Accueil > Pour en savoir plus > Politique > "Pluie d’appels à voter Macron en vue des élections présidentielles 2022 en (...)

"Pluie d’appels à voter Macron en vue des élections présidentielles 2022 en France : une sélection d’articles et musiques du compositeur autrichien Mozart (1756-1791) en final" par Jacques Hallard

jeudi 21 avril 2022, par Hallard Jacques


ISIAS Politique Musique

« Pluie d’appels à voter Macron » en vue des élections présidentielles 2022 en France : une sélection d’articles et musiques du compositeur autrichien Mozart (1756-1791) en final

Jacques Hallard , Ingénieur CNAM, site ISIAS – 18/04/2022

Plan du document : Introduction Sommaire#ZUSAMMENFASSUNG Auteur

Le titre de ce dossier est partiellement emprunté à la note suivante : Pluie d’appels à voter Macron : « Artistes, soignants, universitaires, sportifs, responsables de droite comme de gauche… Pour empêcher Marine Le Pen d’arriver au pouvoir, les soutiens ne cessent d’affluer en faveur d’Emmanuel Macron. Le camp Le Pen les torpille : « le système défend ses privilèges, le système défend ses intérêts », considère Jordan Bardella, président du parti RN. Trop de soutiens peuvent-ils encombrer le président-candidat ? « Certains peuvent avoir des effets à la marge » sur l’électorat, « mais certains sont rebutants » notamment pour les ‘mélenchonistes’, glisse un responsable politique, citant à cet égard les appels « de gens qui représentent le pouvoir, la richesse »… - « Présidentielle : sportifs, artistes, médecins, avocats... à quoi servent les appels à voter Macron ? De nombreuses personnalités soutiennent publiquement le président-candidat, afin de « faire barrage » à l’extrême droite et à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle. Des initiatives à l’impact incertain sur les résultats dans les urnes…- 18 avril 2022 - Lire en totalité à partir d’ici : https://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/presidentielle-sportifs-artistes-medecins-avocats-quel-impact-peuvent-vraiment-avoir-les-appels-a-voter-macron-18-04-2022-FQHWYFA46RB2HMNFN52O66CV7U.php

Retour au début du dossier


Introduction en forme de résumé

Ce dossier est principalement composé d’actualités qui concernent le second tour des élections présidentielles 2022, organisé fin avril en France. Le contenu rappelle la notion de Front républicain qui est suggéré par certains comme indispensable à cette occasion, et comprend une sélection de textes de diverses origines : ils expriment des positions en faveur du président sortant Emmanuel Macron (qui termine son mandat de 5 ans), assorties de recommandations ; ainsi ont réagi des universitaires, des sportifs, des artistes, l’ancien Premier Ministre Dominique de Villepin, 5 fondations mémorielles qui appellent à choisir les ’valeurs républicaines’ au second tour.

Puis sont amenées des informations qui traitent d’un rapport de l’organisation antifraude européenne… concernant des accusations de détournement de fonds publics européens qui visent Marine Le Pen… ; le rapport européen est contesté par l’intéressée qui est accusée de fraude…

Par ailleurs, « des seniors répondent au ’ni-Macron ni-Le Pen’ exprimé par des étudiants » et « des soutiens d’Emmanuel Macron se déploient face à la résignation des électeurs de gauche pour ces élections, en particulier dans les rues de Strasbourg.

Jean Tirole, ingénieur général des ponts et des eaux et forêts, économiste récompensé par un prix Nobel de sciences économiques en 2014, considère que ’Le programme économique de Marine Le Pen est dangereux pour la France’… et à propos de l’immigration, « la position de Marine Le Pen est une menace du coup de force institutionnel », selon Rémi Clément, journaliste depuis septembre 2015 à ‘Challenges’ (magazine hebdomadaire économique français fondé en 1982 par d’anciens étudiants de l’ESSEC).

Et puis le mouvement ‘Résister Aujourd’hui’ (ayant pour but de perpétuer la mémoire de la Résistance et de la Déportation) précise « qu’il est urgent, mais encore temps, de Résister contre l’affront de l’extrême droite », tandis que « Les patrons syndicaux de la CFDT et de la CGT craignent le « scénario catastrophe » d’une élection de Marine Le Pen ».

Enfin, dans un message diffusé à l’occasion de la Présidentielle 2922 en France, sept obédiences maçonniques appellent conjointement et solidairement à la mobilisation républicaine ; une opportunité pour introduire la situation des loges maçonniques en France.

Finalement, afin d’alléger les inquiétudes, les incertitudes et la dureté des temps [voir les conséquences > ’Face à la dureté des temps et aux stress post traumatiques, « Ne taisons plus les souffrances mentales » : soins psychologiques et pratiques de santé, EMDR, plasticité neuronale, psychanalyse’ par Jacques Hallard ], ce dossier est complété avec quelques passages musicaux choisis en référence à Wolfgang Amadeus Mozart, « compositeur autrichien classique, virtuose au piano comme au violon, né dans la Principauté archiépiscopale de Salzbourg en 1756 et mort à Vienne en 1791… ». « Wolfgang Amadeus Mozart a justement été franc-maçon durant les sept dernières années de sa vie et l’institution maçonnique qu’il fréquenta a joué un rôle important dans les fins de sa vie et dans son œuvre musicale elle-même… ». On peut ainsi (ré)écouter une présentation du personnage, un aperçu de son œuvre avec plusieurs extraits musicaux et tout spécialement sa célèbre Ode funèbre maçonnique K477 (ou ‘Maurerische Trauermusik’)…

Tous les documents sélectionnés pour ce dossier, écrits et/ou sonores, sont répertoriés avec leurs accès et sources dans le sommaire ci-après.

Retour au début de l’introduction

Retour au début du dossier


Sommaire

Retour au début de l’introduction

Retour au début du dossier


  • Rappel – Introduction de Wikipédia au Front républicain (Ve République)
    Sous la Cinquième République française, le terme de « front républicain » désigne le rassemblement, lors d’une élection, de partis politiques de droite et de gauche contre le Front national (FN), devenu Rassemblement national, considéré par ceux-ci comme un parti d’opposition au régime républicain.

Ce concept tire ses origines de diverses coalitions ou stratégies ayant visé à défendre le régime républicain ou à faire barrage à l’extrême droite depuis la Troisième République : la plus citée est celle, homonyme, du Front républicain de 1956.

Le front républicain est diversement appliqué depuis l’émergence électorale du FN dans les années 1980 et davantage ancré à gauche qu’à droite, la droite de gouvernement ayant parfois passé des alliances locales avec l’extrême droite. La droite justifie notamment sa stratégie face au FN en invoquant les alliances symétriques des socialistes et des communistes. Le second tour de l’élection présidentielle de 2002 est considéré comme le point culminant de la stratégie de front républicain.

Son efficacité et sa légitimité sont régulièrement contestées, en particulier depuis le regain électoral du FN à l’orée des années 2010. De nombreux acteurs et observateurs politiques ont conclu à sa « mort » après l’adoption par l’UMP de la doctrine dite du « ni-ni » (ni PS, ni FN) en 2011. .. »

Lire l’article complet sur ce site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Front_r%C3%A9publicain_(Ve_R%C3%A9publique)

Retour au début du sommaire


  • Front républicain : les appels à reconstruire le barrage contre l’extrême droite - Vidéo 6:34 - 11 avril 2022 - L’Obs
    Après les résultats du premier tour de l’élection présidentielle 2022, alors que se prépare un nouveau duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, certains candidats malheureux ont immédiatement appelé à reformer le front républicain contre l’extrême droite. Yannick Jadot, Fabien Roussel, Valérie Pécresse et Anne Hidalgo affirment qu’ils utiliseront ’le bulletin Macron’ pour faire barrage à Marine Le Pen. Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou n’ont pas rejoint cet appel mais demandent à leurs militants de ’ne pas donner une seule voix à Marine Le Pen.’ Retrouver toute l’actualité, les reportages, les enquêtes, les opinions et les débats de ’L’Obs’ sur notre site : https://www.nouvelobs.com/

Source : https://www.youtube.com/watch?v=DgmX-mrvfMA

Retour au début du sommaire


  • Tribune - « Le 24 avril 2022, choisissons l’espoir et l’ambition » : plus de 150 universitaires appellent à voter pour Macron - Rédaction JDD - Société Le 15 avril 2022, modifié à 18h25
    Un collectif d’universitaires appelle à voter Emmanuel Macron face à Marine Le Pen lors du second tour de la présidentielle. Photo d’illustration. (AFP)

Voici leur tribune : « Nous, universitaires signataires de cette tribune, nous opposons aux populismes qui effraient et trompent nos concitoyens. Nous voulons une France forte dans une Europe forte, pour notre jeunesse, pour l’enseignement supérieur et pour la recherche.

Face à une candidate d’extrême-droite qui souhaite mettre en place un “contrôle national aux frontières” et “renégocier les traités”, ne nous replions pas sur nous-mêmes, ne nous replions pas sur le passé.

Au contraire, forts de notre héritage humaniste, projetons-nous dans l’avenir, répondons aux grands défis de notre temps, à la transition écologique et numérique, et construisons une France moderne, dans une Europe unie autour de la liberté académique, du savoir pour tous et des valeurs démocratiques et républicaines qui constituent le socle de notre vie collective.

Construisons ensemble une France de la réussite qui garantisse à nos étudiants les parcours de formation et les ressources suffisantes pour permettre à chacun de développer toutes ses potentialités et de trouver sa place dans la société.

Offrons à notre jeunesse et à nos étudiants l’espoir qu’ils méritent pour construire pleinement leur avenir

Nous voulons une France et une Europe de la jeunesse, qui permettent à nos étudiants, nos chercheurs et nos professeurs de circuler partout sur le continent pour enrichir leurs savoirs et partager leurs cultures.

Nous voulons une France et une Europe de la connaissance d’ores et déjà fortes de 41 alliances d’universités européennes.

Nous voulons une France et une Europe de la recherche et de l’innovation qui, grâce aux 100 milliards d’euros d’Horizon Europe, nous replacent au cœur de la scène internationale.

Face au repli sur soi, soutenons une vision respectueuse des valeurs de notre pays et offrons à notre jeunesse et à nos étudiants l’espoir qu’ils méritent pour construire pleinement leur avenir.

