de quelques organisations liées à la durabilité et au changement climatique, travaillant à sensibiliser à ces sujets et à élever les voix des étudiants et de la communauté. Dans ses temps libres, Jenny aime danser, explorer de nouveaux endroits et passer du temps de qualité avec sa famille et ses amis.

Voir tous ses articles ici > View all posts

Retour au début du sommaire


  • Honorer - Neuf façons de décoloniser et d’honorer les peuples autochtones à travers les Etats-Unis à l’occasion de la Fête de ‘Thanksgiving’ – 27 novembre 2021
    Illustration en couleurs  : carte des Etats-Unis avec coloration des peuples autchtones

Que signifie ’décoloniser’, et pourquoi devriez-vous le faire pour votre célébration de Thanksgiving ? Lisez ces mots perspicaces de ‘Cultural Survival’, une ressource des peuples indigènes pour la défense et les droits de l’homme, et découvrez comment se recentrer avec la justice indigène.

Bas du formulaire

https://www.culturalsurvival.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/thanksgiv.jpg?itok=srPE3U1u

Les histoires racontées au sujet du premier Thanksgiving qui perpétuent souvent des stéréotypes néfastes et qui effacent la véritable histoire des premières rencontres entre les communautés autochtones et les colonisateurs.

Aujourd’hui, nous profitons de l’occasion pour remettre les pendules à l’heure, pour démystifier les mythes en place et pour reconnaître les Amérindiens comme des peuples contemporains aux cultures dynamiques et florissantes.

Novembre est le Mois national du patrimoine amérindien, offrant de nombreuses occasions de dépasser les représentations unidimensionnelles des « pèlerins et des Indiens ». Dans un esprit d’unité, nous pouvons plutôt concentrer Thanksgiving sur des valeurs communes : la générosité, la gratitude et la communauté. Nous avons rassemblé quelques ressources pour vous aider à décoloniser votre Fête de Thanksgiving :

1. Renseignez-vous sur les terres sur lesquelles vous vous trouvez.
Native Lands App est une carte interactive sur les peuples et les langues autochtones de votre région.

2. Apprenez la véritable Histoire
‘L’Action de grâce’, comme le ‘Jour de Christophe Colomb’, nous rappelle le génocide et la violence que les communautés autochtones ont vécus à une certaine époque et qu’elles continuent de vivre. Apprenez-en davantage sur Thanksgiving et les débuts de l’histoire coloniale du point de vue autochtone. Accès aux textes en anglo-américain

Le point de vue on the first Thanksgivingde Wampanoag Leonard Peltier’s 2019 Thanksgiving Message : « Walking on Stolen Land A Thanksgiving Reflection from the Bioneers Indigeneity Program par Alexis Bunten A 

The True, Indigenous History of Thanksgiving by Alexis Bunten

Thanksgiving fait la promotion de l’histoire blanchie à la chaux, alors j’ai organisé Truthsgiving à la place

En tant qu’Amérindien, voici ce que je veux que mes compatriotes américains sachent sur la décolonisation de Thanksgiving : une boîte à outils pour lutter contre le racisme dans les écoles

Vidéo en anglo-américain sur https://www.powwows.com/captured-1614-new-exhibit-focuses-on-wampanoag-story/#ixzz3Ji2m9EwD

Cette vidéo détaille l’enlèvement en 1614 de vingt hommes Wampanoag de Patuxet, le village Wampanoag …. Il s’agit d’une vidéo d’introduction à l’exposition ‘Captured 1614’ créée pour Plymouth 400 et l’Indian Spiritual and Cultural Training Council. Plymouth, sur des explorateurs européens qui prévoyaient de les vendre et les sept autres Autochtones pris de Nauset à Cape Cod comme esclaves en Espagne. En savoir plus ici.

Pourquoi les traités sont importants ?

Les États-Unis ont ratifié plus de 370 traités avec des nations amérindiennes. Pourtant, de nombreux Américains en savent peu sur les traités qui ont façonné et continuent d’avoir un impact sur le pays aujourd’hui. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

3. Décolonisez votre dîner Les chefs autochtones ont créé un mouvement culinaire dans le but d’amener les peuples autochtones à honorer leurs ancêtres par leurs choix alimentaires. Apportez des plats amérindiens à la table du dîner. DÉCOLONISER voir : THANKSGIVING ET RAVIVER LES RELATIONS AUTOCHTONES À LA NOURRITURE

Le conte de Thanksgiving qui se raconte est un mensonge nuisible. Voir (en anglais)

En tant qu’Amérindien, j’ai trouvé une meilleure façon de célébrer les

Fêtes Comment décoloniser votre dîner de Thanksgiving

ce Thanksgiving, faites ces recettes autochtones de chefs

4. Écoutez les Voix autochtones C’est le peuple Wampanoag, le peuple de la Première Lumière, qui a rencontré les pèlerins lorsqu’ils sont arrivés d’Europe à l’île de la Tortue en 1620. Depuis 1863, Thanksgiving est célébré comme une fête nationale aux États-Unis, mythifié les événements violents qui ont suivi l’arrivée des Européens dans une histoire d’amitié et de partage mutuel. Mais la réalité est que la générosité des Wampanoags a été accueillie par un génocide, et cette vérité a été systématiquement supprimée dans le système éducatif, le gouvernement et la culture populaire américains. Écoutez une entrevue avec Cedric Cromwell, président du conseil tribal de la nation tribale Mashpee Wampanoag.

