ISIAS

"En souvenir de la visionnaire de l’évolution Dr. Mae-Wan Ho" par Suzan Mazur

Traduction et compléments de Jacques Hallard
dimanche 2 avril 2017 par Mazur Suzan


ISIAS
En souvenir de la visionnaire de l’évolution Dr. Mae-Wan Ho
L’article original de Suzan Mazur du 14/04/2016 a été diffusé par ‘Huffington Post’, il est intitulé ‘Remembering Evolution Visionary Mae-Wan Ho’ et il est accessible sur le site suivant http://www.huffingtonpost.com/suzan-mazur/remembering-evolution-vis_b_9697220.html- Suzan Mazur est par ailleurs auteure de l’ouvrage ‘The Origin of Life Circus : A How To Make Life Extravaganza’ ‘

2016-04-15-1460682868-3899990-MaeWanHo.jpg Dr. MAÉ-WAN HO

Le Dr. Mae-Wan Ho, une scientifique de l’évolution née à Hong Kong et l’une des personnalités critiques les plus efficaces du néo-darwinisme, est décédée à l’ âge de 74 ans en 2016, comme je l’ai appris aujourd’hui *. Le Dr.Mae-Wan Ho a été co-fondatrice avec son mari, le physicien Peter Saunders, de l’ISIS, l’Institut des Sciences dans la Société, une organisation britannique axée sur l’introduction et l’intégration des sciences pour le bien public. Elle a également été l’auteure ou co-auteure d’une douzaine de livres, dont l’un de ses plus connus et favori est ‘The Rainbow and the Worm’.

[* Voir aussi « Obituary - Mae-Wan Ho » du Wessex Institute ].

[Pour plus d’information sur la biographie du Dr. Mae-Wan Ho, en anglais, se reporter à l’annexe 2 : Mae-Wan Ho - From Wikipedia, the free encyclopedia ].

Au fil des années consacrées à l’ISIS, Ho et Saunders étaient infatigables dans les sujets scientifiques scabreux, difficiles et sujets à critiques, en particulier le domaine des ”modifications génétiques artificielles” qui aboutissent aux plantes génétiquement modifiées (OGM) qui sont incluses dans notre approvisionnement alimentaire. Mae-Wan Ho avait quitté son poste d’enseignante à l’Open Unversity * il y a 25 ans pour des questions liées à la position de cette université sur les OGM. 

[* Voir l’article Wikipédia : « L’université ouverte (en anglais : The Open University ou OU) est une université publique située au Royaume-Uni et fondée en 1969. Elle est la seule université d’enseignement à distance du pays. Son administration est à Milton Keynes, en Buckinghamshire mais elle opère aussi sur 13 centres régionaux. L’université délivre les licences, les diplômes et les certificats, et aussi les masters et les doctorats. Avec plus de 250.000 étudiants en 2011, elle est l’établissement d’enseignement le plus grand du pays1. La plupart des étudiants se trouvent au Royaume-Uni, mais il y en a plus de 25.000 qui étudient partout en Europe, en Afrique et en Asie de l’Est. Depuis qu’elle a été fondée, plus de 3 millions d’étudiants y ont suivi des cours].

Dans une interview accordée l’année dernière, Mae-Wan Ho s’était décrite comme « une personne optimiste et heureuse par nature ».

Comme un penseur original, elle brossa des attaques sur le néo-darwinisme, alors que l’image de marque de son attitude était soit disant « néo-lamarckienne, communiste, marxiste », en réponse à ses premières publications sur la synthèse moderne, qui a commencé en 1970 dans un document co-écrit avec Peter Saunders : “Beyond neo-Darwinism : The Epigenetic Approach to Evolution“.

[Synthèse moderne - Selon Wikipédia, « La théorie synthétique de l’évolution est la théorie de l’évolution présentement acceptée par la communauté scientifique1. Cette théorie est une synthèse de diverses théories biologiques du XIXe siècle et du début du XXe siècle, dont les lois de Mendel, la génétique des populations et la sélection naturelle. Elle fut menée au cours des années 1930 et 1940 par notamment R.A. Fisher, J.B.S Haldane, Sewall Wright, Theodosius Dobzhansky, Julian Huxley, Ernst Mayr, Bernhard Rensch, George Gaylord Simpson et George Ledyard Stebbins. Le nom de théorie synthétique lui fut donné par Julian Huxley en 1942, mais cette théorie est aussi appelée synthèse néodarwinienne, théorie néodarwinienne de l’évolution ou simplement néodarwinisme pour souligner le fait qu’elle constitue une extension de la théorie originale de Charles Darwin, laquelle ignorait encore les mécanismes de l’hérédité sur lesquels travaillait Mendel. C’est « le paradigme qui a dominé la théorie de l’évolution dans la seconde moitié du XXe siècle2 » utilisé comme une connaissance acquise dans les études scientifiques en biologie. L’idée de mécanismes cellulaires associés à la sélection de gènes est rejetée dans cette théorie synthétique, même si certaines théories issues de la biologie moléculaire et de l’épigénétique remontent à la création de ces disciplines dans les années 1940 à 1960. Excluant désormais la possibilité de transmission des caractères acquis (sur laquelle Darwin ne se prononçait pas), cette synthèse ne retient donc comme mécanismes acceptables de l’évolution que des mutations aléatoires du patrimoine génétique, et une sélection naturelle de différences dues au hasard… » Article complet à découvrir sur le site suivant : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_synth%C3%A9tique_de_l%27%C3%A9volution ].

