"Les rizières fertiles des deux montagnes jumelles de Quan Ba " par Jacques Hallard


ISIAS Création artistique

Les rizières fertiles des deux montagnes jumelles de Quan Ba

The fertile rice fields of the twin mountains - Die fruchtbaren Reisfelder der Zwillingsberge - 泉巴 两座双子山 肥沃的稻田

Jacques Hallard , Ingénieur CNAM, site ISIAS 10/11/2019

C :\Users\Jacques\Downloads\Les deux montagnes jumelles IMG_4578(1).jpg

Essai au pinceau chinois et couleurs par Jacques Hallard, inspiré par le site de Quan Ba – Province Hà Giang – Vietnam. Photo : Adrien Bouroulet.

Retour au début du document

La province vietnamienne de Hà Giang et le site des montagnes jumelles de Quan Ba – Voir la position géographique - Photo des paysages – Province de Ha Giang.

La province de Hà Giang est une privince du Nord du Viêtnam, située dans la région du nord-est. Elle partage une frontière longue de 275 km avec la province du Yunnan, au sud de la Chine.

Hà Giang est une des provinces les plus pauvres du pays à cause de sa topographie montagneuse et du manque de potentiel pour le développement agricole. Cependant, depuis quelques années, la situation économique s’améliore grâce au développement du tourisme.

Hà Giang couvre la superficie de 7884,37 km² et présente une topographie montagneuse. Elle comptait 792 472 habitants (environ vingt ethnies minoritaires).

Hà Giang se compose d’onze unités administratives dont la capitale de la province, également appelée Hà Giang et de dix districts : Bắc Mê, Bắc Quang, Hoàng Su Phì, Mèo Vạc, Yên Minh, Xín Mần, Quang Bình, Quản Bạ, Vị Xuyên et Đồng Văn.

À 46 km au nord de la ville de Ha Giang se trouvent la porte du ciel et les montagnes jumelles Quan Ba rappelant aux seins des femmes. Avec une situation géographique favorable et un climat frais et agréable, ses rizières en terrasses deviennent des sites touristiques attrayants.

Extrait de https://fr.wikipedia.org/wiki/Province_de_H%C3%A0_Giang#Quan_Ba

Les rizières du Nord Vietnam : les endroits à ne pas manquer

Au mois de Mai dans les montagnes du Nord Vietnam, les rizières en terrasse commencent à être mises en eau afin de faire pousser le riz. La période de la récolte s’étendra de mi-août à fin septembre selon les localités. Il y a néanmoins une exception : Pu Luong. Dans cette réserve naturelle, il existe deux récoltes par an – il est possible dès le mois de Mai d’y contempler de superbes paysages. Cet article vous en dit plus sur la production de riz au Vietnam et vous donne des conseils de voyageur pour apprécier au meilleur des moments chaque destination. Et vous, quelle est votre destination favorite ? 

L’importance du riz dans les cultures du Nord Vietnam

Bien que sa part dans l’économie nationale diminue du fait de l’industrialisation et de la modernisation de l’appareil productif, le secteur agricole emploie toujours une très grande partie des travailleurs vietnamiens (aux alentours de 45 %). Et la culture du riz occupe une grande part de ces travailleurs agricoles ! La culture du riz s’est vu confier une véritable
mission nationale depuis les années 70.

Le riz fait office de vitrine pour le Vietnam, en termes économiques et touristiques. Aujourd’hui, le Vietnam est devenu le 3e producteur de riz au monde derrière la l’Inde et la Thailande. Le riz étant la principale production du Vietnam, le volume de production a augmenté selon un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 2,5 % de 2010 à 2014.

Les rizières du Nord Vietnam : les endroits à ne pas manquerhttps://pa-11264.kxcdn.com/wp-conte...Photo

Au mois de mai dans les montagnes du Nord Vietnam, les rizières en terrasse commencent à être mises en eau afin de faire pousser le riz. La période de la récolte s’étendra de mi-août à fin septembre selon les localités. Il y a néanmoins une exception : Pu Luong. Dans cette réserve naturelle, il existe deux récoltes par an – il est possible dès le mois de Mai d’y contempler de superbes paysages. Cet article vous en dit plus sur la production de riz au Vietnam et vous donne des conseils de voyageur pour apprécier au meilleur des moments chaque destination.