Regardez « les filles amérindiennes » de Teen Vogue qui décrit la VRAIE Hhistoire derrière Thanksgiving - Watch We Still Live Here : Black Indians of Wampanoag and African Heritage

5. Célébrez les peuples autochtones.Lire les œuvres d’auteurs autochtonesPendant de nombreuses années, les Autochtones ont été réduits au silence et leurs histoires ont été marginalisées. C’est pourquoi il est particulièrement important de lire des histoires sur des personnages autochtones, racontées à des voix autochtones. Célébrez le Mois du patrimoine amérindien avec ces excellents livres d’écrivains autochtones :

7 livres de Thanksgiving pour les enfants écrits du point de vue autochtoneJoignez-vous à la campagne #NativeReads 10 livres pour enfants d’écrivains autochtones

Recherchez 47 ans d’entrevues et d’articles avec et sur les leaders autochtones et autochtones dans les archives du ‘Cultural Survival Quarterly’ .

‘Project 562’ et ‘Red Works Photography’ présentent l’Amérique autochtone contemporaine et le Canada avec grâce, beauté et style. Matika Wilbur et Nadya Kwadibens changent la perception des Autochtones et des Premières Nations.
Le projet 562 de Matika Wilbur - Vu à travers la lentille de Nadya Kwandibens

8. Mettre fin aux mascottes racistes autochtones dans les manifestations sportives Il y a encore plus de 1.000 équipes de lycée, d’université et professionnelles qui continuent d’avoir des mascottes amérindiennes. Bien que des changements aient été apportés aux niveaux secondaire et collégial, au niveau professionnel, il n’y a pratiquement pas eu de changement. Commencez le changement dans votre communauté. Jetez un coup d’un coup d’au bas de notre article Abolir les mascottes autochtones racistes : une boîte à outils pour le changement. Impliquez-vous : #NotYourMascot, #ChangeTheName et #NoHonorInRacism.- La fierté d’être de la NCAI9. Assistez au jour de deuil et aux rassemblements du lever du soleil d’AlcatrazLe premier jour de deuil a été organisé en 1969 à Plymouth Rock. Pour en savoir plus.
50e Jour de deuil national : 28 novembre 2019 - 12 h 00 Coles Hill, Plymouth, MA

41ème rassemblement annuel du lever du soleil de Thanksgiving des peuples autochtones Dans la matinée du jeudi 28 novembre 2019, le Conseil international des traités indiens (IITC) organisera le 41e rassemblement annuel du lever du soleil de Thanksgiving des peuples autochtones à Alcatraz Island, San Francisco, CA, Territoire d’Ohlone. Le rassemblement de cette année commémorera le 50e anniversaire de l’occupation d’Alcatraz. Pour en savoir plus.

|
Country : United States – Issues : Human Rights – Restez informés : ‘Cultural Survival’. 2067 Massachusetts Avenue Cambridge, MA 02140 (617) 441-5400

Who We Are About Us Staff Board Financials Jobs

Our Programs Community Media Indigenous Rights Radio Advocacy Bazaars

Our Publications Cultural Survival Quarterly News Reports Resources

Get Involved Donate Intern or Volunteer Contact Us

Notre Mission : ‘Cultural Survival’ défend les droits des peuples autochtones et soutient l’autodétermination, les cultures et la résilience politique des communautés autochtones depuis 1972.

Notre vision : ‘Cultural Survival’ envisage un avenir qui respecte et honore les droits inhérents et les cultures dynamiques des peuples autochtones, profondément et richement imbriqués dans les terres, les langues, les traditions spirituelles et l’expression artistique, enracinés dans l’autodétermination et l’auto-gouvernance.

Nouvelles et articles (en anglais) de ‘Cultural Survival’.

© 2021 ‘Cultural Survival’. Tous droits réservés. | Politique de confidentialité des donateurs | EIN : 23-7182593.

Retour au début du sommaire


  • Penser et réfléchir - Faut-il éviter le ‘Black Friday’ pour l’environnement ? Par Karina Zimmerman - 16 novembre 2021 | Style de vie, Voix
    Le mois de novembre marque le début de la saison des fêtes, avec notamment le tristement célèbre ’Black Friday’, une journée de shopping effréné. Alors que les soldes commencent de plus en plus tôt pour attirer les acheteurs, on assiste à une récente poussée d’anti-consumérisme. En effet, nombreux sont ceux qui choisissent d’éviter le Black Friday dans le but de réduire la consommation et les déchets pendant les vacances. Il existe même un autre nom pour cette date : « la journée sans achat » !

Connaissez-vous le ‘Black Friday’ sous son nom non consumériste, le ‘Buy Nothing Day’ ? Découvrez les campagnes contre le ‘Black Friday’ et nos conseils pour réduire l’empreinte de vos cadeaux pendant les fêtes. « Merci d’acheter localement ».

