ISIAS

"Les exportations de luzerne américaine sont menacées en raison d’une contamination par des OGM dans l’Etat de Washington, qui fait suite à celle observée récemment sur du blé en Orégon "

Traduction et compléments de Jacques Hallard
samedi 19 octobre 2013 par isias

ISIAS OGM Luzerne
Les exportations de luzerne américaine sont menacées en raison d’une contamination par des OGM dans l’Etat de Washington, qui fait suite à celle observée récemment sur du blé en Orégon

L’article original en date du 12/09/2013 et émanant de ‘gmeducation.org’ s’intitule First Wheat now Alfalfa- US Exports Threatened Because of GM Contamination ; il est accessible sur le site : http://www.gmeducation.org/farming/...

Pour profiter de tous les liens hypertextes, télécharger cet article en format PDF

Des échantillons de luzerne ont été testés pour leur contamination par des OGM après qu’un agriculteur ait signalé que son foin avait été rejeté pour l’exportation parce qu’il contenait un caractère génétique provenant d’une plante génétiquement modifiée (OGM). Cela arrive seulement quelques mois après que le scandale du blé OGM contaminé ait éclaté dans l’Etat de l’Orégon aux Etats-Unis : ce sont de mauvaises nouvelles pour les agriculteurs américains.

Hector Castro, porte-parole du Département d’Etat de l’Agriculture à Washington fait valoir que cela pourrait avoir un impact négatif sur les exportations de luzerne en provenence des États-Unis. « C’est un sujet sensible », a déclaré Castro.
« C’est très grave », a déclaré de son côté le sénateur Maralyn Chase de l’Etat de Washington, un démocrate qui craint également que les exportations de luzerne pourraient être perdues s’il était prouvé que de la luzerne OGM s’est trouvée mélangée avec un lot d’approvisionnement en luzerne conventionnelle [non OGM].

De nombreux acheteurs, tant aux États-Unis qu’à l’étranger exigent des fournitures de luzerne sans OGM, donc ce problème de contamination pourrait être un évènement coûteux pour les agriculteurs américains.

  Les exportations des semences non-OGM sont précieuses

Cela ne s’est produit que quelques mois après que le Japon et la Corée du Sud aient arrêté temporairement d’acheter du blé américain, parce que du blé OGM, cultivé à titre expérimental, avait été trouvé et donc mis en culture là où il n’aurait pas dû être cultivé dans l’Etat de l’Orégon. Les exportations de foin, dont la luzerne, se sont mises à augmenter, car la demande des éleveurs se développe en Asie, et on estime que le marché se situe maintenant dans les pays asiatiques à 1,25 milliards de dollars en 2012 ; l’État de Washingtoont est l’un des plus grands producteurs de luzerne pour l’exportation aux Etats-Unis, de sorte que toute contamination pourrait y être désastreuse.

La luzerne est un fixateur d’azote ; elle se développe d’une manière similaire au trèfle, avec des feuilles qui sont riches en sucre et des fleurs bleu pourpre qui sont très attrayantes pour les insectes pollinisateurs. C’est une culture précieuse pour les éleveurs car la luzerne offre une très bonne source de protéines, ce qui la rend idéale pour les vaches laitières en particulier.

  Les solutions non chimiques ne font pas d’argent pour les industriels

La luzerne se développe activement et elle est largement cultivée en Europe ainsi qu’en Amérique. Grâce à une croissance vigoureuse, la plante supprime les ‘mauvaises herbes’ de façon très efficace, bien que des ‘mauvaises herbes’ [ou plus précisément es plantes adventices], puissent poser un problème lorsqu’elles s’établissent dans la luzerne
C’est là que l’industrie des biotechnologies a sauté sur l’occasion ; la luzerne OGM qui est approuvée et autorisée pour la culture aux États-Unis est « Roundup Ready », ce qui signifie qu’il s’agit d’un OGM conçu pour tolérer la pulvérisation avec l’herbicide commercial ‘Roundup’, qui tue alors toutes les ‘mauvaises herbes’ dans le champ, tout en laissant le culture intacte.

