ISIAS

""De quelles énergies vivrons-nous et sous quel climat ?"" conférence de Jacques Hallard samedi 13 mai 2017 à 16h00 au Mas de Jonquerolles à Saint-Rémy-de-Provence

mercredi 19 avril 2017 par Hallard Jacques



ISIAS Climat Energies
Conférence de Jacques Hallard le samedi 13 mai 2017 à 16h00 au Mas de Jonquerolles à Saint-Rémy-de-Provence 13 : on explorera le climat sociologique et psychologique permettant de s’adapter aux dérèglements climatiques, de puiser l’énergie nécessaire pour faire face individuellement et collectivement à l’épuisement des énergies fossiles et fissiles et de prendre part à la transition énergétique indispensable pour une survie apaisée des générations futures.

C :\Users\Jacques\Downloads\jh.jpg

Lors du 5ème Salon ‘Natur’Alpilles’ qui se tiendra du 13 au 14 Mai 2017 à Saint-Rémy-de-Provence - Communauté de communes de la Vallée des Baux - Bouches-du-Rhône 13 PACA – Lieu : au Mas de Jonquerolles, ZAC de la Gare, atteignable par la route vers Tarascon, sur le côté droit près du magasin ‘Bio Alpilles’

Natur’Alpilles est un rendez-vous annuel en soutien à l’association ‘EuroSèves‘ (Education et solidarité régionale sur internet) avec pour thèmes centraux : nature, bien-être et ressourcement. Bienvenue à la 5è édition 2017 dans un climat privilégié, tranquille et festif : un moment exceptionnel pour s’informer et s’ouvrir aux savoir-être, savoir-faire et faire savoir, du bien-être durable - Programme complet sur le site http://festiforum.eu – 06.66.06.42.09.- Entrée libre de 10 à 19 h - Vaste parking – Entrée du bâtiment : PhotoEnsemnle des installations

Le « Festi-forum Natur’Alpilles » s’associe à la Journée Mondiale de l’Essentiel, « une autre vision du monde », le 13 mai 2017. Au salon, chacun pourra écrire ou donner son témoignage vidéo sur ce qui pour lui est essentiel. Les témoignages seront mis en ligne sur le site de l’évènement. Le Magazine Essentiel Hameau de Poulan 12400 Montlaur France - Distribué en Europe Francophone et au Québec : Spiritualité - Esotérisme - Philosophie - Traditions - Développement personnel - e-mail : contact@magazine-essentiel.com

http://img11.hostingpics.net/pics/7...

Co-organisation : Jean Michel ALBANESE, Crieur Public Interactif en Réseau – WebTV - Le crieur Eco-citoyen augmente la communication à visage humain. Jean-Michel Albanese est également impliqué par ailleurs dans la communication de bien-être, relationnelle et évènementielle. Source : http://www.crieur.fr - Tel 04 13 66 94 74 (H.B.) - C.R.I.E.U.R = ‘Communauté en Réseau d’Intérêt Ethique pour Unir les Relations’.


Lectures complémentaires et aperçu du contenu de la conférence de Jacques Hallard, Ingénieur du CNAM Paris (Conservatoire National des Arts et Métiers) le samedi 13/05/2017 16h00–17h00 au Mas de Jonquerolles ZAC Gare à Sain-Rémy-de-Provence.

‘Natur’Alpilles 2017’ Climat Energies


Sommaire

’De quelles énergies vivrons-nous et sous quel climat ?’

Des fondamentaux touchant à la fois le climat et les énergies

Dérèglements climatiques et problèmes énergétiques à un niveau mondial

’En route pour s’adapter aux dérèglements climatiques ?’

Notes et références

’De quelles énergies vivrons-nous et sous quel climat ?’

Bien-être, bonheur et santé : thèmes récurrents et renouvelés depuis le premier salon ‘Natur’Alpilles en 2013 à Saint-Rémy-de-Provence [1]
et étendus aussi à L’Isle-sur-la-Sorgue en 2015 [2].
L’accent est mis en 2017 sur la notion d’essentiel : ce qui peut être considéré par chacun, chacune d’entre nous, comme principal, important, indispensable, capital, primordial, fondamental dans le déroulement souhaité de son existence. …

C’est une opportunité pour rappeler quels sont nos vrais besoins essentiels et ceux de nos contemporains, y compris à l’échelle planétaire, et pour réfléchir à nouveau sur la nécessité de bien définir au préalable ces besoins essentiels avant de chercher à les satisfaire [3].