[A propos de ‘Black Friday ‘(commerce) – «  Aux États-Unis et au Canada, le ‘Black Friday’ (litt. « Vendredi noir ») ou le Vendredi fou au Québec2,3, est un évènement commercial d’une journée, avec une frénésie d’achats liée à des rabais commerciaux qui se déroule le vendredi suivant la fête de Thanksgiving (le quatrième jeudi du mois de novembre). Ce vendredi marque traditionnellement le coup d’envoi de la période des achats des fêtes de fin d’année. Plusieurs commerçants profitent de ce moment pour proposer des remises importantes, mais les modalités sont contestées. En 2015, 67,6 milliards de dollars ont été dépensés aux États-Unis au cours du week-end du Black Friday, une somme en augmentation quasi constante depuis 2005, ce qui en fait le jour le plus lucratif pour les commerces de ce pays. Les consommateurs américains ont effectué 100 millions de déplacements dans des commerces le vendredi même4. Cet évènement commercial s’est depuis propagé hors du continent américain, pour arriver notamment sur le continent européen dans les années 2010 où il est de plus en plus mis en avant par les diverses enseignes commerciales. En réaction à ce qui est dénoncé comme un évènement poussant à la surconsommation, divers acteurs (comme Youth for Climate et Extinction Rebellion) ont mis en place des actions pour s’opposer au Black Friday…. » - Source de l’article complet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Black_Friday_(commerce)

Suite du dossier traduit >

Des campagnes de ‘Black Friday’ plus vertes

Photo de Charles DeLoye via Unsplash - Une personne vêtue d’une chemise orange et d’un sac à dos noir, portant un chapeau à l’envers avec le logo Patagonia, fait face à l’appareil photo et regarde une scène de montagnes pendant une randonnée.

La campagne #OptOutside de REI (qui en est à sa septième année) est un excellent exemple d’un moyen facile d’échapper au Black Friday : tous les magasins de REI ferment le jour du Black Friday et les clients et employés de REI sont encouragés à sortir et à profiter de la nature au lieu de se rendre dans les centres commerciaux ! REI a même mis à jour sa campagne #OptOutside afin qu’elle soit plus intersectorielle pour ceux qui sont confrontés à une exclusion systémique des activités de plein air.

Entreprise commerciale : REI : A Life Outdoors is a Life Well Lived

Patagonia a déjà diffusé des publicités contre le Black Friday par le passé (disant aux clients ’N’achetez pas cette veste’), n’organise pas de ventes pour le Black Friday et a même versé 100 % des recettes du Black Friday à des causes environnementales locales en 2016 en partenariat avec ‘One Percent for the Planet’. Patagonia, comme de nombreuses autres marques soucieuses de l’environnement, ne vous en voudra vraiment pas si vous évitez le Black Friday et si vous vous concentrez plutôt sur des habitudes d’achat plus réfléchies !

[One percent for the Planet – En français : « Nous sommes un collectif international d’entreprises, d’associations et d’individus travaillant ensemble pour une planète plus saine ». Nous rejoindre – Source : https://www.onepercentfortheplanet.fr/ ].

Le pour et le contre de l’abstention d’aller faire des achats

Sauter les soldes du Black Friday (et réduire votre empreinte sur les cadeaux en général) est excellent pour l’environnement ! Cela permet d’économiser de l’essence et de réduire les déchets matériels, ce qui contribue à réduire l’empreinte écologique personnelle de nombreuses personnes. Il est également beaucoup plus sûr de rester à la maison ou à l’extérieur, étant donné que la pandémie de COVID-19 est toujours une crise de santé publique en cours. Opter pour l’extérieur est également bénéfique pour la santé, car le contact avec la nature présente de nombreux avantages pour en matière sanitaire.

La pression exercée pour réduire les déchets lors des vacances est opportune et importante car les Américains jettent 25 millions de tonnes de déchets supplémentaires rien qu’entre Thanksgiving et le Nouvel An ! Cependant, il est important de reconnaître que tout le monde ne peut pas se permettre de faire l’impasse sur le Black Friday, alors que c’est peut-être le seul moment où ils peuvent acheter des cadeaux pour leurs enfants ou des articles ménagers à un prix qui serait autrement inaccessible.

Alors, faut-il sauter le Black Friday ? Si vous le pouvez, absolument ! Si vous ne le pouvez pas, ce n’est pas grave. Il existe de nombreuses façons de réduire votre empreinte lors des fêtes, même si vous ne pouvez pas éviter le Black Friday.

Comment réduire votre empreinte des fêtes ?

Un tableau noir accroché à une fenêtre sur lequel on peut lire ’Merci d’avoir fait des achats locaux’ en calligraphie manuscrite. Photo par Tim Mossholder sur Unsplash

Voici quelques-uns de nos conseils durables préférés pour les fêtes :

Offrir des expériences plutôt que des cadeaux matériels

Utiliser des emballages de cadeaux recyclés ou réutilisables, comme des sacs en tissu, en papier ou en papier.

Faire ses achats auprès de petites entreprises locales

Offrir des produits de consommation de haute qualité comme des produits de bain et de beauté, des fromages et d’autres plaisirs (points bonus pour les emballages sans déchets).

Combinez les conseils qui vous conviennent le mieux, mais ne croyez pas que les personnes qui participent aux ventes du vendredi noir ne se soucient pas de l’environnement ! La responsabilité la plus importante en matière de pollution et de déchets incombe aux entreprises qui fournissent au marché des articles de faible qualité, fabriqués en grande quantité et conçus pour être remplacés. Nous avons déjà parlé de ce type de privilège, en ce qui concerne le capacitisme des interdictions de plastique, ainsi que de l’idée que l’environnementalisme n’est pas tout ou rien et que nous devons tous faire de notre mieux dans la limite de nos possibilités.

