Accueil > Pour en savoir plus > Santé > "Comment faire pour endormir un bébé qui pleure, selon des résultats de la (...)

"Comment faire pour endormir un bébé qui pleure, selon des résultats de la recherche scientifique : c’est difficile d’endormir un bébé qui pleure, mais la science a peut-être une solution à ce problème" par Deborah Balthazar

Traduction & Compléments de Jacques Hallard

jeudi 10 novembre 2022, par Balthazar Deborah

ISIAS Santé Bébés Sommeil

Comment faire pour endormir un bébé qui pleure, selon des résultats de la recherche scientifique : c’est difficile d’endormir un bébé qui pleure, mais la science a peut-être une solution à ce problème

Traduction par Jacques Hallard d’un article de Deborah Balthazar du 29 septembre 2022 publié par ‘sciencenews.org’ sous le tire « How to get a crying baby to sleep, according to science ; référence : https://www.sciencenews.org/article/crying-baby-sleep-science

Porter puis s’asseoir avec un bébé en larmes, peut l’aider à trouver un sommeil profond, selon des tests.

photo of a woman holding and trying to settle a crying baby

Photo d’une femme tenant un bébé en pleurs et essayant de le calmer. Delmaine Donson/Getty Images

C’est une frustration que de nombreux parents ne connaissent que trop bien : vous avez enfin réussi à endormir votre bébé qui pleure, vous le couchez dans son berceau... et les pleurs recommencent. La science a peut-être une astuce pour vous.

Selon des chercheurs publiés le 13 septembre 2022 dans la revue ‘Current Biology’, porter un nourrisson qui pleure pendant environ cinq minutes, puis s’asseoir pendant au moins cinq à huit minutes supplémentaires peut calmer et endormir le bébé suffisamment longtemps pour permettre à un parent de coucher l’enfant sans le réveiller.

Certains de ces mêmes chercheurs avaient déjà montré que le fait de porter un bébé qui pleure apaise l’enfant et calme l’accélération de son rythme cardiaque (SN : 18/04/13). Pour cette nouvelle étude, l’équipe a examiné ce qu’il fallait faire pour que le bébé qui pleure s’endorme et reste endormi.

Les chercheurs ont placé des moniteurs de fréquence cardiaque sur 21 bébés en pleurs, âgés de 7 mois ou plus. L’équipe a également pris des vidéos des nourrissons, surveillant leur humeur pendant que leur mère les transportait dans une pièce, les tenait dans ses bras et les couchait dans un berceau. Cela a permis à l’équipe d’observer comment les bébés réagissaient à différents environnements, qu’ils pleurent, qu’ils soient irritables, alertes ou somnolents, battement de cœur par battement de cœur.

’Nous avons testé la physiologie derrière ces phénomènes qui sont généralement connus de tous, sans que l’on sache vraiment pourquoi ils fonctionnent’, explique Gianluca Esposito, psychologue du développement à l’université de Trente, en Italie.

Le rythme cardiaque des bébés a ralenti et ils ont cessé de pleurer lorsque leur mère les a pris dans ses bras et les a portés pendant cinq minutes. Certains bébés se sont même endormis. Mais les chercheurs ont également remarqué que les bébés avaient tendance à réagir aux mouvements de leurs parents, qu’ils soient profondément endormis ou non. Par exemple, le rythme cardiaque d’un bébé s’accélérait si un parent se tournait rapidement en marchant ou essayait de le poser.

L’équipe a observé que la position assise semble faciliter la transition entre la marche et le coucher. Les bébés bercés sur les genoux de leur mère pendant au moins cinq minutes avaient tendance à ralentir leur rythme cardiaque et à rester endormis après avoir été mis dans leur lit. En revanche, le rythme cardiaque de six bébés dont la mère s’est assise avec eux pendant moins de cinq minutes s’est accéléré une fois qu’ils ont été couchés et ils se sont réveillés peu après.

De nombreuses recherches ont été menées sur la relation entre les nourrissons et les mères, ’mais je n’avais pas vu de travaux montrant que les nourrissons réagissaient aux comportements de leurs mères pendant qu’ils dormaient’, explique Sarah Berger, psychologue du développement au ‘College of Staten Island’ de New York, qui n’a pas participé à l’étude.

Berger et Esposito précisent que cette méthode n’est pas une baguette magique pour tous les bébés. Elle n’exclut pas les nuits blanches, mais c’est une méthode que les parents peuvent essayer, dit Esposito. Et bien que cette étude ait été menée auprès de mères, toute personne avec laquelle un bébé est à l’aise peut le faire. ’Surtout pour les très, très jeunes enfants... tant que les personnes qui s’occupent de l’enfant sont familières avec lui, ça va marcher’, dit-il.

Citations

N. Ohmura et al. A method to soothe and promote sleep in crying infants utilizing the transport response. Current Biology. Published online September 13, 2022. doi : 10.1016/j.cub.2022.08.041.

Deborah Balthazar

About Deborah Balthazar E-mailTwitter- Deborah Balthazar is the Fall 2022 science writing intern at Science News. She holds a B.A. in biology with minors in English and chemistry from Caldwell University and is currently pursuing a master’s degree in science journalism from New York University.

À propos de Deborah Balthazar - Deborah Balthazar est la stagiaire en rédaction scientifique de l’automne 2022 à ‘Science News’. Elle est titulaire d’une licence en biologie avec des enseignements connexes en anglais et en chimie de l’université Caldwell et elle À propos de Deborah Balthazar Courriel Twitter - Deborah Balthazar est la stagiaire en rédaction scientifique de l’automne 2022 à Science News. Elle est titulaire d’une licence en biologie avec des mineures en anglais et en chimie de l’université Caldwell et poursuit actuellement un master en journalisme scientifique à l’université de New York.

https://www.sciencenews.org/wp-content/uploads/2019/08/sn-fallback.png

Source : https://www.sciencenews.org/article/crying-baby-sleep-science

Retour au début du dossier

Traduction par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 10/
11/2022

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Santé Bébés Sommeil.2.docx

Mis en ligne par le co-rédacteur Pascal Paquin du site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti, un site sans Facebook, Google+ ou autres GAFA, sans mouchard, sans cookie tracker, sans fichage, un site entièrement géré sous Linux et avec l’électricité d’Énercoop , géré par Yonne Lautre : https://yonnelautre.fr - Pour s’inscrire à nos lettres d’info > https://yonnelautre.fr/spip.php?breve103

http://yonnelautre.fr/local/cache-vignettes/L160xH109/arton1769-a3646.jpg?1510324931

— -

Retour au début du dossier


Collecte de documents et agencement, traduction, [compléments] et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 09/2022

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier :

Mis en ligne par le co-rédacteur Pascal Paquin du site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti, un site sans Facebook, Google+ ou autres GAFA, sans mouchard, sans cookie tracker, sans fichage, un site entièrement géré sous Linux et avec l’électricité d’Énercoop , géré par Yonne Lautre : https://yonnelautre.fr - Pour s’inscrire à nos lettres d’info > https://yonnelautre.fr/spip.php?breve103

http://yonnelautre.fr/local/cache-vignettes/L160xH109/arton1769-a3646.jpg?1510324931

— -

Portfolio