« Les gens comme Peter Saunders et moi-même, qui ont été amenés à discuter sur ce depuis les années 1970, pensent que les choses ont évolué à un tel point dans les sciences de l’évolution, et que le monde au-delà de néo-darwinisme est tellement créatif et beau, « que nous ne nous attachons pas davantage maintenant à essayer de convaincre les néo-darwinistes ».

Cependant, Mae-Wan Ho pensait que la synthèse moderne n’avait pas besoin d’être complètement remplacée, « de telle sorte que l’univers de l’apprentissage, de l’éducation, le fait de pouvoir se tenir informé que sur la nature » pourrait « s’ouvrir, prendre place correctement » Elle a applaudi le travail actuel conduit à l’Université d’Oxford par le physiologiste Denis Noble, principal organisateur du colloque « Royal Society meeting on evolution paradigm shift », pour porter le flambeau. « Il a raison et a acquis un zèle comme ‘Nobelisable’ », dit-elle.

[Voir aussi l’article « La synthèse moderne, hier et aujourd’hui » Accueil » L’évolution récente de la biologie évolutive : bilan scientifique et philosophique - Responsable (s) GAYON Jean, VEUILLE Michel - Lundi 13 Juin 2016 - 18:00 - Muséum National d’Histoire Naturelle - Grande Galerie de l’Évolution - Masquer Informations complémentaires

La ’Synthèse moderne’ désigne rétrospectivement un événement historique complexe qui a eu deux aspects — institutionnel (convergence de disciplines), et théorique (la sélection, opérant sur la variation génétique, est l’agent principal de l’évolution). Une enquête bibliométrique examine le sort de ces deux dimensions de 1940 à aujourd’hui. Titre d’un livre de Julian Huxley, la ’Synthèse moderne’ (1942) renvoie aujourd’hui à un événement complexe qui s’est déroulé entre 1930 et 1950. Institutionnellement, la Synthèse a consisté en une convergence de disciplines, dont la liste a varié dès l’origine selon les auteurs. Théoriquement, elle s’est résumée en une formule monotone, selon laquelle la sélection naturelle, opérant sur la variation génétique, est l’agent principal de l’évolution. Après avoir décrit cet événement historique (Qui ? Quand ? Quoi ? Où ?), j’utilise des données bibliométriques pour retracer le sort de la Synthèse moderne de 1950 à nos jours. Une enquête sur les périodiques dédiés à l’évolution révèle la transformation du profil disciplinaire de la synthèse de 1947 à nos jours. Puis j’examine les occurrences de quelques mots-clés tels que ’Darwin’, ’Synthèse’, ’sélection naturelle’ pour évaluer dans quelle mesure son identité intellectuelle a changé.

Source : https://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/rendez-vous/conference/synthese-moderne-hi... (link is external) ].

Tout comme Lynn Margulis, * Mae-Wan Ho a été l’une des rares femmes à être considérée comme une « géante » dans le domaine des sciences de l’évolution et elle avait reçu la Médaille Prigogyne pour la Science en 2014 **.

[* D’après Wikipdia, « Lynn Margulis (née Lynn Petra Alexander le 5 mars 1938 à Chicago et morte le 22 novembre 2011 à Amherst) est une microbiologiste américaine, professeure à l’université du Massachusetts à Amherst. Elle est connue pour avoir présenté, dans les années 1960, sa théorie endosymbiotique qui propose que les cellules eucaryotes seraient le résultat d’une suite d’associations symbiotiques avec différents procaryotes. À l’époque, on considérait que les cellules eucaryotes étaient les descendantes des procaryotes qui se seraient peu à peu complexifiés après de nombreuses mutations génétiques. Après l’avoir initialement considérée avec méfiance, la communauté scientifique a maintenant validé cette théorie. Elle est également, avec le scientifique anglais James Lovelock, coauteure de l’hypothèse Gaïa qu’elle a ensuite approfondie pour créer les théories Gaïa dans laquelle elle soutient que la Terre n’est pas homéostatique mais homéorhétique : en d’autres termes, que les composants atmosphérique, hydrosphérique et lithosphérique sont régulés autour de points homéostatiques, mais que ces points changent au cours du temps… Gaïa serait une symbiose vue de l’espace.]

[** Voir l’article : Le Dr. Mae-Wan Ho reçoit la ‘Médaille Prigogine 2014’ pour son travail de pionnière dans la physique des organismes vivants et des systèmes durables. Traduction et compléments de Jacques Hallard. Vendredi 30 octobre 2015 par ISIS].

