ISIAS

"Le coq sino-gaulois est toujours à l’œuvre" par Jacques Hallard

jeudi 4 janvier 2018 par Hallard Jacques


ISIAS Créations artistiques
Le coq sino-gaulois est toujours à l’œuvre
Jacques HALLARD, Ing. CNAM – Site ISIAS – 04 janvier 2018

C :\Users\Jacques\Downloads\20170222_152834.jpg

Cours de pinceau chinois 2016-2017 - Mollégès Group’Art - Maître François Teissèdre - Apprenti : Jacques Hallard.

Encore quelques semaines et le coq, signe symbolique de l’année 2017 dans la culture chinoise, laissera la place au symbole du chien de terre pour l’année 2018 qui s’annonce pour le 16 févier 2018.

Derrière une
colère justifiée, il y aussi des raisons d’espérer, d’agir et de soutenir les causes que nous estimons justes : voir ’Le coq finit son année 2017 en colère’ par Jacques Hallard, mercredi 3 janvier 2018


Sommaire

1. La signification symbolique du coq selon une source chinoise

2. Petite histoire du coq gaulois dans la culture française

3.Comité France Chine : Actions - Colloque économique franco-chinois ...#MEHR1

4.Centre d’Informations Internet de Chine – Extrait d’un article Wikipédia

5. Relations entre la Chine et la France– Extrait d’un article Wikipédia

1. La signification symbolique du coq selon une source chinoise

Aux yeux des humains, beaucoup de plantes et d’animaux ont en plus de leur identité ordinaire une riche signification symbolique. Les 12 animaux du zodiaque chinois ne font pas exception à la règle. Le tigre symbolise par exemple la force et la férocité, le boeuf l’industrie et l’endurance, le singe la vivacité et la ruse, le chien la fidélité et le courage, etc. Le coq a lui aussi un sens symbolique profond.

Le coq est le symbole de la ponctualité et de la fiabilité. Le coq annonce l’aube et donc l’arrivée de la lumière. Par extension, il est celui qui annonce la libération, le passage des ténèbres à la clarté. Le fait que le coq veille durant la nuit afin de pouvoir annoncer la venue de l’aube a beaucoup impressionné les anciens. Souvenons-nous qu’à l’époque il n’existait pas d’appareils précis pour mesurer l’écoulement du temps. Il existait certes des clepsydres, mais celles-ci étaient bien incapables de vous réveiller à temps. Autant dire que les dormeurs n’avaient aucune idée de l’heure qu’il était. Heureusement il y avait le coq. Lui seul était capable de vous dire avec certitude que le moment de se lever était arrivé. Un dicton chinois affirme que « le jour est fait pour travailler et la nuit pour se reposer », mais on ne peut attendre l’apparition de la lumière pour se lever, et de plus le soleil n’est pas visible tous les jours. Les jours de pluie, toute observation du soleil devient impossible. Or le coq, quel que soit le temps qu’il fait et quelle que soit la saison de l’année, connaît toujours l’heure solaire. Le coq ne fait jamais la grasse matinée ! On peut donc dire que sans l’intervention ponctuelle et opportune du coq, l’humanité n’aurait jamais pu allumer le feu du foyer et mener une vie fructueuse.

Le coq est un animal fort commun. C’est un grand reproducteur, sa voix est claire et forte et il n’est pas difficile vis-à-vis de son environnement : on peut l’élever n’importe où.

On dit en chinois que ce qui est rare est précieux. Cela vaut sûrement pour le règne animal : le panda par exemple, du fait de sa rareté, est considéré comme l’emblème de la Chine. D’autres animaux n’atteignent pas le statut du panda, mais du fait de leur petit nombre et de la menace qui pèse sur leur survie, ils bénéficient de mesures de protection spéciale. Il est évident que le coq ne saurait jouir d’un tel traitement de faveur : il est bien trop commun pour être pris au sérieux par le genre humain. De plus, ses ailes sont incapables de l’aider à voler. On ne peut le comparer aux autres oiseaux qui jouissent de la merveilleuse liberté du vol dans les espaces immenses du ciel. Et pour ce qui est de se déplacer à terre, il est largement dépassé par le cheval ou même le chien. C’est pourquoi le coq connote la vie ordinaire, le manque d’originalité et même la faiblesse.