Misons sur une France ambitieuse : celle de 1789, celle de Marie Curie, de Robert Schuman et de Simone Veil.

Pas une seule voix ne doit aller à l’extrême-droite. Le 24 avril 2022, votons Emmanuel Macron ! »

Voir la liste des signataires à cette source : https://www.lejdd.fr/Societe/le-24-avril-choisissons-lespoir-et-lambition-plus-de-150-universitaires-appellent-a-voter-pour-macron-4105996

Retour au début du sommaire


  • Appel pour la Présidentielle 2022 : après les sportifs, 500 artistes appellent à voter Macron : tous ces artistes dénoncent le programme de ’la xénophobie et du repli sur soi’ de son adversaire, Marine Le Pen - Par Capital avec AFP - Publié le 15/04/2022 à 19h19 - PRÉSIDENTIELLE 2022
    Il y a quelques jours, une cinquantaine de sportifs publiaient une tribune sur franceinfo et Le Parisien-Aujourd’hui en France pour faire barrage à l’extrême droite au second tour de la présidentielle. Ils sont dix fois plus, côté artistes, à lancer un appel similaire. Guillaume Canet, Jeanne Balibar, Charlotte Gainsbourg ou encore Marc Lévy : près de 500 artistes et écrivains ont affirmé qu’ils allaient voter ’sans aucune hésitation’ Emmanuel Macron, dénonçant le programme de ’la xénophobie et du repli sur soi’ de Marine Le Pen. ’Actrices et acteurs du monde de la culture, du spectacle vivant, nous avons parfois eu des divergences, des oppositions, des désaccords profonds avec le pouvoir en place’, indiquent ces centaines de signataires dans une tribune transmise aux médias dont l’AFP.

’Mais si pour certains d’entre nous l’issue de ce premier tour n’a pas été celle espérée, si pour certains d’entre nous la méfiance demeure ; il n’y a pour nous, aujourd’hui, aucune hésitation, aucun doute, aucun flottement. Nous ne mettons pas sur le même plan la démocratie et le populisme’, ajoutent-ils. ’Rien dans le programme de Marine Le Pen ne nous rapproche de l’histoire de la France résistante, humaniste, généreuse et ouverte sur le monde’, soulignent les signataires parmi lesquels figurent les comédiens Fabrice Luchini, Béatrice Dalle, Pierre Arditi et Catherine Hiegel, l’acteur Gilles Lellouche, les chanteurs Enrico Macias, Thomas Dutronc, Clara Luciani.

Quelle place pour la culture ?

’Demain, nous n’osons imaginer ce que deviendrait la culture au sein de notre pays si c’était elle que le suffrage désignait’, ont-ils indiqué. ’Nous ne pouvons imaginer, à la tête de la France, une candidate dont le programme reste celui de la xénophobie et du repli sur soi, une candidate qui a fait alliance avec des puissances totalitaires et bellicistes’, poursuivent-ils. ’Nous ne pouvons imaginer le sentiment du peuple ukrainien envahi, bombardé et massacré, lorsqu’il découvrira que nous avons élu une complice du chef du Kremlin à la tête de notre pays’, assurent encore les signataires, dont plusieurs comédiens de la Comédie-Française.

’Nous ne pouvons imaginer que la France, pays des lumières et de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, porte au pouvoir une présidente dont les amitiés revendiquées avec les pires dictateurs en exercice seraient notre honte et notre déshonneur’, ont-ils indiqué. Il y a deux jours, des responsables du monde de la culture, dont Jack Lang, Olivier Py ou Stanislas Nordey, avaient également appelé à voter Emmanuel Macron au deuxième tour de la présidentielle, en soulignant que l’abstention peut bénéficier à son adversaire d’extrême droite, Marine Le Pen.

À lire aussi : Présidentielle 2022 : quels gouvernements pour Macron ou Le Pen en cas de victoire ?

Capital - Actualités économiques, bourse & finance

https://photo.capital.fr/logos/new/cap.svg?194588aa4a0217955ad2b0500e27bc10bbb2dec2

Source : https://www.capital.fr/economie-politique/presidentielle-2022-apres-les-sportifs-500-artistes-appellent-a-voter-macron-1434072

Retour au début du sommaire


  • Présidentielle 2022 en direct : Dominique de Villepin va voter Macron, mais « ce bulletin n’est pas un chèque en blanc »… - LIVE - Suivez avec nous toutes les infos sur la présidentielle 2022 - X.M., X.R.- Publié le 17/04/22 à 09h14 — Mis à jour le 17/04/22 à 22h42 – Document ‘20minutes.fr’ - Accueil Élections Présidentielle 2022
    Photo - L’ancien Premier ministre pointe aussi les risques que porte un second quinquennat d’Emmanuel Macron. — Michel Euler/AP/SIPA

L’ancien Premier ministre pointe aussi les risques que porte un second quinquennat d’Emmanuel Macron.

L’ESSENTIEL :

  • A une semaine du second tour, rien n’est joué entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, dans une campagne électrique où chacun tente de rassembler au-delà de son camp.
  • Samedi, le président sortant a surtout parlé écologie lors d’un grand meeting à Marseille.
  • Marine Le Pen se repose ce dimanche de Pâques, sans rendez-vous et avec un seul média enregistré la veille : l’émission « Dimanche en politique » sur France 3.
  • L’enjeu de ce second tour est de convaincre les indécis et les abstentionnistes, qui étaient au premier tour plus de 26 % de la population en âge de voter. A cet égard, le débat télévisé mercredi soir entre les deux rivaux jouera un rôle décisif.
    Tous les détails à cette source : https://www.20minutes.fr/elections/3272739-20220417-presidentielles-2022-direct-macron-veut-premier-ministre-charge-planification-ecologique

Retour au début du sommaire


  • Présidentielle 2022 : cinq fondations mémorielles appellent à choisir les ’valeurs républicaines’ au second tour - Juliette Campion Marie-Violette Bernard Thomas Baïetto / France Télévisions - Mis à jour le 13/04/2022 | 23:53, publié le 13/04/2022 | 05:45
    Sans citer les noms d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ces organisations soulignent que ’notre pays se retrouve à nouveau (...) dans une situation périlleuse’.

Les Français devront départager Marine Le Pen et Emmanuel Macron pour accéder à l’Elysée, le 24 avril 2022. (JULIEN DE ROSA / AFP)

Ce qu’il faut savoir

Cinq fondations mémorielles issues de la Seconde Guerre mondiale ont appelé, mercredi 13 avril 2022, ’à une mobilisation forte’, lors du second tour de l’élection présidentielle, ’pour faire un choix clair en faveur des valeurs républicaines et démocratiques’. 

Le texte est signé par la Fondation pour la mémoire de la déportation, la Fondation Charles de Gaulle, la Fondation de la Résistance, la Fondation de la France libre et la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Sans citer les noms d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ces organisations soulignent que ’notre pays se retrouve à nouveau (...) dans une situation périlleuse’. Ce direct est terminé.

Emmanuel Macron fustige ’le vrai visage de l’extrême droite’. Le président-candidat était l’invité des ’4 Vérités’ mercredi matin sur France 2, où il a ciblé sa rivale Marine Le Pen. Il lui a reproché de ne pas respecter ’les libertés, le cadre constitutionnel, l’indépendance de la presse et des libertés fondamentales’.

Une conférence de presse de Marine Le Pen perturbée. Une élue EELV à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), membre du collectif Ibiza, a brandi une pancarte en forme de cœur sur laquelle on pouvait voir Marine Le Pen serrer la main du président russe, Vladimir Poutine. La candidate RN présentait à Paris son programme en matière de politique étrangère.

Découvrez les intentions de vote au second tour. Retrouvez au jour le jour l’évolution des sondages concernant les deux finalistes de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen grâce à notre agrégateur, qui regroupe l’ensemble des enquêtes d’opinion en prenant en compte les marges d’erreur.

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

Emmanuel Macron est en tête des intentions de vote au second tour de la présidentielle (55% contre 45% pour Marine Le Pen), selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et Le Parisien/Aujourd’hui en France. Suivez notre direct.

18h15 : Le Conseil constitutionnel publie les résultats officiels du premier tour de la présidentielle.

Source : https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/direct-presidentielle-2022-le-conseil-constitutionnel-doit-valider-les-resultats-du-premier-tour_5079220.html

Retour au début du sommaire


  • Livre - Macron, un président philosophe : aucun de ses mots n’est le fruit du hasard - De Brice Couturier - Ed de l’Observatoire, 2017 – 1èrede couverture

    .

Description - Macron, un président Philosophe
Comprendre Emmanuel Macron, c’est enquêter sur la manière dont s’est constituée sa conception du monde. C’est retracer l’itinéraire intellectuel d’un homme qui, avant de partir à la conquête du pouvoir, s’est doté de fondations d’une rare solidité, d’une « boîte à outils conceptuelle » bien plus performante que celle de ses rivaux.

Lecteur de Hegel, Emmanuel Macron s’est forgé très tôt une idée précise de son destin. Ami et assistant de Paul Ricoeur, il a appris à articuler entre elles les temporalités où inscrire son action. Sa politique sociale - doter l’individu de capacités plutôt que réparer les dégâts -, il l’a trouvée chez Amartya Sen. Sa politique industrielle et européenne est, elle, inspirée de Saint-Simon. Enfin, c’est du côté de Schumpeter qu’il faut chercher sa propre version de la destruction créatrice.
Chez Macron, rien n’est donc dû au hasard. Chaque mot est pesé, chaque pensée fondée. Ne nous y trompons pas.

Ce président, énarque atypique qui se serait bien vu écrivain ou philosophe, saura-t-il répondre aux attentes pressantes de notre pays sans trahir sa vision sur le long terme ?

Journaliste culturel Brice Couturier a été rédacteur en chef du Monde des débats et collabore au Point. Il est l’une des voix de France Culture, où il a animé les émissions «  Cause commune », « Du grain à moudre » et été l’éditorialiste des «  Matins. Depuis septembre 2016, il présente tous les jours « Le tour du monde des idées ».

