Accueil > Pour en savoir plus > Écologie Réflexions Débats > Les mauvais sommets sur les systèmes alimentaires d’après ‘ETC (...)

Les mauvais sommets sur les systèmes alimentaires d’après ‘ETC Group’

Traduction et compléments de Jacques Hallard

samedi 14 mai 2022, par ETC Group

ISIAS Ecologie

L’organisation internationale ‘ETC Group’ se consacre à ’la conservation, au progrès durable, à la diversité culturelle et écologique et aux droits humains’, ici : « les systèmes alimentaires »

Les mauvais sommets sur les systèmes alimentaires d’après ‘ETC Group’

Notre dernier communiqué explique que le Sommet sur les systèmes alimentaires de l’automne 2021 n’avait pas pour objet de transformer les systèmes alimentaires, mais plutôt d’échafauder une histoire qui consolide et développe la chaîne alimentaire industrielle aux dépens d’autres systèmes alimentaires.

Les défenseurs de ce sommet affirment que le « système alimentaire » est brisé, que la croissance démographique et le changement climatique signifient que nous ne serons pas en mesure de nourrir la totalité de la planète et que seuls les nouveaux développements technologiques peuvent nous sauver. Mais il s’agit là d’une histoire soigneusement construite par ceux qui en tireront profit – elle est destinée à permettre l’expansion des modes industriels de production alimentaire contrôlés par les entreprises.

Le but sous-jacent de ce sommet était d’établir les paramètres, la voie que les gouvernements choisiront de privilégier, de promouvoir et de financer dans le futur – ainsi que ce/ceux qu’ils rejetteront.

Le discours du système alimentaire brisé ne concerne que 30 % de la population mondiale alimentée par la chaîne industrielle et occulte le fait que les paysans et petits producteurs nourrissent 70 % de cette population mondiale.

Un véritable sommet remettrait en question l’impact du système alimentaire industriel sur l’alimentation, la santé, le climat et la biodiversité et porterait, au cœur même de ses fondements et préoccupations, les intérêts et la participation significative des personnes qui nourrissent l’écrasante majorité de la population mondiale : paysans, éleveurs, pêcheurs, peuples autochtones et agriculteurs urbains.

Ses résultats devraient être pris en compte dans les délibérations du Comité de la sécurité alimentaire des Nations Unies, déjà chargé de répondre aux préoccupations que ce sommet est censé résoudre, et disposant de mécanismes bien établis quant à la participation et à l’auto-organisation des titulaires de droits.

ETC Group surveille l’impact des technologies émergentes et des stratégies des entreprises sur la biodiversité, l’agriculture et les droits humains. Faites notre connaissance.

Infolettre et médias sociaux - Les mauvais sommets sur les systèmes alimentaires 9 décembre 2021 À la mémoire de Rene Segbenou Le groupe ETC souhaite exprimer nos sincères condoléances aux amis, à la famille et aux collègues COPAGEN de René Segbenou décédé le 11 ril 2021. 15 avril 2021

Référence : Corruption des systèmes alimentaires

Rapports récents du Groupe ETC :

https://www.etcgroup.org/sites/www.etcgroup.org/files/styles/large/public/files/lfm_exec_small_fr.jpg?itok=bs1oJ31J

Un mouvement visionnaire pour une alimentation durable

https://www.etcgroup.org/sites/www.etcgroup.org/files/styles/large/public/files/forcage.png?itok=2QA2BLkN

Forçage Génétique

https://www.etcgroup.org/sites/www.etcgroup.org/files/styles/large/public/files/cover_bbf_french_0.jpg?itok=vTK5X20O

La grande fraude climatique

https://www.etcgroup.org/sites/www.etcgroup.org/files/styles/large/public/files/forcelag_0.png?itok=6bRx4_Sm

Forcer l’agriculture

Plus de rapports

https://www.etcgroup.org/sites/www.etcgroup.org/files/styles/large/public/files/cover_wwfu_french2019_0.jpg?itok=xgB8vMz9

Qui nous nourrira ? - Le réseau alimentaire paysan et la chaîne alimentaire industrielle 31 août 2019

https://www.etcgroup.org/sites/www.etcgroup.org/files/styles/large/public/files/cover_bbf_french.jpg?itok=NF-seDLY

La grande fraude climatiqueLe cas contre la géo-ingénierie climatique 17 août 2019

https://www.etcgroup.org/sites/www.etcgroup.org/files/styles/large/public/files/iucn_mosq.png?itok=Sq97H22P

Le rapport de l’agence mondiale pour la conservation sur le biologie synthétique et le forçage génétique a-t-il été truqué ? Un groupe de surveillance trouve des preuves de partialité et de conflits d’intérêts 10 juillet 2019

https://www.etcgroup.org/sites/www.etcgroup.org/files/styles/large/public/files/demo_bf_2018.jpg?itok=KpSUk8mx

La société civile dénonce le lâcher de moustiques génétiquement modifiés au Burkina Faso 3 juillet 2019

Plus de nouvelles

Groupe ETC Enjeux Actualités & Blog

« ETC Group surveille l’impact des technologies émergentes et des stratégies des entreprises sur la biodiversité, l’agriculture et les droits humains ». Faites notre connaissance.

Infolettre et médias sociaux - Inscrivez-vous à notre infolettre

Faire un don - Nous acceptons les dons déductibles des impôts aux États-Unis et au Canada.

