Accueil > Pour en savoir plus > Pesticides > "Les plantes cultivées tolérantes au glyphosate augmentent l’intensité du (...)

"Les plantes cultivées tolérantes au glyphosate augmentent l’intensité du travail du sol ainsi que les émissions de gaz à effet de serre dans les cultures de maïs et de soja aux Etats-Unis" par GMWatch

Traduction et compléments de Jacques Hallard

vendredi 3 juin 2022, par GMWatch

ISIAS OGM Agriculture

Les plantes cultivées tolérantes au glyphosate augmentent l’intensité du travail du sol ainsi que les émissions de gaz à effet de serre dans les cultures de maïs et de soja aux Etats-Unis

Détails

Publié : 25 mai 2022

Les résultats démolissent les affirmations selon lesquelles les cultures GM pulvérisées au glyphosate ont contribué à atténuer le changement climatique en réduisant la nécessité de labourer.

Vous vous souvenez que le glyphosate et les cultures tolérantes au glyphosate étaient censés signifier la fin (ou du moins une réduction drastique) du travail du sol, atténuant ainsi le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre ?

Une importante étude a révélé que la résistance émergente des mauvaises herbes augmente l’intensité du travail du sol et les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le système de culture maïs-soja des États-Unis.

À l’aide d’une approche de modélisation, les chercheurs ont examiné l’évolution de l’intensité du travail du sol dans les systèmes de culture maïs-soja aux États-Unis entre 1998 et 2016 et l’impact de l’intensité du travail du sol sur les émissions de GES du sol. Ils ont constaté que l’intensité du travail du sol a d’abord diminué puis, après 2008, augmenté, une tendance fortement corrélée à l’adoption de cultures tolérantes aux herbicides et à la résistance émergente des mauvaises herbes.

L’avantage de la diminution de l’intensité du travail du sol avant 2008 en termes d’atténuation des GES a été plus que compensé par l’augmentation des émissions de GES due à la ré-intensification du travail du sol sous la pression croissante de la résistance des mauvaises herbes. Si la résistance des mauvaises herbes persiste ou augmente, l’intensité du travail du sol devrait continuer à augmenter, ce qui entraînera probablement une hausse des émissions de GES.

Les résultats soulignent l’importance d’une stratégie alternative pour contrôler les mauvaises herbes, concluent les chercheurs.

Selon GMWatch, cette étude démolit les affirmations des consultants de l’industrie des OGM, Graham Brooks et Peter Barfoot, selon lesquelles les cultures GM ont réduit les émissions de GES des terres agricoles.

— -

L’étude :

Chaoqun Lu et al (2022). La résistance émergente aux mauvaises herbes augmente l’intensité du travail du sol et les émissions de gaz à effet de serre dans le système de culture américain maïs-soja. Nature Food 3:266-274. https://www.nature.com/articles/s43016-022-00488-w

Contenu 1999 - 2022 GMWatch.

Développement Web par SCS Web Design

Glyphosate-tolerant crops increase tillage intensity, greenhouse gas emissions in US corn and soybeans – study

https://www.gmwatch.org/en/106-news/latest-news/20037-glyphosate-tolerant-crops-increase-tillage-intensity-greenhouse-gas-emissions-in-us-corn-and-soybeans-study

Details

Published : 25 May 2022

https://www.gmwatch.org/images/banners/sprayed_glyphosate_from_a_tractor_1200x600.jpg

Findings demolish claims that GM glyphosate-sprayed crops have helped mitigate climate change by reducing need for ploughing

Remember how glyphosate and glyphosate-tolerant crops were supposed to mean an end to (or at least a drastic reduction in) tillage, mitigating climate change by reducing greenhouse gas emissions ?

An important study has found that emerging weed resistance increases tillage intensity and greenhouse gas (GHG) emissions in the US corn–soybean cropping system.

Using a modelling approach, the researchers examined the change in tillage intensity across the US corn–soybean cropping systems during 1998–2016 and the impact of tillage intensity on soil GHG emissions. They found that tillage intensity first decreased and then, after 2008, increased, a trend that is strongly correlated with the adoption of herbicide-tolerant crops and emerging weed resistance.

The GHG mitigation benefit of decreasing tillage intensity before 2008 was more than offset by increased GHG emissions due to tillage re-intensification under the growing pressure of weed resistance. As weed resistance persists or grows, tillage intensity is anticipated to continue rising, probably increasing GHG emissions.

The results underscore the importance of an alternative strategy to control weeds, the researchers conclude.

In GMWatch’s view, this study demolishes claims by GMO industry consultants Graham Brooks and Peter Barfoot that GM crops have reduced GHG emissions from farmland.

— -

The study :
Chaoqun Lu et al (2022). Emerging weed resistance increases tillage intensity and greenhouse gas emissions in the US corn–soybean cropping system. Nature Food 3:266–274. https://www.nature.com/articles/s43016-022-00488-w

Menu

Home

Subscriptions

News Archive

News Reviews

Videos

Articles

GM Myth Makers

GM Reports

GM Myths

GM Quotes

Non-GM Successes

Contacts

Contact Us

About

Facebook

Twitter

Donations

Content 1999 - 2022 GMWatch.
Web Development By SCS Web Design

https://www.gmwatch.org/en/106-news/latest-news/20037-glyphosate-tolerant-crops-increase-tillage-intensity-greenhouse-gas-emissions-in-us-corn-and-soybeans-study