Les oeuvres de Brice Couturier : Livre – 1èrede couverture - OK Millennials Brice Couturier L’Observatoire, 2021

Les dernières publications sur Macron, un président philosophe : « aucun de ses mots n’est le fruit du hasard » > sont à retrouver sur ce site : https://www.franceculture.fr/oeuvre/macron-un-president-philosophe-aucun-de-ses-mots-nest-le-fruit-du-hasard

Radio France

logo france culture

Retour au début du sommaire


  • Marine Le Pen visée par un rapport de l’antifraude européenne - Par Virginie Malingre (Bruxelles, bureau européen) - Publié aujourd’hui à 17h29, mis à jour à 17h44 – Document ‘lemonde.fr’ - Article complet réservé aux abonnés
    La candidate d’extrême droite à la présidentielle et ses proches sont accusés par l’Office européen de lutte antifraude d’avoir détourné plus de 600 000 euros au cours de leur mandat d’eurodéputé, selon un rapport révélé par « Mediapart ».

Marine Le Pen et ses proches sont, une nouvelle fois, soupçonnés d’avoir détourné de l’argent du Parlement européen dans le cadre de leur mandat d’eurodéputé. Selon un rapport de l’Office européen de lutte antifraude (OLAF), révélé par le siteMediapart samedi 16 avril 2022, « l’incidence financière des faits constatés s’élève à au moins 617 379,77 euros ». Le dossier a été transmis au parquet de Paris, le 11 mars, et au Parlement européen, qui, de son côté, pourrait demander le recouvrement de ces sommes.

La candidate du Rassemblement national (RN) à l’élection présidentielle se voit reprocher d’avoir mal utilisé 136 993,99 euros d’argent communautaire quand elle était députée européenne, entre 2004 et 2017. Son père, Jean-Marie Le Pen, aurait pour sa part détourné 303 545,76 euros. Le rapport cite également Bruno Gollnisch pour 43 257 euros, le groupe politique d’extrême droite Europe des nations et des libertés (ENL) pour 131 089 euros et l’ancien compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, pour 2 493,22 euros.

Les faits mis au jour « sont susceptibles de donner lieu à des poursuites pénales contre les anciens députés (…) pour les agissements frauduleux qu’ils ont commis au détriment du budget de l’Union », juge l’OLAF, qui parle d’« escroquerie », de « faux », d’« abus de confiance », de « détournements de fonds publics » à des fins de politique nationale ou personnelles, de surfacturation, voire de prestations « fictives », au profit de sociétés gravitant souvent dans la nébuleuse frontiste, ou encore de « conflits d’intérêts ».

129 bouteilles de vin et de champagne

Les exemples sont légion. Ainsi, le Parlement européen a remboursé pour 23 100 euros d’objets promotionnels (sacs, stylos et autres porte-clés) qui ont été livrés au siège du parti et, note l’OLAF, qui « semblent avoir été achetés pour le congrès du FN à Lyon » en 2014. Cette même année, Marine Le Pen et son père ont chacun présenté à l’Assemblée législative communautaire une facture de 5 000 euros censée concerner la création d’un site Internet à leur nom. Lesquels « n’ont jamais été créés », affirme l’OLAF.

Le rapport évoque aussi ces « demandes de remboursement personnel » de la part de Jean-Marie Le Pen, qui, le 28 décembre 2016, à quelques jours du réveillon, a commandé 129 bouteilles de vin et de champagne pour plus de 8 500 euros et en a présenté la facture à l’institution de Strasbourg. Or, 113 de ces bouteilles ont été livrées à son manoir de Montretout (Hauts-de-Seine), où le fondateur du Front national (FN) a ses bureaux. Il n’a transmis « aucun élément prouvant que cette commande avait un rapport avec ses activités au Parlement européen », note l’OLAF….

Il vous reste 49.56% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés. La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter - S’abonner pour lire la suite-[3270110]-[49]-[BLOC_RESTREINT_ABO]] - Accédez à tous les contenus du Monde en illimité. Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante. Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Le Rassemblement national de Marine Le Pen à nouveau devant la justice

Source : https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/04/17/marine-le-pen-visee-par-un-rapport-de-l-antifraude-europeenne_6122555_823448.html

Retour au début du sommaire


  • Cinq questions sur les accusations de détournement de fonds publics européens qui visent Marine Le Pen - Publié le 17/04/2022 14:57 – Article rédigé par Antoine Comte - France Télévisions Document ‘francetvinfo.fr’
    L’Office européen de lutte antifraude reproche à la candidate RN d’avoir personnellement détourné près de 137.000 euros d’argent public entre 2004 et 2017. Ses soutiens dénoncent ’une boule puante à quelques jours du second tour’.

Photo - Marine Le Pen s’adresse à ses partisans lors d’un meeting à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 7 avril 2022. (JC MILHET / HANS LUCAS / AFP)

A une semaine du second tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen se retrouve à nouveau accusée de détournement de fonds publics européens. Après sa mise en examen en 2018 pour les mêmes faits dans le dossier de ses assistants parlementaires européens, la candidate du Rassemblement national est aujourd’hui visée par un deuxième rapport de l’Office de lutte antifraude (Olaf) de l’Union européenne, révélé samedi 16 avril par Mediapart (article réservé aux abonnés).

En jeu, cette fois : près de 137 000 euros qui auraient été détournés à des fins personnelles par la finaliste de l’élection présidentielle lorsqu’elle siégeait à Strasbourg entre 2004 et 2017. Au total, le parti est accusé d’avoir détourné 617 000 euros, en ajoutant les sommes impliquant trois autres anciens eurodéputés RN, selon Mediapart, qui a publié les captures d’écran de plusieurs extraits du rapport.

1 Que reproche le rapport de l’Olaf à Marine Le Pen ?

Dans ce document de 116 pages, l’Office de lutte antifraude de l’Union européenne demande le remboursement par la candidate du RN, à titre personnel, de 136 993,99 euros, ’correspondant à différents détournements de fonds imputés par l’organisme antifraude à la candidate’, selon Mediapart

Dans le viseur de ce rapport figurent aussi trois autres ex-députés européens du Rassemblement national : Jean-Marie Le Pen, Louis Aliot et Bruno Gollnisch. Le montant des sommes réclamées s’élève, au total, à plus de 617 000 euros, selon l’Olaf.

L’enquête de l’Olaf accuse également la candidate et ses anciens collègues eurodéputés d’une série de conflits d’intérêts. Mediapart rapporte qu’à plusieurs reprises, le budget alloué par l’Europe au parti a été utilisé pour réaliser des dons à des associations où officient des proches ou des membres du Rassemblement national.

2 A quoi correspondent concrètement les sommes réclamées par l’Olaf ?

Selon Mediapart, l’Olaf reproche à Marine Le Pen et aux trois anciens députés européens d’avoir détourné des fonds publics européens à des fins de politique nationale. Parmi les exemples les plus concrets, on retrouve, dans le rapport, plus de 23 000 euros d’objets promotionnels livrés au siège du parti et qui ’semblent avoir été achetés pour le congrès du FN à Lyon’, en 2014. Le site d’investigation évoque aussi plus de 4 100 euros de bouteilles de beaujolais distribuées par Bruno Gollnisch au même congrès.

3 Quand la justice française en a-t-elle été informée ?

Sollicité par l’AFP, le parquet de Paris a répondu avoir reçu le 11 mars ce rapport, confirmant l’information de Mediapart. Selon le site d’information, l’Olaf indique dans son rapport que les faits mis au jour ’sont susceptibles de donner lieu à des poursuites pénales contre les anciens députés (…) pour les agissements frauduleux qu’ils ont commis au détriment du budget de l’Union’. Plusieurs délits susceptibles d’être retenus par la justice sont cités : ’escroquerie’, ’faux’, ’abus de confiance’ ou encore ’détournement de fonds publics’, selon Mediapart.

4 Comment ont réagi Marine Le Pen et ses soutiens ?

Si Marine Le Pen ne s’est toujours pas exprimée sur cette affaire, les réactions de ses soutiens se sont multipliées. Invité sur franceinfo, dimanche 17 avril, Louis Aliot, directement visé dans cette affaire, s’est indigné : ’L’Olaf et Mediapart sont en dehors de la loi et j’espère qu’on intentera une action en justice pour savoir d’où viennent les fuites et comment est faite l’enquête parce que nous n’en savons rien’, a lancé le maire RN de Perpignan.

L’ancien eurodéputé, qui ’conteste formellement ce qu’il y a dans l’article’, affirme avoir mandaté son avocat pour savoir ’comment il est possible qu’aujourd’hui, dans des enquêtes comme celle-là, les médias comme Mediapart soient mieux informés que nous et qu’on n’ait pas accès au dossier pour savoir ce qu’on nous reproche’.

Sur RMC, également dimanche matin, Laurent Jacobelli, porte-parole de Marine Le Pen, a fustigé la coïncidence de ces révélations avec le calendrier présidentiel. ’A chaque fois qu’elle est candidate, on lui sort une boule puante, à quelques jours de l’élection. Cela vient généralement d’ailleurs de l’Union européenne, d’une manière ou d’une autre.’

Un sentiment partagé sur Europe 1 par Jordan Bardella, le président par intérim du Rassemblement national. ’A deux jours du second tour, c’est bizarre !’ a-t-il critiqué. Avant d’ajouter que son parti comptait déposer plainte : ’C’est un office contre lequel nous avons déposé plainte à deux reprises et qui fera l’objet d’une nouvelle plainte, mais l’ouverture d’une enquête à quelques jours du second tour ne laissera personne de marbre.’

5 Dans quel contexte cette affaire survient-elle ?

Ce n’est pas la première fois que la candidate d’extrême droite est visée pour l’usage de ses fonds publics européens. En 2018, l’ex-eurodéputée RN a en effet été mise en examen pour ’détournement de fonds publics’ dans l’affaire dite des assistants parlementaires européens. Marine Le Pen, qui a refusé à plusieurs reprises de se présenter à la justice, est soupçonnée d’avoir fait travailler pour le compte de son parti des collaborateurs payés par l’argent public européen. A l’époque, Mediapart avait révélé qu’un premier rapport de l’Olaf avait déjà réclamé en 2016 le remboursement de 339 000 euros de fonds publics.