L’importance du riz dans les cultures du Nord Vietnam - Bien que sa part dans l’économie nationale diminue du fait de l’industrialisation et de la modernisation de l’appareil productif, le secteur agricole emploie toujours une très grande partie des travailleurs vietnamiens (aux alentours de 45 %). Et la culture du riz occupe une grande part de ces travailleurs agricoles ! La culture du riz s’est vu confier une véritable mission nationale depuis les années 70.

Le riz fait office de vitrine pour le Vietnam, en termes économiques et touristiques. Aujourd’hui, le Vietnam est devenu le 3e producteur de riz au monde derrière la l’Inde et la Thailande. Le riz étant la principale production du Vietnam, le volume de production a augmenté selon un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 2,5 % de 2010 à 2014.

Les techniques rizicoles dans le Nord Vietnam Photo

Si la majeure partie de la production de riz provient du Delta du Mékong (45 %) surnommé à juste titre le « grenier à riz du Vietnam », les populations du Nord Vietnam produisent également du riz, et même en région montagneuse. Dans ces régions difficiles, les ethnies minoritaires ont créé des techniques innovantes permettant de cultiver le riz sur des champs en terrasses. Ces techniques consistent à construire une série de marches à flanc de montagne qui permet d’obtenir des surfaces planes. C’est un travail très difficile qui sculpte peu à peu des vallées entières en escaliers géants.

Les agriculteurs locaux ont dû, pour ce faire, développer des canaux de distribution d’eau sophistiqués dans le but de faire face à la topographie spécifique à l’altitude élevée : des tuyaux en bambou ont été utilisés pour puiser et amener l’eau de la montagne. Ce sont sans doute les cultures les plus spectaculaires et les plus photogéniques du Vietnam et nous vous conseillons de ne pas manquer d’en avoir un aperçu !

Rizières en terrasse dans les environs de Sapa, Vietnam - Photo

Les saisons : quand visiter les rizières ? Nous pouvons diviser les saisons de riz en trois périodes :

# Saison d’eau : aux mois d’avril et de mai, les rizières sont inondées pour permettre ensuite le repiquage des plants élaborés en pépinière ;

# Saison verte : aux mois de juin et juillet, c’est l’heure du repiquage, le jeune riz va alors mûrir pendant plusieurs semaines. Au début, le riz est vert avant de jaunir petit à petit :

# Saison de la récolte : de la mi-août à début octobre (selon les endroits), c’est la saison de la récolte. C’est la saison préférée des photographes : en plus de voir de superbes paysages aux dégradés de couleurs impressionnants, c’est à ce moment que l’on peut voir le plus grand nombre de vietnamiens travailler dans les champs

Plusieurs endroits au Nord Vietnam ont notre coup de cœur pour découvrir les rizières au moment de la récolte. On ne vous dit peut-être pas de les visiter tous, mais ne pas y aller du tout serait une grave erreur !

Source : https://parfumdautomne.fr/la-recolte-du-riz-endroits-a-ne-pas-manquer/

Les alentours de Sapa dans la Province de Lao Cai

Sapa est une ville située dans la Province de Lao Cai, à la frontière chinoise, au Nord Vietnam. Elle fut aménagée en premier par les autorités coloniales françaises au début du 20ème siècle pour permettre aux agents français en poste au Vietnam de s’aérer durant les grandes chaleurs de l’été tropical. Après les grosses chaleurs de l’été, vous apprécierez la fraîcheur de Sapa tout en admirant de superbes paysages !

À Sapa, nos guides vous emmèneront découvrir notamment la vallée de Muong Hoa puis vous continuerez vers le village de Ta Van. Le meilleur moyen de profiter de ces paysages, c’est bien sûr de les découvrir en randonnant, à votre rythme et avec un guide connaisseur de la région ! Il n’y a qu’une seule récolte de riz à Sapa, de la fin août à la mi-septembre.