Cette réflexion sur l’essentiel avait déjà été exposée lors du 3ème salon interactif du bien-être à Saint-Rémy-de-Provence en mai 2013, avec une introduction sur le thème des limites de la tolérance, et où avaient été notamment abordés les sujets suivants : l’alimentation, les règles et les conditions requises pour une agriculture biologique, s’inscrivant dans la durabilité, le recours possible à l’agriculture périurbaine autour et au sein des zones habitées des territoires urbanisés, et bien sûr la prise en compte du réchauffement planétaire et de sa résultante directe : les dérèglements climatiques, ainsi qu’une pléiade de faits et de situations intolérables auxquelles les êtres humains sont confrontés et pour lesquels des solutions sont éprouvées, à portée de main, prêtes à être adoptées et adaptées [4].


Plus récemment, ont été rédigés dans cet esprit et postés sur le site ISIAS, les dossiers suivants : ’Agriculture biologique ou conventionnelle : une nouvelle étude montre des différences nutritionnelles nettes entre le lait et la viande produits selon le mode de culture’ par GMWATCH, dimanche 6 mars 2016 ; ’Vers une agriculture biologique et durable, avec moins de pesticides, en préservant l’espace et la biodiversité et en développant les pleines capacités de l’économie circulaire’ Mise en perspective de Jacques Attali – Partie 1, par Jacques Hallard, samedi 23 juillet 2016.

Retour au Sommaire


Des fondamentaux touchant à la fois le climat et les énergies

Pour ‘Natur’Alpilles 2017, l’accent est mis tout particulièrement sur la notion de réchauffement climatique ou plus précisément sur les dérèglements climatiques, en rappelant des travaux antérieurs sur le sujet qui ont été traités, au cours des dernières années, dans une série de contributions accessibles aussi sur le site ISIAS [5].

Ce sujet concernant à la fois le climat et les énergies a aussi été abordé à différentes occasions : voir la Conférence de Jacques Hallard à l’Association Franco-Allemande en Avignon dimanche 12 mars 2017 en Avignon, ainsi que des dossiers dédiés : ’Faisons donc confiance à la jeunesse et encourageons-la à réparer ce qui est cassé, pollué, gaspillé’, par Jacques Hallard, d’une part [Voir le sommaire ici 6]
et ’Retour sur les changements ou dérèglements climatiques. Révision des fondamentaux et aperçu des actions engagées. Mise en perspective d’après Jacques Attali – Partie 2’, par Jacques Hallard, d’autre part [Voir le sommaire ici 7].



Deux éléments incontournables et indiscutables sont décrits pour replacer, dans le contexte global, les préoccupations concernant le climat et les énergies : d’une part la croissance démographique mondiale (en fait une surpopulation qui a été qualifiée en 2008 de ‘popullulation’) et d’autre part les limites physiques de la planète Terre, quant à ses ressources de matières. Une mesure concrète de tous ces phénomènes qui interagissent de façon permanente fait appel à l’empreinte écologique,selon Wikipédia : « un indicateur et un mode d’évaluation environnementale qui comptabilise la pression exercée par les êtres humains envers les ressources naturelles et les « services écologiques » fournis par la nature. Plus précisément, elle mesure les surfaces alimentaires productives de terres et d’eau nécessaires pour produire les ressources qu’un individu, une population ou une activité consomme et pour absorber les déchets générés, compte tenu des techniques et de la gestion des ressources en vigueur. Cette surface est exprimée en hectares globaux (hag), c’est-à-dire en hectares ayant une productivité égale à la productivité moyenne1… » Pour en savoir plus, se reporter au site dédié par Wikipédia : : https://fr.wikipedia.org/wiki/Empreinte_%C3%A9cologique

Des notions fondamentales sont également rappelées : la transition énergétique, la durabilité et l’économie circulaire, proche de l’écologie industrielle [« une notion et une pratique récente du management environnemental visant à limiter les impacts de l’industrie sur l’environnement. Basée sur l’analyse des flux de matière et d’énergie, l’écologie industrielle cherche à avoir une approche globale du système industriel en le représentant comme un écosystème et à le rendre compatible avec les écosystèmes naturels… »].

