ISIAS

"Les Nations Unies proclament la Décennie des sciences océaniques (2021-2030)" par l’UNESCO

Traduction et compléments de Jacques Hallard
samedi 23 décembre 2017 par UNESCO

ISIAS Océans
Les Nations Unies proclament la Décennie des sciences océaniques (2021-2030)
05 Décembre 2017 - UNESCO - Photo - © UNESCO – Les Nations unies ont proclamé aujourd’hui la Décennie des sciences océaniques pour le développement durable (2021-2030). Cette initiative vise à mobiliser la communauté scientifique, les décideurs politiques, les entreprises, et la société civile autour d’un programme commun de recherche et d’innovation technologique.

La proclamation de cette Décennie est un aboutissement des efforts menés par la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO pour favoriser la coopération internationale dans le domaine des sciences océaniques. Elle permettra de coordonner des programmes de recherche, de systèmes d’observation, de développement des capacités, de planification de l’espace maritime et de réduction des risques marins afin d’améliorer la gestion des ressources de l’océan et des zones côtières.

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay s’est félicitée de cette proclamation en appelant toutes les parties prenantes à se joindre aux efforts de l’organisation dans le domaine de la coopération scientifique. « L’océan est notre nouvelle frontière. Il recouvre 71% du globe, mais nous le connaissons à peine et nous en avons exploré moins de 5%. Cette décennie va permettre de coordonner les efforts de recherche. La Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO est fière de mener cet effort mondial. », a-t-elle déclaré.

Ecouter la vidéo à la source avec Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.. {{}}

Près de de trois milliards de personnes dépendent directement de la biodiversité marine et côtière pour subvenir à leurs besoins. L’Océan absorbe près d’un tiers du CO2 produit par l’Homme et atténue les impacts du réchauffement climatique. Pourtant la science ne parvient pas encore à évaluer les effets cumulatifs sur la santé de l’océan des activités humaines comme la pollution, le réchauffement et l’acidification, qui menacent cet environnement vital à notre survie. D’après le Rapport mondial sur les sciences océaniques de la COI, les dépenses nationales consacrées aux sciences océaniques représentent entre 0,04% à 4 % seulement du total investi en recherche et développement.

Sonder l’océan nécessite des navires de recherche, l’exploitation d’images satellites, le recours à des robots sous-marins ou à des véhicules submersibles télécommandés qui demandent un investissement important. Les sciences océaniques dépendent également de la collecte et du traitement de données par des milliers de scientifiques travaillant en mer ou dans des laboratoires. L’une des priorités de la Décennie sera de renforcer et de diversifier les sources de financement, notamment pour les Petits états insulaires en développement et les pays les moins avancés.

En apportant des solutions à la fois naturelles et innovantes aux grands défis de la planète, du changement climatique à l’éradication de la pauvreté, le développement des sciences océaniques est essentiel à notre équilibre social, économique et environnemental. Cette Décennie posera un cadre international de coordination et de partenariats qui renforcera les capacités de recherche en sciences marines et le transfert de technologie. 

La Décennie des sciences océaniques permettra d’accélérer la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 14 (link is external) pour la conservation et l’exploitation durable de l’océan, des mers et des ressources marines. Cette proclamation confirme le soutien apporté à l’initiative de la COI-UNESCO par les Etats membres de Nations unies, lors de la Conférence sur les océans de l’ONU (5-9 juin 2017, New York) et au moment de l’adoption de la Déclaration ministérielle sur les océans et la santé humaine (8 septembre 2017, Lisbonne).

Plus d’information à propos de la Décennie

Voir les vidéos :

Romain Troublé, Directeur général de la Fondation Tara Expéditions (Français)

Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) (link is external) (Anglais)

Peter Haugan, Président de la COI (link is external) (Anglais)

Peter Thomson, Envoyé spécial des Nations unies pour l’océan (link is external) (Anglais)

Contact presse : Laetitia Kaci, Service de presse de l’UNESCO, l.kaci@unesco.org (link sends e-mail), +33 (0) 1 45 68 17 72

Liens associés Commission océanographique intergouvernementale

Projects Rapport mondial sur les sciences océaniques

Service de presse Toutes les actualités Le Courrier de l’UNESCO

WWW.UNESCO.ORG Clause de non-responsabilité Politique de confidentialité Conditions d’utilisation Contactez-nous Protection des droits de l’homme : procédure 104 Portail de transparence

Source : https://fr.unesco.org/news/nations-unies-proclament-decennie-sciences-oceaniques-2021-2030

Résultat de recherche d’images pour ’unesco logo’

D’après Wikipédia : L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (en anglais United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization, UNESCO2, également écrit Unesco) est une institution spécialisée de l’Organisation des Nations unies créée le 16 novembre 1945 à la suite des dégâts et des massacres de la Seconde Guerre mondiale. Elle a pour objectif selon son acte constitutif de « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations, afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations unies reconnaît à tous les peuples »3. Le siège de l’Unesco est situé à Paris (France), au 7/9 place de Fontenoy, dans le 7e arrondissement. Sont rattachés au siège plus de cinquante bureaux, plusieurs instituts et centres dans le monde entier, comme l’Institut de statistique à Montréal ou le Bureau international d’éducation à Genève…. » Article complet sur ce site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_Nations_unies_pour_l%27%C3%A9ducation,_la_science_et_la_culture

Tous nos articles sur ce sujet et qui ont été postés sur le site ISIAS sont accessibles à partir de ces deux rubriques : Mers Océans Littoraux — fr et Océans Mers Lacs Fleuves Rivières — fr

Retour au début

Transmis par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant 21
/12/2017

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Océans Les Nations Unies proclament la Décennie des sciences océaniques 2021-2030.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti,

— -

Bas du formulaire


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 27 / 292974

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Océans Mers Lacs Fleuves Rivières   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License