Photo Villageois dans les environs de Sapa récoltant le riz de manière non mécanisée, Vietnam. Crédit photo : Mathieu Arnaudet

Découvrez notre circuit complet pour découvrir les rizières de Sapa et d’ailleurs !.

Le district de Mu Cang Chai dans la Province de Yen Bai

Le district de Mu Cang Chai est situé dans la Province de Yen Bai, à environ 300 kilomètres de Hanoi. Peu connu, comparé à Sapa, Mu Cang Chai offre pourtant des paysages à couper le souffle que nous vous conseillons de ne pas manquer ! Vous pourrez déjà apprécier des paysages incroyables entre la ville de Nghia Lo et le district de Mu Cang Chai, cette portion de route étant appelée la « route des photographes ». Vous ferez ensuite un arrêt dans la superbe vallée de Tu Le. Durant votre séjour, vous partirez en randonnée hors des sentiers battus, aidés en cela par nos guides francophones connaissant le district comme leur poche ! C’est notre coup de cœur et nous ne pouvons que vous conseiller d’y aller ! Les rizières y arrivent à maturité à partir de la mi-août !

Le district de Hoang Su Phi dans la Province de Ha Giang - Photo : rizières prêtes à être récoltées dans le district de Hoang Su Phi, Ha Giang, Vietnam

Ha Giang est le nom de la Province située à l’extrémité Nord du Vietnam. Longtemps restée peu visitée, la région s’ouvre peu à peu au tourisme et laisse entrevoir ses fabuleux paysages ! De plus en plus connue pour ses paysages karstiques au nord-est, la Province abrite également de superbes rizières en terrasses. Pour les trouver, il faut aller du côté du district de Hoang Su Phi au sud-ouest de la Province, a environ 100 kilomètres de la ville de Ha Giang (chef lieu de la Province portant le même nom). Le district couvre plusieurs communes et nous vous ferons découvrir les paysages à pied à travers des randonnées et des nuits chez l’habitant. Vous rencontrerez ainsi certaines ethnies de la région, pas les plus connues, comme les La Chí, Dao et Nùng.

Venir à Hoang Su Phi c’est aussi soutenir le tourisme communautaire qui s’est développé ces dernières années. Nous travaillons à leurs côtés ce qui garantit un service de qualité au profit des populations locales. Découvrez notre circuit allant à la rencontre des ethnies vivant dans le district de Hoang Su Phi.

Sources : http://www.voyagesdecouvertes.fr/visite-hoang-su-phi-dans-la-province-de-ha-giang-au-vietnam/ et https://parfumdautomne.fr/la-recolte-du-riz-endroits-a-ne-pas-manquer/

La Réserve Naturelle de Pu Luong dans la Province de Thanh Hoa - Photo  : rizières dans la réserve de Pu Luong, Vietnam. Découvrez notre circuit incluant Mai Chau et la réserve naturelle de Pu Luong.

Destination « hors des sentiers battus » et première étape idéale au départ d’Hanoi, Pu Luong se trouve être un havre de paix naturel. Située dans une région où vit la minorité Thai, dans les districts de Quan Hoa et Ba Thuoc de la province de Thanh Hoa, à 180 km d’Hanoi, Pu Luong est une réserve naturelle qui a presque tout à vous offrir ! Vous pourrez en effet randonner au milieu d’un décor naturel grandiose : collines boisées, karsts de calcaire, rivières, cascades intactes et rizières en terrasses. Vous serez logés dans un petit paradis de verdure et nous vous ferons découvrir les environs à travers des parcours de randonnées faciles.

Contrairement aux destinations précédentes, montagneuses, Pu Luong connaît deux récoltes dans l’année. La première se déroule de la mi-juin jusque début juillet. Par conséquent, la deuxième arrive plus tard que pour les autres destinations puisqu’il faut attendre la mi-octobre (jusqu’à mi-novembre) pour voir le riz à maturité.

La réserve naturelle de Pu Luong est située à 130 km au nord-ouest de la ville de Thanh Hoa et à environ 150 km de Hanoi. Cette région est une destination idéale pour tous ceux qui aime le voyage hors de masse. Ici, vous aurez l’occasion de découvrir le paysage et la vie des habitants en marchant une nature encore bien préservée et avec l’expérience de dormir chez l’habitant.