L’évènement nous amène à rappeler non seulement La Journée internationale de l’empreinte écologique’ qui est fixée au 3 mai de chaque année, mais aussi le jour du dépassement, « une date de l’année où, théoriquement, les ressources renouvelables de la planète pour cette année ont été consommées. Au-delà de cette date, l’humanité puise donc dans les réserves naturelles de la Terre d’une façon non réversible. À terme, la raréfaction des ressources condamne l’humanité à rationner les ressources et donc à entrer en décroissance. Cette date est calculée par l’ONG américaine Global Footprint Network, créatrice du concept d’empreinte écologique. En 2016, la date de l’année à partir de laquelle les ressources utilisées le sont de façon irréversible tombe le 8 août »]1.

Retour au Sommaire


Dérèglements climatiques et problèmes énergétiques à un niveau mondial

Par ailleurs, nous abordons certains aspects géostratégiques, dont les positions des Etats-Unis et de la Russie vis-à-vis du climat, des énergies fossiles et notamment de l’Arctique et des références européennes à l’occasion de la ‘Journée de l’Europe’qui est marquée chaque année en mai, en référence à la date du 9 mai 1950 : jour où Robert Schuman présenta sa proposition d’une organisation de l’Europe, indispensable au maintien des relations pacifiques sur le continent européen.

Des exemples sont pris à partir des travaux scientifiques du G.I.E.C. ou Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, et des réunions internationales sur le climat, désignées ‘Conférences des Parties’, notamment la COP21, qui s’était terminée, à la fin de l‘année 2015, par l’Accord de Paris. Une sélection de mesures prises dans le monde après la COP21 est proposée. Un accent est mis sur deux domaines en particulier : mobilité et transport, d’une part, et urbanisme et bâtiments d’autre part.

Pour plus de détails, nous proposons en annexe 8 une sélection parmi les articles traitant de Climat et Energies sur notre site ISIAS.
Par ailleurs, une très abondante documentation est également disponible sur les sites de ‘yonne lautre’ à partir de ces adresses : http://yonnelautre.fr/spip.php?page=recherche&amp ;recherche=climat et http://yonnelautre.fr/spip.php?page=recherche&amp ;recherche=%C3%A9nergies/. Il se peut que certains documents soient indiqués plusieurs fois du fait des modes de tri et des interactions évidentes entre ces sujets.

Encore une autre occasion de rappeler que « négaWatt actualise son scénario 100% renouvelable pour la France », (25 janvier 2017), thème déjà repris en 2016 dans l’étude de l’ADEME[Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie] : voir « Mix électrique 100% renouvelable ? Analyses et optimisations » - « Un travail d’exploration des limites du développement des énergies renouvelables dans le mix électrique en France métropolitaine à un horizon 2050 ».

Retour au Sommaire


’En route pour s’adapter aux dérèglements climatiques ?’

Il est capital de souligner les rôles que chacun d’entre nous peut jouer pour s’adapter aux dérèglements climatiques  : comme électeur / électrices, comme consommateur / consommatrice et comme citoyen / citoyenne. A côté des instances internationales, des gouvernements des états-nations, des responsables des collectivités territoriales, des dirigeants d’entreprises de toutes tailles, des mouvements syndicaux ou associatifs et autres collectifs, des engagements personnels et des initiatives citoyennes s’imposent malgré tout, devant l’ampleur et la complexité des solutions économiquement réalistes et socialement acceptables, qui sont à trouver, à tester et à mettre en œuvre.

Un terrain d’organisation et d’action possible se trouve introduit dans les articles que lui consacre Wikipédia, dans l’initiative populaire et dans l’initiative citoyenne européenne.