Source : https://www.francetvinfo.fr/politique/front-national/cinq-questions-sur-les-accusations-de-detournement-de-fonds-publics-qui-visent-marine-le-pen_5087029.html

Retour au début du sommaire


  • Élection présidentielle française : Le Pen conteste le rapport européen qui l’accuse de fraude, un tiers des soutiens de Mélenchon voteront Macron (DIRECT) - La Rédaction- Publié le 17-04-2022 à 08h37 - Mis à jour le 17-04-2022 à 15h29 – Document ‘lalibre.be’
    A une semaine du second tour de l’élection présidentielle dimanche, rien n’est joué entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, dans une campagne électrique où chacun tente de rassembler au-delà de son camp.

Dans ce duel indécis à couteaux tirés, le président sortant a un léger avantage sur sa rivale d’extrême droite, si l’on en croit les sondages d’opinion.

Il l’emporterait au second tour dimanche dans une fourchette de 53 à 55,5% contre 44,5 à 47% pour Marine Le Pen, en légère progression mais dans la marge d’erreur et, donc, pas à l’abri d’un faux-pas ou d’une forte mobilisation de l’électorat anti-Macron.

L’enjeu de ce second tour, c’est de convaincre les indécis et les abstentionnistes, qui étaient au premier tour plus de 26% de la population en âge de voter. A cet égard, le débat télévisé mercredi soir entre les deux rivaux jouera un rôle décisif.

En 2017, la candidate du Rassemblement national avait sombré face à Emmanuel Macron. Elle estime être mieux préparée cette fois et se dit ’extrêmement sereine’.

En attendant, elle se repose ce dimanche de Pâques, sans rendez-vous et avec un seul média enregistré la veille : l’émission ’Dimanche en politique’ sur France 3. Lundi matin, la candidate devrait effectuer un déplacement avant de plonger à nouveau dans les préparatifs du débat de mercredi, selon son entourage.

15h21 : ’Vladimir Poutine est partout’ au sein du Rassemblement national, accuse Gabriel Attal

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal (LREM) et Jordan Bardella, le vice-président du Rassemblement national, étaient face à face sur le plateau de Franceinfo ce dimanche. Le ‘macroniste’ a attaqué la candidate d’extrême droite sur ses relations avec la Russie de Vladimir Poutine.

’Il faut se figurer ce que serait la gestion de ce conflit par Marine Le Pen. Elle est endettée auprès de la Russie et interdite de séjour en Ukraine’, a-t-il commencé. ’Vladimir Poutine est partout chez vous. Il est dans vos comptes en banque, sur vos tracts et dans votre programme puisque vous proposez une alliance avec la Russie. La réalité est qu’il y a deux positions claires. Un candidat, Emmanuel Macron, qui veut continuer à être la voix de l’Europe face à Poutine. Et une candidate, Marine Le Pen, qui deviendrait la voix de Poutine en Europe’, a-t-il poursuivi.

’Vladimir Poutine est partout chez vous’, lance @GabrielAttal à @J_Bardella. ’Il est dans vos comptes en banque, sur vos tracts, et même dans votre programme puisque vous proposez une alliance avec la Russie’ #Presidentielle2022 #QuestionsPol pic.twitter.com/COOMCT8oOq - — France Inter (@franceinter) April 17, 2022

Source : https://www.lalibre.be/international/europe/elections-france/2022/04/17/election-presidentielle-francaise-macron-garde-un-leger-avantage-selon-les-derniers-sondages-HSQKQNRPOFDZFCCCAEMFOTQIPU/

Retour au début du sommaire


  • Présidentielle : Ces seniors répondent au ’ni-Macron ni-Le Pen’ des étudiants - Par Margaret OhenebaPierre TremblayAlicia Roux– 16/04/2022 17:49 CEST - Le 06/04/2022 17:49 CEST | Actualisé 17/04/2022 17:09 CEST – Document ‘HuffPost’
    À l’appel d’une trentaine d’organisations et syndicats, des milliers de manifestants ont défilé à Paris et dans plusieurs grandes villes contre l’extrême droite ce samedi 16 avril 2022 - Document ‘Huufpost’

À la manif contre l’extrême droite, ces seniors répondent au ni-Macron ni-Le Pen des

Illustration - À la manif contre l’extrême droite, ces seniors répondent au « ni-Macron ni-Le Pen » des étudiants

PRÉSIDENTIELLE - À tout juste une semaine du second tour dela présidentielle, plusieurs milliers de manifestants ont défilé, ce samedi 16 avril à Paris et dans une trentaine de villes, contre l’extrême droite. Ils étaient près de 22.000 en France dont 9200 dans la capitale. Dans le cortège parisien, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article, des manifestants âgés ont notamment réagi à l’occupation de plusieurs universités par des étudiants, lesquels dénonçaient le duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

La journée de mercredi a été marquée par l’action de plusieurs étudiants exprimant leur mécontentement face au second tour. À la Sorbonne et à Sciences Po Paris notamment, des bâtiments ont été bloqués par des étudiants qui estiment que les questions écologiques et sociales sont les oubliés des programmes du président-candidat et de Marine Le Pen.

“Aucune hésitation, non non non à Le Pen et Macron !”, criaient jeudi un groupe d’étudiants devant la Sorbonne occupée depuis la veille. “Le message principal, c’est qu’on en a marre d’avoir un choix entre Macron qui va baisser nos APL, augmenter les frais d’inscription, sabrer le climat [...] et Marine Le Pen”, expliquait jeudi auHuffPostune manifestante.

Un discours que certains manifestants de ce samedi ont eu bien du mal à comprendre, ainsi qu’ils l’ont confié au HuffPost. “Je n’aime pas les pancartes ni-Macron, ni-Le Pen, ils ne mesurent pas le danger de l’extrême droite”, estime une manifestante quand un autre évoque, lui, une forme “d’irresponsabilité”. 

À voir également sur Le HuffPost : Pourquoi Marine Le Pen reste une candidate d’extrême droite …

Le HuffPost : l’info en accès libre, en article et en vidéo

Interview de Pascale-Dominique Russo • Huffington Post : : Éditions du Faubourg

Source : https://www.huffingtonpost.fr/entry/presidentielle-seniors-repondent-ni-macron-ni-le-pen-etudiants_fr_625ac500e4b0723f80194329

Retour au début du sommaire


  • Reportage - Présidentielle 2022 : avant le second tour, les soutiens d’Emmanuel Macron face à la résignation des électeurs de gauche, dans les rues de Strasbourg - Article rédigé par Margaux Duguet – Document ‘francetvinfo.fr France Télévisions - Publié le 16/04/2022 07:00 Mis à jour le 16/04/2022 09:46
    Dans la capitale européenne, où Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête, les militants de LREM font face à des électeurs déçus qui iront pour certains voter pour Emmanuel Macron ’sans gaieté de cœur’.

Photo - Les militants LREM s’apprêtent à distribuer des tracts d’Emmanuel Macron en porte-à-porte à Starsbourg, le 13 avril 2022. (MARGAUX DUGUET / FRANCEINFO)

’Mais oui, ça brise le cœur quand on nous reproche de ne pas faire de réformes sociales !’ Anastasia, jeune militante LREM et collaboratrice du député du Bas-Rhin Thierry Michels, est en pleine discussion avec Patricia, retraitée et électrice d’Emmanuel Macron depuis 2017. En robe de chambre noire sur le pas de sa porte de la rue des Juifs, en plein centre de Strasbourg, celle-ci salue la proposition du président sortant d’instaurer une pension minimale de retraite à 1 100 euros. ’C’est pas si mal’, salue celle qui se décrit comme ’ex-PS’, pour laquelle ’il était hors de question de voter pour ce cinglé de Mélenchon’. Pas question non plus de voter Le Pen.  ;’Je ne veux pas de gens qui fricotent avec Poutine’, poursuit la retraitée en rabrouant son chien dans l’ombre de sa porte.

’Merci, vous me faites plaisir !’ s’enthousiasme en retour Anastasia. Patricia semble quand même inquiète : le duel Macron-Le Pen s’annonce plus serré qu’il y a cinq ans. ’Je ne suis pas encore soulagée, c’est pas encore fait’, lâche l’ancienne électrice socialiste. La présidentielle a déjà laissé des traces dans son entourage. Elle s’est brouillée avec un ami qui voulait la convaincre de voter pour Jean-Luc Mélenchon. Les deux amis ne se sont pas reparlés depuis.

’On est là pour vous écouter’

La retraitée n’est pas vraiment représentative de la rue qu’elle habite. Cette artère commerçante du cœur de Strasbourg, à deux pas de sa célèbre cathédrale, n’avait encore jamais été ’faite’ par les militants d’Emmanuel Macron. ’A première vue, elle ne nous est pas très favorable’, nous ont-ils prévenus. Dans ces immeubles anciens du centre-ville résident de nombreux électeurs de gauche. Le candidat de La France insoumise est arrivé en tête à Strasbourg au soir du 10 avril, avec 35,4% des voix, devant à Emmanuel Macron (30,19%). En 2017, c’était l’inverse : le candidat LREM (27,76%) avait devancé Jean-Luc Mélenchon (24,36%).

Photo - Anastasia, militante LREM, laisse un tract Emmanuel Macron sur une porte à Strasbourg, le 13 avril 2022. (MARGAUX DUGUET / FRANCEINFO)

Les militants LREM ont donc repris leur bâton de pèlerin. ’Ceux qui ont voté Mélenchon, on veut les convaincre de voter Macron. Mais oui, il y a un vote de rejet de Macron, ces électeurs de gauche se disent déçus du second tour et je peux comprendre, on revit l’histoire une seconde fois’, reconnaît Grégory, étudiant à Sciences-Po et adhérent des Jeunes avec Macron (JAM). Il veut dire à ces électeurs : ’Certes, vous n’êtes pas d’accord avec Macron mais en face, il y a une candidate d’extrême droite qui détruira tout ce qui a été fait.’ Chapeau de feutre noir sur la tête, Anastasia acquiesce.

’Quand on est de gauche, je ne vois pas comment on ne peut pas faire front face à Marine Le Pen.’ - Anastasia, militante LREM à franceinfo

La jeune femme a ’peur’ de l’abstention. Or, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria réalisé le 13 avril, 33% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon pensent voter pour Emmanuel Macron, contre 18% pour Marine Le Pen. Et 49% ne s’expriment pas sur ce point.

