Accueil > Pour en savoir plus > OGM > OGM & Pesticides & Plantes résistantes > "Les cultures de plantes génétiquement modifiées augmentent l’utilisation des (...)

"Les cultures de plantes génétiquement modifiées augmentent l’utilisation des herbicides aux États-Unis" par Brett Cherry

Traduction et compléments de Jacques Hallard

lundi 18 janvier 2010, par Cherry Brett

OGM Crops Increase Herbicide Use in the United States
L’utilisation des herbicides toxiques est à la hausse en raison de la propagation
des cultures de plantes OGM tolérantes aux herbicides
Brett Cherry


Rapport de l’ISIS en date du 18/01/2010
L’article original en anglais, avec toutes les references, intitulé GM Crops Increase Herbicide
Use in the United States est accessible par les members de l(ISIS sur le site suivant : www.i-sis.org.uk/GMcropsIncreasedHe...
Le matériel du présent site ne peut être reproduit sous aucune forme sans autorisation explicite.
POUR OBTENIR SON APPROBATION et les EXIGENCES DE REPRODUCTION, ISIS CONTACT S’IL VOUS
PLAÎT.
Lorsqu’une autorisation est accordée TOUS LES LIENS doivent rester inchangés

L’augmentation rapide des cultures de plantes tolérantes aux herbicides (HT) a pour effet d’augmenter l’application d’herbicides toxiques à des niveaux alarmants aux Etats-Unis, selon un rapport d’ensemble, publié par l’ Organic Food Center, le Centre de l’alimentation biologique aux Etats-Unis.

Une recherche basée sur des statistiques provenant de l’ US Department of Agriculture (USDA), le Ministère de l’agriculture des Eats-Unis, a révélé que de 1996 à 2008 l’utilisation des pesticides a augmenté de 318 millions de livres ; une diminution de 64 millions de livres dans l’utilisation des insecticides [1] a été suplantée par une augmentation de 383 millions de livres dans l’utilisation des herbicides.

Ce qui est particulièrement inquiétant, c’est que la plus grosse partie de cette augmentation (46 pour cent) a eu lieu entre 2007 et 2008. Cela a conduit à d’importantes préoccupations écologiques relatives à la sécurité des cultures HT (tolérantes aux herbicides), car ces dernières continuent de dominer dans les marchés du maïs, du soja et du coton aux États-Unis. Les risques écologiques, comme les "super mauvaises herbes" résistantes aux herbicides, et les impacts économiques négatifs pour les agriculteurs, ont été particulièrement mis en évidence dans le rapport publié conjointement avec l’Union of Concerned Scientists, l’Union des chercheurs scientifiques concernés et le Center for Food Safety, tous deux également basés aux États-Unis.

Les cultures de plantes tolérantes aux herbicides (HT) se sont généralisées

Les données de l’US National Agriculture Statistics Service (NASS), le Service National des Statistiques Agricoles des Etats-Unis, indiquent qu’entre 1996 et 2008, les agriculteurs ont semé 941 millions d’acres de cultures HT (tolérantes aux herbicides) : maïs, coton et soja, ce dernier comptant pour 72 pour cent du total des acres mis en cultures avec des plantes génétiquement modifiées (voir tableaux 1a et 1b [ 2]. Le soja génétiquement modifié représente à lui seul 92 pour cent de l’augmentation de l’utilisation des herbicides.

En dépit d’une diminution de l’utilisation d’insecticides pour le maïs Bt et le coton Bt, l’augmentation drastique de l’utilisation des herbicides a entraîné une augmentation sans précédent de l’utilisation des pesticides en général.

Suite du texte, tableaux, définitions, compléments de Jacques Hallard :
voir PDF à demander à Yonne.lautre@laposte.net (bien spécifier le titre de l’article)