ISIAS

"L’agro-écologie pour concilier la nature avec nos besoins actuels et futurs", par Jacques Hallard

vendredi 28 août 2015 par Hallard Jacques

ISIAS Agriculture Alimentation Santé
’L’agro-écologie pour concilier la nature avec nos besoins actuels et futurs’
Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM – Site ISIAS – 28 août 2015

La fourniture aux consommateurs d’une alimentation suffisante, équilibrée et saine est l’une des solutions évidentes pour garantir une bonne santé publique. D’autres modes de rapport à la nature et de judicieuses techniques alternatives de productions agricoles, alimentaires, mais aussi de génération d’énergie délocalisée, sont possibles et indispensables pour répondre à l’attente des populations actuelles et pour ne pas hypothéquer la satisfaction des besoins des générations futures dans un monde viable, vivable, équitable et solidaire.

Conférence et atelier de Jacques HALLARD, Ing. CNAM, le dimanche 06 septembre 2015 à 14h00, au Salon ‘Bien-être Nature Tourisme’ 4ème édition 2015 dans le cadre du Parc Gautier à l’Isle-sur-la-Sorgue 84 Vaucluse France

Rendez-vous à la ‘Yourte Harmonie’.au {{}}Parc Gautier de l’Isle-sur-la-Sorgue 84.

Après la conférence, un temps de 30 à 45 minutes sera réservé pour des entretiens et échanges avec questions – réponses : il sera par exemple possible de revenir plus en détails sur la satisfaction de nos besoins essentiels, d’une part, et de préciser les pratiques et les technologies agro-écologiques qui sont d’ores et déjà disponibles à travers le monde et qui peuvent être adoptées et adaptées localement et en tous lieux.

Aperçu du contenu


Sommaire

1. Bien-être et bonne santé : un besoin satisfait par le « bien manger »
2. Réintroduire aussi l’agriculture dans les zones périurbaines
3. Les élus ruraux doivent innover dans la gestion de leurs territoires
4. L’agriculture est partie prenante de l’économie circulaire
5. Des ‘déchets’ convertis en ressources énergétiques et fertilisants
6. L’agro-écologie s’inscrit dans la durabilité et le "développement durable"
7. Un défi de santé publique et de protection de l’environnement

L’état de bien-être individuel et social est basé principalement sur la satisfaction de nos besoins essentiels. Voir un petit texte introductif dans l’article ISIAS L’Isle sur la Sorgue : la Venise du Comtat, entre Avignon et Luberon -Salon Bien-être Nature Tourisme : 4ème édition 20154, 5- 6 Septembre 2015 au Parc Gautier à L’Isle-sur-la-Sorgue Vaucluse 84. Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article400

Les pratiques et systèmes agricoles se réfèrent maintenant e plus en plus à l’agro-écologie, qui élargit le champ des méthodes et techniques de l’agriculture biologique. Lorsque l’on pense à l’agriculture, on pense tout d’abord aux espaces ruraux. Mais dans le cadre de l’aménagement des agglomérations, et compte tenu des grandes concentrations urbaines, il est également important de considérer les politiques territoriales qui visent à concevoir où à restaurer (dans le cas de ceintures vertes encore à l’abri de l’urbanisation) une agriculture périurbaine, aussi proche que possible des lieux de consommation des denrées alimentaires à haute valeur ajoutée et avec des circuits d’approvisionnements locaux si possible courts. Retour au sommaire


  • Réintroduire aussi l’agriculture dans les zones périurbaines
    Voir nos articles portant sur l’Agriculture urbaine et périurbaine révisée pour l’aménagement dans les agglomérations et à leur périphérie, à partir des sites suivants :

1. Des préoccupations anciennes qui reviennent sur le devant de la scène : voir sur le site http://www.isias.lautre.net/spip.ph...
2. Définitions et contenus de l’agriculture urbaine et périurbaine : voir sur le site http://www.isias.lautre.net/spip.ph...
3. Un modèle d’agriculture verticale pour les mégapoles/mégalopoles ? : voir sur le site http://www.isias.lautre.net/spip.ph...
4. Les fondamentaux combinant l’agriculture et l’urbanisme en France : voir sur le site http://www.isias.lautre.net/spip.ph...
5. Les initiatives des associations et des chambres consulaires en périurbain http://www.isias.lautre.net/spip.php?article375

Les élus locaux des diverses collectivités territoriales ont un rôle capital à jouer pour relever les défis de tous ordres qui se présentent à eux et aux populations dont ils ont la charge de gestion et d’orientation. En particulier, il y a souvent, et en de nombreux territoires, une nécessité de révision de la gouvernance locale pour gérer autrement le développement économique dans les milieux ruraux. Retour au sommaire


  • Les élus ruraux doivent innover dans la gestion de leurs territoires
    Des propositions et suggestions sont à prendre en compte et généralisées en tous lieux pour le maintien de la fertilité et de la productivité des sols cultivés, d’une part, et pour contribuer efficacement et le plus rapidement possible à la limitation du réchauffement planétaire et du changement climatique, d’autre part. Des plans d’actions sont nécessaires pour s’orienter vers une transition énergétique démocratiquement énoncée, acceptée par les partenaires sociaux et volontairement mise en place avec la participation des citoyens, des populations et de leurs associations représentatives, ainsi qu’avec les opérateurs économiques locaux dans les différents secteurs d’activités et les institutions et agences officielles, aussi bien gouvernementales qu’internationales.