[« Le capacitisme1 ou validisme2 est une forme de discrimination, de préjugé ou de traitement défavorable contre les personnes vivant un handicap (paraplégie, tétraplégie, amputation, malformation mais aussi dyspraxie, schizophrénie, autisme, trisomie, etc…). Le système de valeurs ‘’capacitiste’, fortement influencé par le domaine de la médecine, place la personne capable, sans handicap, comme la norme sociale. Les personnes non conformes à cette norme doivent, ou tenter de s’y conformer, ou se trouver en une situation inférieure, moralement et matériellement, aux personnes valides. Dans ce système de valeurs et de pouvoir, le handicap est ainsi perçu comme une erreur, un manque ou un échec et non comme une conséquence des événements de la vie ou de la diversité au sein de l’humanité3. La Convention relative aux droits des personnes handicapées définit l’absence d’accommodement raisonnable en faveur de personnes non valides comme une discrimination fondée sur le handicap4… » - Source de l’article complet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Capacitisme ].

Suite de l’article traduit >

Lorsque j’étais enfant, ma famille a connu des années où, le budget disponible n’était pas suffisant pour acheter des cadeaux pour mon frère et moi ou pour d’autres membres de la famille, et nous comptions beaucoup sur le Black Friday pour faire ces cadeaux et acheter des choses dont nous avions besoin mais que nous ne pouvions pas nous permettre autrement. Nous avons eu la chance de ne pas avoir à le faire ces dernières années, mais le fait d’avoir connu la nécessité du Black Friday nous a aidés à reconnaître et à respecter les personnes qui n’ont pas la possibilité de sauter cette journée de shopping.

Si vous décidez de ne pas participer au Black Friday et à ‘Opt Outside’ cette année, prenez un moment pour aller dans la nature, pour apprécier votre capacité à le faire et pour penser à ceux qui font ce qu’ils doivent faire pour leurs familles et leurs proches dans les magasins du pays.

Auteure : Karina Zimmerman Photo

Karina Zimmerman est étudiante en deuxième année au ‘Wellesley College’, avec une double spécialisation en études latino-américaines et en études environnementales, et avec une spécialisation en écologie. Son amour pour le monde naturel s’est développé au cours de son enfance dans le nord-ouest du Pacifique, où elle aime faire de la randonnée et du ski en montagne et du ‘boogie boarding’ à la plage. Le domaine de durabilité préféré de Karina est la mode durable, et elle aime enseigner aux autres les effets positifs sur l’environnement avec la friperie et le recyclage des vêtements. Pendant son temps libre, elle aime lire, cuisiner et tricoter ! - Voir tous ses articles (en anglais).

[Wellesley College est une université privée féminine en sciences humaines située à Wellesley, près de Boston, dans l’État du Massachusetts, aux États-Unis – Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wellesley_College ]

Retour au début du sommaire


  • Evènement – Compte-rendu de la Soirée du dîner de bienfaisance ‘Harvest Benefit’
    Quelle joie de se réunir en personne avec notre communauté pour une soirée inspirante d’histoires, de la vie de la communauté et avec une nourriture fraîche, locale et biologique. Lisez le récit de notre dîner de bienfaisance ‘Harvest Benefit’ du week-end dernier ! Et merci à tous ceux qui rendent notre travail d’ongong possible.

Voir la photo des tables

Voir l’événement sur Turning Green (@turninggreenorg) • Photos et vidéos Instagram

Retour au début du sommaire

Nos 14 finalistes du PGC se préparent à vivre l’événement de leur vie lors des finales du PGC. N’oubliez pas de suivre sur les médias sociaux @TurningGreenOrg les mises à jour de notre événement en personne ce week-end.

FINALISTES PGC 2021

Félicitations aux finalistes du ‘ Green Challenge 2021’, un groupe extraordinaire d’étudiants et d’équipes de l’enseignement secondaire et des ‘Classes collègiales’ venant de sept pays du monde entier, qui ont excellé tout au long du mois d’octobre 2021 et qui se joindront à nous dans la région de la baie pour la finale du PGC en novembre 2021. Voici les acteurs du changement de la prochaine génération !

FINALISTES AMBASSADEURS MENTORS

Source à consulter pour voir photos et CV des gagnants : https://projectgreenchallenge.com/ambassadors/

Retour au début du sommaire


  • Contribuez à renforcer ‘Turning Green’ pour nous rendre plus autonomes et plus efficaces avec vos donations
    Le mardi 30 novembre 2021 est le #GivingTuesday et nous vous encourageons à faire des dons aux causes qui vous tiennent à cœur - y compris les nôtres ! Grâce à notre communauté de supporters, nous sommes en mesure de poursuivre des programmes tels que le ‘Project Green Challenge’, les stages d’étudiants, ‘Conscious Kitchen’, ‘PGCourse’ et bien plus encore.

Votre soutien nous permet de fournir aux étudiants de tous âges l’éducation, les compétences en matière de plaidoyer et les opportunités de leadership pour agir sur la santé et le climat à la maison, sur les campus et dans les communautés, tout en se mobilisant massivement et numériquement. Nous informons et inspirons les jeunes pour qu’ils changent leur comportement et leurs habitudes de consommation, en tant que défenseurs autonomes de la justice, unis à divers intervenants et mentors qui les conseillent.

