ISIAS

Appel de ‘Food & Water Europe’ adressé au Parlement européen NON à l’importation de gaz obtenu par fracturation NON pour nous enferrer dans les infrastructures des énergies fossiles.

Traduction et compléments de Jacques Hallard
vendredi 30 septembre 2016 par isias

ISIAS Energie Gaz

Appel de ‘Food & Water Europe’ adressé au Parlement européen

NON à l’importation de gaz obtenu par fracturation

NON pour nous enferrer dans les infrastructures des énergies fossiles.

Document d’origine en anglais : We want the Parliament to say NO to expansion of LNG infrastructure. Emettrice : Frida Kieninger - Diffusé le 20/09/16 17:55 sous l’égide de l’organisation ‘Food & Water Europe’

Le GNL * est du gaz liquéfié, réduit à un six-centième de son volume. Ceci permet de le stocker et de le transporter dans le monde entier. Les membres du Parlement européen examinent actuellement un texte de la Commission sur la stratégie de l’Union Européenne pour le gaz naturel liquéfié et son stockage.

[* GNL ou gaz naturel liquéfié est, d’après Wikipédia « du gaz naturel (composé essentiellement de méthane) condensé à l’état liquide (réduction du volume original d’environ 1/600). En effet, lorsque ce gaz est refroidi à une température d’environ -161°C à la pression atmosphérique, il prend la forme d’un liquide clair, transparent, inodore, non corrosif et non toxique. Le GNL est environ deux fois plus léger que l’eau… » Article complet sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_naturel_liqu%C3%A9fi%C3%A9 ].

Nous demandons et voulons que le Parlement européen dise NON à l’expansion des infrastructures liées au gaz naturel liquéfié (GNL).

La Commission souhaite développer les infrastructures pour le GNL en Europe et construire des terminaux pour ce gaz et, ironiquement, elle appelle cela des investissements dans la sécurité et la flexibilité énergétiques. A cause de cela, ces plans vont nous lier aux combustibles et aux carburants fossiles qui vont encore nuire au climat pendant des décennies. En 2050, l’Union Européenne doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre de plus de 95% en dessous des niveaux de 1990, afin d’avoir une chance de stopper le réchauffement climatique à une augmentation de température de seulement 1,5°C. Des infrastructures de gaz ‘sale’ construites aujourd’hui pourront durer et être opérationnelles jusqu’en 2056 : nous devons dire NON à un verrouillage ou à un enfermement (lock-in en anglais) dans les combustibles et dans les carburants fossiles.

Il faut dire aux membres du Parlement européen que les investissements dans le secteur du GNL sont une mauvaise idée. Voici pourquoi…

• Le gaz naturel n’est pas une solution pour atténuer le changement climatique : ses émissions de dioxyde de carbone sont plus faibles, mais en raison de ses émissions de gaz de méthane, il peut être aussi dommageable pour notre climat que le charbon.

• Si nous devons recevoir du GNL en provenance du Nigeria, de l’Azerbaïdjan, du Qatar et du Kazakhstan, nous devrions compter alors sur des pays qui connaissent des violations des droits de l’homme, des situations politiques instables et des normes environnementales très basses. .

• Les terminaux méthaniers européens que nous avons peuvent déjà faire face à 43% de la demande de gaz de l’Union Européenne ; moins de 25% de la capacité de ces terminaux sont utilisés aujourd’hui.

• Les plans de l’UE et le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP ou TAFTA) stimuleront encore les importations du GNL américain, qui est obtenu principalement par le biais des techniques de fracturation qui sont néfastes pour la santé publique et pour l’environnement.

• Orientons-nous plutôt vers les économies d’énergies et les énergies renouvelables : ce sont de bien meilleures solutions pour assurer la sécurité énergétique de l’Europe que les importations de gaz naturel liquéfié.

Intensifions nos actions contre l’enfermement dans les énergies fossiles qui sont tout à fait dommageables pour le climat de la planète Terre !
Cordialement, Frida Kieninger, responsable de la campagne à ’Food & Water Europe’ - Courriel : fkieninger@foodandwatereurope.org

Résultat de recherche d’images pour ’food & water europe’

Annexe

’Gaz de schiste exploités par fracturation’ par le Professeur Peter Saunders. Traduction et compléments de Jacques Hallard, lundi 25 mars 2013. SIS Energie Gaz de schiste Pollutions - Fracking for Shale Gas. « Les gaz de schiste pourraient être un palliatif utile pour remplacer les carburants et les combustibles fossiles exploités de façon plus classique sur notre chemin vers la transition énergétique qui fait appel aux énergies renouvelables et écologiques, mais les risques sanitaires et environnementaux, notamment la question de la pollution des nappes phréatiques, ne sont pas encore réglés, d’après. le Professeur Peter Saunders. Voir sur les détails sur le site suivant : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article293&amp ;lang=fr

Et se reporter aussi à la centaine de documents sur le gaz de schiste postés sur le site ‘Yonne Lautre’ à partir d’ici : http://yonnelautre.fr/spip.php?page=recherche&amp ;recherche=gaz+de+schiste

Traduction, complément entre […], annexe et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 21/09/2016

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Energie Gaz Appel de ‘Food & Water Europe’.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

---

Haut du formulaire

Bas du formulaire


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 63 / 322359

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Énergies  Suivre la vie du site Énergies fossiles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License