ISIAS

Marche contre Monsanto

Traduction et compléments de Jacques Hallard
jeudi 11 juin 2015 par Ho Dr Mae-Wan

ISIS OGM

Marche contre Monsanto

Mae-Wan Ho

Note de l’ISIS en date du 27/05/2014

Le texte original en anglais est accompagné d’une compilation de photos relatives à cette ‘Marche contre Monsanto’. Le titre est ‘Marching against Monsanto’ et il est consultable sur le site : http://www.i-sis.org.uk/Marching_against_Monsanto.php

S’il vous plaît diffusez largement et rediffusez, mais veuillez donner l’URL de l’original et conserver tous les liens vers des articles sur notre site ISIS. Si vous trouvez ce rapport utile, s’il vous plaît, soutenez ISIS en vous abonnant à notre magazine Science in Society, et encouragez vos amis à le faire. Ou jeter un oeil à notre librairie ISIS bookstore pour d’autres publications

C’est merveilleux d’être ici avec vous tous. Voilà près de 20 ans que j’ai marché contre Monsanto, depuis que les plantes génétiquement modifiées (OGM) ont été commercialisées et que j’ai mis en garde contre les dangers des OGM et de l’emploi de l’herbicide Roundup.

Malheureusement, toutes mes prédictions, et plus, sont devenues réalité. Au fil des ans, les travailleurs agricoles et leurs familles à travers le monde ont vu apparaître une forte augmentation des malformations congénitales, des cancers, des allergies, des maladies rénales mortelles et ainsi de suite. Des animaux d’élevage sont morts, d’autres ont présenté des diarrhées, sont devenu stériles, n’ont pas pu avoir de descendances ou ont donné naissance à des animaux morts et déformés.

Les scientifiques ont dû passer à travers des obstacles et des obstructions considérables pour faire leur travail de recherche, obstacles mis en place non seulement par Monsanto, mais aussi par des gouvernements corrompus et/ou mal conseillés, comme au Royaume-Uni. Pendant des années, pratiquement la seule recherche sur la sécurité des OGM a été réalisée par les entreprises elles-mêmes, et leurs données brutes ont été retenues et ne sont pas accessibles au public, en vertu du principe d’une information commercialement sensible et confidentielle.

Mais quand des scientifiques indépendants ont effectué des expériences de toxicologie alimentaire, ils ont trouvé ce que des agriculteurs avaient constaté, quelles que soient les plantes génétiquement modifiées en jeu ou les espèces animales, avec ou sans herbicide Roundup à base de glyphosate, ou avec l’herbicides Roundup seul ; et cela inclut les données expérimentales de Monsanto difficilement obtenues par l’intermédiaire des décisions des tribunaux : problèmes rénaux et hépatiques, inflammation de l’intestin, problèmes immunitaires, morts prématurées, stérilité, malformations congénitales, animaux mort-nés et, plus récemment, une excédent de grosses tumeurs affreuses.

Monsanto et d’autres sociétés de biotechnologie nous ont empoisonnés avec des OGM et des herbicides pendant les 20 dernières années ; et ces sociétés ont également fait tout leur possible pour supprimer les informations disponibles afin de dénigrer les chercheurs scientifiques, ainsi que les agriculteurs, qui osaient les combattre. Mais nous ne tolérerons plus cela.

Ici en Grande-Bretagne, Arpad Puztai et ses collègues Susan Bardócz et Stanley Ewen ont été les premiers à perdre leurs subventions de recherche et leurs emplois à l’Université d’Aberdeen, car ils avaient constaté que les rats nourris avec des pommes de terre génétiquement modifiées (OGM), à partir notamment d’un gène de la lectine de perce-neige, avaient des inflammations de l’intestin et des dommages localisés à pratiquement tous les systèmes organiques.

L’argentin Andres Carasco, qui est malheureusement décédé il y a quelques semaines, était un biologiste du développement et un conseiller du gouvernement ; il fut contraint de renoncer à son emploi parce qu’il avait démontré que la matière active herbicide du Roundup, le glyphosate, provoquait le même genre de malformations congénitales que celles qui sont observées chez les grenouilles, exactement comme ce que les familles de travailleurs agricoles voyaient chez leurs nouveaux-nés.