Localisation et caractéristiques de la réserve naturelle de Pu Luong Photo 

La réserve naturelle de Pu Luong a été créée en 1999 et couvre une superficie de 17 662 hectares, dont 13 320 hectares de zone de protection stricte et 4 343 hectares de sous-division de réhabilitation écologique. Pu Luong est le nom du groupe ethnique thaïlandais qui signifie la plus haute montagne de la région. Considéré comme une réserve naturelle précieuse pour la science, la socio-économie et l’écotourisme, les forêts de la région de Pu Luong jouent un rôle important dans la protection du bassin versant de la rivière Ma dans la province de Thanh Hoa

La réserve naturelle de Pu Luong est à 25 km du parc national de Cuc Phuong, qui est relié à la queue du parc national de Cuc Phuong avec deux rangées de montagnes calcaires grises parallèles. Au milieu se trouvent les vallées de riz. Au nord et au nord-est de l’aire de conservation de Pu Luong, les districts de Mai Chau, Tan Lac et Lac Son de la province de Hoa Binh. La rivière Ma s’étend de l’ouest au sud, du point de frontière du district de Quan Hoa au district de Mai Chau (province de Hoa Binh) en passant par la ville de Quan Hoa, près de la ville de Canh Nang (Ba Thuoc).

La faune et la flore

La forêt primaire de la réserve naturelle de Pu Luong est une forêt tropicale fermée saisonnière à feuilles persistantes. Les cinq principaux sous-types de forêts résultent de la diversité d’altitude et des niveaux de substrat :

  • forêt de feuillus de plaine dans les montagnes calcaires (60 à 700 m)
  •  forêt de feuillus des basses terres sur schiste, grès et argile (60-1 000 m) ;
  • large forêt feuillue de pied de montagne calcaire (700–950 m) ;
  • Forêt de conifères de montagne calcaire (700–850 m)
  • forêt de feuillus de Bazan (1 000 – 1 650 m).
    Photo - Situé non loin du parc national de Cuc Phuong et de Pu Luong, la flore et la faune sont très similaires à celles de Cuc Phuong. Au sujet de la faune vertébrée, un rapport indique un total de 84 espèces de mammifères (dont 24 espèces de chauves-souris), 162 espèces d’oiseaux, 55 espèces de poissons, 28 espèces de reptiles et 13 espèces d’amphibiens. La faune d’insectes de Pu Luong compte au moins 158 espèces de papillons et 96 mollusques terrestres, dont 12 espèces de mollusques peuvent être endémiques de la région.

Quel est le meilleur moment pour visiter Pu Luong ?

Nous recommande toujours aux gens de venir en Asie du Sud-Est pendant la saison verte. Le temps est agréable, il y a beaucoup moins de touristes dans les environs et, mieux encore, le paysage est luxuriant et vert. Il est bien de visiter Pu Luong au début du mois d’avril car les conditions étaient idéales (nuits fraîches, soleil et rizières de couleur vert fluo). La deuxième meilleure période pour visiter serait la saison des récoltes, lorsque les rizières virent au jaune et à l’or.

Photo - A savoir qu’il y a deux récoltes par an : une au mois de juin et une autre fin septembre-début octobre. Même si le riz a été récolté, les paysages restent tout de même admirables et les mois d’octobre et novembre sont une bonne période pour découvrir la réserve. Le soleil est généralement présent, les températures sont agréables et les paysans débarrassés de leur moisson sont plus disponibles.

Les incroyables roues hydrauliques de Pu Luong

Les roues à aubes en bambou qui jalonnent le paysage font partie du charme de Pu Luong. Le riz cultivé dans ces régions doit être submergé pour prospérer (contrairement au riz de montagne, qui peut être cultivé dans des rizières sèches), qui nécessite un volume d’eau important. Construites par des membres des groupes ethniques Thai et Muong, les roues captent l’eau des ruisseaux de basse altitude pour alimenter les vastes cultures de riz. Ils sont particulièrement utiles pendant la saison sèche et les périodes de sécheresse lorsque le niveau de l’eau est bas.