Voir nos contributions suivantes résumées à l’intention des responsables territoriaux :

En particulier, en prenant en compte simultanément les productions agricoles et les questions énergétiques, ces orientations et ces actions sont à mener notamment dans le cadre d’une nouvelle économie circulaire, plus verte et durable, qui ouvre de nouveaux champs d’applications pour le monde agricole. Retour au sommaire


  • L’agriculture est partie prenante dans l’économie circulaire
    Il convient de passer sans hésitation au recyclage maximum des ‘déchets’ constitués de matières organiques qui peuvent être converties en une précieuse ressource d’éléments fertilisants pour l’agriculture, d’une part, et en une source d’anergie vraiment renouvelable, exploitée à partir de la biomasse issue de la photosynthèse, d’autre part.

Sélection d’accès à des articles traitant de l’économie circulaire, notamment en relation avec l’agriculture durable et les énergies renouvelables :

’Survivre au réchauffement planétaire avec des systèmes alimentaires et énergétiques relocalisés dans l’économie circulaire de la nature’ par le Dr Mae-Wan Ho ; samedi 26 octobre 2013 par Ho Dr Mae-Wan - français

’L’économie circulaire à la mode à Davos’ par le Dr Mae-Wan Ho ; lundi 11 mars 2013 par Ho Dr Mae-Wan - français

’L’économie circulaire, en circuit fermé, ‘Cradle to Cradle’, et la nouvelle ‘Naturophilie’’ par le Dr. Mae-Wan Ho ;lundi 10 janvier 2011 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Une agriculture durable est essentielle pour une économie circulaire et écologique’ par le Dr. Mae-Wan Ho ; mercredi 1er décembre 2010 par Ho Dr Mae-Wan - français

’L’écologisation de la Chine : L’agriculture durable, les énergies vertes et l’économie circulaire’ par le Dr. Mae-Wan Ho ; mercredi 31 mars 2010 par Ho Dr Mae-Wan - français

’L’atténuation des changements climatiques est possible grâce à l’agriculture biologique et à la relocalisation des productions alimentaires’ par Dr.Mae-Wan Ho & Lim Li Ching, jeudi 31 janvier 2008 par Ho Dr Mae-Wan, Ching Lim Li - français Retour au sommaire

Les matières organiques constituées par les ‘déchets’ ou rejets des activités agricoles, en particulier l’élevage des animaux, ainsi que certains sous-produits et résidus de l’industrie agro-alimentaire, sont une source de matières utilisable pour la production de biogaz à travers la généralisation locale des équipements nécessaire à une fermentation anaérobie parfaitement contrôlée. Cette technologie donne la possibilité de fournir deux types d’énergies renouvelables à la sortie du processus de digestion en anaérobiose : soit, après purification et compression, un carburant pour faire fonctionner des moteurs thermiques, soit de générer par le procédé de cogénération à la fois de l’électricité et de la chaleur utilisable pour réchauffer des locaux divers situés à un faible distance..

Sélection d’accès à des articles de l’ISIS et d’ISIAS et traitant de la génération de biogaz dans des fermes :

’Biogaz : les petits digesteurs anaérobies sont financés dans les fermes en Angleterre’ par la Dr Mae Wan Ho, lundi 3 août 2015 par Ho Dr Mae-Wan - français

’La production de biogaz à la ferme se développe à travers l’Europe, mais aussi en France, notamment dans la Région Poitou-Charentes’ par Jacques Hallard, mercredi 5 août 2015 par Hallard Jacques - français

’Maison solaire, croissance verte et technologie du biogaz en milieu rural sont soutenues en Région Poitou-Charentes’ par Jacques Hallard, mardi 4 août 2015 par Hallard Jacques - français

’Une installation de biogaz pour les petits exploitants agricoles en Ethiopie’ par Sue Edwards, samedi 7 janvier 2012 par Edwards Sue - français

’Le biogaz dans la ‘nouvelle campagne socialiste’ en milieu rural en Chine’ par le Dr. Mae-Wan Ho, mercredi 17 novembre 2010 par Ho Dr Mae-Wan - français

’Energie - Le biogaz est une aubaine pour le développement du tiers monde’ par le Docteur Mae-Wan Ho, vendredi 24 juin 2005 par Ho Dr Mae-Wan - français

Retour au sommaire

Une entrée en matière est fournie sur le site suivant :

{{}} Deutsch français English Nachhaltigkeit - Durabilité - Sostenibilità - Sustainability