Donnez ici : Donate (paypal.com) – Source : Donate - Turning Green

Programmes de ‘Turning Green’ :

Campus conscient

Project Green Challenge (PGC) ou Projet Défi Vert : Une initiative mondiale de 30 jours chaque mois d’octobre qui inspire les lycéens et les étudiants et les encourage à passer d’une vie conventionnelle à une vie plus consciente.

Finales du PGC : Un sommet écologique réunissant les finalistes du PGC, des leaders écologiques et des mentors pour apprendre, développer des initiatives sur les campus et partager leur parcours de 30 jours dans le cadre du PGC.

Tournée des’’universités conscientes’ : Une tournée nationale des collèges et universités pour offrir une opportunité d’expérience autour de la vie consciente, de la consommation informée, de l’action individuelle et collective dans le but de créer des initiatives de durabilité sur le campus.

Conscious kitchen ou cuisine consciente

Ce programme sans précédent vise à changer le paradigme de la restauration scolaire en cultivant un système alimentaire local et écologique et en intégrant des notions de nutrition dans les repas scolaires. Notre personnel travaille avec les écoles et les districts pour faire la transition entre les aliments préemballés, transformés, chauffés et servis et les repas cuisinés par des chefs, basés sur cinq attributs fondamentaux - frais, local, biologique, saisonnier, bien nutritif - préparés dans des cuisines sur place, à faible taux de déchets.

Internship program - Programme de stages

Chaque année, nous sélectionnons et engageons un groupe puissant et engagé de leaders de la prochaine génération pour les encadrer et les responsabiliser, et les inciter à être le changement qu’ils souhaitent voir dans le monde. Ce programme se déroule toute l’année et il est financé par des subventions et des dons.

Si vous souhaitez envoyer un don par courrier, veuillez libeller votre chèque à l’ordre de Turning Green et l’envoyer à l’adresse suivante : Turning Green, PO Box 1146, Ross, CA 94957.

Êtes-vous une entreprise ou une fondation intéressée par un soutien ? Nous sommes heureux de pouvoir discuter de collaboration, de parrainage, de subventions, etc… Nous offrons des possibilités uniques d’avoir un impact positif sur les jeunes et l’environnement d’une manière directe et significative.

Les contributions en nature sont également d’une grande valeur. Qu’il s’agisse de produits ou de cartes-cadeaux, de voyages ou de logements pour les stagiaires, de compétences en matière de conception graphique ou d’hébergement de sites web, nous accueillons volontiers les partenaires qui souhaitent faire don de biens et de services.

Prenez contact avec notre équipe à l’adresse info@turninggreen.org ou au numéro (415) 289-1001.

Votre contribution à ‘Turning Green’ est déductible des impôts. Notre numéro d’identification fiscale est le 75-3106659.

Source : Donate - Turning Green

Retour au début du sommaire


  • #GivingTuesday est un mouvement mondial qui célèbre et encourage la générosité, l’engagement et la solidarité.
    [Que vous soyez un particulier, une organisation à but non lucratif, une école, une institution ou une entreprise rejoignez le mouvement ! Vous aussi donnez du temps, de l’argent, des objets, de la nourriture, du sang, des compétences ou tout simplement de la voix pour rendre le monde meilleur ! Soutenu en France pour sa 5ème édition par :

https://givingtuesday.fr/wp-content/uploads/2019/10/logo-carasso.png

https://givingtuesday.fr/wp-content/uploads/2019/10/logo-fondation-france.png

https://givingtuesday.fr/wp-content/uploads/2020/10/Salesforce_2020_petit.png

https://givingtuesday.fr/wp-content/uploads/2020/11/bon-logo-ministere.png

Les Actus du #GivingTuesday - Rejoignez le mouvement #GivingTuesday et participez à l’élan mondial en faveur de la générosité ! En nous laissant vos coordonnées, vous pourrez recevoir les dernières informations, des idées et des outils pour vous engager à l’occasion de la journée mondiale de la générosité ! ]

Wikimédia France célèbre le Giving Tuesday – Wikimédia France

Source : https://givingtuesday.fr/

Retour au début du sommaire


  • ADDENDA du 25 novembre 2021 : la finale du ‘Project Green Challenge’ (PGC) ou ‘Projet Défi Vert’
    La prochaine génération nous mènera vers un avenir juste, durable et résilient pour les gens et la planète. Ce week-end, la finale du Project Green Challenge (PGC) nous a apporté un regain d’espoir et d’énergie, alors que nous nous sommes réunis en personne avec les finalistes du monde entier, les leaders étudiants, les mentors, les ambassadeurs, les conférenciers, les partenaires, les juges et les participants à distance.

