"Climat : L’Europe prend-elle la voie de la transition énergétique, de la durabilité et des énergies renouvelables ?" par Jacques Hallard

Klima : geht Europa Richtung Energiewende, Nachhaltigkeit und enneurerbare Energien ?

La controverse sur le réchauffement planétaire s’apaise au fur et à mesure que sont rapportés des constats alarmants à propos des changements climatiques, qui sont imputables aux actions des êtres humains sur la planète Terre depuis les dernières décennies de son histoire. Parmi beaucoup d’autres endroits qui ont déjà été signalés à travers le monde, le continent nord-américain s’avère être l’un des révélateurs de cette menace pour l’humanité, pour tous les êtres vivants en général et pour les grands équilibres qui se sont installés depuis environ quatre à cinq milliards d’années sur la planète Terre, au cours de ses longues périodes géologiques suuccessives.
L’Europe n’est pas épargnée par les catastrophes naturelles, dont la fréquence et/ou l’amplitude des phénomènes, semblent pouvoir être imputées à des dérèglements climatiques exceptionnels, présentant des risques économiques importants. Le sujet du climat rejoint celui des énergies, à travers l’action des ressources énergétiques fossiles que l’on sait pourtant en voie d’épuisement, bien que renforcées par les nouvelles technologies qui sont déjà mises en œuvre sur de nouveaux sites dans certains pays (Etats-Unis, Canada…). Ce sont bien les émissions carbonées relarguées à partir de la combustion des carburants et des combustibles provenant des ressources énergétiques fossiles, qui apparaissent comme la cause majeure du réchauffement planétaire, conjointement avec d’autres émissions de gaz à effet de serre (méthane, protoxyde d’azote…) qui résultent ou non des pratiques et des activités humaines
Beaucoup de nos contemporains ont maintenant pris conscience de cette liaison entre climat et énergie, mais aussi des grands dangers potentiels sur les équilibres géo-politiques, les systèmes économiques et sur la survie même de tous les êtres vivants : depuis les personnalités réunies au Forum de Davos en janvier 2013, jusqu’aux organisations non gouvernementales et à des sites Internet, dont WWF, Greenpeace, FNH, ISIS et ISIAS… pour n’en citer que quelques-uns ; ces derniers n’ont pas cessé de décrire les menaces depuis de nombreuses années, et de soumettre des propositions et des solutions à adopter d’urgence. Nous en profitons pour introduire le concept qui s’impose d’une économie circulaire (die Kreislaufwirtschaft), pour rappeler des solutions déjà proposées pour atténuer le réchauffement planétaire et le changement climatique et pour faire un point sur la fiscalité écologique et en particulier sur la ‘taxe carbone’.
L’Union Européenne a élaboré à partir de 2007-2008 une politique clairement affirmée en matière de climat et d’énergie. Des orientations ont été prises, des réalisations sont en cours et une impulsion nouvelle semble être donnée, notamment par les gouvernements allemands et français, à travers des recommandations et des directives que l’on dénomme transition énergétique (die Energiewende), accompagnée du concept de durabilité (die Nachhaltigkeit) et de préconisations centrées sur une réduction des consommations, une meilleure efficacté ou efficience énergétique et sur le développement des ressources énergétiques renouvelables (die erneuerbare Energien).
Récemment, une ‘Agence franco-allemande des énergies renouvelables’ a été mise en place à Berlin. A cette occasion, des actions éducatives peuvent être lancées dans des établissements d’enseignement et de formation professionnelle, par exemple dans le cadre des jumelages entre villes européennes.
Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM – 07 mars 2013.

Plan de l’étude :

1. La Terre est fiévreuse : faut-il seulement casser le thermomètre ?
2. A propos d’économie circulaire (en français) ou Kreislaufwirtschaft (en allemand)
3. Les conséquences négatives du changement climatique sur l’économie
4. Des solutions ont déjà été proposées pour atténuer le changement climatique
5. Le continent nord-américain est l’un des révélateurs du changement climatique
6. Que fait l’Europe face au réchauffement et au changement climatique ?
7. Une coopération Franco-Allemande mise en place pour les énergies renouvelables
Conclusion et proposition d’un projet éducatif bilingue franco-allemand
Annexe 1 - Transition énergétique / Energiewende
Annexe 2 - Durabilité / Nachhaltigkeit
Annexe 3 - Energie renouvelable / Erneuerbare Energie

 "Le progrès n’est que l’accomplissement des utopies" Oscar Wilde (1854-1900)

Avant-propos
Ce document regroupe des informations en français ou en allemand, d’archives et d’actualités, donne accès à des sites et tente de faire une mise à jour à partir de diverses sources documentaires sélectionnées qui se rapportent au climat, aux énergies et aux politiques actuelles sur ces sujets. Ces informations sont finalement centrées principalement sur le continent nord-américain puis sur l’Europe, et plus particulièrement sur la France et l’Allemagne. Alternent : des faits rapportés, des prises de position, des documents officiels, des textes encyclopédiques et des propositions de solutions à mettre en œuvre. L’ensemble est une contribution systémique et transdisciplinaire destinée à un usage culturel et pédagogique, qui peut servir en particulier à un travail éducatif bilingue, et notamment dans les relations de coopération franco-allemande à travers des villes jumelées entre ces deux pays, voire dans un cadre élargi à l’Union Européenne.