C’est pour cette raison que la mode de la luzerne ‘Roundup Ready’ est en croissance et que cette technologie est devenue de plus en plus populaire, avec une approche simpllste de type ‘one trick pony’ [qui n’a qu’enu flèche à son arc], en dépit des risques sanitaires émergents concernant la matière active du ‘Roundup’, le glyphosate, et la perte éventuelle des marchés.

La plupart des producteurs conventionnels et biologiques utilisent une ‘plante abri’ au lieu d’une intervention chimique. Il s’agit d’un semis avec une autre plante, en général de l’avoine, afin de protéger la luzerne jusqu’à ce qu’elle soit bien établie. L’avoine peut alors être fauchée pour servir de fourrage, laissant la luzerne se développer dans le champ.

  La pollution génétique

La luzerne est une plante vivace et qui est aussi pollinisée par les insectes. Pour cette raison, les producteurs conventionnels et biologiques sont constamment aux prises avec la propagation de la luzerne OGM qui fait courir le risque d’un transfert de gènes par pollinisation croisée [ou allogamie] ; c’est une réelle menace pour leur statut de produit non-OGM sur leurs marchés visés. Les agriculteurs canadiens sont encore aux prises pour empêcher la luzerne OGM d’être cultivée au Canada pour ces mêmes raisons et, jusqu’à présent, ces efforts ont été couronnés de succès, mais les agriculteurs américains ont déjà perdu cette bataille.

Il n’est pas clair sur le fait de savoir comment la plante OGM est venue là pour se retrouver sur les terres de l’agriculteur en question : soit il a acheté des semences mal étiquetées, soit son champ a été contaminé par la pollinisation ; de toute façon, ce n’est pas acceptable pour ceux qui font le choix d’éviter les cultures de plantes OGM.

La luzerne génétiquement modifiée « Roundup Ready » est un OGM qui a été approuvé par l’USDA en 2011 pour être mis en culture sans restrictions, après plusieurs années de litiges et des plaintes venant du côté des opposants aux OGM. 

  La contamination supprime les choix possibles

Comme nous l’avons mentionné auparavant, la contamination est un problème que les régulateurs, les autorités chargées de la réglementation ne semblent pas prendre au sérieux, en imposant des distances d’isolement, c’est-à-dire une séparation entre des cultures d’OGM et des cultures non-OGM qui sont déplorables et insuffisantes, et en n’insistant pas suffisamment sur une répression assez dure lors de l’étiquetage et dans la gestion des erreurs qui peuvent se produire.

Comme de plus en plus d’études le mettent en lumière, il y a des risques pour la santé des animaux et, par conséquent, pour les gens lorsque qu’ils se nourissent avec des aliments issus de plantes qui ont été pulvérisées avec du RoundUp (à base de glyphosate). En défnitive, la possibilité de choisir entre OGM et non-GM devient de plus en plus importante. Ce problème de contamination a émergé dans l’État de Washington, où, en novembre, les électeurs vont décider s’ils veulent ou non rendre l’étiquetage obligatoire pour les produits issus de plantes génétiquement modifiées. Ce problème de contamination de la luzerne, qui s’ajoute à l’histoire de la contamination du blé dans l’Etat de l’Oregon, pourrait bien aider la cause en faveur de l’étiquetage des OGM. 

  Références indiquées

http://touch.baltimoresun.com/#sect...
http://www.cbc.ca/news/business/sto...
http://www.gmeducation.org/environm...
http://en.wikipedia.org/wiki/Alfalfa
http://www.gmeducation.org/farming/...
Source : http://www.gmeducation.org/farming/...

[Voir aussi l’article suivant sur le même sujet : ‘ETATS-UNIS – La luzerne OGM contamine une filière conventionnelle’ - Eric MEUNIER, septembre 2013].

 Traduction, complément entre […] et inclusion des liens donnant accès à des informations complémentaires :

Jacques Hallard, Ing. CNAM, consultant indépendant.
Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France
Courriel : jacques.hallard921@orange.fr
Fichier : ISIAS OGM Luzerne First Wheat now Alfalfa US Exports Threatened Because of GM Contamination French version.3
— -


titre documents joints

19 octobre 2013
info document : PDF
83.1 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 107 / 298987

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site OGM  Suivre la vie du site Dissémination Transfert de gènes   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License