Le coq passe toute sa journée à chercher de la nourriture et à picorer çà et là. Il est affairé et sa vie n’est guère de tout repos. Beaucoup d’êtres humains vivent en fait de cette manière et c’est pourquoi on les décrit souvent en chinois comme victimes d’un « destin de coq ». Par là, on veut dire que certains humains se démènent comme de beaux diables, mais n’obtiennent pour toute leur peine qu’une vie de simple satisfaction des besoins les plus élémentaires sans jamais atteindre ni la gloire ni la richesse. On raconte qu’un jour un homme riche alla trouver un diseur de bonne aventure pour lui prédire l’avenir. Résultat, le devin lui prédit un « destin de coq », mais ajouta : « Vous habitez dans un bon endroit parce qu’il y a beaucoup de coqs dans le voisinage, vous n’aurez jamais à vous faire du souci pour la nourriture ou le vêtement ». L’homme riche demanda si la pauvreté s’abattrait sur lui si il s’avisait de quitter son bourg. Le devin lui dit que ce serait bel et bien le cas. Mais l’homme fortuné douta et déménagea. Mal lui en prit, car il fut ruiné et finit sa vie dans la misère. Bien sûr, cela n’est qu’une histoire, mais elle illustre bien le caractère de normalité bonhomme qui s’attache au coq.

Si le coq symbolise parfois la faiblesse et la normalité, il lui arrive aussi de personnifier le courage et l’agressivité. Cela est dû à l’existence des coqs de combat. Les coqs aiment se battre, c’est bien connu. Lorsque deux coqs se rencontrent, c’est la bagarre garantie, et il arrive même que des poules s’entre-tuent.

Pour pouvoir se délecter du spectacle de coqs en train de se battre, les hommes élèvent des races spéciales de coqs. Ces créatures habituellement si ordinaires se transforment alors en véritables démons sanguinaires pleins de fureur et de rage obstinées. Ce déploiement d’ardeur combative sert ainsi d’exemple aux hommes. Les Grecs anciens, qui organisaient déjà des combats de coqs, racontent à ce sujet une histoire fort intéressante. Un général athénien se rendant au combat contre l’armée perse vit au bord du chemin deux coqs en train de lutter. Il se mit à penser que, si ces soldats pouvaient ressembler à ces deux coqs, la bataille qu’il allait livrer contre les barbares se terminerait sûrement par sa victoire complète. Il fit arrêter la marche et demanda à ses hommes d’observer l’affrontement entre les deux coqs. Résultat : il gagna la bataille. Dès lors, on organisa chaque année en souvenir de cet incident des combats de coqs à Athènes. De là la coutume se répandit dans toute la Grèce et ensuite dans toute l’aire méditerranéenne, jusqu’à Rome et au-delà. La bataille du général athénien avait prouvé que le plus courageux gagne, mais ce courage avait été puisé par son armée dans l’exemple du coq. D’où l’on voit que le coq n’est pas toujours symbole de faiblesse...

Copyright © China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail : webmaster@china.org.cn Tel : 86-10-68326688 –

http://french.china.org.cn/images/f...

Source : http://french.china.org.cn/french/156721.htm

Retour au sommaire


2. Petite histoire du coq gaulois dans la culture française

Le coq apparaît dès l’Antiquité sur des monnaies gauloises. Il devient symbole de la Gaule et des Gaulois à la suite d’un jeu de mots, le terme latin ’ gallus ’ signifiant à la fois coq et gaulois.

Disparu au haut Moyen-Age, on le retrouve en Allemagne dès le XIVème siècle pour évoquer la France. A partir du XVIème siècle, le Roi de France est parfois accompagné de cet oiseau sur les gravures, monnaies, etc…

La Révolution française en a fait un plus large usage. On le trouve notamment représenté sur des assiettes et sur le sceau du Directoire. Proposé comme emblème à Napoléon Ier par une commission de conseillers d’Etat, il fut refusé pour la raison suivante : ’ le coq n’a point de force, il ne peut être l’image d’un empire tel que la France ’.

