ISIAS

"L’entreprise Cargill renforce sa chaîne d’approvisionnement en aliments non-OGM" par GM Watch

Traduction et compléments de Jacques Hallard
samedi 13 mai 2017 par GM Watch



ISIAS OGM Santé
L’entreprise Cargill renforce sa chaîne d’approvisionnement en aliments non-OGM
Monsanto et ses alliés expriment leur hostilité vis-à-vis de Cargill à propos de son nouveau programme de préservation de l’identité des plantes cultivées non-OGM et de ses nouveaux projets de vérification des produits et ingrédients alimentaires dépourvus d’OGM
L‘article d’origine a été publié le 26 mars 2017 par GM Watch sous le titre « Cargill strengthens its non-GMO supply chain  » ; il est accessible sur le site : http://gmwatch.org/news/latest-news/17524-cargill-strengthens-its-non-gmo-supply-chain

Sack of corn

Dans ce que Monsanto et ses partisans voient comme un développement inquiétant, Cargill, le géant de l’agro-industrie soutenant pourtant les OGM, a toutefois répondu à une demande sans cesse croissante pour des produits non-OGM, en annonçant un nouveau programme interne de préservation de l’identité pour les plantes cultivées non-OGM, d’une part, et un nouveau système de contrôle et de vérification des produits et des ingrédients alimentaires dépourvus d’OGM, d’autre part.

Et Cargill a fait cela très publiquement, même par tweet, « Nous travaillons en étroite collaboration avec le ‘#NonGMO project’, [un projet d’aliments dans OGM, décrit plus loin comme ‘projet non-OGM] et nous espérons avoir encore plus de produits Cargill qui seront contrôlés et vérifiés dans un proche avenir ».

Comme on pouvait s’y attendre, Monsanto et ses partisans ont réagi vivement en essayant de concocter leur hostilité au mouvement, exprimant une indignation particulière envers Cargill, en liaison avec ce projet non-OGM. 

Une charge a été menée sur les médias sociaux par Vance Crowe, le directeur de ‘Millennial Engagement’ et Julie Kelly, une propagandiste des industries des produits de de l’agrochimie, dont le mari est un lobbyiste travaillant pour le principal concurrent de Cargill, le titan de l’agro-industrie ADM [Voir aussi ‘Our ADM Company’]

Vance Crowede Monsanto a accusé Cargill de chercher à tirer profit « de la haine et de la peur » en propageant le projet non-OGM, alors que le flux Twitter de Julie Kelly est rempli d’attaques de la même nature émotive et concernant l’alignement de Cargill sur le projet non-OGM.

Cela fait suite à un modèle antérieur qui a servi d’exemple. Face au nombre croissant de sociétés du secteur ‘Big Food’, prenant une orientation avec des mouvements vers la production et la commercialisation de produits alimentaires non-OGM, le lobby des OGM a essayé de concocter une hostilité entre Monsanto qui soutenait les agriculteurs et d’autres partenaires ; une action a été également conduite pour orienter une démarche envers les sociétés qui prenaient l’initiative de ce mouvement ‘sans-OGM’, probablement comme un moyen dans le but d’essayer d’amener les entreprises à faire un pas en arrière et de mettre en garde les autres afin qu’ils ne suivent pas cet exemple.

Pendant des années, l’industrie des biotechnologies a pu compter sur le fait que les Etats-Unis restent l’un des rares pays industrialisés dont les organismes chargés de la réglementation et des contrôles, ne demandent pas un étiquetage clair des denrées alimentaires issues des plantes génétiquement modifiées (OGM).

Les géants américains du secteur de l’agro-alimentaire ont été en mesure de se cacher derrière cela et de ne pas tenir compte des préoccupations des consommateurs. Mais cela a commencé à prendre de l’importance du fait de la frustration des consommateurs devant l’absence de choix possibles et le manque d’’étiquetage des aliments issus d’OGM.

Une tendance s’est tout d’abord fait jour auprès des acteurs candidats les plus évidents, comme Whole Foods Market, Ben & Jerry et Chipotle, qui ont vu récemment un nombre croissant de géants du secteur ‘Big Food’ qui commençaient à offrir au moins certains produits non OGM aux consommateurs des États-Unis.

Les géants de l’agro-alimentaire comprennent General Mills, Unilever et Chobani. Même le président du plus grand conditionneur de viandes aux États-Unis, Tyson Foods, a déclaré ces jours-ci « Juste suivre la demande des consommateurs. Nous ne cherchons pas à les convaincre que les OGM ne sont pas mauvais, [c’est à dire pas toxiques en matière de santé] ».

Cargill reconnaît clairement cette tendance croissante du marché, comme l’annonce nettement un récent communiqué : « La procédure de préservation de l’identité chez Cargill, d’après l’origine des produits, procure une transparence qui fait que les fabricants et transformateurs d’aliments et de boissons peuvent efficacement tracer les produits et les ingrédients dont ils ont besoin, afin d’offrir des produits non-OGM à destination des consommateurs ».

Et comme l’a déclaré Lea Buerman, directrice de la sécurité alimentaire, de la qualité et gestionnaire des affaires réglementaires : « Cargill représente une position unique pour aider ses clients à traduire la demande croissante des consommateurs pour des produits non-OGM dans une situation de croissance et de rentabilité.

La combinaison du très large portefeuille industriel de produits et d’ingrédients non OGM, bien établis à partir des programmes d’approvisionnement des plantes cultivées, d’une part, et notre procédure interne portant sur la connaissance et la préservation de l’identité des produits, d’autre part, permet de proposer à notre clientèle une mise à disposition à grande échelle et en toute confiance, ainsi que de disposer rapidement et de distribuer sur le marché de nouveaux produits garantis non-OGM ».

Cargill a un mauvais bilan en matière de soutien à l’agriculture durable. Mais avec ce nouveau développement, cette société fait preuve de la voix de la raison, tandis que les positions de Julie Kelly et de Vance Croweapparaissent totalement irrationnelles et pleines de haine.

Résultat de recherche d’images pour ’gm watch’

Retour au début de l’article traduit

Traduction, compléments entre […] Haut du formulaire

et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 11/05/2017

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS OGM Santé Cargill strengthens its non-GMO supply chain French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

http://www.isias.lautre.net/local/c...

— -


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 91 / 349169

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site OGM  Suivre la vie du site OGM Actualités & Actions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License