Pierre-Paul pourrait basculer dans cette catégorie. Lui aussi a glissé un bulletin Mélenchon au premier tour et doit maintenant faire un choix. ’Ça tend plus vers Macron, à moins que ce ne soit abstentionniste’, dit-il sur le pas de sa porte. Ce consultant hésite. ’Il faut qu’il ait plus de mesures sociales’, lance-t-il. Anastasia reste perplexe : ’C’est très large les mesures sociales, de quoi vous voulez parler ?’ L’homme embraye sur une autre idée : ’Il faut qu’il soit plus à l’écoute du peuple.’ Anastasia rebondit : ’Ok, on n’est peut-être pas le président mais on est là pour vous écouter.’ Au fil de la discussion, Pierre-Paul semble pencher davantage pour le vote Macron. Une petite victoire pour Anastasia, qui préfère ’l’écoute’ et ’l’échange’ plutôt que de ’convaincre’ et de ’dire qu’Emmanuel Macron est le meilleur’.

’N’essayez pas de me convaincre, je vais voter pour lui’

Dans un vieil immeuble alsacien dont le petit balcon couvert de plantes donne sur un charmant patio, les militants tombent sur Bernard et Régine, un couple de sexagénaires. Régine est artiste-peintre et son mari travaille dans la reliure et la restauration de livres. ’Après 48 ans de boulot, je dépasse pas les 3 000 euros’, glisse Bernard, qui a commencé à travailler à 15 ans. Sans enthousiasme, ils feront ’barrage’à Marine Le Pen.

’J’ai voté Mélenchon et je vais voter Macron, mais ce n’est pas un vote de cœur.’ - Régine, artiste-peintre à franceinfo

Comme Patricia, Régine aussi est une ancienne électrice du PS. ’On savait qu’Hidalgo allait faire 2%, on a voté Mélenchon parce qu’il avait une chance de passer et donc d’emmener la gauche au second tour.’ Anastasia opine du chef tandis qu’Abbel, 17 ans, qui l’accompagne durant ce porte-à-porte, affiche un visage impassible. Il ne moufte pas quand Régine développe pourquoi elle n’aime pas le président sortant, ’trop de droite’. ’Il vient certes de la gauche mais il s’est beaucoup droitisé. La suppression de l’ISF, ce n’est pas possible, ou même les petits trucs, comme les cinq euros des APL’, liste-t-elle.

Anastasia tente de rebondir sur cette baisse controversée de l’aide au logement en début de quinquennat. ’Vous savez, les APL, cela a été compensé par...’ tente-t-elle. ’N’essayez pas de me convaincre, je vais voter pour lui, c’est bien mieux que Le Pen, on serre d’ailleurs les pouces’, embraye Régine. La sexagénaire tient quand même à faire passer un message : ’Vous savez, j’ai pas mal de collègues qui ont voté Mélenchon et qui vont voter blanc.’

Photo - Les militants LREM se répartissent les tracts pour le porte-à-porte à Strasbourg, le 13 avril 2022. (MARGAUX DUGUET / FRANCEINFO)

Le risque d’un faible report de voix des électeurs de Jean-Luc Mélenchon sur la candidature d’Emmanuel Macron au second tour, les militants LREM en sont conscients, et s’en désespèrent. ’Voter blanc ou ne pas voter, cela revient à donner des voix à Marine Le Pen’, considère Grégory.

Le jeune militant tente de se rassurer : ’Je vois quand même des gens qui sont contents qu’Emmanuel Macron aille au contact des gens. Ils trouvent qu’il est plus au contact que Marine Le Pen.’ Un groupe d’amis passe dans la rue. L’un d’eux remarque les tracts et les sacs à l’effigie du président sortant. ’Allez, il ne faut pas que l’autre gagne !’ encourage-t-il le poing levé. Un autre passant s’avance pour attraper quelques tracts. De quoi redonner le sourire aux militants macronistes.

Source : https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/reportage-presidentielle-2022-avant-le-second-tour-les-soutiens-d-emmanuel-macron-face-a-la-resignation-des-electeurs-de-gauche-dans-les-rues-de-strasbourg_5081632.html

Retour au début du sommaire


  • TRIBUNE. Jean Tirole, prix Nobel d’économie : ’Le programme économique de Marine Le Pen est dangereux pour la France’ - Publié le 16/04/2022 à 20:31, mis à jour à 20:35 – Document ‘ladepeche.fr’ - Photo : Jean Tirole étrille le programme économique de Marine Le Pen DDM - FREDERIC CHARMEUX
    Election présidentielle 2022, Economie, France - Monde

L’essentiel - Prix Nobel d’économie en 2014 et président honoraire de ‘Toulouse School of Economics’ (TSE), Jean Tirole accorde à La Dépêche du Midi une tribune exclusive dans laquelle, à une semaine du second tour de la présidentielle, il étrille point par point le programme économique de Marine Le Pen.

Depuis la Seconde guerre mondiale, l’extrême droite n’a jamais été aussi proche du pouvoir. Son arrivée aux affaires aurait des conséquences considérables pour notre société et les valeurs de notre pays. La volonté de sa candidate de s’éloigner de l’Europe et de ses principes démocratiques pour se rapprocher de leaders populistes comme les dirigeants hongrois et polonais, voire d’un dictateur comme Poutine semble particulièrement inquiétante. Ces points ont été maintes fois évoqués, à raison, pour lui faire barrage. Mais qu’en est-il de son programme économique ?

La gestion d’un État peut être comparée à celle du budget de la famille ou d’une entreprise. Si l’on emprunte, il faut dépenser l’argent de façon à pouvoir rembourser, il faut être crédible, et il faut des garants. Pour la France, ces trois critères se traduisent ainsi : préparer l’avenir économique du pays, gagner la confiance des prêteurs et le soutien de l’Europe.

Une liste à la Prévert

Le programme de Marine Le Pen est une liste à la Prévert de dépenses nouvelles, largement sous-estimées à 68 milliards €/an, financées à l’aide de recettes hélas en partie fictives. En commençant par les économies de 16 milliards/an liées à des mesures sur l’immigration. Ce calcul repose sur du vent : toutes les études montrent que les immigrés ne coûtent quasiment rien en termes d’argent public, car les cotisations sociales de ceux qui travaillent compensent les coûts imputés à notre système de protection sociale. Les 15 milliards de nouveaux revenus que la candidate promet d’obtenir en luttant contre la fraude fiscale et sociale semblent hypothétiques - ceux qui ne le sont pas seront de toute façon générés par la mise en vigueur de la régulation européenne sur le e-commerce et la facturation électronique (pour lutter efficacement contre la fraude à la TVA), et par le programme mis en œuvre par l’Assurance maladie contre la fraude sociale. Et que dire des 8 milliards d’économies sur le fonctionnement de l’État (comment fera-t-elle ces économies ?) ou des 2 milliards correspondant à d’hypothétiques baisses de dépenses couramment liées à l’insécurité ?

À l’inverse, le coût de son programme de dépenses semble très sous-estimé. Cela est vrai en particulier sur le sujet très controversé des retraites (dont le coût, selon l’Institut Montaigne, est sous-estimé de 17 milliards). Il n’y a pas de solution miracle. Les réformes successives ont permis ces dernières années de rééquilibrer en partie notre système de retraite, mais celui-ci reste fragile. On peut vouloir envisager une nouvelle réforme pour consolider le système, rehausser le niveau de certaines retraites, mieux tenir compte de la pénibilité. Mais, pour y parvenir, il n’y a que trois solutions pérennes : (1) augmenter les cotisations sociales, déjà extraordinairement élevées en France et pesant sur le pouvoir d’achat des salariés et facteur de chômage, (2) diminuer le montant des retraites, ou (3) travailler plus longtemps comme cela est le cas dans les autres pays développés. Le choix entre ces trois options est un choix de société. En revanche, redescendre l’âge de la retraite à 60 ans mettra en faillite notre système, avec des conséquences importantes pour les plus défavorisés.

’La xénophobie de son programme fera fuir les médecins, les scientifiques et les ingénieurs’

Le plus étonnant dans toutes ces propositions, c’est que cet argent public ne permettra ni de préparer l’avenir, ni de réduire les inégalités tant les dépenses sont mal ciblées. Pour ne prendre qu’un exemple, une mesure de Mme le Pen exonérerait d’impôts sur le revenu un haut diplômé de moins de 30 ans gagnant cinq fois le Smic.

Il faudrait aussi rajouter les coûts directs pour les citoyens et les entreprises ; la xénophobie de son programme fera fuir les médecins, les scientifiques et les ingénieurs dont nous avons besoin et elle privera nos entreprises de main-d’œuvre leur faisant défaut.

Après le ’quoi qu’il en coûte’ de la période Covid et l’invasion de l’Ukraine, et en préparation à de nouvelles crises potentielles (nouveaux virus, menaces militaires, protectionnisme généralisé), nous ne pouvons pas charger plus la barque. Or, le programme de Marine Le Pen finance essentiellement la consommation et ne comporte quasiment rien qui permette de créer de la richesse collective - en dehors de la baisse d’impôts de production, déjà engagé par le gouvernement actuel. C’est un programme qui ne se projette jamais vers les sources de notre pouvoir d’achat de demain, l’éducation, l’enseignement supérieur, la recherche et le développement. Il ne répond pas à la crise climatique qui frappera de plein fouet nos enfants et petits-enfants (sans parler du fait que la baisse de la TVA sur les produits pétroliers, le démantèlement des éoliennes, le moratoire sur le solaire devraient nous conduire à terme à acheter plus cher à l’étranger de l’électricité carbonée).

La France de Marine Le Pen, une version européenne de l’Argentine

Pour financer son programme, pour attirer les entreprises créatrices d’emplois, Marine Le Pen aura besoin de la confiance des investisseurs. La dette publique est passée de 100 % du PIB à près de 116 % du PIB, mais cela n’a pas eu d’influence sur la crédibilité de l’Etat français car une bonne partie des réformes engagées (sur le marché du travail, la formation professionnelle, la fiscalité) sont venues soutenir la croissance et permettre une baisse du chômage. En d’autres termes, les marchés ont considéré que cette dette accrue restait soutenable car la France s’engageait dans une voie porteuse de croissance économique. À l’inverse, le manque de prévoyance du programme de Marine Le Pen ne rassurera pas ces derniers, qui verront dans la France une version européenne de l’Argentine (autrefois un des pays les plus riches au monde, coulé par une gestion publique irresponsable).