A partir de 1830, il est à nouveau très apprécié. Par une ordonnance du 30 juillet 1830, le coq gaulois doit figurer sur les boutons d’habit et doit surmonter les drapeaux de la garde nationale.

Naturellement dédaigné par Napoléon III, il devient un symbole quasi officiel sous la IIIème République : la grille du parc du Palais de l’Elysée construite à la fin du XIXème siècle est ornée d’un coq et la pièce d’or frappée en 1899 également.

Si la République française lui préfère aujourd’hui le symbole de la Marianne, il figure toutefois sur le sceau de l’Etat, qui est celui de la Seconde République : la liberté assise tient un Coq sur un canon avec gouvernail sur lequel est représenté le coq. Il est surtout utilisé à l’étranger pour évoquer la France, notamment comme emblème sportif.

Image associée

Source : http://www.elysee.fr/la-presidence/le-coq/

Retour au sommaire

Autres sources d’information

Comité France Chine : Actions - Colloque économique franco-chinois ... www.comitefrancechine.com/

Le 12/12/2017 s’est tenue la première édition de la Soirée Pourpre du Comité France Chine, l’événement phare de la relation économique franco-chinoise, qui valorise les coopérations réussies entre entreprises françaises et chinoises. Les lauréats des 4ème Prix de l’Innovation des équipes franco-chinoises ont été consacrés ...

Objectif : Pour susciter et valoriser le dialogue économique entre les deux pays »

Qui sommes-nous ?

Le Comité France Chine (CFC) est un club d’entreprises, expert de la Chine depuis 1979.
Acteur incontournable de haut niveau, il agit comme levier d’influence auprès des décisionnaires économiques chinois pour renforcer le développement économique de ses entreprises membres avec la Chine. En savoir plus...

Répertoire des Dirigeants Chinois

Ce Répertoire est un outil réservé exclusivement aux membres du Comité France Chine. Continuellement mis à jour, ce répertoire vous permettra de trouver toutes les informations nécessaires sur la hiérarchisation et l’organisation de l’Etat chinois et les mini CV de certains dirigeants politiques chinois. En savoir plus...

 Le CFC lance 4 Commissions-projets pour porter les priorités des entreprises membres dans ses actions :

- Mutations de la Chine : géopolitique, politique, économique, financière et sociétale
- Consommation & Communication
- Innovation & Industrie du Futur
- Développement durable  En savoir plus...

Consulter le diaporama complet à la source - FR / EN - Copyright © 2018 Comité France Chine – Source : http://www.comitefrancechine.com/

Retour au sommaire


Centre d’Informations Internet de Chine – Extrait d’un article Wikipédia

Le Centre d’Informations Internet de Chine (Chinois : 中国中心 ; pinyin : Zhōngguó Hùliánwǎng Xīnwén Zhōngxīn ; or 中国网—网上中国 ; Anglais : China Internet Information Center) est un portail web autorisé par la République populaire de Chine2. Son président actuel est Huang Youyi3.

Disponibilité : Le site est disponible en 10 langues1 : en arabe, en chinois traditionnel, en anglais, en esperanto, en français, en allemand, en japonais, en coréen, en russe, et en espagnol. Nous pouvons considérer le chinois simplifié comme étant une onzième langage.

Voir aussi : Agence de presse Xinhua

Article complet sur ce site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_d%27Informations_Internet_de_Chine

Retour au sommaire


Relations entre la Chine et la France – Extrait d’un article Wikipédia

Les relations franco-chinoises (chinois traditionnel : 中法關係 ; chinois simplifié : 中法关系) se réfèrent aux relations internationales entre la Chine et la France.

Ambassade de France en Chine 60, Tian Ze Lu - Chaoyang district
Pékin 100600 -

AmbassadeurJean-Maurice Ripert

Ambassade de Chine en France 11 avenue George-V
75008 Paris

AmbassadeurZhai Jun

Rubriques

Retour au sommaire

Retour au début de l’article

Auteur : Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 04/01/2018

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Créations artistiques Le coq sino-gaulois est toujours à l’œuvre.3

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti

---


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 114 / 292372

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Créations artistiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License