ISIAS

"Le ministre allemand de l’environnement milite pour la fin de la matière active à effet herbicide glyphosate"

Traduction et compléments de Jacques Hallard
vendredi 30 novembre 2018 par isias


ISIAS Pesticides
Le ministre allemand de l’environnement milite pour la fin de la matière active à effet herbicide glyphosate
L’article d’origine a été posté le 11 novembre 2018 par Sustainable Pulse sous le titre « German Minister for Environment Pushing for End of Glyphosate  » et il est accessible sue le site suivant : https://sustainablepulse.com/2018/11/11/german-minister-for-environment-pushing-for-end-of-glyphosate/?utm_source=newsletter&amp ;utm_medium=email&utm_campaign=gmos_and_pesticides_global_breaking_news&utm_term=2018-11-14

https://sustainablepulse.com/wp-con...

Source : www.euractiv.com/

La ministre fédérale allemande de l’Environnement, Svenja Schulze, demande des zones de compensation sans pesticides et une date obligatoire pour l’élimination du glyphosate. Cependant, cela a contrarié le ministre fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture, comme le rapporte Der Tagesspiegel , partenaire d’EURACTIV Allemagne.

[D’après Wikipédia, «  Svenja Schulze, Ministre fédérale allemande de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire est née le 29 septembre 1968 à Düsseldorf, est une femme politique allemande membre du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD). De 2010 à 2017, elle est ministre de l’Innovation, de la Science et de la Recherche dans les deux cabinets d’Hannelore Kraft en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Elle est ministre fédérale de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire dans le quatrième cabinet d’Angela Merkel depuis le 14 mars 2018… » Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Svenja_Schulze ].

Svenja Schulze (SPD), ministre fédérale de l’Environnement, de la Protection de la nature et de la Sécurité nucléaire, souhaite aller de l’avant pour mettre fin à l’utilisation des herbicides à base de glyphosate, produits controversés. Elle met donc sa collègue ministre, la ministre fédérale de l’Alimentation et de l’Agriculture, Julia Klöckner (CDU), sous pression. « Nous souhaitons maintenant conduire progressivement à la suppression, y compris avec une date d’achèvement », a déclaré Schulze à Berlin mardi (6 novembre 2018). Elle a ajouté que le glyphosate ne pouvait pas non plus être remplacé par des substances similaires.

Le glyphosate est autorisé dans l’UE jusqu’à la fin de 2022

Au niveau de l’UE, l’herbicide a été autorisé jusqu’en décembre 2022 et une interdiction totale ne serait donc pas possible avant cette date. Cependant, Schulze a déclaré que son intention était de restreindre son utilisation dans les zones sensibles, telles que les étendues d’eau, de modifier le processus d’homologation des pesticides et d’établir des zones protégées. L’Agence allemande pour l’environnement (UBA) enverrait maintenant son premier avis assorti de conditions à l’utilisation de spcialités commerciales d’herbicides contenant du glyphosate, au ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture. La coopération du ministère était attendue, a ajouté Schulze.

Les boîtes utiles pour le glyphosate - (Explications en anglais)

Certification sans résidus de glyphosate pour les marques alimentaires - – Click Here

Testez votre nourriture et votre eau à la maison pour le glyphosate - – Click Here

Testez vos cheveux pour le glyphosate et d’autres pesticides - – Click Here pour trouver votre exposition à long terme.

Le ministre français de l’Agriculture, Didier Guillaume, a pris la défense de la décision de reporter l’interdiction du glyphosate à 2020, affirmant qu’un certain nombre d’agriculteurs seraient incapables de poursuivre si le gouvernement avait déjà appliqué cette interdiction.