La confiance repose aussi sur les attitudes. Comme Poutine et Trump, Marine Le Pen exècre les experts reconnus, assimilés à une ’élite hors sol’ et surtout contradicteurs potentiels. Or, si les experts se trompent, ils se trompent beaucoup moins souvent que ceux qui n’ont ni la formation ni le temps nécessaire pour comprendre les problèmes complexes du monde d’aujourd’hui ; et ils ne sont pas en quête de votes. Si elle avait été au pouvoir, Marine Le Pen aurait pris sur la question du vaccin et du pass sanitaire des positions problématiques, tant sur le plan sanitaire qu’économique.

La France est un petit pays en taille et a besoin de l’Europe pour exister sur la scène géopolitique : se protéger, négocier des accords internationaux, réguler le numérique, combattre l’évasion fiscale. Mais aussi pour résister à une potentielle nouvelle crise économique. Si les pays européens endettés tiennent aujourd’hui, c’est en partie grâce au ’quoi qu’il en coûte’ de la Banque Centrale Européenne et à l’avancée de la construction européenne depuis dix ans, y compris au niveau budgétaire avec le plan de relance européen dont la France a bénéficié pour financer son propre plan d’investissements.

’Un ‘Frexit’ qui ne dit pas son nom’

Or, si Marine Le Pen ne parle plus de quitter l’Europe et l’Euro (le ’Frexit’), son programme revient à s’asseoir sur les règles européennes et créera immédiatement une profonde crise de l’Union, avec des répercussions immédiates sur la crédibilité budgétaire de la France. Nos voisins européens n’accepteront jamais la création d’une ’Alliance européenne des nations’ que la candidate du Rassemblement National voudrait substituer progressivement à l’Union européenne, la remise en cause de la liberté de circulation des marchandises et des personnes, la révision constitutionnelle qui instituerait la primauté́ du droit français sur le droit européen, ou la réduction unilatérale de la contribution française au budget de l’UE. C’est un Frexit qui ne dit pas son nom. Nous n’aurions en cas de difficultés ni la BCE pour nous prémunir de l’emprunt cher, ni de plans de relance européenne ; et ce serait la fin de la PAC qui soutient tant nos agriculteurs et le développement rural.

Les Français qui souffrent d’un manque de pouvoir d’achat, dont le travail est difficile, qui s’inquiètent quant à leur avenir et celui de notre planète, les jeunes en quête d’emploi et de formation ne trouveront pas dans ce programme de réponses à leurs attentes. Dans notre monde anxiogène, il est important de résister aux sirènes d’un programme dissimulateur et non financé. Réfléchissons à deux fois avant d’adouber une politique qui appauvrira durablement notre pays.

La Dépêche : Actualités en temps réel et l’info en continu

Françoise Epailly Sprenger dans Ladepeche.fr pour son ouvrage ’ Célibataire d’Enfants ’

Source ;/www.ladepeche.fr/2022/04/14/tribune-jean-tirole-prix-nobel-deconomie-le-programme-economique-de-marine-le-pen-est-dangereux-pour-la-france-10236666.php

Retour au début du sommaire


  • Politique – A propos de l’immigration - Marine Le Pen et la menace du coup de force institutionnel - Par Rémi Clément le 16.04.2022 à 10h00 – Document ‘challenges.fr ‘ Abonnés
    Pour faire adopter plusieurs mesures, la leader du RN compte s’appuyer sur le peuple souverain, en proposant un référendum au titre de l’article 11 de la Constitution. Problème, ce projet ’est une sorte de coup d’Etat’, alerte le constitutionnaliste Dominique Rousseau.

Photo - Conférence de presse à Paris, en septembre 2021. Pour instaurer la ’priorité nationale’, elle veut s’appuyer sur le peuple souverain. Quitte à engager un bras de fer sur la Constitution. N. Messyasz/Sipa

Une altération profonde et sans équivoque des valeurs de la République française.

Si elle était élue présidente le 24 avril prochain, Marine Le Pen commencerait par s’attaquer à l’article premier de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 (’Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits’) en instaurant la ’priorité nationale’ pour l’accès à l’emploi - public ou privé -et au logement social, et en conditionnant le versement des prestations sociales, comme les allocations familiales, à la nationalité française - ou à cinq ans de travail effectif dans le pays. Avec cette disposition, la France opérerait pour la première fois une distinction entre citoyens français et étrangers sur son sol. ’Ce sont les acquis de la Révolution française qui seraient remis en cause’, alerte le constitutionnaliste Dominique Rousseau.

A ce mécanisme de discrimination légale, s’ajouteraient plusieurs dispositions chocs. D’abord, un durcissement des conditions d’accès à la nationalité française : le droit du sol serait supprimé au profit du droit du sang. Ne pourraient plus être françaises que les personnes dont l’un des parents est Français. Le RN prévoit aussi de mettre fin à l’acquisition de la nationalité par le mariage et de durcir la naturalisation qui serait encadrée par la loi de manière plus stricte. Le regroupement familial, héritage des années Giscard, une innovation française qui a inspiré tant de pays européens, serait quant à lui ’interdit’ ou ’limité’, concrétisant un vieux rêve de l’extrême droite.

’Projet viscéralement xénophobe’

’Il s’agit d’un projet viscéralement xénophobe, avec une arrière-pensée ethniciste’, s’alarme Sami Naïr, universitaire et ancien délégué interministériel aux migrations du gouvernement Jospin. Pour s’épargner une avalanche de recours devant la Cour européenne des droits de l’homme ou la Cour de justice de l’Union européenne, qui ont déjà rejeté des dispositions semblables par le passé, Marine Le Pen a prévu d’inscrire dans la Constitution le principe d’une supériorité du droit français sur le droit international et européen.

L’autre versant de son programme vise à tarir les flux d’immigration.

Pour cela, la cheffe de file du RN propose de revoir intégralement les parcours de migration. Le dépôt des demandes d’asile devrait s’effectuer depuis l’étranger, dans les consulats et les ambassades françaises, sur le modèle danois. Le fait d’entrer ou de se maintenir illégalement sur le territoire français deviendrait un délit. Marine Le Pen souhaite également renforcer les contrôles aux frontières en renégociant les accords de Schengen, qui garantissent la libre circulation sur le sol européen et qu’elle juge ’incompatibles avec les intérêts des Etats’. ’Les engagements internationaux de la France en matière de libre circulation des personnes seront subordonnés à la sauvegarde de l’identité française’, précise le programme du RN. Enfin, la candidate d’extrême droite souhaite recourir à l’expulsion systématique des délinquants et des criminels étrangers. ’Le fait qu’ils puissent se maintenir sur le sol national, par toutes sortes d’artifices, de recours abusifs constitue une grave anomalie’. Sans préciser les modalités.

’Une sorte de coup d’Etat’

Un programme de restriction qui fait fi des aspects positifs de l’immigration sur l’économie : en 2016, une étude du Fonds monétaire international menée sur 18 pays, dont la France, estimait ainsi qu’une hausse d’un point de pourcentage de la part des immigrés dans la population conduisait à une hausse de 2% du PIB par habitant.

Pour faire adopter ces mesures, la leader du RN compte s’appuyer sur le peuple souverain, en proposant un référendum au titre de l’article 11 de la Constitution. Problème, ce projet de référendum - que ses équipes ont déjà rédigé - relève du coup de force institutionnel. Avant d’être proposée au peuple, toute modification de la Constitution doit en effet être votée en termes identiques par les deux chambres parlementaires, en vertu de l’article 89 de la Constitution. Marine Le Pen entend aller au bras de fer, invoquant l’exemple du général De Gaulle en 1962, qui avait eu recours à l’article 11 pour faire adopter l’élection du président de la République au suffrage universel.

’Ce que propose Marine Le Pen, c’est une sorte de coup d’Etat’, indique Dominique Rousseau. ’En réalité, son projet serait immédiatement bloqué par le Conseil constitutionnel et le conseil d’Etat, abonde Sami Naïr. Il n’aura pas de traduction concrète et alimentera la déception de ses électeurs.’

Challenges, l’actualité de l’économie

Source : https://www.challenges.fr/politique/marine-le-pen-et-la-menace-du-coup-de-force-institutionnel_808978

L’auteur de cet article : Dominique Rousseau (juriste)

« Dominique Rousseau (né le 30 novembre 19491) est un juriste et professeur de droit constitutionnel français, ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature de 2002 à 2006. Il a été nommé co-directeur de l’École de droit de la Sorbonne en septembre 2010 et directeur de l’UMR 8103 de droit comparé de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en septembre 2014. Il y est professeur jusqu’en 2019. Il est également membre du Tribunal constitutionnel de la Principauté d’Andorre depuis avril 2016.

Ses publications portent principalement sur le contentieux constitutionnel et la notion de démocratie. Classé à la gauche de l’échiquier politique, Dominique Rousseau prend régulièrement position dans le débat politique... »

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Rousseau_(juriste)

Retour au début du sommaire


  • Présidentielles 2022 - Appel de ‘Résister Aujourd’hui’ - Il est urgent, mais encore temps, de Résister contre l’affront de l’extrême droite - 17/04/22 20:10 - Résister Aujourd’hui
    Ses candidats ont obtenu plus de 32% des voix le 10 avril 2022.

Nous sommes profondément choqués par ce score important au 1er tour des Présidentielles et la qualification de Marine Le Pen pour le second tour le 24 avril 2022.

A travers ces résultats et avec l’invasion russe en Ukraine, nous trouvons révoltant, qu’aujourd’hui, puissent être oubliés les millions de victimes du racisme et du fascisme, et les leçons des engrenages fatals de l’intolérance et de la violence qui ont conduit l’Europe à la pire catastrophe de son Histoire.

Conscients de ce danger, ne soyons pas passifs… N’oublions pas qu’Hitler est arrivé au pouvoir avec 33% des voix. Ne nous trompons pas de colère… ! Stoppons l’engrenage de la haine et de l’exclusion.