[D’après Wikipédia, « Ilya Prigogine (en russe : Илья Романович Пригожин, Ilia Romanovitch Prigogine), né le 25 janvier 1917 à Moscou et mort le 28 mai 2003 à Bruxelles, est un physicien et un chimiste belge d’origine russe. Il a reçu le prix Nobel de chimie en 19771, après avoir reçu la Médaille Rumford en 1976.Il est connu surtout pour sa présentation sur les structures dissipatives et l’auto-organisation des systèmes, qui ont changé les approches par rapport aux théories classiques basées sur l’entropie. Ce en quoi il révèle une théorie parallèle à la théorie du chaos. Dans La Nouvelle Alliance. La Métamorphose de la science, Prigogine développe la thèse suivante : la science classique considérait les phénomènes comme déterminés et réversibles, ce qui est en contradiction avec l’expérience courante. L’irréversibilité des phénomènes temporels caractéristique de la thermodynamique (non linéaire) réconcilie la physique avec le sens commun, tout en faisant date dans l’histoire de la thermodynamique… Article complet avec références sur le site https://fr.wikipedia.org/wiki/Ilya_Prigogine

Mae-Wan Ho pensait que le sexisme dans la science était encore ’un problème sérieux’, mais encore une fois, elle avait regardé le bon côté des choses en me faisant ce commentaire : « Quand je me déplaçais d’abord dans le secteur de la physique, par exemple, le monde était divisé en deux. Il y avait des physiciens qui me parlaient et il y avait des physiciens qui ne me parlaient pas, qui ne voulaient pas me prendre au sérieux. Heureusement pour moi, les hommes de grande qualité étaient ceux qui acceptaient de ma parler ». “

Au cours des dernières années, Mae-Wan Ho avait réfléchi sur le sujet de l’eau et ses propriétés mystérieuses * et avait été inspirée par le travail du physicien quantique Emilio Del Giudice

[* Nous donnons à l’annexe 1 les accès à une liste des travaux que nous avons publiés en français sur le sujet de l’eau, dont des études du Dr. Mae-Wan HO].

[** Voir également l’article : Emilio Del Giudice : Prométhée de la Nouvelle Scienc,, dimanche 8 novembre 2015 par ISIS].

Il y a quelques mois, elle avait terminé un nouveau livre : « http://www.i-sis.org.uk/Meaning_of_...Meaning of Life & The Universe » , dans lequel elle appelait à une nouvelle « science de l’ eau ». Mae-Wan Ho croyait que « l’eau est le milieu et le moyen qui sont indispensables à la manifestation du vivante », et que « l’eau cohérente quantique sous-tend la cohérence quantique qui se manifeste dans les organismes vivant ». En conclusion, nous avons perdu une merveilleuse personne visionnaire.

Auteure : Suzan Mazur, dont nous donnons l’accès à certains de ses articles à l’annexe 4].

[On peut aussi se reporter à l‘annexe 3 pour avoir accès à une sélection d’articles récents se référant au Dr. Mae-Wan HO ].

HuffPost Science

Retour au début de l’article traduit

Annexe 1

Travaux que nous avons publiés en français sur le sujet de l’eau, dont des études du Dr. Mae-Wan HO de l’ISIS

Conférence de Jacques Hallard le dimanche 15 juin 2014 à Saint-Rémy-de-Provence 13. L’eau : ses propriétés physiques et biologiques pour la santé des êtres vivants

Nous donnons ci-après une liste des travaux de l’ISIS que nous avons publiés en français sur le sujet de l’eau et qui sont accessibles sur notre site ISIAS.

EAU Sélection et présentation d’articles de l’ISIS pour Natur’Alpilles 2014

« L’eau n’est pas potable partout ! » par le Professeur Joe Cummins. Traduction et compléments de Jacques Hallard, vendredi 29 mars 2013 – Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article294

« Des cocktails pharmaceutiques pour tout un chacun à partir de l’eau polluée » par le Professeur Joe Cummins. Traduction et compléments de Jacques Hallard, mercredi 6 février 2013 – Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article280

« Des drogues illicites dans l’eau potable » par le Professeur Joe Cummins. Traduction et compléments de Jacques Hallard, samedi 2 février 2013 – Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article279

« C’est l’approvisionnement du monde en eau qui est menacé » par le Dr Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, mardi 30 octobre 2012 – Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article258

« La vie est basée sur l’eau et l’électricité » (partie 1) par le Pr Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, samedi 16 février 2013. Résumé : « Toutes les plantes et tous les animaux, qu’ils soient unicellulaires ou pluricellulaires, depuis l’œuf ou les graines pleinement développées, jusqu’à l’organisme vivant adulte, possèdent un « champ vital » électrodynamique appelé « champ L » qui peut être enregistré à la surface ou près de celle-ci, à l’aide d’électrodes et de voltmètres appropriés. Ce « champ L » se modifie pendant la croissance et le développement, en corrélation avec le plan et l’organisation du corps, ainsi qu’en fonction des états mentaux ou physiologiques. Cependant, la source du « champ L » est encore inconnue. De nouvelles preuves suggèrent que le « champ L » est généré par l’eau et qu’il y est inclus sous forme de cristaux liquides en cohérence quantique ; cette eau constitue 70-90% des cellules et des organismes vivants et elle est en outre essentielle à la vie. L’eau forme des domaines en cohérence quantique à des températures et à des pressions ordinaires. Dans les organismes, les domaines cohérents sont stabilisés dans l’eau sous forme de cristaux liquides sur les énormes surfaces macromoléculaires et membranaires, effectivement s’alignés électriquement sur l’ensemble du corps pour former un simple cristal uniaxe. Cette eau cristalline liquide rend la vie possible en activant les protéines et les acides nucléiques pour les faire agir comme des machines moléculaires quantiques qui transforment et transfèrent l’énergie avec une efficacité proche de 100%. Elle fournit de l’énergie d’excitation pour décomposer l’eau dans le processus de la photosynthèse, libérant ainsi de l’oxygène pour les millions d’organismes vivants chez les espèces à respiration aérienne qui colonisent la terre et, en même temps, l’eau produit de l’électricité pour l’intercommunication [dans tout organisme vivant] et pour la chimie redox (oxydoréduction) qui alimente toute la biosphère. L’eau vive est le moyen, le milieu et le message de la vie… » - Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article284