Photo - Vous pouvez trouver les roues hydrauliques assis tout au long des ruisseaux rocheux qui traversent Pu Luong. Lorsque vous les voyez de près, vous réalisez à quel point les roues hydrauliques sont simples mais efficaces. La roue tourne d’elle-même lentement, propulsée par le courant. Des longueurs de tuyaux en bambou recueillent de petites quantités d’eau et une fois au sommet, distribuez-les dans un tube en bambou.

Voir les possibilités d’activités et d’accueil sur ce site : https://son-travel-asia.com/incontournables/reserve-naturelle-de-pu-luong.html

Les défis de la riziculture

Le riz joue un rôle indispensable dans la société vietnamienne : pour son économie, sa cuisine et l’emploi des populations. L’augmentation de son rendement a donc été une des priorités du Parti durant les dernières décennies, ce qui a nécessité l’emploi massif d’intrants chimiques… et un travail toujours plus harassant de la part des agriculteurs.

Certaines régions du Delta du Mékong produisent aujourd’hui jusqu’à 3 récoltes par an ! Cette course effrénée au rendement, outre le fait qu’elle demande beaucoup aux agriculteurs, diminue la qualité du riz lui-même. Nombreux sont les vietnamiens à préférer acheter du riz des pays voisins plutôt que leur propre riz ! Les experts insistent sur le besoin de diversification de la production. Un riz de meilleure qualité serait vendu plus cher sur les marchés internationaux.

Article et Crédit photos : Mathieu Arnaudet

Retour au début du document

Auteur : Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 10/11/2019

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Création artistique Les rizières fertiles des deux montagnes jumelles.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

http://yonnelautre.fr/local/cache-v...

— -

n Ba 泉巴

es Rizières fertiles des deux montagnes jumelles 两座双山的肥沃稻田

泉巴河江的双山

两座双山的肥沃稻田

稻田 les rizières

两+

座双山的肥沃 La fertilité de deux doubles montagnes

les Rizières des deux montagnes jumelles 两座双山的稻田

deux montagnes 两座山

jumelles 远镜

les Rizières 稻田

deux montagnes jumelles 座双山的肥沃

les Rizières fertiles 肥沃的稻田

les Rizières 稻田

fertiles 沃

les rizières fertiles des deux montagnes jumelles

Les montagnes jumelles de Quan Ba Ha Giang 泉巴河江的双山

Quan Ba 泉巴

La province vietnamienne de Hà Giang et le site des montagnes jumelles de Quan Ba

https://upload.wikimedia.org/wikipe...

Cet article est une ébauche concernant le Viêt Nam.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Province de Hà Giang

Province de Hà Giang

Administration
Pays

Drapeau de la République socialiste du Viêt NamViêt Nam

Capitale Hà Giang
Région Nord-est
ISO 3166-2 VN-03
Code d’appel 219
Démographie
Population 758 000 hab. (20121)
Densité 96 hab./km2
Géographie
Superficie 791 490 ha = 7 914,9 km2
Liens
Site web Site officiel [archive]
modifier 

Consultez la documentation du modèle

https://upload.wikimedia.org/wikipe...

Province de Ha Giang.

La province de Hà Giang est une privince du Nord du Viêtnam, située dans la région du nord-est. Elle partage une frontière longue de 275 km avec la province du Yunnan, au sud de la Chine.

Hà Giang est une des provinces les plus pauvres du pays à cause de sa topographie montagneuse et du manque de potentiel pour le développement agricole. Cependant, depuis quelques années, la situation économique s’améliore grâce au développement du tourisme.

Hà Giang couvre la superficie de 7884,37 km² et présente une topographie montagneuse. Elle comptait 792 472 habitants (environ vingt ethnies minoritaires).

Hà Giang se compose d’onze unités administratives dont la capitale de la province, également appelée Hà Giang et de dix districts : Bắc Mê, Bắc Quang, Hoàng Su Phì, Mèo Vạc, Yên Minh, Xín Mần, Quang Bình, Quản Bạ, Vị Xuyên et Đồng Văn.