Plus récemment, le biologiste moléculaire et toxicologue Gilles-Eric Séralini et son équipe à l’Université de Caen en France, a montré que des rats nourris pendant toute leur vie avec du maïs OGM tolérant au Roundup, et / ou avec l’herbicide Roundup, avaient tous les problèmes de santé, comme ceux qui avaient été identifiés précédemment par rapport aux témoins et, en plus, ils présentaient des tumeurs si monstrueuses que les rats de leur dispositif expérimental durent être euthanasiés.

Ce ne sont que quelques-uns des exemples d’une longue liste, à partir de laquelle de plus en plus de scientifiques de renom seront rappelés et honorés, lorsque nous aurons débarrassé les OGM et les herbicides comme le Roundup de leur usage dans le monde, et nous le ferons !

Les jours des OGM sont comptés. Si vous regardez les preuves réelles qui existent derrière le battage médiatique et les mensonges perpétrés, vous verrez que les plantes cultivées OGM sont cantonnées dans un secteur minoritaire de la production alimentaire, en même temps qu’une réduction rapide de leur consommation et un rejet des agriculteurs dans le monde entier.

Les agriculteurs américains abandonnent les cultures de plantes génétiquement modifiées et s’en détournent pour retourner vers les cultures non-GM et biologiques, principalement parce que ces dernières sont plus rentables en raison de la demande accrue des consommateurs pour les produits non-OGM et pour les aliments sans OGM, partout, y compris aux Etats-Unis, qui est le premier producteur d’OGM du monde.

En vingt ans, les cultures de plantes génétiquement modifiées (OGM) sont restées confinées dans 27 pays sur un total de 196 Etats dans le monde. Elles sont maintenant explicitement interdites dans au moins 29 pays, et des régions sans OGM et des interdictions partielles existent dans la plupart des autres pays, dont les Etats-Unis. Oui, il faut bannir les aliments OGM de votre maison, de vos écoles, de vos collectivités locales : vous n’avez pas besoin d’attendre que les gouvernements le fassent pour vous.

Les cultures de plantes génétiquement modifiées occupent désormais 175,2 millions d’hectares, soit 11% des terres cultivées à l’échelle mondiale, par rapport à 89% qui sont occupés par des cultures non-OGM. 

Les cultures de plantes génétiquement modifiées sont limitées à deux caractères génétiques principaux - tolérance à des herbicides et résistance à des insectes - dans les trois grandes espèces cultivées : maïs, soja et coton. Tandis que les cultures non-OGM sont constituées de milliers d’espèces domestiques avec des millions de variétés locales qui ont été créées par les paysans. Les plantes génétiquement modifiées sont cultivées par moins de 1% des 2,6 milliards de paysans dans le monde, et le reste, soit 99%, sont de plus en plus non-OGM, avec des paysans qui travaillent sur de petites fermes et qui produisent 70% de la nourriture consommée dans le monde.

Les trois quarts de ces paysans vivent sur des fermes de façon écologique sans intrants chimiques sur 600 millions d’hectares au niveau mondial : ils produisent plus de la moitié de la nourriture consommée dans le monde. Cela représente, et de loin, le plus grand secteur de l’alimentation dans le monde. Ces fermes écologiques sont 2 à 10 fois plus productives que les fermes industrielles conduites en monocultures : elles sont respectueuses de l’environnement et du climat ; elles sont aussi durables et résistantes aux conditions climatiques extrêmes. C’est la voie à suivre pour les populations et pour la planète, et nous ne laisserons pas Monsanto se manifester sur notre chemin. Dites-le à Monsanto, et dites-le à vos gouvernements. Merci à tous.

membership sitemap support ISIS contact ISIS
© 1999-2014 The Institute of Science in Society

Traduction de Jacques Hallard, Ing. CNAM, consultant indépendant. Relecture et corrections de Christiane Hallard-Lauffenburger, ex professeure des écoles.

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIS OGM Marching against Monsanto French version.3

— -


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 58 / 327420

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site OGM  Suivre la vie du site OGM Actualités & Actions   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License