Marine Le Pen surfe sur les angoisses et le fort sentiment d’insécurité provoqués par 2 ans de pandémie, puis par cette confrontation brutale avec la réalité de la guerre, au sein même de notre continent et d’un pays qui partage beaucoup de nos valeurs.

Marine Le Pen a repeint la façade du R.N. pour « séduire » des électeurs de tous bords mais nous ne sommes pas dupes de cette démagogie : nous n’oublions pas que le FN dont elle est issue est le parti condamné plusieurs fois pour ‘’racisme’’, ‘’antisémitisme’’, ‘’surprenante complaisance à l’égard du nazisme’’, ‘’détournement de fonds’’, faits de violence’’ etc.

D’autant qu’elle bafoue, encore aujourd’hui, dans tous ses discours, les Droits fondamentaux des êtres humains et surfe avec délectation sur le sentiment d’insécurité pour faire des propositions simplistes qui ne résoudront rien mais qui fractureront la société.

Elle est soutenue par tous les mouvements néo-nazis et fascistes d’Europe avec lesquels elle entretient des relations très soutenues, notamment au niveau du parlement européen.

Pour toutes ces raisons, « Résister Aujourd’hui » vous appelle à rejeter massivement la candidate du Rassemblement National.

Au second tour des présidentielles le 24 avril 2022, nous devons battre avec le plus de force possible Marine Le Pen car le danger est là, elle défend toujours la même idéologie raciste, antisémite, xénophobe et vichyste que son père fondant, en 1972, le Front National avec d’anciens miliciens et collaborateurs.

Elle accepte le soutien d’Eric Zemmour, ‘’révisionniste’’, poursuivi et condamné à trois reprises pour provocation à la discrimination et haine raciale.

Que feraient, à notre place, celles et ceux qui ont contribué à libérer la France du joug hitlérien ? Comment pourraient-ils voter pour des néo-nazis ou celle qui les fréquente ?

« Résister Aujourd’hui » vous appelle à faire comme l’auraient souhaité Résistants et Déportés. C’est un appel à la responsabilité et à l’engagement de chacune et de chacun que nous lançons aujourd’hui

Le 24 avril 2022, ne laissons pas le champ libre à Marine Le Pen : le vote blanc n’étant pas pris en co
mpte, voter blanc ou s’abstenir c’est laisser d’autres décider pour nous. Voter c’est Résister, S’abstenir c’est renoncer !

« ô Seigneur, éloigne de ma mémoire la France qui n’est pas la France, ce masque de petitesse et de haine sur le visage de la France » - Léopold Senghor

Source du message : Le Comité National ’Résister Aujourd’hui’, le 17 avril 2022.

Depuis 1994, « Résister Aujourd’hui » perpétue la mémoire de la Résistance, de la Déportation et de tous ceux qui ont participé de manière efficace à la Résistance et à la reconstruction d’une France solidaire : 

¤ Nous défendons l’esprit et les valeurs du Programme du Conseil National de la Résistance et de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

¤ Nous dénonçons les négationnismes ainsi que toutes les résurgences du fascisme et du nazisme.

¤ Nous stigmatisons toute apologie du racisme, de la xénophobie, des nationalismes exacerbés, de l’antisémitisme, de l’intolérance et de l’épuration ethnique ou raciale.

¤ Nous nous engageons à transmettre aux nouvelles générations la mémoire vécue de nos aînés.

L’association demeure indépendante de tous Partis et Religions… - Lire la suite sur ce site : https://www.resisteraujourdhui.com/

Retour au début du sommaire


  • Les patrons de la CFDT et de la CGT craignent le « scénario catastrophe » d’une élection de Marine Le Pen - Le Monde avec AFP - Publié 17 avril 2022 à 01h14, mis à jour à 05h53
    Laurent Berger et Philippe Martinez appellent à « ne pas confier les clés de la démocratie » au RN, dans un texte commun paru dans le « Journal du dimanche ».

Laurent Berger et Philippe Martinez, secrétaires généraux respectivement de la CFDT et de la CGT, appellent à « ne pas confier les clés de la démocratie » à Marine Le Pen, la candidate du rassemblement national (RN), dans un texte commun paru dans leJournal du dimanche.

« Jamais la menace de voir l’extrême droite à l’Elysée n’a été aussi forte », ce qui « nous impose de prendre la parole aujourd’hui pour éviter ce scénario catastrophe », écrivent les dirigeants des deux plus grandes centrales syndicales, qui veulent « alerter sur le péril que représentent Marine Le Pen et son parti ».

Selon les deux hommes, « le RN n’a pas changé », et « comme le Front national en son temps, il est profondément ancré dans l’histoire de l’extrême droite française, raciste, antisémite, homophobe, et sexiste ». « Nous sommes deux acteurs engagés qui croient, malgré leurs divergences, à la force du dialogue et à l’action collective pour construire une société plus juste », ajoutent-ils.

« Le RN est un danger »

« Le RN est un danger pour les droits fondamentaux des citoyens et des travailleurs » et « ne peut pas être considéré comme les partis républicains, respectueux et garants de notre devise, Liberté, Egalité, Fraternité », ajoutent-ils.

« Ne lui confions pas les clés de notre démocratie, au risque de les perdre », concluent Laurent Berger et Philippe Martinez à la fin de leur tribune, où n’est jamais cité le nom d’Emmanuel Macron qui sera face à Marine Le Pen le 24 avril pour le second tour de l’élection présidentielle.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Sur le terrain social, « solidarité à la source » pour Macron, exclusion des étrangers pour Le Pen

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Présidentielle 2022 : le front républicain, ce barrage qui recule

Source : https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/04/17/les-patrons-de-la-cfdt-et-de-la-cgt-craignent-scenario-catastrophe-d-une-election-de-marine-le-pen_6122499_823448.html

Retour au début du sommaire


  • Message diffusé à l’occasion de la Présidentielle 2922 en France : 7 obédiences maçonniques appellent à la mobilisation républicaine - 16 avril 2022 à 11:06

Logo des obédiencesLa prochaine échéance électorale constituera un enjeu majeur pour notre pays. Des menaces inquiétantes pèsent sur notre société, attisant le racisme, le rejet et la haine de l’autre, les pulsions identitaires. Exercer son droit de vote, son devoir de citoyen est plus que jamais essentiel afin de préserver notre démocratie.

Chaque élection voit l’érosion de la participation des citoyens aux différents scrutins. Si l’abstention grandissante doit conduire les responsables politiques et gouvernementaux à s’interroger sur leur responsabilité à l’égard du peuple, pour les Obédiences Maçonniques françaises, il est primordial que les citoyennes et les citoyens se saisissent de cette échéance pour affirmer le principe démocratique du suffrage universel.
Sans préjuger des raisons ou de justifications à l’abstention, les Obédiences Maçonniques françaises signataires appellent chacun et chacune à exercer son pouvoir au travers du vote.
S’il n’appartient pas à ces dernières de s’immiscer dans les choix individuels des Citoyens, il leur revient d’alerter leurs membres sur l’incompatibilité de travailler dans leur atelier et de favoriser par leur vote des mouvements prônant la haine et la discrimination.
Les Obédiences Maçonniques françaises signataires rappellent leur engagement pour la paix, la liberté, la dignité humaine, l’égalité absolue entre les hommes et les femmes, la laïcité et la justice sociale, l’édification de sociétés fraternelles, principes en opposition à toutes formes de ségrégation, de discrimination et de repli sur soi ! Elles tiennent à rappeler les valeurs et les principes fondamentaux qui doivent nous réunir et non nous diviser dans la perspective du bien commun.
Nous rappelons avec force notre attachement aux valeurs de la République, à notre idéal humaniste et universaliste.
{{}}

Obédiences signataires (par ordre d’ancienneté dans le paysage maçonnique français) : Grand Orient de France – Fédération française du Droit Humain – Grande Loge de France – Grande Loge Féminine de France – Grande Loge Mixte Universelle – Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm – Grande Loge Mixte de France

LOGO DH OK NEW NEW NEW Bis

Source : Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN - A.P.F.D.H 9 rue Pinel 75013 Paris – France - www.droithumain-france.org

« Une obédience maçonnique est un regroupement de loges maçonniques, le plus souvent sous une forme fédérative, et qui peut prendre le nom de Grande loge (terme originaire d’Angleterre, le plus fréquent), ou de Grand orient (terme originaire de France, moins répandu dans le monde), ou plus rarement d’autres dénominations. Cette forme de regroupement apparaît au début du XVIIIe siècle en Angleterre et marque le début de la franc-maçonnerie spéculative… » - Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ob%C3%A9dience_ma%C3%A7onnique

Autres informations sur les obédiences maçonniques

Francs-maçons : les dix principales obédiences en France - Par LEXPRESS.fr - Publié le 01/02/2009 à 14:25

La maçonnerie française :

Grand Orient de France (GODF ou GO), né en 1728 : 1 200 loges, environ 49 000 frères. 

Grande Loge de France (GLDF ou GLF), née en 1894 : 780 loges, environ 28 000 frères. 

Fédération française du Droit humain (FFDH), née en 1893 : 600 loges, 10 570 soeurs et 5 116 frères. 

Grande Loge féminine de France (GLFF), née en 1945 : 372 loges, environ 12 500 soeurs (en France et à l’étranger). 

Grande Loge traditionnelle et symbolique Opéra (GLTSO), née en 1958 : 202 loges, 3 650 membres (en France et à l’étranger). 

Grande Loge mixte de France (GLMF), née en 1982 : 139 loges, 1 500 soeurs et 1 200 frères. 

Grande Loge mixte universelle (GLMU), née en 1973 : 65 loges, environ 715 soeurs et 585 frères. 

Grande Loge féminine de Memphis-Misraïm (GLFMM), née en 1965 : 40 loges, environ 1 000 soeurs. 

Loge nationale française (LNF), née en 1968 : 25 loges, 300 frères. 

La maçonnerie dite ’anglaise’ - Grande Loge nationale française (GLNF), née en 1913 : 1 513 loges, 38 694 frères. 

Chiffres revendiqués par les obédiences. 