À 46 km au nord de la ville de Ha Giang se trouvent la porte du ciel et les montagnes jumelles Quan Ba rappelant aux seins des femmes. Avec une situation géographique favorable et un climat frais et agréable, ses rizières en terrasses deviennent des sites touristiques attrayants.

Extrait de https://fr.wikipedia.org/wiki/Province_de_H%C3%A0_Giang#Quan_Ba

Les rizières du Nord Vietnam : les endroits à ne pas manquer

 

Au mois de Mai dans les montagnes du Nord Vietnam, les rizières en terrasse commencent à être mises en eau afin de faire pousser le riz. La période de la récolte s’étendra de mi-août à fin septembre selon les localités. Il y a néanmoins une exception : Pu Luong. Dans cette réserve naturelle, il existe deux récoltes par an – il est possible dès le mois de Mai d’y contempler de superbes paysages. Cet article vous en dit plus sur la production de riz au Vietnam et vous donne des conseils de voyageur pour apprécier au meilleur des moments chaque destination.

Et vous, quelle est votre destination favorite ? 

L’importance du riz dans les cultures du Nord Vietnam

Bien que sa part dans l’économie nationale diminue du fait de l’industrialisation et de la modernisation de l’appareil productif, le secteur agricole emploie toujours une très grande partie des travailleurs vietnamiens (aux alentours de 45 %). Et la culture du riz occupe une grande part de ces travailleurs agricoles ! La culture du riz s’est vu confier une véritable mission nationale depuis les années 70.

Le riz fait office de vitrine pour le Vietnam, en termes économiques et touristiques. Aujourd’hui, le Vietnam est devenu le 3e producteur de riz au monde derrière la l’Inde et la Thailande. Le riz étant la principale production du Vietnam, le volume de production a augmenté selon un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 2,5 % de 2010 à 2014.

 

Les techniques rizicoles dans le Nord Vietnam

Si la majeure partie de la production de riz provient du Delta du Mekong (45 %) surnommé à juste titre le « grenier à riz du Vietnam », les populations du Nord Vietnam produisent également du riz, et même en région montagneuse. Dans ces régions difficiles, les ethnies minoritaires ont créé des techniques innovantes permettant de cultiver le riz sur des champs en terrasses. Ces techniques consistent à construire une série de marches à flanc de montagne qui permet d’obtenir des surfaces planes. C’est un travail très difficile qui sculpte peu à peu des vallées entières en escaliers géants.

Les agriculteurs locaux ont dû, pour ce faire, développer des canaux de distribution d’eau sophistiqués dans le but de faire face à la topographie spécifique à l’altitude élevée : des tuyaux en bambou ont été utilisés pour puiser et amener l’eau de la montagne.

Ce sont sans doute les cultures les plus spectaculaires et les plus photogéniques du Vietnam et nous vous conseillons de ne pas manquer d’en avoir un aperçu !

Rizières en terrasse dans les environs de Sapa, Vietnam

Rizières en terrasse dans les environs de Sapa, Vietnam

 

Les saisons : quand visiter les rizières

Nous pouvons diviser les saisons de riz en trois :

# Saison d’eau : aux mois d’avril et de mai, les rizières sont inondées pour permettre ensuite le repiquage des plants élaborés en pépinière ;

# Saison verte : aux mois de juin et juillet, c’est l’heure du repiquage, le jeune riz va alors mûrir pendant plusieurs semaines. Au début, le riz est vert avant de jaunir petit a petit ;

# Saison de la récolte : de la mi-août à début octobre (selon les endroits), c’est la saison de la récolte. C’est la saison préférée des photographes : en plus de voir de superbes paysages aux dégradés de couleurs impressionnants, c’est à ce moment que l’on peut voir le plus grand nombre de vietnamiens travailler dans les champs

La saison de la récolte approche a grands pas, nous vous disons où et quand aller visiter les rizières à ce moment-là !

 

La récolte : les endroits à ne pas manquer pour voir les plus belles rizières du Vietnam

Plusieurs endroits au Nord Vietnam ont notre coup de cœur pour découvrir les rizières au moment de la récolte. On ne vous dit peut-être pas de les visiter tous, mais ne pas y aller du tout serait une grave erreur !