« La vie est basée sur l’eau et l’électricité (partie 2) : L’eau sous forme de cristaux liquides et en cohérence quantique est le champ vital et l’électricité du corps vivant » par le Dr Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, lundi 18 février 2013. Conférencière invitée d’honneur à la rencontre ‘Electric Universe 2013’ : The Tipping Point 2013’, à Albuquerque, dans le Nouveau-Mexique aux Etats-Unis. du 3 au 6 janvier 2013. « L’organisme vivant est un cristal liquide uni-axial. La preuve alléchante d’un champ électrodynamique cohérent impliqué dans la formation des configurations à partir de nos expériences (Electrodynamic Activities and Their Role in Organisation of Body Pattern, ISIS publication scientifique) a suggéré que nous devrions être en mesure de voir un signe de la cohérence, en particulier une biréfringence indicative de l’alignement ordonné des molécules cristallines liquides dans un embryon précoce… » – Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article285

« Un arc-en-ciel dansant au sein de l’eau vivante » par le Dr. Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, mercredi 23 janvier 2013 par Ho Dr Mae-Wan - ISIS Physique Biologie - « L’eau contenue dans les êtres vivants est à la fois la génératrice énergétique de la vie et son carburant ; elle est simultanément un milieu tout à fait particulier, mais aussi à la fois le message et le messager de la vie… » Dr. Mae-Wan Ho présente les faits saillants de son nouveau livre ’Living Rainbow H2O’, éditeurs ‘World Scientific’ and ‘Imperial College Press’, 2012. Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article278

« La présence d’eau cohérente quantique et supraconductrice est confirmée dans des nanostructures » par le Dr Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, dimanche 6 janvier 2013 – « Des protons délocalisés et en cohérence quantique sont confirmés dans des nanotubes d’eau supraconductrice : ces propriétés physiques ont des implications importantes pour la biologie cellulaire… » Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article274

« Une séquence d’ADN reconstituée à partir de la mémoire de l’eau ? » par le Dr. Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, samedi 30 juillet 2011 par Ho Dr Mae-Wan. ISIS Biologie Génétique - « Selon le chercheur lauréat du prix Nobel pour ses travaux sur le VIH, de l’eau ne transportant que la signature électromagnétique d’une séquence d’ADN, peut conduire à une réplique de la séquence d’origine, à partir de simples molécules, jouant le rôle d’éléments de construction… » Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article170

« Qu’est-ce que l’eau liquide ? » par le Prof. Martin Chaplin. Traduction et compléments de Jacques Hallard, lundi 15 avril 2013. ISIS Physique Chimie Biologie. « Les complexités tout à fait particulières de l’eau liquide en font, d’une façon très inattendue, un constituant parfaitement adapté pour le vivant… » Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article300

« L’eau est coopérante et cohérente » par le Dr. Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, mardi 7 décembre 2010 - ISIS Biologie Eau – « Les liaisons hydrogène qui coopèrent entre les molécules, donnent lieu à des réseaux en trois dimensions - favorables sur le plan énergique -, des clusters ou agrégats supramoléculaires d’eau liquide dans les conditions ambiantes : cela entraîne des corrélations bipolaires à long terme et la cohérence quantique… » Site : http://yonnelautre.fr/spip.php?article4577

« Les déplacements des ions qui dansent » par le Dr. Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, mardi 28 septembre 2010 - ISIS Biologie Eau- Série Jazz Quantique de l’eau - « L’eau a une relation dynamique privilégiée avec les ions qui y sont dissous et cela va déterminer le comportement chimique de ces derniers dans les cellules des êtres vivants… L’interaction de l’eau avec des ions a été étudiée pendant plus d’un siècle, mais beaucoup reste encore à comprendre. En général, les ions sont classés en deux groupes - « kosmotropes » et « chaotropes » - selon qu’ils induisent l’ordre ou le désordre dans l’eau. Ainsi, l’élément chimique Li+ (lithium) qui se dissout dans l’eau, résulte d’une variation d’entropie négative importante, comme typique d’un kosmotrope, tandis que la dissolution de Cs+ (césium) est accompagnée d’un changement positif d’entropie, comme une propriété d’un ion chaotrope. Une autre mesure est la viscosité, qui augmente avec le lithium et diminue avec le césium... » A lire sur http://www.isias.lautre.net/spip.php?article37