Une initiative populaire « est un mécanisme de démocratie semi-directe qui permet à un certain nombre de citoyens, par un nombre de signatures fixé à l’avance, de saisir une assemblée législative ou le peuple par référendum afin qu’il statue sur une proposition de loi. Elle ne doit pas être confondue avec la pétition. Celle-ci, n’ayant aucun caractère obligatoire, n’est simplement qu’une suggestion faite à l’État . Le référendum d’initiative populaire est très peu répandu dans le monde. Il n’est pratiqué réellement que par la Suisse, l’Italie1, le Liechtenstein, quelques États américains, quelques länder allemands (Bavière2, Berlin3), la Lettonie4, la Slovénie5, dans une moindre mesure par la Croatie6 et le Venezuela. Les initiatives populaires tendant seulement à saisir le Parlement sont en revanche plus répandues… » Source : . https://fr.wikipedia.org/wiki/Initiative_populaire

L’initiative citoyenne européenne (ICE) « est une innovation du traité de Lisbonne donnant un droit d’initiative politique à un rassemblement d’au moins un million de citoyens de l’Union européenne, venant d’au moins un quart des pays membres. La Commission européenne peut ainsi être amenée à rédiger de nouvelles propositions d’actes juridiques de l’Union dans les domaines relevant de ses attributions, mais n’y est pas forcée… ». Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Initiative_citoyenne_europ%C3%A9enne -Voir une application sur ce site : http://www.touteleurope.eu/actualite/qu-est-ce-qu-une-initiative-citoyenne-europeenne.html

De telles démarches d’engagement citoyen supposent une adhésion à des valeurs universelles de solidarité, de résistance sociale et d’engagement sociétal des entreprises. Il a été souligné récemment le ’Rôle de l’éducation pour la formation aux notions d’intérêt général et de bien commun ’ par Jacques Hallard, dossier posté le mercredi 30 novembre 2016, et il a été suggéré de se reporter à un grand penseur de notre temps : Laissons la place à Edgar Morin qui s’exprime sur son parcours, ses idées et sa vision de la résistance, posté mercredi 21 décembre 2016 par Jacques Hallard, ISIAS, et récemment de rapporter une situation vécue aux Etqt-Unis : ’Universités d’hier et d’aujourd’hui et résistance de scientifiques et fonctionnaires aux Etats-Unis’ par Jacques Hallard, posté mercredi 1er février 2017.

Cette problématique a inspiré une réflexion personnelle et la constitution d’un dossier à usage de formation pédagogique : « Eléments d’une méthode de travail pour l’innovation, une adaptation au changement et à la transition »

Partie 1 : L’action organisée, dimanche 29 janvier 2017 par Jacques Hallard, ISIAS.

Partie 2 : Préparation et suivi des travaux de transformation sociale’, samedi 4 février 2017 par Hallard Jacques

Partie 3 : Etre disponible et gérer temps et projets, samedi 18 février 2017 par Hallard Jacques

Plan de la partie 4 : Introduction Sommaire des documents sélectionnés

Citations (et proverbes) sur la bienveillance

« Face à un système où la Domination se nourrit du mal de vivre, coopérer pour le ’bien-vivre’ est un acte de Résistance créatrice ! » - Patrick Viveret, philosophe1 et essayiste altermondialiste, ancien conseiller référendaire à la Cour des Comptes,..

Pour lire la suite, cliquez ici .

Retour au Sommaire


Notes et références


1. ‘Natur’Alpilles 2013’, 1er salon interactif du bien-être et du naturel à Saint-Rémy-de-Provence, le week-end du 25 et 26 mai 2013. Introduction à la conférence : bien-être, santé, médecines, besoins ; posté le dimanche 12 mai 2013 par isias - Lire cet article avec tous les liens – Posté le 14 mai 2013 ; info document : PDF 6.6 ko - Retour


2. L’Isle sur la Sorgue : la Venise du Comtat, entre Avignon et Luberon : note postée le jeudi 27 août 2015 par isias : Salon Bien-être Nature Tourisme – Informations sur l’état de bonheur, de bien-être et de bonne santé : 4ème édition 2015, 5 et 6 Septembre 2015 au Parc Gautier à L’Isle-sur-la-Sorgue 84 Vaucluse.- Voir sur ce site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article400&amp ;lang=fr - Retour

Retour au Sommaire


3. ’Comment (re)connaître nos besoins essentiels ?’ par Jacques Hallard, jeudi 2 mai 2013 - Sommaire : Document complet, avec (...) - Nécessité de définir nos (...) - Plan de l’étude :
1. Nécessité de définir nos besoins avant de chercher à les satisfaire
2. Qu’entend-on effectivement par besoin, désir, envie ?
3. Les cinq facteurs psychobiologiques de l’existence quotidienne des humains
4. La distinction des besoins hiérarchisés d’après la pyramide d’Abraham Maslow
5. Application avec les huit besoins fondamentaux choisis en marketing
6. Les quatorze besoins essentiels selon Virginia Henderson
7. Extension de l’approche de Virginia Henderson appliquée aux enfants
Conclusion - Document complet, avec de nombreux liens, à télécharger ici Retour