 

Les alentours de Sapa dans la Province de Lao Cai

Sapa est une ville située dans la Province de Lao Cai, à la frontière chinoise, au Nord Vietnam. Elle fut aménagée en premier par les autorités coloniales françaises au début du 20e siècle pour permettre aux agents français en poste au Vietnam de s’aérer durant les grandes chaleurs de l’été tropical. Après les grosses chaleurs de l’été, vous apprécierez le frais de Sapa tout en admirant de superbes paysages !

À Sapa, nos guides vous emmèneront découvrir notamment la vallée de Muong Hoa puis vous continuerez vers le village de Ta Van. Le meilleur moyen de profiter de ces paysages, c’est bien sûr de les découvrir en randonnant, à votre rythme et avec un guide connaisseur de la région !

Il n’y a qu’une seule récolte à Sapa, de la fin août à la mi-septembre.

Villageois dans les environs de Sapa récoltant le riz de manière non mécanisée, Vietnam

Villageois dans les environs de Sapa récoltant le riz de manière non mécanisée, Vietnam

 

Découvrez notre circuit complet pour découvrir les rizières de Sapa et d’ailleurs !.

 

Le district de Mu Cang Chai dans la Province de Yen Bai

Le district de Mu Cang Chai est situé dans la Province de Yen Bai, à environ 300 kilomètres de Hanoi. Peu connu, comparé à Sapa, Mu Cang Chai offre pourtant des paysages à couper le souffle que nous vous conseillons de ne pas manquer ! Vous pourrez déjà apprécier des paysages incroyables entre la ville de Nghia Lo et le district de Mu Cang Chai, cette portion de route étant appelée la « route des photographes ». Vous ferez ensuite un arrêt dans la superbe vallée de Tu Le. Durant votre séjour, vous partirez en randonnée hors des sentiers battus, aidés en cela par nos guides francophones connaissant le district comme sa poche ! C’est notre coup de cœur et nous ne pouvons que vous conseiller d’y aller !

Les rizières y arrivent à maturité à partir de la mi-août !

Paysages spectaculaires dans le district de Mu Cang Chai, Vietnam

Paysages spectaculaires dans le district de Mu Cang Chai, Vietnam

 

Découvrez notre circuit vous emmenant à Nghia Lo et à Mu Cang Chai.

 

Le district de Hoang Su Phi dans la Province de Ha Giang

Ha Giang est le nom de la Province située à l’extrémité Nord du Vietnam. Longtemps restée peu visitée, la région s’ouvre peu à peu au tourisme et laisse entrevoir ses fabuleux paysages ! De plus en plus connue pour ses paysages karstiques au nord-est, la Province abrite également de superbes rizières en terrasses. Pour les trouver, il faut aller du côté du district de Hoang Su Phi au sud-ouest de la Province, a environ 100 kilomètres de la ville de Ha Giang (chef lieu de la Province portant le même nom). Le district couvre plusieurs communes et nous vous ferons découvrir les paysages à pied à travers des randonnées et des nuits chez l’habitant. Vous rencontrerez ainsi certaines ethnies de la région, pas les plus connues, comme les La Chí, Dao et Nùng.

Venir à Hoang Su Phi c’est aussi soutenir le tourisme communautaire qui s’est développé ces dernières années. Nous travaillons à leurs côtés ce qui garantit un service de qualité au profit des populations locales.

Rizières prêtes à être récoltées dans le district de Hoang Su Phi, Ha Giang, Vietnam

Rizières prêtes à être récoltées dans le district de Hoang Su Phi, Ha Giang, Vietnam

 

Découvrez notre circuit allant à la rencontre des ethnies vivant dans le district de Hoang Su Phi.

 

La Réserve Naturelle de Pu Luong dans la Province de Thanh Hoa

Destination « hors des sentiers battus » et première étape idéale au départ d’Hanoi, Pu Luong se trouve être un havre de paix naturel. Située dans une région où vit la minorité Thai, dans les districts de Quan Hoa et Ba Thuoc de la province de Thanh Hoa, à 180 km d’Hanoi, Pu Luong est une réserve naturelle qui a presque tout à vous offrir ! Vous pourrez en effet randonner au milieu d’un décor naturel grandiose : collines boisées, karsts de calcaire, rivières, cascades intactes et rizières en terrasses.