« Les mouvements des macromolécules qui ‘dansent’ » par le Dr. Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, mercredi 9 novembre 2011 - ISIS Biologie Eau - Série Jazz Quantique de l’eau
« Les macromolécules ont besoin de beaucoup d’eau pour fonctionner sans effort et pour acquérir des propriétés complètement nouvelles lorsqu’elles sont convenablement hydratées… Les organismes possèdent un énorme répertoire de réactions chimiques qui leur permet de transformer l’énergie et les matières pour leur croissance, leur développement et de faire tout ce qui est exigé par tout être vivant.
Ce qui est peut-être le plus remarquable, c’est que ces réactions chimiques sont catalysées par des protéines enzymatiques qui accélèrent le taux de réaction par un facteur de 1010 à 1023. Mais la question de savoir comment les enzymes font ce travail reste à ce jour sans réponse… » Lire la suite sur http://www.isias.lautre.net/spip.php?article190

« L’eau, c’est la vie » par Dinabandhu Karmakar. Traduction et compléments de Jacques Hallard, jeudi 20 juin 2013 – « Comment la gestion intégrée des ressources naturelles améliore la sécurité de l’eau pour les petits agriculteurs, par Dinabandhu Karmakar, de l’organisation d’aide professionnelle pour l’action en faveur du développement (PRADAN), en Inde… » - Site http://www.isias.lautre.net/spip.php?article314

« Pour une utilisation durable de l’eau » par le Dr Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, jeudi 17 janvier 2013. « L’utilisation durable de l’eau est en tête des priorités européennes, en raison de son importance pour la sécurité alimentaire, pour l’énergie et pour les économies nationales.. Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article277

« L’accès à l’eau est un droit humain précaire » par Chee Yokeling. Traduction et compléments de Jacques Hallard, dimanche 9 juin 2013 - ISIS Eau - « Les utilisations non durables de l’eau et les privatisations dans ce secteur font oublier que l’accès à l’eau potable par les populations est pourtant un droit humain. Discours d’ouverture à la Journée mondiale de l’eau, prononcé par le Directeur de ‘Third World Network’ le réseau du Tiers-Monde : Chee Yokeling. A lire sur http://www.isias.lautre.net/spip.php?article312

« Comment les agriculteurs peuvent protéger la qualité de l’eau, reconstituer les aquifères et sauvegarder les sols » par le Dr. Mae-Wan Ho. Traduction et compléments de Jacques Hallard, mercredi 9 janvier 2013. « Des chercheurs scientifiques travaillent avec des agriculteurs pour trouver les moyens de réduire le ruissellement des eaux et l’érosion du sol, ce qui diminue dans le même temps les pollutions de l’eau… » - Site : http://www.isias.lautre.net/spip.php?article275
Fichier ISIAS 4 juin 2014 - Conférence de Jacques Hallard Natur’Alpilles 2014 Annonce et références.2 - Source : http://yonnelautre.fr/spip.php?article6307

Retour au début de l’article traduit


Annexe 2

Mae-Wan Ho - From Wikipedia, the free encyclopedia

Mae-Wan Ho (Chinese : 何梅灣 ; pinyin : Hé Méiwān ; born 12 November 1941, Hong Kong ; UK citizen – April 2016[1]) was a geneticist [2][3][4] known for her critical views on genetic engineering and neo-Darwinism.[5][6] She has authored or co-authored a number of publications, including 10 books, such as The Rainbow and the Worm, the Physics of Organisms (1993, 1998), Genetic Engineering : Dream or Nightmare ? (1998, 1999), Living with the Fluid Genome (2003) and Living Rainbow H2O (2012). Ho has been criticized for embracing pseudoscience.[7][8][9]

Contents

Ho received a Ph. D. in Biochemistry in 1967 from Hong Kong University, was Postdoctoral Fellow in Biochemical Genetics, University of California, San Diego, from 1968 to 1972, Senior Research Fellow in Queen Elizabeth College, Lecturer in Genetics (from 1976) and Reader in Biology (from 1985) in the Open University, and since retiring in June 2000 Visiting Professor of Biophysics in Catania University, Sicily.[3][4][5]

Institute of Science in Society

Ho was a co-founder and director of the Institute of Science in Society (ISIS), an interest group that campaigns against what it sees as unethical uses of biotechnology.[10] The group published about climate change, GMOs, homeopathy, traditional Chinese medicine, and water memory.

In reviewing the organisation, David Colquhoun accused the ISIS of promoting pseudoscience and specifically criticised Ho’s understanding of homeopathy.[8]

The institute is on the Quackwatch list of questionable organizations.[11] In February 2016 ISIS announced it was ’terminating’ activities due to the ’serious illness’ of Mae Wan Ho. They noted, The ’Institute of Science in Society website will remain as a static archive, but we will not be circulating any more reports beyond the end of March 2016.’[12]

Genetic engineering

Ho, together with Joe Cummins of the University of Western Ontario, has argued that a sterility gene engineered into a crop could be transferred to other crops or wild relatives and that ’This could severely compromise the agronomic performance of conventional crops and cause wild relatives to go extinct’. They argued that this process could also produce genetic instabilities, which might be ’leading to catastrophic breakdown’, and stated that there are no data to assure that this has not happened or cannot happen.[13] This concern contrasts with the reason why these sterile plants were developed, which was to prevent the transfer of genes to the environment by preventing any plants that are bred with or that receive these genes from reproducing.[14] Indeed, any gene that caused sterility when transferred to a new species would be eliminated by natural selection and could not spread.[15]

