"Lors des traitements des cultures contre les plantes adventices (‘mauvaises herbes’) aux Etats-Unis, l’ajout de glyphosate au dicamba augmente la volatilité des produits, selon des chercheurs" par GMWatch

Traduction et compléments de Jacques Hallard


ISIAS Pesticides

Lors des traitements des cultures contre les plantes adventices (‘mauvaises herbes’) aux Etats-Unis, l’ajout de glyphosate au dicamba augmente la volatilité des produits, selon des chercheurs

L’article d’origine a été publié le 19 juin 2019 par GMWatch sous le titre « Adding glyphosate to dicamba increases volatility, researchers find  » et il est accessible sur ce site : https://www.gmwatch.org/en/news/latest-news/18996-adding-glyphosate-to-dicamba-increases-volatility-researchers-find

spraying glyphosate from a tractor

La matière active à effet herbicide glyphosate est souvent mélangée dans les pulvérisateurs avec un autre désherbant : le dicamba

[Nous suggérons au préalable de prendre connaissance des articles suivants qui ont été postés sur le site ISIAS :

’La résistance de l’amarante de Palmer aux herbicides 2,4-D et dicamba est confirmée dans l’état du Kansas aux Etats-Unis’ par GMWatch - samedi 16 mars 2019 par GM Watch - français

’Les agriculteurs américains du Kentucky sont face à un choix difficile sur l’emploi de l’herbicide dicamba qui est très controversé pour détruire les mauvaises herbes’ par Nicole Erwin - mercredi 28 mars 2018 par Erwin Nicole - français

’OGM Santé Pesticides : En route pour des plantes cultivées génétiquement modifiées tolérantes au Dicamba ?’ par le Professeur Joe Cummins - mercredi 20 juin 2007 par Cummins Professeur Joe - français

’Une autre substance cancérogène probable est sur le point d’entrer en Europe à travers des importations de sojas génétiquement modifiés (OGM) et tolérants à deux herbicides très toxiques’ par GMWATCH- dimanche 15 mai 2016 par GM Watch - français ].

Traduction - De nouvelles recherches suggèrent que la pulvérisation de dicamba à des températures élevées et l’ajout de glyphosate en mélange lors des pulvérisations, pourraient augmenter la volatilité du dicamba, entraînant potentiellement une augmentation des mouvements hors cible des produits et des dommages sur les plantes non tolérantes au dicamba et qui sont cultivées dans les environs.


Le glyphosate est généralement mélangé dans les réservoirs avec du dicamba et certaines plantes cultivées génétiquement modifiées (OGM) ont été conçues pour tolérer ces deux herbicides.

Tom Mueller et Larry Steckel, tous deux professeurs au département de phytotechnie de l’Université du Tennessee aux Etats-Unis, ont examiné les mesures de dicamba à la suite d’une application sur le sol à l’intérieur d’un humidome (Humidificateur de volant pour jouer au badminton) !

Les formulations de dicamba examinées étaient la diglycolamine (Clarity) et la diglycolamine + VaporGrip (XtendiMax). Les deux formulations ont été appliquées en mélange avec du glyphosate (Roundup PowerMax), et XtendiMax a également été appliqué seul. Les applications ont été effectuées sur une plage de températures et surveillées pendant 60 heures. Les chercheurs ont ensuite utilisé des échantillonneurs d’air pour recueillir le dicamba présent dans l’atmosphère de l’humidome.

Selon les résultats de l’étude, comme prévu, davantage de dicamba a été détecté dans l’humidome lorsque la température a augmenté, les gains les plus importants étant obtenus lorsque les températures dépassaient 85°F, soit près de 30°C. Les résultats ont également montré que l’addition de glyphosate aux formulations de dicamba augmentait les concentrations détectables dans l’air dans le dicamba de 3 à 9 fois par rapport au dicamba seul !

’Des détections plus nombreuses de dicamba à des températures plus élevées sont conformes aux conclusions précédentes et sont également en corrélation avec l’augmentation du nombre de plaintes pour des dommages non ciblés causés par le dicamba à la fin du mois de juin et en juillet’, a déclaré Mueller.