Climat : L’Europe prend-elle la voie de la transition énergétique, de la durabilité et des énergies renouvelables ?

Die Kontroverse um den Klimawandel entschärft sich, je mehr alarmierende Befunde zu Tage treten, die auf eine anthropogene Ursache des Klimawandels hindeuten. Der nordamerikanische Kontinent ist unter vielen anderen ein Beleg dafür, dass diese Entwicklung eine Gefahr für die Menschheit, für alle Lebensarten und für die Gesamtbilanz des Planeten in den letzten vier Milliarden Jahren darstellt.
Europa bleibt von Naturkatastrophen nicht verschont, deren Frequenz und Ausmaβ auf auβerordentliche klimatische Veränderungen zurückzuführen scheinen. Mit der Auswirkung der fossilen Energieträger, knüpft das Klimaproblem an das Energieproblem an ; letztere werden zwar bald erschöpft, finden aber in mehreren Staaten (USA, Kanada) einen neuen Impuls dank neuer Technologien. Es ist heute Konsens, dass die Kohlenstoff-Emissionen, die auf das Verbrennen fossiler Brennstoffe zurückzuführen sind, mit hoher Wahrscheinlichkeit die wichtigste Ursache des Klimawandels darstellen - neben weiteren Treibhausgasen wie Methan, Distickstoffoxyd, usw...).
Viele Zeitgenossen sind sich jetzt nicht nur des Zusammenhangs zwischen Klima und Energie bewusst, sondern auch der potentiellen Gefahren für das geopolitische Gleichgewicht, für die volkswirtschaflichen Systeme und gar das Überleben aller Lebewesen ; zu nennen wären hier unter anderen das Weltwirtschaftsforum von Davos im Januar 2013, Nichtregierungsorganisationen, Webseiten, wie WWF, Greenpeace, FNH, ISIS und ISIAS, usw... Letztere weisen seit Jahren unablässig auf die Gefahren hin und legen Vermeidestrategien vor. Wir möchten hier den Konzept "Kreislaufwirtschaft" einführen und erneut auf die bereits vorliegenden Lösungen zur Bekämpfung der globalen Erwärmung und des Klimawandels hinweisen.
Ab 2007-2008 hat die EU eine ausführliche Umweltaktionspolitik in Sachen Klima- und Energie ausgearbeitet. Richtlinien wurden festgelegt, einiges wurde bereits realisiert und einer neuer Impuls wird bemerkbar, vor allem dank der deutschen und französischen Regierungen. Den Empfehlungen und Vorschriften liegen die Begriffe "Energiewende" und "Nachhaltigkeit" zugrunde ; die Empfehlungen zielen auf Energieeinsparungen, Verbesserung der Energieeffizienz und Entwicklung von erneuerbaren Energien ab. Neulich wurde in Berlin eine deutsch-französische Energie-Agentur für erneuerbare Energien gegründet. Zu diesem Anlass können unter anderem pädagogische Projekte für Schul- und Ausbildungsanstalten lanciert werden, zum Beispiel im Rahmen europäischer Städtepartnerschaften.
Jacques HALLARD, Dipl. Ingenieur CNAM – 12/03/2013.

Gliederung :
1. Der Planet fiebert : genügt es, die Messinstrumente zu zerschlagen ?
2. Zur Kreislaufwirtschaft (économie circulaire)
3. Die fatale Auswirkung des Klimawandels auf die Volkswirtschaft
4. Die vorliegenden Lösungen zur Eindämmung des Klimawandels
5. Der nordamerikanische Kontinent als ein augenfälliges Beispiel für den Klimawandel
6. Wie entgegnet Europa der globalen Erwärmung und dem Klimawandel ?
7. Die deutsch-französiche Zusammenarbeit in Sachen erneuerbare Energien.
Zum Schluss einige Vorschläge
Anhang 1 : Transition énergétique / Energiewende
Anhang 2 : Durabilité / Nachhaltigkeit
Anhang 3 : Energie renouvelable / Erneuerbare Energie
"Fortschritt ist nichts als Verwircklichung der Utopien" Oscar Wilde (1854-1900)

Vorwort
Dieser Beitrag sammelt aktuelle oder archivierte Informationen in deutscher und französischer Sprache, führt zu Webseiten und versucht es, den Erkenntnisstand in Sachen Klima, Energie und öffentliche Politik zu aktualisieren. Im Mittelpunkt stehen der nordamarinakische Kontinent und Europa, vor allem Deutschland und Frankreich. Der Beitrag umfasst sowohl Berichte, als auch Stellungnamen, offizielle Beiträge, ausführliche Studien und Lösungsvorschläge.
Der Gesamtbeitrag ist als Grunlage für pädagogische und kulturelle Projekte gedacht. Eine Auswertung empfiehlt sich vor allem in bilingualen Schulzügen und im Rahmen deutsch-französischer oder gar europäischer Städtepartnerschaften.