Ho has expressed concerns about the spread of altered genes through horizontal gene transfer and that the experimental alteration of genetic structures may be out of control. One of her concerns is that the antibiotic resistant gene that was isolated from bacteria and used in some GM crops might cross back from plants by horizontal gene transfer to different species of bacteria, because ’If this happened it would leave us unable to treat major illnesses like meningitis and E coli.’[16] Her views were published in an opinion article based on a review of others’ research.[17] The arguments and conclusions of this article were heavily criticized by prominent plant scientists,[18] and the claims of the article criticized in detail in a response that was published in the same journal,[19] prompting a reply from Ho.[20] A review on the topic published in 2008 in the Annual Review of Plant Biology stated that ’These speculations have been extensively rebutted by the scientific community’.[21]

Ho has also argued that bacteria could acquire the bacterial gene barnase from transgenic plants. This gene kills any cell that expresses it and lacks barstar, the specific inhibitor of barnase activity. In an article entitled Chronicle of An Ecological Disaster Foretold, which was published in an ISIS newsletter, Ho speculated that if a bacterium acquired the barnase gene and survived, this could make the bacteria a more dangerous pathogen.[22]

Evolution

Ho has claimed that evolution is pluralistic and non-Darwinian because there are many mechanisms that can produce variation in phenotypes independently of natural selection. Ho has advocated a form of Lamarckian evolution. She has been criticized by the scientific community for setting up straw man arguments in her criticism of natural selection and supporting discredited evolutionary theories.[23][24][25][26][27][28]

The paleontologist Philip Gingerich has noted that Ho’s evolutionary ideas are based on vitalistic thinking.[29]

Publications

  • Mae-Wan Ho. Living Rainbow H2O, Singapore ; River Edge, NJ : World Scientific, 2012. ISBN 978-9814390897.
  • Mae-Wan Ho. The Rainbow and the Worm, the Physics of Organisms, Singapore ; River Edge, NJ : World Scientific, 1998. ISBN 981-02-4813-X.
  • Mae-Wan Ho. Genetic engineering : dream or nightmare ? Turning the tide on the brave new world of bad science and big business, New York, NY : Continuum, 2000. ISBN 0-8264-1257-2.
  • Mae-Wan Ho. Living with the fluid genome, London, UK : Institute of Science in Society ; Penang, Malaysia : Third World Network, 2003. ISBN 0-9544923-0-7.
  • Mae-Wan Ho, Sam Burcher, Rhea Gala and Vejko Velkovic. Unraveling AIDS : the independent science and promising alternative therapies, Ridgefield, CT : Vital Health Pub., 2005. ISBN 1-890612-47-2.
  • Mae- Wan Ho, Peter Saunders. Beyond Neo-Darwinism : An Introduction to the New Evolutionary Paradigm, London : Academic Press, 1984. ISBN 978-0123500809
    References

http://www.huffingtonpost.com/suzan-mazur/remembering-evolution-vis_b_9697220.html

  Polly Curtis, ’Exploitation on the agenda at ethics forum’, The Guardian, February 22, 2002. Reprint. Accessed 2008-06-09.

  Independent Science Panel CURRICULUM VITAE of Mae-Wan Ho

  Chardon LL Public Hearing October 26 2000 on behalf of Burnham Group

  Davidson College Dr. Mae-Wan Ho bio

  Tim Gardam, Director of programmes, Channel 4, ’Seeds of discontent at C4’, The Guardian, March 18, 2000. Reprint. Accessed 2008-06-09.

  ’Mae-Wan Ho’. Retrieved 2014-04-24.

  Colquhoun, David (19 July 2006). ’Institute of Science in Society : beware !’. DC’s Improbable Science. Retrieved 26 December 2012.

  ’Mae-Wan Ho and Suzan Mazur : the blind leading the blind about evolution’. Retrieved 2014-04-24.

  ISIS Report 2000

  Barrett, Stephen. ’Questionable Organizations : An Overview’. Quackwatch. Retrieved 14 October 2013.

  ISIS ’Termination Notice’, Institute of Science in Society statement, February 2016.

  Donald MacLeod, ’Who’s listening ? Will public opinion on genetically modified crops make any difference to the government ?’, The Guardian, May 19, 2003. Reprint. Accessed 2008-06-09.

  Daniell H (June 2002). ’Molecular strategies for gene containment in transgenic crops’. Nat. Biotechnol. 20 (6) : 581–6. doi :10.1038/nbt0602-581. PMC 3471138. PMID 12042861.

  Lee D, Natesan E (March 2006). ’Evaluating genetic containment strategies for transgenic plants’. Trends Biotechnol. 24 (3) : 109–14. doi :10.1016/j.tibtech.2006.01.006. PMID 16460821.

  Antony Barnett, ’GM genes ’jump species barrier’, GM food : special report’, The Guardian, May 28, 2000. Reprint. Accessed 2008-06-09.

  Ho, M.W. ; Ryan, A. ; Cummins, J. (1999). ’Cauliflower Mosaic Viral Promoter-A Recipe for Disaster ?’ (PDF). Microbial Ecology in Health and Disease 11 (4) : 194–197. doi :10.3402/mehd.v11i4.7918. Retrieved 2008-06-10.