[Voir « Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture (et du glyphosate ?) Par Arnaud Gonzague- Publié le 16 octobre 2018 à 16h21 - - Photo - Didier Guillaume, nommé ministre de l’Agriculture le 16 octobre 2018 (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)]. « BILLET. On a rêvé que le successeur de Stéphane Travert joue une carte un peu nouvelle sur les pesticides. Perdu, c’est Didier Guillaume…’

Klöckner : Les responsabilités réglementaires ne doivent pas être constamment remises en question

Cependant, Klöcker a réagi avec colère mardi (6 novembre 2018). Il y avait un accord général sur l’objectif de réduire l’utilisation de glyphosate, a souligné le politicien de la CDU. Cela n’aide pas les choses « de remettre en question les responsabilités déjà réglementées », a déclaré Klöckner, critiquant l’avancée du ministre de l’Environnement. En tant que ministre compétent, M. Klöckner a présenté un document de fond sur la réduction des herbicides en avril. Selon cette disposition, les particuliers ne sont plus autorisés à pulvériser du glyphosate et les agriculteurs ne peuvent le faire que sous certaines conditions. Au cours des cinq dernières années, l’utilisation du glyphosate a été réduite d’un tiers, a souligné le ministre.

Schulze souhaite trouver de nouvelles approches pour tous les produits phytopharmaceutiques. Son concept consiste en une triade : outre les conditions de nouvelles approbations et les restrictions d’utilisation, il y avait une volonté de fixer une date de fin pour le glyphosate en Allemagne dès que possible, a annoncé Schulze.

Schulze veut des zones de compensation sans pesticides

Bien que la ressource ne puisse être interdite qu’en 2023 au plus tôt, les agriculteurs allemands ne seront plus autorisés à pulvériser des herbicides à action générale, tels que le glyphosate, à partir de 2020, s’ils laissent également 10% des terres non traitées comme zones de compensation. L’ordonnance sur l’utilisation de produits phytopharmaceutiques devrait être modifiée en conséquence, a annoncé Schulze. Klöckner a déclaré que la nouvelle ordonnance sur l’utilisation de produits phytosanitaires devait être juridiquement sûre. Des discussions intensives auraient lieu.

Le gouvernement de la région bruxelloise a décidé de porter plainte contre la Commission européenne devant la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) pour sa décision de ré-autoriser le glyphosate, le pesticide le plus largement utilisé dans le monde.

L’Agence allemande pour l’environnement : le glyphosate nuit à l’environnement

Le glyphosate détruit toutes les plantes et donc les sources de nourriture et les environnements naturels de nombreuses espèces d’insectes et d’oiseaux, tels que les papillons et les alouettes, a critiqué Maria Krautzberger, présidente de l’Agence allemande de l’environnement (UBA). Ceci est démenti par Bayer. « Malheureusement, le débat sur le glyphosate en Allemagne est déterminé par des intérêts politiques plutôt que par des preuves scientifiques solides », a déclaré au journal ‘Der Tagesspiegel’ Helmut Schramm, directeur général de Bayer CropScience Deutschland.

Sans cette herbicide, la lutte contre les mauvaises herbes serait plus difficile, moins durable et les agriculteurs devraient labourer davantage. Cela endommage la terre et nuit à la biodiversité, a critiqué Schramm. En outre, la perte de glyphosate entraînerait de nouveaux désavantages concurrentiels pour les agriculteurs allemands par rapport à la concurrence européenne et internationale. Le glyphosate était une « ressource sûre, efficace et reconnue pour les agriculteurs afin de sécuriser leurs récoltes », a souligné Schramm. En juin, Bayer a racheté Monsanto, le producteur de glyphosate, et fait actuellement l’objet de nombreuses poursuites aux États-Unis au sujet de prétendus risques de cancer.

Sustainable Pulse - Sustainable Pulse provides the general public with the latest global news on GMOs, Sustainable Food and Sustainable Agriculture from our network of worldwide sources.

Retour au début du document traduit

Traduction, compléments entre […] et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 27/11/2018 - Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Pesticides German Minister for Environment Pushing for End of Glyphosate French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti. http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

---


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 12 / 332513

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site Pesticides   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License