Vous serez logés dans un petit paradis de verdure et nous vous ferons découvrir les environs à travers des parcours de randonnées doux.

Contrairement aux destinations précédentes, montagneuses, Pu Luong connaît 2 récoltes dans l’année. La première se déroule de la mi-juin jusque début juillet. Par conséquent, la deuxième arrive plus tard que pour les autres destinations puisqu’il faut attendre la mi-octobre (jusqu’à mi-novembre) pour revoir le riz à maturité.

Rizières dans la réserve de Pu Luong, Vietnam

Rizières dans la réserve de Pu Luong, Vietnam

 

Découvrez notre circuit incluant Mai Chau et la réserve naturelle de Pu Luong.

 

Les défis de la riziculture

Le riz a un rôle indispensable dans la société vietnamienne : pour son économie, sa cuisine et l’emploi des populations. L’augmentation de son rendement a donc été une des priorités du Parti durant les dernières décennies, ce qui a nécessité l’emploi massif d’intrants chimiques… et un travail toujours plus harassant de la part des agriculteurs.

Certaines régions du Delta du Mékong produisent aujourd’hui jusqu’à 3 récoltes par an ! Cette course effrénée au rendement, outre le fait qu’elle demande beaucoup aux agriculteurs, diminue la qualité du riz lui-même. Nombreux sont les vietnamiens à préférer acheter du riz des pays voisins plutôt que leur propre riz ! Les experts insistent sur le besoin de diversification de la production. Un riz de meilleure qualité serait vendu plus cher sur les marchés internationaux.

 

Article et Crédit photos : Mathieu Arnaudet

 

Nos circuits pour découvrir les plus belles rizières du Vietnam :

 

Montagnes de Ha Giang, Vietnam

La route spectaculaire de la Province de Ha Giang

Un circuit hors des sentiers battus pour découvrir les secrets de la province de Ha Giang et ses montagnes. Cinq jours à visiter le parc géologique et les vallées.

Rivière à Pu Luong, Vietnam

Vallée de Mai Chau et Réserve Naturelle de Pu Luong

À seulement quelques heures de Hanoï, profitez des plus belles vallées vietnamiennes avec ce circuit court.

Paysage de Mai Chau, Vietnam

La Vallée de Mai Chau et les Baies d’Halong

Profitez des plus belles choses que le Nord Vietnam a à offrir sans parcourir de très longues distances !

Rizières en terrasse de Mu Cang Chai, Vietnam

Sapa et les rizières en terrasses du Nord Vietnam

Un séjour pour celles et ceux qui veulent ramener les plus belles images du Nord Vietnam !

Montagnes de Ha Giang, Vietnam

La route spectaculaire de la Province de Ha Giang

Un circuit hors des sentiers battus pour découvrir les secrets de la province de Ha Giang et ses montagnes. Cinq jours à visiter le parc géologique et les vallées.

Rivière à Pu Luong, Vietnam

Vallée de Mai Chau et Réserve Naturelle de Pu Luong

À seulement quelques heures de Hanoï, profitez des plus belles vallées vietnamiennes avec ce circuit court.

Paysage de Mai Chau, Vietnam

La Vallée de Mai Chau et les Baies d’Halong

Profitez des plus belles choses que le Nord Vietnam a à offrir sans parcourir de très longues distances !

Rizières en terrasse de Mu Cang Chai, Vietnam

Sapa et les rizières en terrasses du Nord Vietnam

Un séjour pour celles et ceux qui veulent ramener les plus belles images du Nord Vietnam !

Montagnes de Ha Giang, Vietnam

La route spectaculaire de la Province de Ha Giang

Un circuit hors des sentiers battus pour découvrir les secrets de la province de Ha Giang et ses montagnes. Cinq jours à visiter le parc géologique et les vallées.

Rivière à Pu Luong, Vietnam

Vallée de Mai Chau et Réserve Naturelle de Pu Luong

À seulement quelques heures de Hanoï, profitez des plus belles vallées vietnamiennes avec ce circuit court.