Source : https://www.lexpress.fr/region/francs-macons-les-dix-principales-obediences-en-france_738094.html

Pour plus de détails sur les loges maçonniques, on peut aussi consulter le site suivant : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27ob%C3%A9diences_ma%C3%A7onniques#France

Retour au début du sommaire


  • Musique - Mozart croit en l’homme– Emission ‘Comme si vous y étiez’ Épisode du dimanche 1 juin 2014 par Jérémie Rousseau – Enregistrement 29:55 – ‘France Musique’

    Comme si vous y êtiez

“En entrant dans la franc-maçonnerie, Mozart accomplissait, le 14 décembre 1784, un acte qui le faisait pénétrer dans un monde initiatique nouveau pour lui ; déjà adepte des aspirations du ‘Sturm und Drang’ et des convictions rationnelles de l’Aufklärung…

[« L’Aufklärung 1 Écouter est le nom donné au siècle des Lumières en Allemagne, qui s’étend approximativement des années 17201730 aux années 17751785, durant lesquelles se développera le Sturm und Drang. Ce courant intellectuel est souvent identifié aux Lumières. Le terme Aufklärung est utilisé en Allemagne à partir de 1770 et recouvre des notions particulièrement complexes… » - Plus de détails ici > https://fr.wikipedia.org/wiki/Aufkl%C3%A4rung ].

Mozart effectua alors une démarche auprès de la franc-maçonnerie par laquelle il pensait se renouveler lui-même, reprendre l’ensemble de sa vie avec de nouvelles forces et dans la vraie lumière. Ainsi l’initiation fut-elle pour lui la dernière démarche qu’il fallait accomplir. En rejoignant ses frères, il était sûr de trouver l’énergie nécessaire pour se renouveler, reconstruire sa vie et trouver la lumière.

Épris de liberté, d’égalité, de fraternité, convaincu du besoin d’échange réciproque et d’un travail commun pour faire progresser toute l’humanité, pour qu’avancent les arts, les sciences et les idées, en s’engageant enfin dans la voie fraternelle, il n’achevait en fait qu’une pénible tâche commencée bien plus tôt et qui lui coûta tant : celle si difficile de se trouver lui-même.” - Jean-Pierre Chalet, De l’ombre à la lumière.

Extraits de musiques et chants

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour clarinette en la majeur K. 622 : II. Adagio
_ Jack Brymer / Academy of St Martin-in-the-Fields / Sir Neville Marriner
_ Philips
_ [416 483-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
 Messe en ut majeur K. 317 ’Messe du Couronnement’ : VI. Agnus Dei
Edith Mathis / Choeur de la Radio de Leipzig / Staatskapelle de Dresde / Peter Schreier
Philips
_ [426275-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
 Variations en ut majeur sur Ah vous dirai-je Maman K. 265
_ Tini Mathot
_ Challenge Classics
_ [CC 72189]

Wolfgang Amadeus Mozart
 Cassation en sol majeur K. 63 : III. Andante
_ Camerata Salzburg / Sandor Vegh
_ Capriccio
_ [10192]

Wolfgang Amadeus Mozart
 Quatuor à cordes en si bémol majeur K. 458 : II. Menuetto Moderato - Trio
_ Quatuor Hagen
_ Deutsche Gramophon
_ [471 024-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour piano n° 4 en sol majeur K. 41 : II. Andante
_ Murray Perahia / English Chamber Orchestra
_ Sony Classical
_ [82876872302/1]

Wolfgang Amadeus Mozart
Les Noces de Figaro, Acte I : Bravo Signor Padrone… Se vuol ballare
_ Samuel Ramey / London Philharmonic Orchestra / Sir Georg Solti
_ Decca
_ [410 152-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
Les Noces de Figaro, Acte II : Porgi Amor
_ Kiri Te Kanawa / London Philharmonic Orchestra / Sir Georg Solti
_ Decca
_ [410 152-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
Don Giovanni, Acte I : Giovinette che fate all’amore
_ Barbara Bonney / Choeur de l’Opéra néerlandais / Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam / Nikolaus Harnoncourt
Teldec
_ [2292-44184-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
Les Noces de Figaro, Acte IV : L’ho perduta
_ Yvonne Kenny / London Philharmonic Orchestra / Sir Georg Solti
_ Decca
_ [410 153-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
 Idoménée, Acte I (extrait)
_ Anthony Rolfe Johnson / The English Baroque Soloists / Sir John Eliot Gardiner
_ Archiv Produktion
_ [431 675-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
La Flûte enchantée, Acte II : Tamino mein, o welch ein Glück
_ Kiri Te Kanawa / Academy of St Martin-in-the-Fields / Sir Neville Marriner
_ Philips
_ [426 276-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
 Messe en ut mineur K. 427 : Et incarnatus est
Barbara Hendricks / Orchestre Philharmonique de Berlin / Herbert von Karajan
_ DGG
_ [400 067-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
Cassation en si bémol majeur K. 99 : I. Marcia
Camerata Salzburg / Sandor Vegh
_ Capriccio
_ [10192]

Wolfgang Amadeus Mozart
Musique funèbre maçonnique en ut mineur K. 477
Orchestre de l’Opéra d’Etat de Vienne / Peter Maag
Turnabout
_ [CDX 5055]

Wolfgang Amadeus Mozart
Gesellenreise K. 468
Kurt Equiluz / Kurt Rapf
Turnabout
_ [CDX 5055]

Wolfgang Amadeus Mozart
La Flûte enchantée, Acte II : le triple accord
_ Academy of St Martin-in-the-Fields / Sir Neville Marriner
_ Philips
_ [426 276-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
La Flûte enchantée, Acte II : Marche des prêtres
Academy of St Martin-in-the-Fields/ Sir Neville Marriner
_ Philips
_ [426 276-2]

Wolfgang Amadeus Mozart
La Flûte enchantée, Acte II : O Isis und Osiris
Ambrosian Opera Chorus / Academy of St Martin-in-the-Fields / Sir Neville Marriner
_ Philips
_ [426 276-2]

Références Thèmes associés Musiques et actualité musicale Musique classique Romantisme (musique) Musique de chambre Musique religieuse

L’équipe : Jérémie Rousseau – Production - Geraldine Prutner - Réalisation

Accueil France Musique Podcasts Comme si vous y étiez

Mercredi 6 mai 2020 - Mozart croit en l’homme - En entrant dans la franc-maçonnerie, Mozart accomplissait, le 14 décembre 1784, un acte qui le faisait pénétrer dans un monde initiatique ; il effectuait une démarche par laquelle il pensait se renouveler lui-même, reprendre l’ensemble de sa vie avec de nouvelles forces et dans la vraie lumière...

Voir tous les épisodes

Source : https://www.radiofrance.fr/francemusique/podcasts/comme-si-vous-y-etiez/mozart-croit-en-l-homme-4669924

Retour au début du sommaire

Image illustrative de l’article Maurerische Trauermusik

Illustration - Mozart avec sa sœur « Nannerl » et son père Leopold vers 1780.

Histoire

La pièce a été écrite pour un service maçonnique célébré le 17 novembre 1785 en mémoire de deux frères maçons de Mozart, le duc Georges-Auguste de Mecklembourg et le comte Franz Esterházy von Galántha, membres de l’aristocratie viennoise, tous deux décédés au début de novembre 1785. La version instrumentale de la Maurerische Trauermusik a été créée plus tard, lors d’un concert le 9 décembre 1785.

Elle fait partie d’un ensemble d’œuvres variées de caractère maçonnique que Mozart a composé tout au long de sa vie depuis son initiation à cet ordre. C’est incontestablement une œuvre d’une grande beauté et maîtrise.

La Maurerische Trauermusik illustre les aspects « quasi religieux » du mouvement maçonnique exprimés par la solennité majestueuse de la musique. Elle est inhabituelle par d’autres aspects, dont son emploi du Tonus peregrinus (en), une formule mélodique du chant grégorien, et l’introduction de trois cors de basset.

Le 20 novembre 2021, un nouvel arrangement composé par Giulio Castronovo pour la même instrumentation que le Requiem K. 626 de Mozart (2 cors de basset en fa, 2 bassons, 2 trompettes en ré, 3 trombones, timbales et cordes1) a été donné en première mondiale à la Schlosskirche Bayreuth par l’orchestre baroque La Banda dirigé par Sebastian Ruf, en introduction à une représentation du Requiem2….

Lecture complète sur ce site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurerische_Trauermusik

Retour au début du sommaire


  • Musique - Ode maçonnique K477 de W.A. Mozart – Enregistrement 4 minutes 52
    10 avril 2013 - Nicolas Lecluse - L’Ode maçonnique de Mozart interprété par l’orchestre symphonique du campus d’Orsay dirigé par Martin Barral. http://orchestre-orsay.fr - Maurerische Trauermusik (Masonic Funeral Music) composed by Mozart.

Source : https://www.youtube.com/watch?v=A1sMEZBR-yU

Retour au début du sommaire

  • {{}}
    Musique - Rituel maçonnique funèbre : Le déluge - 24 mai 2014 - Les Musiciens de Paris
    Provided to YouTube by Believe SAS Rituel maçonnique funèbre : Le déluge · Les Musiciens de Paris · Groupement Rituel d’instruments à Vents · Roger Cotte · Ana-Maria Miranda · Christian Ivaldi · René Terrasson · Hamilton Schiuyler · Pierre Gianotti · Jean Ver Hasselt · André Lacombe · Roger Cotte · François Giroust · Françoise Cotte · Roger Cotte · François Giroust · Françoise Cotte Musiques rituelles maçonniques du 18ème siècle ℗ 1990, Arion Released on : 2010-01-01 Auto-generated by YouTube.

Source : https://www.youtube.com/watch?v=46siMsnIbOA

Retour au début du sommaire

Retour au début du sommaire

Retour au début de l’introduction

Retour au début du dossier

Retour au début du dossier


Traduction, [compléments] et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 18/04/2022

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Politique Musique Pluie d’appels à voter Macron et Mozart.7.docx

Mis en ligne par le co-rédacteur Pascal Paquin du site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti, géré par Yonne Lautre : https://yonnelautre.fr - Pour s’inscrire à nos lettres d’info > https://yonnelautre.fr/spip.php?breve103

http://yonnelautre.fr/local/cache-vignettes/L160xH109/arton1769-a3646.jpg?1510324931

— -