  ’Scientists avert new GMO crisis - Nature Biotechnology’. Nature. Retrieved 2008-06-10.

  Hull, R. ; Covey, S.N. ; Dale, P. (2000). ’Genetically modified plants and the 35S promoter : assessing the risks and enhancing the debate’. Microbial Ecology in Health and Disease 12 (1) : 1–5. doi :10.1080/089106000435527. Retrieved 2008-06-10.[dead link]

  Ho, Mae-Wan (2000). ’Hazards of transgenic plants containing the cauliflower mosaic viral promoter : Authors’ reply to critiques of ’The Cauliflower Mosaic Viral Promoter - a Recipe for Disaster ?’’. Microbial Ecology in Health and Disease 12 : 6. doi :10.1080/089106000435536-1.

  Lemaux PG (2008). ’Genetically Engineered Plants and Foods : A Scientist’s Analysis of the Issues (Part I)’. Annu Rev Plant Biol 59 : 771–812. doi :10.1146/annurev.arplant.58.032806.103840. PMID 18284373.

  Chronicle of An Ecological Disaster Foretold

  J. Futuyma, Douglas. (1984). Neo-Darwinism in Disfavor. Science. New Series, Vol. 226, No. 4674. pp. 532-533.

  Ghiselin, Michael. (1985). Evolutionary Theory : Paths into the Future by J. W. Pollard ; Beyond Neo-Darwinism : An Introduction to the New Evolutionary Paradigm by Mae-Wan Ho ; Peter T. Saunders. American Scientist. Vol. 73, No. 6. p. 584.

  Stebbins, G. Ledyard. (1985). A New Approach to Research on Evolution ?. BioScience. Vol. 35, No. 8. pp. 514-516.

  Felsenstein, Joseph. (1986). Waiting for Post-Neo-Darwin. Evolution. Vol. 40, No. 4. pp. 883-889.

  Wake, Marvalee H.(1986). Beyond Neo-Darwinism. An Introduction to the New Evolutionary Paradigm by Mae-Wan Ho ; Peter T. Saunders. American Zoologist. Vol. 26, No. 1 (1986), pp. 289-290.

  Pagel, Mark. (1989). Evolutionary Processes and Metaphors by Mae-Wan Ho ; Sidney W. Fox. Man. New Series, Vol. 24, No. 4. pp. 689-690.

Gingerich, Philip D. (1989). New Vitalism in Evolution : Evolutionary Processes and Metaphors M.-W. Ho S. W. Fox. BioScience 39 : 195-196.

External links : Personal profile at Institute of Science in Society

Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Mae-Wan_Ho

Retour au début de l’article traduit


Annexe 3

Sélection d’articles se référant au Dr. Mae-Wan HO

Neue Studie der WHO : Glyphosat - doch nicht so gefährlich ?

Bayerischer Rundfunk- 17 mai 2016

Als glaubhafter Kritiker zu Gentechnik und chemischen Eingriffen in die Natur wird oft Dr. Mae-Wan Ho zitiert. Dass Deutschland und EU-Politik ...

Monsanto wusste schon vor 35 Jahren…Monsanto knew 35 years...

Doro Schreier- 12 mai 2016

Aktuell schlägt Dr. Mae-Wan Ho vom Institute for Science in Society (Wissenschaft in der Gesellschaft) Alarm. Er kommt zu dem Schluss, dass ...

Vaccination’s Dilemma : Unsafe at Any Dose

Center for Research on Globalization- 4 mai 2016

Renowned British epigenetic researcher Dr. Mae-Wan Ho from the Institute of Science in Society has observed that “vaccines themselves can ...

Mae Wan Hoha muerto

Biodiversidad en América Latina- 29 mars 2016

Hace un par de décadas, Mae Wan Ho realizó una gira en América del Sur, ... En “Viviendo con el genoma fluido”, Mae Wan compara el ...

Pour les complotistes, des moustiques transgéniques ont créé le... Slate.fr- 5 févr. 2016

C’était ensuite au tour du site The Ecologist d’écrire sur le sujet, en citant le Dr. Mae Wan Ho, sans préciser qu’il s’agissait d’une militante anti- ...

Mae-Wan Ho : No Boundary Really Between Genetic and Epigenetic

Huffington Post- 27 mars 2015

Mae-Wan Ho’s BSc in biology and chemistry (first class honors) and her PhD in biochemistry are from Hong Kong University. She was a ...

Anti-GMO groups in Bangladesh spread misinformation about Bt...

Genetic Literacy Project- 28 avr. 2015

The piece was written by Institute of Science in Society (ISIS) founder Mae-Wan Ho, a geneticist known for her quirky views—she rejects ...

’Voyage dans un trou noir’ où les étranges phénomènes visuels d...

AgoravoxTv- 19 sept. 2015

Cette vidéo nous explique quelques unes des propriétés d’un trou noir de Schwarzschild, et les effets visuels spectaculaires qui se déroulent à ...