Les finalistes du PGC 2021 ont fait preuve d’un dévouement et d’un enthousiasme remarquables tout au long du PGC 2021, en se connectant et en agissant pour la justice climatique chaque jour du mois d’octobre. Ils inspirent avec intelligence et passion, en continuant à apprendre, à s’engager, à changer de comportement, à faire évoluer les mentalités, et à se manifester avec force sur les questions qui comptent avec de nouvelles perspectives ‘intersectionnelles’ en pleine croissance. Au cours de la finale du PGC 2021, les finalistes ont excellé dans les présentations, les ateliers de mentorat et un programme d’activités très chargé, comprenant des repas FLOSN dans des restaurants biologiques locaux, des visites de forêts des séquoias, de plages et de parcs d’État, des visites de fermes ‘régénératrices’, de sanctuaires pour animaux et d’entreprises vraiment vertes, ainsi que du plaisir, du partage et des liens !

PHOTO - Les finalistes du PGC 2021 dans la région de la baie de San Francisco [Photo de Madeleine Welsch].

Retour au début du sommaire


  • Financement d’amorçage des actions envisagées
    Nous sommes fiers de propulser les parcours militants des finalistes et d’accorder un financement de démarrage à tous les projets d’action climatique, en plus du mentorat, des ressources, des connexions et des services en nature pendant qu’ils développent, construisent et mettent en œuvre leurs PAC au cours des prochains mois. Sur la base des projets et des présentations, notre équipe de juges a sélectionné Promise Ikem-Nwosu, Will Layman, Shivangi Choudhari et Ayanna Snowden pour recevoir un financement supplémentaire à plusieurs niveaux.

Notre équipe est impatiente de travailler avec les finalistes d’ici la deuxième partie de la finale du PGC en avril 2022 (et au-delà !), lorsque chacun présentera un PAC complet et que le champion du PGC recevra le prix ‘Acure Green’ de 5.000 $. Nous sommes impatients de voir l’impact réel de ces jeunes leaders remarquables dans les écoles et les communautés éducatives, au bénéfice des personnes, de toutes les espèces vivantes et de notre planète Terre.

Félicitations à la classe 2021 du PGC - des étudiants de Colombie, d’Inde, d’Iran, du Mexique, du Nigeria, du Pérou et des États-Unis - et à tous les participants du monde entier ! Ce n’est que le début pour les jeunes gens brillants et passionnés avec lesquels nous avons le privilège de travailler dans le cadre de programmes menés tout au long de l’année. Nous vous invitons à vous impliquer dans ‘Turning Green’, à dire à vos élèves de s’inscrire dès maintenant au ‘Project Green Challenge 2022’ à faire un don pour soutenir notre travail continu, à nous suivre sur les médias sociaux à @TurningGreenOrg , et à faire partie de notre mouvement de « faiseurs de changement » !

PHOTO - Les quatorze finalistes du PGC 2021, après avoir présenté leur PAC en personne et virtuellement.

Retour au début du sommaire


  • Projets d’action climatique (PAC) des finalistes du PGC 2021
    Myah Brody, Champlain College, Burlington, VT, Etats-Unis : Le projet d’action climatique de Myah consiste à ajouter des colonies d’abeilles indigènes, des plantes et des jardins de pollinisation sur le campus du Champlain College afin de favoriser la biodiversité des insectes, de la flore et de la faune indigènes de la région de Burlington. Idéalement, avec le soutien des étudiants, des professeurs et de la population locale, le PAC s’étendra aux zones hors campus pour aider à soutenir la biodiversité de la communauté et accroître les populations de pollinisateurs indigènes.

Amy Choi, The Meadows School, Las Vegas, NV, Etats-Unis : Le projet d’action climatique d’Amy, le ‘Sustainable Science Project’, se concentre sur la réforme des protocoles de recyclage des hôpitaux et des laboratoires de recherche en s’associant à ‘TerraCycle’ afin de recycler les pipettes, les gants en latex, les tubes à essai et autres matériaux qui finissent généralement dans les décharges.

Ilay Ghavidel, Farzanegan NODET High School, Gonbad-e Kavus, Iran : Le projet d’action climatique d’Ilay s’appuie sur plusieurs thèmes clés du PGC pour réduire l’empreinte globale de sa communauté locale. En mettant en place un programme de recyclage à l’échelle de l’école et en vendant les produits recyclables, son école investirait dans un système de réservoir qui recycle les eaux de ruissellement A/C pour arroser les jardins et les plantes sur le terrain de l’école, ainsi que dans un programme de bien-être des élèves.

Vincent Kreft, Bloomington High School North, Bloomington, IN, Etats-Unis : Vincent cherche à s’affranchir de la dépendance de l’Indiana à l’énergie du charbon en installant un système solaire dans son lycée. Soutenu par une campagne de sensibilisation des élèves, il créera une analyse coût-bénéfice pour démontrer efficacement qu’un investissement aujourd’hui dans l’énergie renouvelable sera plus bénéfique à long terme que de s’en tenir au réseau énergétique conventionnel de l’Indiana, qui utilise beaucoup de combustibles fossiles.

William Layman, Alexandria City High School, Alexandria, VA, Etats-Unis : Le PAC de Will se concentre sur la mise en œuvre de l’énergie solaire dans son école, soutenue par une campagne de sensibilisation via les médias sociaux et une pétition adressée au conseil d’administration de l’école pour montrer le soutien massif des étudiants et de la communauté. Son objectif à long terme est d’informer et d’habiliter les membres de la communauté locale à agir pour réduire l’utilisation des combustibles fossiles.