Source : https://www.etcgroup.org/fr/content/corruption-des-systemes-alimentaires

Présentation de ‘ETC Group (éco-justice)’ selon Wikipédia – Référence From Wikipedia, the free encyclopedia – Traduction du 11 mai 2022 par Jacques Hallard

‘ETC Group’ est une organisation internationale qui se consacre à ’la conservation et au progrès durable de la diversité culturelle et écologique et des droits de l’homme’. Son nom légal complet est Groupe d’action sur l’érosion, la technologie et la concentration. ’ETC’ est destiné à être prononcé ’et cetera’ … Le Groupe ETC publie souvent des opinions sur la recherche scientifique ; son personnel et les membres de son conseil d’administration viennent d’horizons divers, y compris de la planification communautaire et régionale, l’écologie et la biologie évolutive, ainsi que des sciences politiques.

Historique

Cet article contient une formulation qui promeut le sujet d’une manière subjective sans fournir d’informations réelles. Veuillez supprimer ou remplacer ce type de formulation et, au lieu de faire des proclamations sur l’importance d’un sujet, utilisez les faits et l’attribution pour démontrer cette importance. (janvier 2010) (Apprenez quand et comment supprimer ce message modèle)

Cet article comprend une liste de références générales, mais il n’y a pas suffisamment de citations en ligne correspondantes. Veuillez aider à améliorer cet article en introduisant des citations plus précises. (Avril 2009) (Apprenez quand et comment supprimer ce message modèle)

Le groupe ETC était connu sous le nom de RAFI (Rural Advancement Foundation International) jusqu’au 1er septembre 2001, et son histoire remonte au ‘National Sharecroppers Fund’ qui a été créé dans les années 1930 par Eleanor Roosevelt (entre autres) pour soulager la détresse des métayers pauvres, principalement noirs, aux États-Unis [citation nécessaire].

Au début des années 1970, Pat Mooney, Hope Shand et Cary Fowler ont commencé à travailler sur la question des semences par l’intermédiaire de la ‘Rural Advancement Foundation’ - et, avec le temps, ont créé une branche internationale s’intéressant aux droits des agriculteurs dans les pays du sud.

RAFI a été le pionnier de la recherche, des critiques et du plaidoyer de la société civile sur les droits des agriculteurs, les lois sur le monopole des semences, et s’oppose à l’adoption du génie génétique dans l’agriculture, aux brevets sur la vie et à la ‘biopiraterie’ (un terme que RAFI a inventé) et aux nouvelles technologies des sciences de la vie, telles que la technologie ‘Terminator’, les technologies génomiques et les nanotechnologies.

Le RAFI a joué un rôle clé dans la reconnaissance des droits des agriculteurs par les Nations unies et dans l’élaboration du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

Conseillé de changer de nom, afin d’obtenir le statut d’organisation à but non lucratif aux États-Unis, le RAFI a lancé un concours de changement de nom sur son site web au début de 2001. Après avoir consulté des centaines de suggestions, l’organisation a opté pour ‘ETC Group’ (etcetera).

Géo-ingénierie

L’organisation a pris position publiquement contre la géo-ingénierie, y compris une campagne intitulée ’Hands off Mother Earth !’, qui a été lancée en avril 2010. En octobre 2010, un rapport complet intitulé ’Geo-piracy - The Case Against Geo-engineering’ a été publié, couvrant les technologies proposées, les discussions sur la gouvernance, les acteurs clés de la géo-ingénierie et les rôles et intérêts des militaires et des entreprises.

Diana Bronson de l’ETC Group a déclaré que le réchauffement climatique était causé par ’l’establishment scientifique, corporatif et politique des pays développés’, et penser maintenant que ces mêmes personnes vont corriger la crise climatique et la biosphère est naïf.

Biologie synthétique

Le groupe ETC fait publiquement campagne pour une réglementation accrue dans le domaine scientifique émergent de la biologie synthétique, qu’il qualifie de ’génie génétique extrême’. Les principaux sujets de préoccupation du groupe concernant ce domaine sont l’implication des entreprises et les menaces potentielles pour la biosécurité et la sûreté biologique. Dans le but d’informer l’opinion publique sur la biologie synthétique, le groupe ETC a publié plusieurs illustrations de style bande dessinée concernant ’Synthia’, la cellule dotée du premier génome synthétique créée par Craig Venter et le J. Craig Venter Institute. L’illustration intitulée ’The Story of Synthia’ a également été adaptée en une courte vidéo qui peut être visionnée sur YouTube.

Le 16 décembre 2010, la Commission présidentielle pour l’étude des questions de bioéthique a publié un rapport qui recommandait l’autorégulation des biologistes de synthèse, affirmant que la technologie naissante présentait peu de risques pour la société. Cette décision a été vivement contestée par Jim Thomas du groupe ETC, qui a qualifié les recommandations de la commission de ’décevantes, vides et timides’. [Le groupe ETC s’est joint à un groupe de plus de 50 groupes environnementaux appelant à un moratoire sur la biologie synthétique dans une lettre adressée aux représentants du gouvernement qui qualifiait les résultats de la commission d’’irresponsables et dangereux’ et déclarait que ’l’autorégulation équivaut à l’absence de réglementation’].

Le 23 janvier 2012, la station de Richmond de l’UC Berkeley a été choisie comme deuxième campus du Lawrence Berkeley National Lab. Lors d’une conférence de presse destinée à répondre aux préoccupations entourant la biologie synthétique aux niveaux local, national et international, cinq panélistes, dont Jim Thomas d’ETC Group, ont parlé des risques associés à la biologie synthétique….

Source de l’article complet avec les références : https://en.wikipedia.org/wiki/ETC_Group_(eco-justice)

Retour au début du document


Transmission avec traduction par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 12/05/2022

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Ecologie ETC Group.2.docx

Mis en ligne par le co-rédacteur Pascal Paquin du site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti, géré par Yonne Lautre : https://yonnelautre.fr - Pour s’inscrire à nos lettres d’info > https://yonnelautre.fr/spip.php?breve103

http://yonnelautre.fr/local/cache-vignettes/L160xH109/arton1769-a3646.jpg?1510324931

— -