Retour au Sommaire


4. ISIAS Conférence de Jacques Hallard à ‘Natur’Alpilles 2015’, lors du 3ème salon interactif du bien-être St-Rémy-de-Provence - Natur’Alpilles 2015 – où Jacques HALLARD, Ing. CNAM, animateur du site ISIAS, avait présenté une introductive sur le thème des limites de la tolérance, en abordant : ’Aux limites de la tolérance’...’

Des solutions, locales et globales, à mettre en œuvre face aux environnements terrestres et marins abîmés, à des populations désorientées et à des personnes en grand désarroi...Quelques considérations sur nos besoins essentiels à satisfaire pour vivre en forme et si possible en bonne santé mentale. L’importance de notre alimentation avec quelques conseils de nutrition. Des propositions et suggestions formulées auprès des élus et des candidats à des élections au niveau des collectivités territoriales. L’agriculture périurbaine et selon les règles de l’agriculture biologique, avec l’économie de nos consommations d’énergies fossiles, une efficience énergétique perfectible et un bon emploi des énergies renouvelables, avec de l’électricité disponible hors réseau.

Absolue nécessité de stopper le déclin des abeilles et l’effondrement des ruchers grâce à des réglementations révisées avec une rigueur scientifique et des chercheurs indépendante, ainsi que des pratiques agricoles respectueuses de la santé des êtres vivants et de l’environnement pour les générations futures, avec une nouvelle vision de la production des denrées alimentaires et de l’agro-écologie.

Un point sur le réchauffement planétaire et les changements climatiques. Des constats et des propositions pour une urgente et nécessaire transition énergétique, avec la proposition d’un projet éducatif bilingue franco-allemand, notamment dans les classes de l’enseignement secondaire.

Seront aussi cités les apports de certains de nos contemporains qui ‘osent penser autrement’, en avançant des propositions sur des faits graves et intolérables qui nous interpellent dont nous relevons dans une liste non exhaustive les points suivants : : migrations, populations déplacées et réfugiés, surpopulation dans les mégapoles, intolérables atteintes à la santé des êtres vivants et à l’environnement (OGM, pesticides), inégalités sociales croissantes, faim et malnutrition, misère et pauvreté, systèmes éducatifs élitistes et alphabétisation insuffisante, non-respect des population minoritaires et de leurs langues et cultures particulières, perte des repères sociaux du ‘vivre ensemble’ et manque de solidarité au sein des populations, pressions continues des lobbies sectoriels (intrants agricoles, spécialités pharmaceutiques, trusts bancaires et financiers), corruptions des personnels politiques, des personnalités influentes, des agences gouvernementales et des institutions officielles, conflits armés interreligieux et interethniques, paradis fiscaux, évasion financière et ‘optimisation fiscale’, technologies aux risques mal évalués (nanotechnologies, numérique et techniques d’information et de communication en général dont les MOOC), épuisement des ressources vitales indispensables (minéraux rares dont les phosphates, eaux douces, atmosphère moins polluée), déforestation systématique et non raisonnée, désertification de territoires ruraux, pollutions des milieux naturels et des chaines alimentaires (COV et particules fines dans l’air, métaux lourds, résidus plastiques, PCB et dioxines, pesticides), augmentation de la salinité et érosion irréversible des sols cultivables, affaiblissement de la biodiversité et extinction d’espèces vivantes, émissions croissantes des gaz à effet de serre et diminution concomitante des teneurs en oxygène atmosphérique, enfin réchauffement planétaire et changements climatiques et modifications topographiques qui en résultent (glaciers et lacs d’altitude, permafrost et mouvements de terrain, niveau des mers et atteintes au littoral)… - Sélection de quelques articles proposés formulés par ailleurs et accessibles en cliquant ici. - Retour