Promise Ikem-Nwosu, Université maritime du Nigeria, Okerenkoko, Gbaramatu, Nigeria : Le projet d’action climatique de Promise se concentre sur la conservation des océans dans la région du delta du Niger, en aidant à résoudre les problèmes d’acidification des océans, de perte de biodiversité et de sous-développement causés par l’exploitation du pétrole brut et du gaz naturel par les compagnies pétrolières. Il prévoit de créer une organisation non gouvernementale qui soutiendra les jeunes scientifiques marins.

Ayanna Snowden, Bergen County Technical High School, Teterboro, NJ, Etats-Unis : Le projet d’action climatique d’Ayanna consistera à développer un jardin hydroponique communautaire afin de cultiver des produits biologiques tout au long de l’année et de permettre aux jeunes de la région de se familiariser avec l’agriculture régénérative. Son projet nécessitera l’approbation du conseil municipal et la collecte de fonds par le biais de subventions et de financements communautaires. Une fois le projet mis en place, Ayanna organisera des ateliers éducatifs pour former et responsabiliser la prochaine génération de faiseurs de changement.

Lucas Sher représentant l’équipe ‘Atmospheric Litter Stoppers’ (coéquipiers Andrés deGrasse et Shiv Mohan), Jericho High School, Jericho, NY, Etats-Unis : L’équipe ‘Atmospheric Litter Stoppers’ cherche à s’appuyer sur les mesures que leur lycée a déjà prises en faveur de la durabilité en mettant en œuvre des initiatives zéro déchet, notamment le compostage des déchets alimentaires et des plateaux biodégradables et le don de nourriture utilisable, plutôt que de jeter ces articles.

Luisa Restrepo de ‘Team Earthlings’ (coéquipiers Vasu Agarwal et Guadalupe Schmidt-Mumm), Colegio Nueva Granada, Bogotá, Colombie : Le PAC de ‘Team Earthlings’ est un programme scolaire intitulé ’Aider Mère Nature’, qui initiera les élèves locaux à l’éducation et à l’action climatiques avec l’aide des enseignants du système scolaire.

Natalia Muralles du ‘Team Green Power’ (coéquipières Daniela Thomas Salas, Mariana Garcia Alvarez, et Mariah Collado Woolrich), Universidad Anáhuac Mayab, Yucatán, México : Le projet d’action climatique de l’équipe ‘Green Powe’r est une initiative de ‘plogging’ (ramassage des déchets pendant le jogging) visant à encourager la communauté locale et les touristes à profiter de la nature tout en nettoyant les déchets laissés sur les plages locales. L’équipe cherche à développer une conscience écologique parmi la population du Yucatan et les étrangers de passage, et à soutenir la vie marine en réduisant la pollution des océans.

Sofia Seidelmann de l’équipe JYSM (coéquipières Julia Domingo, Yeshe Jangchup et Maria Goulakova), Edina High School, Edina, MN, Etats-Unis : Le projet d’action climatique de l’équipe JYSM consiste à mettre en œuvre une initiative de gestion durable des déchets dans leur lycée afin de réduire le gaspillage alimentaire et les déchets sauvages, ainsi qu’une initiative de plantation d’arbres. Ils feront connaître ces initiatives par le biais des médias sociaux et d’articles dans leur école et dans les journaux locaux.

George Warfel de l’équipe LCDS Green Committee #1 (coéquipiers Laurel Marx, Caterina Manfrin et Lewis Baxter), Lancaster Country Day School, Lancaster, PA, Etats-Unis : Le projet d’action climatique de l’équipe ‘LCDS Green Committee’ consiste à mettre en place l’énergie solaire dans leur école afin de réduire l’empreinte écologique, d’économiser de l’argent et de servir d’exemple à la communauté pour encourager un mode de vie écologique dans les foyers individuels. L’équipe a déjà identifié des professeurs qui sont enthousiastes à l’idée de participer à la mise en œuvre de l’initiative solaire, et l’équipe prévoit de collecter des fonds dans la communauté pour aider à compenser le coût des panneaux et de l’installation.

Shivangi Choudhary de l’équipe Nifty (coéquipières Jia Kapoor et Ishita Garg), Université de Delhi, Delhi, Inde : Le projet d’action climatique de l’équipe Nifty mettra en œuvre un programme d’apprentissage par projet dans les collèges et lycées indiens locaux afin d’améliorer la connaissance du climat chez les élèves. Ce projet a été inspiré par le fait que 65 % de la population indienne n’est pas consciente de la crise climatique. L’équipe Nifty est convaincue que l’amélioration de la connaissance du climat dans les écoles aura un impact positif et incitera d’autres personnes à agir en faveur du climat.

Ariana Bracamonte de l’équipe Q’UMIR LLAQTA (coéquipières Shirley Cantaro Ramirez, Angie Nicole Ramirez Florian, et Luis Valerio Cerna Ramirez), Universidad Nacional de Ingenieria, Lima, Perú : Le projet CAP de l’équipe Q’umir Llaqta créera un programme de compostage public en plaçant des composteurs dans les parcs locaux afin de réduire les déchets alimentaires. Grâce aux déchets organiques de la communauté et aux déchets compostables provenant de l’aménagement et de l’entretien des parcs, le compost généré pourra être utilisé dans les parcs et les jardins de la communauté, entre autres, comme nouveau matériau d’aménagement paysager.

Le virage vert est pris pour ces jeunes » ! – Alors « Passez aussi au Vert » !