Voir par exemple les détails sur ecoglobe.ch home Source : http://www.ecoglobe.ch/sustain/f/index.htm

Quelques autres sources concernant la durabilité et le ‘développement durable’ :

« Durabilité 3.0 : l’économie des co-liaisons : un nouveau modèle de croissance durable ». Une étude de Léo Dayan, directeur de l’APREIS, Paris Panthéon Sorbonne : 

« Considérant les déchets d’une activité comme ressource pour une autre, ne produisant que les biens dont les déchets sont localement réutilisables, rapprochant zones d’approvisionnement et de désapprovisionnement, l’économie des éco-liaisons forme des territoires d’éco-réseaux et des éco-réseaux de territoires, met en boucle le cycle économique global, fabrique des biens intensifs en intelligence humaine, en coopérations et en emplois locaux et transforme le produit en service local ». 

« La constitution de ces écosystèmes locaux, qui déconnectent l’accroissement des flux financiers de l’accroissement des flux de matière, protège préventivement la nature et la santé humaine. Faisant prévaloir la qualité de l’information et la productivité des ressources naturelles sur celle du travail, elle requiert la défiscalisation de l’emploi, l’éco-imposition du capital non durable et la taxation des importations de biens polluants ».

« Une telle fiscalité permet d’augmenter le volume de l’emploi, et le pouvoir d’achat mesuré en services durables, d’équilibrer les comptes sociaux et de garantir la stabilité globale des prix. Elle donne sens et direction au libre échange : libérer les énergies entreprenantes innovantes, mondiales et locales, affranchir l’économie des biens polluants, répondre aux besoins des écosystèmes économiques et offrir une source de financement à la durabilité mondiale ». Source : http://www.apreis.eu/

« Un exemple de modèle de liaisons éco-agro industrielles à construire ». Une proposition pour une ferme, une exploitation agricole, définie comme ’zéro-émission de CO2, zéro-déchet’, d’après un fructueux séminaire avec George Chan, qui incarne une sorte de légende vivante, à la suite de la création d’un très grand nombre de telles exploitations agricoles qui ont comme objectif de supprimer la pauvreté dans des pays du tiers monde ».

« ’La ferme visionnaire’ est exactement ce dont nous avons besoin pour alimenter le monde, pour atténuer le changement climatique et pour laisser chaque terrien prospérer en bonne santé et dans l’abondance, dans l’économie future, lorsque les combustibles et les carburants fossiles seront épuisés ». Lire l’article complet de Mae-Wan Ho, directrice de l’Institut de la Science dans la Société ISIS sur le site : http://www.apreis.org/img/OGM/dream...

« ‘Dream Farm’ : La ferme visionnaire – Une proposition - Comment faire face au changement climatique et imaginer l’économie après la fin des combustibles et carburants fossiles ». Article de Dr. Mae-Wan Ho, ISIS, traduction, définitions et compléments d’information par Jacques Hallard. Article complet sur le site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article3

Lire encore le prolongement de cette proposition : « Développement Durable - Mise à jour concernant la version 2 de la Ferme Visionnaire ou ’Dream Farm 2’ ». Lire l’article complet sur : http://www.i-sis.org.uk/pdf/DreamFa... Retour au sommaire


  • Un défi de santé publique et de protection de l’environnement

Finalement, pour approfondir le sujet de l’agro-écologie, d’une façon concrète et dynamique, on peut encore puiser largement dans l’étude suivante :

Repenser l’agriculture et l’alimentation : un défi de santé publique et de protection de l’environnement’ par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, 19 août 2015. Site ISIAS :

Une grande diversité de systèmes agricoles et de production d’aliments, dont l’agro-écologie, sont disponibles pour nourrir les populations suffisamment, sainement et durablement, tout en renouvelant des ressources rares de la Planète.

Cette somme d’informations, compilée à usage pédagogique, fait surtout référence aux contributions d’éminentes personnalités des secteurs de l’agriculture, de l’alimentation et de la santé, ainsi qu’à quelques options politiques officielles qui restent à mettre en œuvre d’urgence et à généraliser en tous lieux.

Sommaire de l’étude
1. L’agriculture biologique peut largement alimenter le monde
2. Une tentative française avec le ‘Grenelle de l’Environnement’
3. Pourquoi et comment mettre fin à l’agriculture industrielle ?
4. De nombreux systèmes agricoles alternatifs sont à l’œuvre dont : l’agroforesterie, l’agropastoralisme, la permaculture
5. Un gros plan sur l’agro-écologie
Dix clés pour la politique de l’agro-écologie en France
6. Quelques comparaisons simples mais utiles
7. Pour conclure – Lire Le document complet en PDF

Retour au sommaire

Auteur : Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 28/08/2013

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales Site : http://isias.transition89.lautre.net

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Conférence de Jacques Hallard Salon Bien-être Isle sur Sorgue 6 septembre 2015.22

— -


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 221 / 331427

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour des alternatives  Suivre la vie du site Produire bio & local   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License