Voir l’illustration : effets du dicamba sur le feuillage des pieds de vigne

Effets et dommages du dicamba sur les vignes

’Que le glyphosate contribue à la volatilité du dicamba n’est pas aussi largement accepté, mais nos données montrent que l’addition de glyphosate à une solution de dicamba à pulvériser accroît la détection de dicamba dans l’atmosphère, ce qui indiquerait une volatilisation accrue.’

Selon Mueller, l’explication la plus plausible de la détection accrue du dicamba était que le glyphosate abaissait le pH de la solution, ce qui donnait plus de dicamba sous une forme acide, dont on sait qu’elle augmente la volatilité du dicamba. La volatilité accrue s’accompagne d’un potentiel accru de déplacement de l’herbicide hors cible et des dommages observés sur les plantes non tolérantes (non OGM) au dicamba.

De nombreux produits commerciaux contenant du glyphosate sont actuellement approuvés (autorisés) pour être mélangés avec du dicamba avant les applications par pulvérisation. L’association d’herbicides ayant différents modes d’action est une pratique courante chez les producteurs de plantes cultivées OGM afin de lutter contre un plus large éventail d’espèces de ‘mauvaises herbes’ (devenues résistantes à des herbicides). Cependant, sur la base des recherches de Mueller et Steckel, les experts en ‘mauvaises herbes’ de l’UT découragent l’ajout de glyphosate au produit XtendiMax, ainsi que d’autres formulations à base de dicamba à faible volatilité, Engenia, FeXapan et Tavium.

’Sur la base de ces recherches, nous pensons que le glyphosate dans le mélange dans les réservoirs pourrait expliquer en partie la dérive observée dans les champs au cours de ces trois dernières années’, a déclaré M. Steckel.

La dérive du dicamba est un sujet brûlant dans le monde agricole depuis l’approbation de nouvelles utilisations et de l’extension de cet herbicide en 2017. Les mouvements du dicamba non ciblés, dus à une dérive physique ou à une volatilité accrue, ont été imputés aux dégâts causés sur des millions d’acres de diverses cultures, d’arbres et de plantes ornementales.

Dans le but de réduire le risque de dérive du dicamba par sa volatilisation accrue, plusieurs États ont mis en place des dates limites de pulvérisation du dicamba correspondant aux périodes de l’année où les températures dépassent régulièrement les 30°C. Il n’existe actuellement aucune date limite de pulvérisation dans l’état du Tennessee, bien que les scientifiques de l’Université des États-Unis recommandent de ne pas pulvériser du dicamba - même dans des formulations de dicamba à faible volatilité - lorsque la température dépasse les 30°.

Ces mêmes scientifiques recommandent également de ne pas utiliser du glyphosate en mélange avec du dicamba pour des pulvérisations mixtes.

’Le glyphosate est un herbicide important qui a de nombreuses utilisations. En dépit de l’évolution constante des mauvaises herbes devenues résistantes au glyphosate, les agriculteurs seraient perdus sans l’utilisation du glyphosate, car ce dernier permet toujours un contrôle excellent et économique de nombreuses espèces de plantes nuisibles dans les cultures’, explique Steckel. ’Ces données suggèrent qu’il ne faut tout simplement pas partir d’un mélange dans les pulvérisateurs avec du dicamba.’

Source : Institut d’agriculture de l’Université du Tennessee via Science Daily
https://www.sciencedaily.com/releases/2019/06/190613121029.htm

La nouvelle étude :

Thomas C. Mueller, Lawrence E. Steckel. Dicamba volatility in humidomes as affected by temperature and herbicide treatment. Weed Technology, 2019 ; 1 DOI : 10.1017/wet.2019.36
https://www.cambridge.org/core/journals/weed-technology/article/dicamba-volatility-in-humidomes-as-affected-by-temperature-and-herbicide-treatment/3D51AB38D1E1B75C9D7027A8C29CD6D7

Résultat de recherche d’images pour ’GMWatch logo’

Retour au début de l’article traduit

Traduction avec compléments d’informations et intégration de liens hypertextes : Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 25/06/2019

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Pesticides Adding glyphosate to dicamba increases volatility, researchers find French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

---