Remerciements à nos partenaires :

Retour au début du sommaire


  • Félicitations aux finalistes du Projet Green Challenge 2021 ! - Rejoignez-nous pour le PGC 2022 !
    Chaque année au mois d’octobre, le Projet Green Challenge Projet Défi Vert) informe, inspire et mobilise des lycéens, des étudiants et des diplômés du monde entier autour de l’action climatique, de la santé publique, de la durabilité, de la justice sociale et du plaidoyer. Cet appel à l’action puissant et diversifié propose 30 jours de défis sur le thème de l’environnement afin de toucher des vies, de changer les mentalités et d’équiper les étudiants de connaissances, de ressources et de mentorat pour mener le changement sur les campus et dans les communautés.

Par le biais d’un mode de vie conscient, d’une consommation informée et d’une action individuelle et collective, les participants au PGC sont invités à imaginer et à travailler à un avenir sain, juste et résilient dans lequel ils peuvent s’épanouir - et ce depuis onze ans.

Chaque matin, un défi à thème unique est envoyé aux participants inscrits par e-mail à 6 heures du matin, heure du Pacifique, et reste en ligne pendant 24 heures. Les étudiants accomplissent des actions, téléchargent des produits livrables, acquièrent des points et soignent la planète, en soumettant des photos, des vidéos, des œuvres d’art créatives et du contenu écrit sur le site du PGC et sur les plateformes sociales @TurningGreenOrg. Des prix soigneusement sélectionnés et liés au thème seront décernés chaque jour pour les soumissions exceptionnelles.

À la fin des 30 jours, jusqu’à 16 finalistes du PGC seront sélectionnés pour rejoindre ‘Turning Green’ pour un sommet écologique de quatre jours au mois de novembre suivant. Cet événement en présentiel aura lieu dans la région de la baie de San Francisco. Après avoir présenté leur parcours PGC et leurs projets d’action pour le climat (PAC), tous les finalistes élaborent et mettent en œuvre ces PAC entre décembre et avril, avec le soutien d’un mentor, d’outils et de ressources. Une fois le projet achevé, l’un des finalistes est nommé champion du PGC et remporte un « prix vert » de 5.000 dollars.

Depuis son lancement en 2011, le PGC a construit un mouvement de jeunes leaders, engageant directement plus de 290.058 étudiants et des dizaines de millions indirectement sur 12.175 campus, dans 50 États et dans 118 pays différents. Nous vous invitons à nous rejoindre et à changer le monde ensemble !

Statistiques 2021 : 776 écoles – 4.808 participants – 50 états à travers les Etats-Unis et 49 autres pays impliqués.

10 ans de statistiques sur le PGC : 12.175 écoles – 290.058 participants – 50 états membres à travers les Etats-Unis – 118 pays à travers le monde !

© Turning Green 2015 - 2021 - Source : https://projectgreenchallenge.com/

‘Turning Green’ - Contact : info@turninggreen.org 415.289.1001 - Marin County, California - Support : Donate Volunteer - Media : blog videos newsletter - Connect : About Contact Privacy Policy - © 2005-2021 turninggreen -

Turning Green is a global student-led movement devoted to cultivating a healthy, just and thriving planet through education and advocacy around environmentally sustainable and socially responsible choices. We inform, inspire, and mobilize a global network of elementary, middle, high school, college and graduate students to become visionary catalysts for sustainable change in their lives, school campuses, and local communities through our programs : Project Green Course, Project Turning Green, TG Internships and Conscious Kitchen.Turning Green est un mouvement mondial dirigé par des étudiants, dont l’objectif est de cultiver une planète saine, juste et prospère par l’éducation et la sensibilisation à des choix écologiquement durables et socialement responsables. Nous informons, inspirons et mobilisons un réseau mondial d’élèves de primaire, de collège, de lycée, d’université et d’étudiants diplômés pour qu’ils deviennent des catalyseurs visionnaires du changement durable dans leur vie, sur leur campus et dans leur communauté locale grâce à nos programmes dont ‘Project Green Course,’ ainsi que : ‘Project Turning Green’ qui est un mouvement mondial dirigé par des étudiants, dont l’objectif est de cultiver une planète saine, juste et prospère par l’éducation et la sensibilisation à des choix écologiquement durables et socialement responsables. Nous informons, inspirons et mobilisons un réseau mondial d’élèves de primaire, de collège, de lycée, d’université et d’étudiants diplômés pour qu’ils deviennent des catalyseurs visionnaires du changement durable dans leur vie, sur leur campus et dans leurcommunauté locale grâce à nos divers programmes.Retour au début du sommaire

https://d31hzlhk6di2h5.cloudfront.net/20211118/a4/ee/90/28/3b800cb1705a2ef555727b8f_498x102.png

Retour au début du dossier


Traductions, [compléments] et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 25/11/2021

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Ecologie Jeunesse Turning Green Novembre 2021.7.docx

Mis en ligne par le co-rédacteur Pascal Paquin du site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti, géré par Yonne Lautre : https://yonnelautre.fr - Pour s’inscrire à nos lettres d’info > https://yonnelautre.fr/spip.php?breve103

http://yonnelautre.fr/local/cache-vignettes/L160xH109/arton1769-a3646.jpg?1510324931

— -