The Science of Epigenetics and Water, Q&A with Dr.Mae-Wan Ho

conceptualrevolutions.com (blog)- 12 oct. 2016

Dr. Mae-Wan Ho joins us for a fascinating Q&A to explore the revolutionary new science of epigenetics, the false conceptual revolution of ...

Mae-Wan Ho - YouTube  1:00:04

https://www.youtube.com/watch?v=Mq_wvlXnjXc 12 mai 2013 - Ajouté par joy96815

William Stranger interview Dr. Mae-Wan Ho in London. Mae-Wan Ho (Chinese : 何梅灣 ; pinyin : Hé ...

Mae-Wan Ho – YouTube https://www.youtube.com/watch?v=Mq_wvlXnjXc 12 mai 2013 - Ajouté par joy96815 - William Stranger interview Dr. Mae-Wan Ho in London. Mae-Wan Ho (Chinese : 何梅灣 ; pinyin : Hé ...

Retour au début de l’article traduit


Annexe 4

Quelques travaux en anglais de l’auteure Suzan Mazur

“Gangen” with Virologist Luis Perez Villarreal

July 24, 2015 0 comments Article – Suzan Mazur

If living systems work by these processes that are consortial and complex, then our very language and logic is a problem in terms of how we apply it to understand whats going on. Luis P. Villarreal Read more »

Alastair Thompson, Scoop Media & the Cost of Free Journalism

June 25, 2015 0 comments Opinion – Suzan Mazur

How does a news organization that cares about authentic journalism and has a mission to effect positive change continue to operate in these times of derivative storytelling when advertising dollars are no longer determined by the quality of … Read more »

Stuart Newman : The Virosphere And Non-Linear Evolution

May 25, 2015 0 comments Article – Suzan Mazur

It was Stuart Newman who was the first of the Altenberg 16 scientists I discussed developments with following the Extended Synthesis symposium in 2008 at Konrad Lorenz Institute, a meeting I was barred from attending for having gotten out in front of … Read more »

The Origin of Life Circus – A New Book By Suzan Mazur

January 3, 2015 0 comments ress Release – Suzan Mazur

The Origin of Life Circus – A New Book By Suzan Mazur Press Release from Suzan Mazur Read more »

“Oomph” & Origin of Life at Hydrothermal Vents

August 7, 2014 0 comments Article – Suzan Mazur

The notion that life originated in hydrothermal vents was for a long time a sleepy area of scientific inquiry because the vents first found, known as “black smokers,” were way too hot and acidic. But in 1989, Michael Russell, a British geochemist who … Read more »

University of Illinois Channels Carl Woese for All

July 17, 2014 0 comments Article – Suzan Mazur

Author Isaac Asimov once told me he did his best thinking in his underwear. Asimov might have appreciated the convenience of MOOC-style learning, that is, the free “massive open online course” experience being offered by the University of Illinois, … Read more »

An Interview with Jack Szostak

July 2, 2014 0 comments Article – Suzan Mazur

There is a certain hush when the name Jack Szostak is mentioned in science circles. Yes he’s a Nobel Laureate, but the pause seems to be more for a man people trust. He’s also a handsome man, with fine Polish features (his paternal grandfather was … Read more »

Matt Powner : Making a Protocell

June 17, 2014 0 comments Article – Suzan Mazur

Protocell pioneer Matthew Powner has the fresh-face good looks of an athlete you’d expect to show up at World Cup 2014, and a voice reminiscent of the “British Invasion” (he’s from the north of England). But the relaxed focus he projects signals something … Read more »

Jack Szostak : “Life in Lab” In 3 – 5 Years

June 3, 2014 0 comments Article – Suzan Mazur

“You heard it here first,” announced World Science Festival moderator and astrophysicist Mario Livio as Harvard biologist and Nobel laureate Jack Szostak told a “Search for Life” gathering of 50 on Saturday afternoon in New York that he expected to make … Read more »

Jaron Lanier : Stop Online Human Exploitation

April 3, 2014 0 comments Article – Suzan Mazur

Great minds think alike — that is, late Saturday Night Live comedic genius Michael O’Donoghue and Jaron Lanier, the “father of virtual reality” and author of the book, Who Owns the Future ? Read more »

Source : http://www.suzanmazur.com/

Retour au début de l’article traduit

A propos de l’œuvre scientifique et artistique du Dr. Mae-Wan HO, co-fondatrice et directrice de l’ISIS dont nous avons traduit en français un grand nombre de travaux au cours d’une douzaine d’années passées, voir également nos Orientations 2016 (Orientations du site ISIAS), dimanche 3 avril 2016 par Hallard Jacques, isias - Jacques HALLARD - Site ISIAS – 1er avril 2016 - Sommaire : Arrêt des activités de l’ISIS fin mars 2016 - Accès à nos parutions à travers ‘Journarles’ et APREIS - Mise en ligne des articles par ‘yonne lautre’ sur ISIAS - Coopérations croisées à partir d’autres organismes (...) suite

Retour au début de l’article traduit

Traduction, compléments entre […], ajout de 4 annexes et intégration de liens hypertextes pour plus d’informations par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 02 avril 2017

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Remembering Evolution Visionary Mae-Wan Ho French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

---


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 143 / 292886

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ISIAS  Suivre la vie du site Auteurs soutenus par ISIAS   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License