Accueil > Pour en savoir plus > Médecine, Santé > Maladies & Épidémies > "Une formation des parents peut diminuer certains symptômes de l’autisme chez (...)

"Une formation des parents peut diminuer certains symptômes de l’autisme chez les enfants" par Laura Sanders

Traduction et compléments de Jacques Hallard

vendredi 9 décembre 2016, par Sanders Laura


ISIAS Santé

Une formation des parents peut diminuer certains symptômes de l’autisme chez les enfants
Selon une étude, les aptitudes à la communication montrent des améliorations petites mais durables

L’article d’origine de Laura Sanders a été publié le 25 octobre 2016 par Science News sous le titre « Training for parents may lessen some autism symptoms in kids » ; il est accessible sur le site suivant : https://www.sciencenews.org/article/training-parents-may-lessen-some-autism-symptoms-kids?utm_source=Society+for+Science+Newsletters&utm_campaign=ff4ea1a226-EMAIL_CAMPAIGN_2016_10_30&utm_medium=email&utm_term=0_a4c415a67f-ff4ea1a226-104721209

PHOTO - MESSAGE REÇU - Un programme qui enseigne aux parents comment mieux communiquer avec leurs enfants, peut améliorer certains symptômes de l’autisme
, comme l’indique une nouvelle étude. Solis Images / Shutterstock.

Une formation dispensée aux parents pour mieux communiquer avec leurs enfants atteints de troubles autistiques, peut conduire à des améliorations durables dans certains symptômes, selon le rapport de scientifiques qui a été mis en ligne le 25 octobre 2016 dans la revue médicale ‘Lancet’.

Référence : Parent-mediated social communication therapy for young children with autism (PACT) : long-term follow-up of a randomised controlled trial – Prof. Andrew Pickles, PhD et al, Open Accesshttps://www.altmetric.com/details.p...

Article has an altmetric score of 985 - DOI : http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(16)31229-6 - |

http://crossmark.crossref.org/images/logos/cm_sbs_018_plain.png - Origine : http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(16)31229-6/abstract

Les résultats sont ’très encourageants’, parce qu’ils montrent des avantages à long terme avec un traitement d’intensité relativement faible - celle qui est fournie par les parents -, explique la psychologue clinique Geraldine Dawson, qui dirige le ‘Duke Center for Autism and Brain Development’.

L’idée sous-jacente derrière cette approche, appelée PACT (preschool autism communication trial ou test préscolaire de communication en matière d’’autisme *), est que les enfants atteints d’autisme peuvent bénéficier d’une formation de leurs parents afin que ceux-ci deviennent meilleurs dans la conversation avec leur enfant.

[* On peut se référer par exemple à l’article suivant : Autisme. Écrit par les experts Ooreka – « L’autisme fait partie des troubles du développement. L’orthophonie peut prendre en charge les enfants autistes, selon trois méthodes différentes, pour l’aider à développer la communication et résoudre ou tout au moins améliorer les éventuels troubles de langage ou de la parole qu’il manifeste ». Article complet sur : https://orthophonie.ooreka.fr/comprendre/autisme ].

De 2006 à 2008, l’expérience, menée par le pédopsychiatre Jonathan Green de l’Université de Manchester en Angleterre, a consisté à inscrire les parents et les enfants, âgés de 2 à 4, présentant des symptômes d’autisme. Pendant six mois, les parents sont allés à 12 séances de thérapie, dans lesquelles ils ont appris à lire et à répondre aux signaux de leurs enfants. Six mois après cela, les parents ont assisté à des séances de d’explication et de soutien.

Lors des tests PACT, les parents ont regardé des vidéos d’eux-mêmes en interaction avec leur enfant, tandis que les experts ont souligné les occasions manquées d’interaction qui sont difficiles à repérer. Ceux-ci incluent des mouvements subtils, des expressions faciales et des sons non parlés qui indiquent l’enfant veut communiquer.

Peu de temps après le test ait pris fin, Green et ses collègues ont rapporté que la technique n’a pas amélioré les symptômes de l’autisme.

[Voir : Parent-mediated communication-focused treatment in children with autism (PACT) : a randomized trial - Jonathan Green,a,d,* Tony Charman,e Helen McConachie,f Catherine Aldred,a,g Vicky Slonims,h Pat Howlin,i Ann Le Couteur,f Kathy Leadbitter,a Kristelle Hudry,e Sarah Byford,j Barbara Barrett,j Kathryn Temple,f Wendy Macdonald,c Andrew Pickles,b and the PACT Consortium - Author information Copyright and License information - This article has been cited by other articles in PMC. This article has been cited by systematic reviews in PubMed. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2890859/. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2890859/ ].

Mais après une nouvelle analyse de ces données avec une mesure plus sensible de l’autisme, les chercheurs ont vu quelques petits signes d’amélioration. Certains gains semblent avoir duré pendant près de six ans après la fin du test. Tous les 152 enfants qui ont participé à l’étude initiale ont commencé avec des scores de l’autisme de l’ordre de 8 sur une échelle de 10 points appelés ADOS CSS, où 10 est la note la plus sévère.

Près de six ans plus tard, 59 enfants dont les parents avaient été formés, ont présenté une note moyenne de 7,3. Soixante-deux, enfants dont les parents n’avaient pas été formés, ont abouti à une note de 7.8.

La communication entre les enfants et les parents semblait plus forte dans le groupe ayant reçu une formation de test PACT, comme l’indique la notation différente. Mais d’autres symptômes, tels que la dépression et les compétences linguistiques, sont demeurés inchangés. « L’autisme ne va pas plus loin », dit Green, mais certains symptômes semblent être réduits.

Bien que les gains soient de petite taille et que leur marge d’erreur soit grande, les améliorations signalées sont encourageantes, comme le soutiennent certains spécialistes de l’autisme.

Les résultats de cette étude et d’autres études similaires, suggèrent que la formation des parents est un traitement de l’autisme qui est potentiellement prometteur, selon un expert de l’éducation Jeff Sigafoos de l’Université Victoria de Wellington en Nouvelle-Zélande, qui a écrit un commentaire dans la revue ‘Lancet’, accompagnant l’étude.

« Je serais confiant en recommandant que les programmes de ce type puissent être disponibles pour les parents d’enfants nouvellement diagnostiqués avec l’autisme », a déclaré Dawson de la clinique Duke : les parents doivent bénéficier d’une formation (coaching) dès qu’un diagnostic a été effectué avec leur enfant, et que la plupart des cliniques travaillant sur l’autisme puissent offrir des services similaires orientés vers les parents.

En plus de présenter potentiellement de meilleurs résultats pour les enfants, le traitement a eu le bonus de responsabiliser les parents, a dit Green. À la suite de la formation, les parents se sentent mieux outillés pour interagir avec leur enfant, même en l’absence de rétroaction évidente. « Pour nous, cela est l’un des effets les plus agréables de tout cela », explique Green.

Retour au début de l’article traduit

Traduction et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 03/12/2016

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Santé Training for parents may lessen some autism symptoms in kids French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

— - Haut du formulaire

Bas du formulaire