Retour au Sommaire



5. Sélection parmi les articles traitant du climat sur notre site ISIAS

’Le réchauffement de la Planète est déjà à l’oeuvre’ par le Dr. Mae-Wan Ho

mardi 18 juillet 2006 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Esquisse d’un avant-projet ERPV’ par Jacques Hallard

vendredi 27 avril 2007 par Hallard Jacques - français

’L’atténuation des changements climatiques est possible grâce à l’agriculture biologique et à la relocalisation des productions alimentaires’ par Dr.Mae-Wan Ho & Lim Li Ching

jeudi 31 janvier 2008 par Ho Dr Mae-Wan, Ching Lim Li - français

’Récupération de la chaleur perdue pour sauver le climat’ par le Dr. Mae-Wan Ho

mercredi 22 avril 2009 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Négociations sur le climat : objectifs revus à la baisse et changement de cap de la feuille de route’ par Martin Khor

lundi 15 février 2010 par Khor Martin - français

’Les océans et le réchauffement planétaire’ par le Dr. Mae-Wan Ho

samedi 13 octobre 2012 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Les océans sont-ils actuellement des puits ou des sources de carbone ?’ par le Dr. Mae-Wan Ho

dimanche 14 octobre 2012 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Climat : L’Europe prend-elle la voie de la transition énergétique, de la durabilité et des énergies renouvelables ?’ par Jacques Hallard

samedi 16 mars 2013 par Hallard Jacques - français

’En route pour la transition énergétique Constats et propositions - Un projet éducatif bilingue’, par Jacques HALLARD, lundi 8 avril 2013 - français

’Survivre au réchauffement planétaire avec des systèmes alimentaires et énergétiques relocalisés dans l’économie circulaire de la nature’ par le Dr Mae-Wan Ho

samedi 26 octobre 2013 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Du global au local : des institutions et des citoyens s’engagent et s’activent pour le climat et la transition énergétique / écologique’, par Jacques HALLARD

jeudi 1er octobre 2015 par Hallard Jacques - français

’L’accord conclu entre les Etats-Unis et la Chine peut-il sauver le climat ?’ par la Dr Mae-Wan Ho

samedi 7 novembre 2015 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Pourquoi une « Plateforme Océan et Climat » ?’ par Jacques Hallard

samedi 11 juin 2016 par Hallard Jacques - français

’La banquise arctique s’est rétrécie à son deuxième plus bas niveau depuis que les enregistrements sont faits’ par Thomas Sumner

vendredi 7 octobre 2016 par Sumner Thomas - français

’Le rétrécissement de la mer de glace menace les routes naturelles pour le caribou et les plantes’ par Susan Milius

dimanche 4 décembre 2016 par Milius Susan - français

’Le lien entre la fonte des glaciers de l’Arctique et le changement climatique est confirmé’ par Thomas Sumner

vendredi 23 décembre 2016 par Sumner Thomas - français

’Depuis trois années consécutives, la Terre dépasse ses records de chaleur et du changement climatique’, par Thomas Sumner

samedi 28 janvier 2017 par Sumner Thomas - français

’Le réchauffement climatique pourrait perturber les courants de l’océan Atlantique’ par Thomas Sumner

samedi 11 février 2017 par Sumner Thomas - français

’En 1991, Shell alertait (déjà) sur les conséquences du réchauffement climatique’ par Marina Fabre

mercredi 8 mars 2017 par Fabre Marina - français

’La banquise de l’Antarctique s’est rétrécie à son plus bas niveau jamais observé depuis les premiers enregistrements réalisés à partir de 1979’ par Thomas Sumner

samedi 18 mars 2017 par Sumner Thomas - français Retour

Retour au Sommaire


6. ISIAS Sociologie Psychologie Politique - Faisons donc confiance à la jeunesse et encourageons-la à réparer ce qui est cassé, pollué, gaspillé - Retisser des liens sociaux interculturels – Réduire le gaspillage alimentaire –Dépolluer et réparer l’environnement – Atténuer les dérèglements climatiques - Activer la transition écologique et énergétique. Jacques HALLARD, Ing. CNAM – SiteISIAS – 27 décembre 2016 - Introduction « Ce qui est bon pour la jeunesse est bon pour la société ». Sommaire :

1. Quelques citations sur la jeunesse

2. Comment sont caractérisées la jeunesse et son histoire en France ?

3. Selon une enquête, les adolescents ont une vision positive de leur vie,

4. Pourquoi nous pouvons faire confiance aux jeunes – Document ‘Psychologies’

5. Faire confiance à la jeunesse (Académie de Clermont-Ferrand/Commission UNESCO)

6. Faire confiance aux jeunes – Par ‘La Libre Belgique’ 2010

7. Initiation des jeunes à la vie politique avec les Conseils municipaux des jeunes

8. Faire confiance à la jeunesse, c’est possible dans les Monts du Forez

9.La nature du nécessaire lien social et les menaces qui pèsent sur lui

10.Entretien avec Serge Paugam et Anne Châteauneuf-Malclès sur le lien social

11. Définition des divers gaspillages selon Wikipédia

12. Que représente le gaspillage alimentaire dans le monde ? Avec CONSOGLOBE

13. Le gaspillage alimentaire dans le monde en quelques chiffres - Zéro-Gâchis SAS

14. Le gaspillage alimentaire, un triple enjeu – Document ‘casuffitlegachis.fr’ -

15. Actions ministérielles contre le gaspillage alimentaire – Documents officiels

16. Définition des pollutions selon Wikipédia

17. Les techniques de dépollution - ‘Pollution des sols & Aménagement urbain’ http://www.isias.lautre.net/local/c...

18. Dépollution des sols – Introduction et plan d’un article Wikipédia

19. Définition pollution / dépollution – Document ‘Futura Planète’

20. Dépolluer les sols contaminés aux métaux lourds avec des plantes : intox ou réalité ?

21. Biodiversité : tous les indicateurs sont au rouge – ‘Le Monde’ Par Pierre Le Hir

22. 2014, année décisive pour le Droit de l’Environnement ? Par Louis de Redon

23. La responsabilité environnementale et l’assurance des entreprises

24. Loi du 8/08/2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages

25. Des mesures visant à réparer les atteintes à l’environnement dans la loi biodiversité

26. Climat et énergie - La crise climatique s’aggrave – Greenpeace 2011

27. Site spécialement dédié au changement climatique - Plan

28. Comment réparer les préjudices écologiques avec la loi sur la biodiversité http://www.isias.lautre.net/local/c...

29. Transition écologique et énergétique : accompagner les transitions professionnelles

30. La transition énergétique pour la croissance verte – Site officiel http://www.isias.lautre.net/local/c...

31. ‘100% énergie renouvelable’ est possible pour le monde et la France (Stanford Univ.)

32. Assises européennes 2017 de la transition énergétique à Bordeaux

33. Crowdfunding et transition énergétique : qui sont les prêteurs-citoyens ?

34. SchooLab, « le pari c’est de faire confiance à la jeunesse

35. Faire confiance à la jeunesse française – 09/02/2016 – Par Thomas Puijalon

36. ‘Voyage en terres d’espoir’ ouvrage d’Edwy Plenel en hommage au « Maitron »

37. La Fondation de l’Islam de France veut cibler en priorité la jeunesse 13.12.2016

38. Ce qui est bon pour la jeunesse est bon pour la société - Par Patrick Kanner

Annexe - Réparer : le concept ‘Tikkoun olam’ dans la philosophie et la littérature juives

Retola à la suite du texte

Retour au Sommaire


7. ISIAS Politique Climat ’Retour sur les changements ou dérèglements climatiques. Révision des fondamentaux et aperçu des actions engagées. Mise en perspective d’après Jacques Attali – Partie 2’, par Jacques Hallard, mercredi 27 juillet 2016 par Hallard Jacques

Le réchauffement planétaire s’accélère en 2016 et justifie le passage urgent des paroles aux actes. Ce dossier, présentant des documents divers à usage pédagogique, est une opportunité de plus pour revoir les fondamentaux concernant le climat, ainsi que le principe de précaution qui lui est lié et qui fait l’objet d’un rappel en annexe ; par ailleurs, des vidéos efficaces sont disponibles pour partager simplement les connaissances et comprendre les causes, les enjeux et les solutions à apporter à l’inexorable changement climatique. Les positions et les actions de WWF, une organisation non gouvernementale, de la Banque Mondiale, de l’Union Européenne et des Nations unies sont rappelées. Les dix principales conséquences du réchauffement climatique sont citées de façon concrète et didactique, ainsi qu’un examen spécial des risques pour l’agriculture et l’alimentation des populations mondiales. Les rencontres internationales sur le climat et les énergies se multiplient et la prochaine Conférence des Parties, la COP22 prévue à Marrakech au Maroc, se prépare pour l’automne 2016. Pour atténuer les impacts des dérèglements climatiques à travers le monde, des actions conjointes se mettent en places entre des gouvernements et des entreprises. La tendance résultant du ‘Brexit’ au Royaume-Uni est prise en compte et la politique concernant le climat en France est passée en revue, avec les propositions et la mise en perspective du groupe Attali, publiées en 2016 en vue des élections présidentielles françaises. L’adaptation aux dérèglements climatiques se traduit par des politiques, des mesures et des actions en cours, aussi bien mises en œuvre en Afrique, avec quelques exemples pris au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Mali, qu’en Asie avec d’autres initiatives qui sont prisent en Inde, en Chine et au Vietnam avec l’aide de la Corée du Sud. Sommaire :

Retour au Sommaire


8. Sélection d’articles traitant de Climat et Energies sur notre site ISIAS

’La Chine est la première superpuissance mondiale pour la mise en œuvre des énergies renouvelables ’ par le Dr Mae-Wan Ho

vendredi 5 juin 2015 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Des perspectives prometteuses se font jour pour l’énergie solaire photovoltaïque’ par le Prof Peter Saunders

samedi 12 septembre 2015 par Saunders Professeur Peter - français

’Conférence environnementale 2016 Sélection de textes, analyses et avis divers’ par Jacques Hallard

lundi 9 mai 2016 par Hallard Jacques - français

’L’autonomie énergétique : pourquoi et comment ?’ par Jacques Hallard

lundi 8 août 2016 par Hallard Jacques - français

’On peut laissez le pétrole dans les réserves du sous-sol : les énergies renouvelables peuvent apporter la solution aux dérèglements climatiques’ par le Dr Mae-Wan Ho

samedi 20 février 2016 par Ho Dr Mae-Wan - français

’La révolution sur le changement climatique à Paris a annoncé la fin des combustibles et carburants fossiles’, par la Dr Mae-Wan Ho

jeudi 25 février 2016 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Le pouvoir aux populations : 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050’ par le Dr. Mae-Wan Ho

lundi 30 novembre 2009 par Ho Dr Mae-Wan - français

« Après le pétrole : quelles énergies ? Eléments de débat » Contributions de Sven Giegold et Malte Arhelger, de Jacques Weber

jeudi 28 juillet 2005 par Weber Jacques - français

’La maîtrise du pouvoir vert, Green Power Rules’ par Sam Burcher. Conférence de lancement du rapport ‘Green Energies - 100% Renewable by 2050’

mercredi 16 décembre 2009 par Burcher Sam - français

« L’écologisation de la Chine : L’agriculture durable, les énergies vertes et l’économie circulaire » par le Dr. Mae-Wan Ho

lundi 28 juin 2010 par Hallard Jacques, Ho Mae-Wan Dr - français

« Grameen Shakti : une entreprise originale pour les énergies renouvelables au Bangladesh » par le Dr. Mae-Wan Ho

mercredi 22 décembre 2010 par Hallard Jacques, Ho Mae-Wan Dr - français

« 100% d’énergies renouvelables en Allemagne d’ici 2050 : un exemple pour tous les pays industrialisés » par le Dr. Mae-Wan Ho & le Professeur Peter Saunders

jeudi 10 décembre 2009 par Hallard Jacques, Ho Mae-Wan Dr, Saunders Prof. Peter - français

Énergies renouvelables dans le Monde : les énergies renouvelables électriques de plus en plus compétitives

vendredi 21 novembre 2014 par Yonne Lautre - français

Retour au Sommaire

Retour à Lectures complémentaires et aperçu du contenu de la conférence

Retour au début du document d’annonce de la conférence à ‘Natur’Alpilles 2017’

Auteur : Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 18 avril 2017

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

Einführung Wissenschaften und in der gesellschaftlichen Alternativen zu integrieren.

Introduce Science and Integrate it into Alternative Societies

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : Conférence de Jacques Hallard Natur Alpilles St Rémy de Provence 2017 Climat Energies.5

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

— -

.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 131 / 327420

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Climat   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License